Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 2,99 €

Téléchargement

Format(s) : MOBI

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

INVITATION AU VOYAGE

INVITATION AU VOYAGE - Québec

© Petit Futé

Bienvenue en Gaspésie !

Homard, saumon, crevette, ours, baleines, rocher Percé, île Bonaventure, fous de Bassan, baie des Chaleurs, Forillon, Jardins de Métis, forêts de conifères, rivières, caps, anses, grèves, fossiles et agates… Autant de mots qui évoquent la Gaspésie. Coincée entre l’estuaire et le golfe du Saint-Laurent et la baie des Chaleurs, la Gaspésie est autant une terre accueillante qu’une terre d’accueil. Une terre d’accueil parce que tous y ont fait halte, des Acadiens aux Ecossais, en passant par les Bretons, les Basques ou les Anglais. Une terre accueillante parce que ses paysages exceptionnels, sa nature préservée et ses villages de pêcheurs font de cette région l’une des destinations les plus appréciées du Québec.

L'équipe de rédaction

Mise en garde

Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

Fiche technique
Argent

Monnaie

La monnaie s'exprime en dollars canadiens (CAD, $ CA, CAN $), à ne pas confondre avec le dollar US (US $).

Pièces de 1 et 2 CAN $, et 1, 5, 10 et 25 ¢ (cents) ; billets de 5, 10, 20, 50 et 100 CAN $.

Taux de change

En août 2012 : 1 CAN $ = 0,82 € ; 1 € = 1,22 CAN $.

Idées de budget

Petit budget : 70 CAN $ par jour et par personne (hébergement en camping/auberge de jeunesse, repas sur le pouce ou épicerie, transport en commun ou auto-stop, activités gratuites ou à moins de 10 CAN $).

Budget moyen : 200 CAN $ par jour et par personne (hébergement en chambre d'hôtes ou hôtel, bonnes tables, transport en commun ou voiture, activités payantes ou en forfait).

Gros budget : à partir de 400 CAN $ par jour et par personne (hébergement en hôtel plus luxueux ou condo/chalet, bonnes tables, transport en voiture, activités en forfait/expéditions).

Le Québec en bref

La province

Capitale : Québec.

Superficie : 1 667 441 km².

Langue officielle : français.

La population

Population : 7 903 001 habitants (2011).

Densité : 5,8 hab./km² (2011).

Espérance de vie : 79,6 ans (hommes) et 83,6 ans (femmes).

L'économie

PIB au prix du marché (en millions de dollars) : 319 348 en 2010 (Canada : 1 624 608 en 2010).

PIB au prix du marché par habitant : 40 395 CAN $ en 2010 (Canada : 47 606 CAN $ en 2010).

Taux de chômage : 7.8 % (2011).

Le drapeau québécois

Bleu, à fleurs de lys et croix blanches, adopté en 1948 par le Québec, il témoigne de la souche française de la majorité des Québécois. Certains aimeraient bien troquer la fleur de lys (inexistante au Québec) contre l'iris versicolore, beaucoup plus représentatif de la flore locale. La feuille d'érable, qui avait été l'emblème du Canada français au XIXe siècle, est devenue l'élément central du drapeau canadien en 1965.

Téléphone

Indicatifs téléphoniques

Code international : 00.

Code Canada : 1.

Codes régionaux

Montréal : 438 et 514.

Montérégie, une partie des Cantons-de-l'Est, Laval, Basses-Laurentides, Lanaudière : 450 et 579.

L'Est de la province, à partir de Chaudière-Appalaches sur la rive-sud et de Québec sur la rive-nord, et une partie de la Baie-James : 418 et 581.

Outaouais, Abitibi-Témiscamingue, Laurentides, Mauricie, une partie des Cantons-de-l'Est, Centre-du-Québec, une partie de la Baie-James et Nunavik : 819.

Comment téléphoner ?

De la France vers le Québec : 00 + 1 + code régional + les 7 chiffres du numéro local.

Du Québec vers la France : 011 + 33 + le numéro du correspondant sans le 0.

D'une région à l'autre au Québec ou depuis/vers le Canada et les États-Unis : 1 + code régional + les 7 chiffres du numéro local.

En local au Québec : les 10 chiffres du numéro local.

Les numéros de téléphone débutant par 1 800, 1 855, 1 866, 1 877 et 1 888 sont l'équivalent des numéros verts en France, donc gratuits.

Coût du téléphone

Gratuité des appels locaux : les appels au sein d'une même ville sont gratuits. Certains hôtels les font payer. Depuis une cabine téléphonique, 50 ¢ permet une conversation locale d'une durée illimitée.

Carte téléphonique locale : 60 minutes de communication au Québec pour 5 CAN $. Une minute de communication à l'international depuis une cabine téléphonique : 2 CAN $. Une heure de connexion Internet dans un cybercafé : 3 à 5 CAN $. Notez que si vous avez votre ordinateur portable, l'Internet sans fil est offert gratuitement dans de nombreux lieux publics.

Cartes prépayées (ex : Telus, Eureka...). À acheter dans les dépanneurs. Pour 5, 10 ou 20 CAN $, elles donnent droit à plus de minutes pour les appels interurbains et internationaux que les autres cartes.

Numéro utiles

Urgences : 911.

Police : 310 4141 (pas de code régional).

Centre antipoison : 1 800 463 5060.

Info-Santé : 811.

Assistance-annuaire : 411.

État des routes : 511/1 888 355 0511.

Décalage horaire

Québec : moins 6 heures en été et en hiver.

Note : pour les îles de la Madeleine, une partie de l'île d'Anticosti et de la Côte-Nord (à partir de Baie-Johan-Beetz), le décalage horaire n'est plus que de 5 heures.

Formalités

Les voyageurs français, belges et suisses sont acceptés pour trois mois sans visa. Ils doivent être en possession d'un passeport encore valable six mois après le retour, d'un billet de retour et disposer d'une somme suffisante en argent pour assurer leur séjour.

Climat

La température et les précipitations varient d'une région à l'autre. Si l'hiver est légèrement plus doux dans le Sud-Ouest de la province, un froid mordant s'empare du Grand Nord. Il faut également tenir compte des grands vents dans l'est du Québec qui influencent le facteur de refroidissement éolien. En été, le Centre et l'Est sont relativement plus tempérés, les canicules affectent le Sud-Ouest, et les précipitations sont plus fréquentes dans les régions du golfe. Le Grand Nord a un été très court mais les températures grimpent tout de même à 20 °C. Selon votre destination, il est conseillé de s'informer sur le climat afin d'être bien préparé.

Saisonnalité

Haute saison touristique : mi-mai à mi-octobre, mi-décembre à janvier, et février.

Basse saison touristique : mi-octobre à mi-décembre, janvier, mars et avril.

DÉCOUVERTE
Le Québec en 25 mots-clés
Accent

Attention, sujet hautement sensible ! Les Québécois considèrent que ce sont les Français qui ont un accent. Pour découvrir la gentillesse locale, la règle est simple : on laisse ses préjugés sur le parler québécois quand on récupère sa valise à l'aéroport !

Affichage

En raison des différents changements de lois au cours des dernières décennies, nous vous conseillons de consulter le site Internet de l'Office québécois de la langue française pour les repères et jalons historiques : www.oqlf.gouv.qc.ca/charte/reperes/reperes.html

Alcools nationaux

La bière, bien sûr ! Quoique les Québécois apprécient tout autant le vin (plusieurs routes des vins dans la province). Les bières de microbrasserie québécoise sont très appréciées (bière naturelle de dégustation) : Microbrasserie Charlevoix, Les Brasseurs du Temps, La Barberie, Dieu du Ciel ! , Trou du Diable, Boquébière, Le Naufrageur, À l'Abri de la Tempête... Sans oublier les brasseries artisanales (aucun embouteillage) qui vous feront déguster leur divin nectar sur les lieux mêmes de brassage.

Les pommes sont utilisées pour faire du cidre et du cidre de glace (une liqueur faite à base de pommes cueillies après les premiers gels). Il y a aussi des boissons plus exotiques (mais plus fortes), comme le vin de bleuet ou le caribou (vin rouge, whisky et un trait de sirop d'érable), ou encore le Sortilège (whisky canadien et sirop d'érable). Attention, si vous conduisez, un taux d'alcoolémie supérieur à 0,08 g/l de sang est un délit.

Aurore boréale

Les aurores polaires sont des phénomènes lumineux provoqués par le rejet de particules électriques solaires dans la haute atmosphère. Au contact de l'oxygène et de l'azote, ces particules se colorent et créent un effet visuel spectaculaire que l'on peut observer sous forme d'aurores boréales dans le Grand Nord ou d'aurores australes dans l'hémisphère Sud.

Autochtones (Amérindiens et Inuits)

On retrouve onze nations au Québec : les Inuits (Nunavik), les Cris (Baie-James et Eeyou Istchee), les Algonquins (Outaouais et Abitibi-Témiscamingue), les Mohawks (grande région de Montréal), les Abénakis (région du lac Saint-Pierre), les Atikamekw (Lanaudière et Mauricie), les Hurons-Wendat (à Wendake, près de Québec), les Innus (Lac-Saint-Jean, Côte-Nord, et près du Labrador et de Schefferville), les Naskapis (près du Labrador et de Schefferville), les Malécites (Bas-Saint-Laurent), et les Micmacs (Gaspésie).

Bleuet

Fruit local produit par l'airelle à feuilles étroites qui ressemble à notre myrtille. Il a longtemps marqué le mode de vie de la campagne, poussant sur des terrains qu'il fallait déboiser par brûlis, ceci restant exceptionnel dans des régions peu fertiles comme celle du Lac-Saint-Jean. Il est l'emblème de cette région.

Boîte à chansons

Typiquement québécoises, les boîtes à chansons sont des petites salles de spectacles aux allures de cafés où se produisent des chanteurs. Félix Leclerc, Gilles Vigneault et Robert Charlebois y ont fait leurs premiers pas.

Cirque du Soleil

Si certains spectacles de cirque semblent parfois désuets, les représentations du Cirque du Soleil ont démontré qu'une réconciliation immédiate avec le genre est possible. Moderne, d'une créativité étonnante, d'un raffinement certain, les numéros s'enchaînent avec une grâce incroyable et surprennent par leur hardiesse. Les formes des objets, la beauté des costumes, la sobriété du décor, la chorégraphie : tout vous incite à revenir au prochain spectacle. À voir absolument, même pour les plus réticents au genre ! Fondé en 1984 au Québec, le Cirque du Soleil a complètement bouleversé l'approche traditionnelle du cirque et propose des spectacles à travers le monde. Ses nombreux spectacles, connus de tous, ont bourlingué de par les mers et océans mais ils ont tendance à déposer leurs valises au Québec quelques semaines chaque année. Pensez à réserver vos billets à l'avance ! D'autres compagnies québecoises comme le Cirque Éloize ou Les 7 Doigts de la Main, très originales et multidisciplinaires elles-aussi, sont reconnues dans le monde entier.

Contes

Les performances de conteurs Québécois sauront divertir petits et grands. Que ce soit dans un bar à Montréal ou dans un festival en région, les conteurs drôles ou engagés partagent leurs histoires avec brio.

Regroupement du conte au Québec : www.conte-quebec.com

Dépanneurs

Ces petits commerces québécois ouvrent très tard le soir et tous les jours de la semaine. Certains fonctionnent jour et nuit. On y achète le journal, les cigarettes, la bière (vente d'alcool interdite aux moins de 18 ans et après 23h), du lait, des conserves, quelques produits frais, de la confiserie et parfois des fleurs. Les tarifs y sont plus élevés qu'au supermarché mais, comme leur nom l'indique, cela dépanne.

Églises

Elles sont légion mais vides ! On peut les visiter et les admirer à loisir, mais attention, ce n'est pas toujours gratuit. Les basiliques de pèlerinage sont impressionnantes par leur ampleur pourtant, les grands rassemblements n'ont lieu qu'à la veille de Noël et à la Saint-Sylvestre.

Été indien

Il survient après les premiers gels qui suivent la période estivale, généralement vers la mi-octobre, et résulte des bouffées de chaleur qui remontent du golfe du Mexique en direction du Québec. Cette expression provient du fait que cette période de réchauffement était mise à profit par les Amérindiens pour parfaire les réserves avant l'hiver.

Hiver

« Mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'hiver » , chantait Gilles Vigneault. D'une durée d'environ 120 jours par an, l'hiver est rigoureux dans l'est du pays. Plusieurs tempêtes majeures jalonnent ces mois blancs qui voient s'accumuler quelques mètres de neige. Par contre, le Québec vit un véritable réchauffement climatique depuis quelques années et la pluie fait dorénavant aussi partie de l'hiver...

Hockey

Le hockey est le sport national par excellence. Si vous êtes de ceux qui aimeraient voir jouer l'équipe des Canadiens de Montréal, armez-vous de patience pour trouver des billets. Ils sont pratiquement tous vendus avant même le début de la saison. Ceci dit, certains établissements hôteliers offrent des forfaits incluant des billets pour un match. Les revendeurs sont également nombreux aux alentours du Centre Bell (domicile des Canadiens) les soirs de match. Vous pouvez également opter pour un match de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Vous y verrez sûrement des futures recrues de la ligue nationale ! À surveiller : le possible retour d'une équipe professionnelle à Québec !

Inukshuk

Inukshuk, mot signifiant « à l'image de l'homme » ou « forme humaine » , est un amas de pierres ressemblant à un épouvantail positionné généralement au haut d'une colline et qui servait, entre autres, à attirer le caribou dans la chasse traditionnelle. Les Inuksuit (forme plurielle) servaient aussi de points de repères pour se diriger, signaler la position d'une cache de nourriture, ou encore pour marquer les limites d'un territoire. Certains dateraient de plus de dix siècles.

Joual

Langage populaire émaillé d'anglicismes. Son nom illustre la prononciation particulière qui le caractérise, « cheval » se prononçant « joual » . Dans les années 1970, alors qu'on redécouvrait et valorisait une certaine culture populaire, le joual devint pour certains un mode d'affirmation par rapport au français de France. Une quarantaine d'années plus tard, le joual, même encore parlé, a perdu presque toute sa charge symbolique.

Marchés

Lors de la belle saison, les marchés florissent un peu partout dans la province, sans oublier les kiosques fermiers, surtout en région, qui proposent toutes sortes de spécialités (produits maraîchers, viandes, produits fins, etc.). En ville, les marchés publics ont généralement un pied-à-terre permanent, quoique la partie extérieure ferme hors saison.

Pourvoirie

Domaine forestier, constitué de lacs et de rivières, que l'État québécois alloue à un particulier ou à une société en vue d'une exploitation commerciale et touristique. Chasse et pêche y sont pratiquées traditionnellement. On vient y passer la semaine ou le week-end. Les pourvoiries (on en dénombre des centaines) possèdent toute l'infrastructure pour accueillir les chasseurs et pêcheurs mais aussi, les simples amoureux de la nature.

Rang

Parcelle de terrain rectangulaire, perpendiculaire à une rivière qui s'étend jusqu'à la route la plus proche. Ce découpage remonte au début de la colonisation, lors du partage de territoire appartenant alors à la Couronne. Le terme est ensuite élargi aux terrains perpendiculaires à une route ou un chemin, sans accès à l'eau, distribués aux nouveaux venus.

Spa

Un terme vaste qui désigne à peu près n'importe quel centre de santé. Il inclut aussi les bains scandinaves, qui poussent comme des champignons partout au Québec. Le principe : on passe du chaud (sauna, hammam ou bain chaud) au froid (bain froid, rivière ou douche froide). On en ressort profondément détendu. Une expérience à vivre, surtout en hiver.

Tempérament

Latin d'Amérique, c'est-à-dire bouillant sous un calme apparent, le Québécois a aussi le cœur sur la main. Son humeur change avec les saisons qui sont très marquées. À la fin de l'hiver, le Québécois boude, rage et prie pour que le printemps arrive enfin et il grognera jusqu'aux premiers rayons chauds du soleil. En été, il est bon enfant, surtout s'il est près de l'eau. Le Québécois sait rester calme et discipliné : dans les embouteillages, klaxonner est très mal vu. Enfin, le Québécois ne s'obstine jamais, contrairement à d'autres...

Toundra

Elle se compose d'un tapis de lichens et de mousses, sans arbre ni arbuste, et couvre 17 % du territoire, soit tout le Nord du Québec à partir du 58e parallèle jusqu'au sud de la baie d'Ungava. On y trouve renard, lièvre arctique, caribou, bœuf musqué, sans oublier, en mer et le long des côtes, l'ours blanc et des mammifères marins comme le phoque et le morse.

Tutoiement

Il fait partie des mœurs du Québec. Il s'établit en fonction de l'âge : les personnes de moins de 30 ans sont généralement tutoyées. Les gens de même génération se tutoient. Il n'est pas rare qu'un employé de service public tutoie son interlocuteur de même qu'un employé à l'égard de son employeur.

Vente de garage

Lors des beaux jours, le week-end généralement, les ventes de débarras (braderie ou vide-grenier) fleurissent sur les trottoirs. Une occasion pour dénicher une bonne affaire (bibelots, objets démodés... disposés à même le sol), rencontrer le voisinage ou jeter un coup d'œil instructif qui donnera l'occasion au voyageur d'observer les goûts des Québécois et les modes passées.

Vice national

Les clubs de danseuses nues sont implantés dans les villes comme dans les campagnes. Ces établissements licenciés offrent des spectacles de filles qui se déshabillent, en quelques chansons. Le client peut choisir de voir la fille danser de sa table, sur un tabouret, près de lui, pour un peu moins de 10 CAN $ la chanson ou encore dans une cabine, où il peut la toucher, pour 10 à 20 CAN $ la chanson. Les femmes ne sont pas en reste : sur le même principe, les gogo boys se déshabillent pour elles !

Faire / Ne pas faire

Penser à laisser un espace entre vous et la personne qui vous précède dans une file d'attente.

L'accent et les expressions diffèrent entre la France et le Québec, et c'est tant mieux ! N'oubliez pas que chacun trouve que c'est l'autre qui a un accent.

N'oubliez pas le service au restaurant, dans les bars ou les taxis. Si on l'appelle « tip » , le pourboire fait ici partie intégrante du salaire. Un service correct mérite environ 15 % de pourboire, soit à peine plus que le montant des deux taxes cumulées qui est de 14,5 %.

Comme partout, certains sujets déchaînent les passions. Prenez donc garde aux discussions concernant la langue anglaise, le séparatisme, les Amérindiens et surtout, le catalogue de ce qui est mieux en France ou au Québec... À moins bien sûr d'être disposé à en débattre.

Survol du Québec

Bastion de la culture francophone, le Québec est la plus vaste province du Canada, dont elle occupe 15 % du territoire. Trois fois plus grande que la France et aussi étendue que l'Alaska, la Belle Province atteint 1 500 km d'est en ouest et 2 000 km du nord au sud. Outre une gamme variée de paysages allant des vastes espaces du Bouclier canadien aux montagnes appalachiennes, en passant par la grande plaine du Saint-Laurent où se concentre la majorité de la population, le Québec offre une déclinaison de climats, une mosaïque de populations ainsi qu'une flore et une faune particulières.

10 faits remarquables sur le Québec

Le Québec surprend et séduit par sa démesure, son côté sauvage et authentique, et sa nature abondante. Voici donc quelques faits intéressants sur la Belle Province :

La municipalité de la Baie-James est la plus grande de la province avec un territoire couvrant une superficie de 350 000 km2, soit plus grand que l'Italie !

Malgré la croyance qui dit que la baie de Fundy aurait les plus grandes marées au monde, plusieurs experts s'entendent pour dire qu'elles se trouvent à l'estuaire de la rivière aux Feuilles dans la baie d'Ungava (17 m d'amplitude).

Le plus grand parc national se trouve au Nunavik, dans l'extrême nord du Québec. Le parc Kuururjuaq couvre une superficie de 4 460 km2.

La route la plus septentrionale se trouve à la Baie-James : la Transtaïga, d'une longueur de 700 km, fut construite pour exploiter le potentiel hydraulique de la Grande Rivière. Cependant, pour s'y aventurer, il faut être bien préparé car on y trouve aucun village et très peu de services.

Le nom le plus long d'un lac comporte 34 lettres : Kaachiskamichischeuwachisinaanuuch. Il se trouve au nord de la rivière Eastman et son nom cri signifie « un raccourci à travers la tourbière » .

Le plus haut sommet de la province culmine à 1 652 m. Le mont d'Iberville, compris dans la chaîne des Torngat et connu de nombreux aventuriers, se trouve à cheval sur la frontière séparant le Québec du Labrador dans le Grand Nord.

Les plus hautes parois rocheuses se trouvent dans le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie dans la région de Charlevoix. Des paysages à couper le souffle !

Avis ici aux amateurs de pêche : le plus grand lac naturel au Québec, situé à quelque 70 km au nord de Chibougamau, le lac Mistassini, couvre une superficie de 2 336 km2.

Certains randonneurs aguerris parcourent le Sentier international des Appalaches chaque année. D'une distance totale de 650 km en Gaspésie au Québec, il traverse la vallée de la Matapédia, sillonne les Chic-Chocs, et termine à Cap-Gaspé dans le Golfe du Saint-Laurent.

Dans la région de Québec, face à l'île d'Orléans, se trouve la plus haute chute de la province : Montmorency. Moins large que celle de Niagara, elle la surpasse de 30 m en hauteur.

GÉOGRAPHIE

Bouclier canadien

Au nord du Québec, autour de la baie James et de la baie d'Hudson, le Bouclier canadien occupe 80 % de la superficie totale de la province du Québec. Composé de granite et de gneiss, ayant subi pendant des milliards d'années un intense et constant travail d'érosion, cette immense surface a été recouverte d'eau, ensevelie sous d'épaisses couches de sédiments marins puis soumise à l'érosion glaciaire. La fonte de la calotte glaciaire a créé, dans le fond des vallées, des myriades de lacs qui occupent 16 % de la surface du Québec. Les paysages du Bouclier sont constitués essentiellement de plateaux profondément entaillés de rivières et interrompus, par endroits, de massifs montagneux de 1 000 m à 1 500 m d'altitude : monts Otish au centre, chaîne des monts Torngat à l'ouest, à la limite du Labrador, dont le mont Iberville (1 652 m) est le point culminant du Québec. Très peu peuplé, le Bouclier recèle d'énormes ressources naturelles. Il est recouvert d'une forêt gigantesque et possède un réseau hydrographique exceptionnel constituant un énorme potentiel hydroélectrique : réservoirs Caniapiscau, La Grande, Eastmain, Manicouagan (ancien cratère de météore). Tout au nord, la péninsule d'Ungava, territoire des Inuits (Nunavik), est le domaine de l'Arctique, des aurores boréales et du sol gelé en permanence (pergélisol).

Plateau d'Abitibi

Au sud de la baie James, ce plateau s'étend le long de la frontière avec l'Ontario, entre la rivière des Outaouais et la plaine d'Eastmain. Il est parcouru par de grands fleuves (Abitibi, Harricana). L'érosion glaciaire y a créé un paysage plat ponctué de collines témoignant d'une activité volcanique à l'époque précambrienne. Au sud, la boucle de la rivière des Outaouais délimite la région du Témiscamingue, où sont installées des fermes laitières au creux de collines couvertes d'épinettes. Les immenses forêts boréales d'Abitibi ont attiré jadis les marchands de fourrures, puis les compagnies forestières et les industries papetières. Au XXe siècle, l'exploitation des mines de cuivre et d'or a été à l'origine de la naissance de villes pionnières comme Val-d'Or, Rouyn-Noranda et Témiscaming.

Laurentides

Au sud du plateau d'Abitibi, les Laurentides s'étendent entre la rivière des Outaouais et celle du Saguenay. Constituées de crêtes arrondies s'élevant de 600 à 800 m et de vallées parcourues par des rivières d'orientation nord-sud se jetant dans le Saint-Laurent, elles offrent cependant quelques sommets plus élevés, tels le mont Tremblant (968 m) au nord de Montréal et le mont Raoul-Blanchard (1 161 m) dans le massif des Grands-Jardins. Les Laurentides finissent à l'estuaire du Saint-Laurent en un spectaculaire escarpement appelé la côte de Charlevoix.

Fjord du Saguenay et lac Saint-Jean