Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Partagez cette publication

Publications similaires

Vous aimerez aussi

suivant
Carte principale

Géographie et paysages

La Grèce est un État du sud-est de l’Europe, qui a des frontières communes avec la Turquie, la Bulgarie, l’Ancienne République yougoslave de Macédoine et l’Albanie. Son territoire terrestre est pour partie insulaire (24 800km2 sur un total de 132 000km2). Seules 217 des quelque 9 800 îles grecques (l’Eubée, les îles Argosaroniques, les Sporades, les Cyclades, la Crète, les îles Ioniennes, le Dodécanèse et les îles du nord de la mer Égée) sont habitées. Dans le nord-est du pays (Macédoine, Chalcidique et sud du Rhodope), on trouve les restes d’un massif ancien effondré constitué de noyaux de roches cristallines et de dépôts sédimentaires primaires. Dans l’ouest s’élèvent les Alpes Dinariques, orientées nord-ouest/sud-est, que prolongent la chaîne du Péloponnèse et l’arc insulaire de la mer Égée, notamment. Des plissements successifs, du crétacé à la fin du tertiaire, ont valu à ces chaînes un relief de type karstique et de nombreuses dépressions fermées. Un important alignement volcanique, l’arc volcanique égéen, dû à l’enfoncement de la plaque continentale africaine sous la plaque européenne (subduction) et qui s’étend des côtes occidentales de la Turquie au golfe de Corinthe, est responsable de la forme de l’arc hellénique (découpage du littoral, éparpillement des îles de la mer Égée). La plupart des îles grecques se situent en mer Égée, entre les côtes grecque et turque. Il s’agit des anciens sommets d’un continent qui se trouve maintenant à environ 300m sous le niveau de la mer. La Crète et les îles Ioniennes font exception : la première délimite la mer Égée et la Méditerranée, les secondes s’égrènent en mer Ionienne au large du Péloponnèse (Zante) et de Grèce centrale jusqu’à l’Albanie (Corfou). Ces caractéristiques physiques font de la Grèce un pays essentiellement montagneux (à 45%), morcelé (les îles comptent pour près de 20% de son territoire), au littoral très étendu, découpé et accidenté, caractéristiques dues à une transgression marine quaternaire qui a submergé les côtes. Malgré leur taille souvent réduite, les îles atteignent parfois des altitudes élevées avec un maximum de 1 001m à Naxos pour les Cyclades, et dépassant 1 200m à Chios et Rhodes. Sous la mer, la rencontre permanente des plaques continentales provoque un nombre considérable de séismes chaque année (séisme vient du grec seismos, “tremblement de terre”, qui a lui-même pour origine seiein, “secouer”). La plupart ne sont perceptibles que par les sismographes, mais la région d’Athènes connaît des tremblements de terre fréquents et souvent meurtriers. Ainsi, celui de septembre 1999 fit cent cinquante morts, des centaines de blessés et des milliers de sans-abri.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin