Grenade 2013 Petit Futé

De
Publié par

Les Country Guides du Petit Futé sont des guides pour tous les voyageurs. Ils proposent une synthèse équilibrée d'informations pratiques et culturelles et sont conçus pour que les lecteurs puissent effectuer le voyage qui leur convient, seuls ou en groupe.
Publié le : dimanche 23 septembre 2012
Lecture(s) : 23
EAN13 : 9782746965584
Nombre de pages : 222
Prix de location à la page : 0,0022€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Table des matières
INVITATION AU VOYAGE Bienvenue à Grenade ! Fiche technique DÉCOUVERTE DE L'ANDALOUSIE L'Andalousie en 25 mots-clefs Survol de l'Andalousie Histoire Politique et économie Population et langues Mode de vie Arts et culture Festivités Cuisine andalouse Jeux, loisirs et sports Enfants du pays GRENADE – GRANADA Quartiers Se déplacer Pratique Se loger Se restaurer Sortir À voir – À faire Shopping Sports – Détente – Loisirs Les environs PROVINCE DE GRENADE PARC NATIONAL DE LA SIERRA NEVADA LES ALPUJARRAS LA COSTA TROPICAL L’INTÉRIEUR DES TERRES ORGANISER SON SÉJOUR Pense futé S'informer Comment partir ? Rester Galerie photos Galerie cartes
INVITATION AU VOYAGE
INVITATION AU VOYAGE - Andalousie
Bienvenue à Grenade !
Grenade la Cosmopolite attire toujours des hordes d e voyageurs et de néo-hippies venus rêver dans ce c adre idyllique où l’on se sent instantanément bien… Et pour cause, la ville est extrêmement bien située : à 70 km des plages et à 30 km de Sol y Nieve, la station de ski très enneigée. A certaines périodes de l’année, on peut tout aussi bien aller skier dans la sierra Nevada le mat in que se baigner sur la Costa Tropical l’après-mid i. Mais Grenade c'est avant tout l'Alhambra, symbôle de la ville et de son riche patrimoine historique. Incontournable de l'Andalousie, vous découvrirez dans cette ville un lieu de fête, où le soleil toujours présent délie les langues et favorise la détente.
Fiche technique
Argent Monnaie L’euro.
Idées de budget Lorsque l’on sait sortir un peu des sentiers battus, on sera encore parfois surpris par la douceur de certains prix pratiqués, dans les petites pensions, au restaurant, dans les bars et les marchés… Pour une personne ( sur la base d’un séjour pour deux), en haute saison (héber gement, repas et boissons, transports, visites et p etites sorties), au quotidien.
Petit budget :de 30 € (en dormant au camping) à 55 € (hébergé en pension).
Moyen budget :environ 80 € (hébergé en pension de qualité supérieure ou hôtel simple ou à prix cassés). Gros budget :à partir de 150 € (en logeant en hôtel de grand confort ou de charme avec repas en restaurants gastronomiques).
L'Andalousie en bref La région Pays :Espagne.
Capitale :Madrid. Nature du régime de l’Espagne :monarchie constitutionnelle. Andalousie :l’une des 17 communautés autonomes du royaume espagnol.
Siège de la Junta de Andalucíalocale du gouvernement autonome régiona  (assemblée l) : Séville. Son président est José Antonio Griñán (PSOE), depuis le 23 avril 2009. Chacune des huit provinces de la communauté andalouse possède une Diputación (équivalent d’un conseil général).
2 .Superficie : 87 268 km L’Andalousie représente 17,2 % de l’Espagne ; après la Castille-et-León, c’est la communauté la plus étendue du pays. Pourcentage de la superficie par province :Almería 10 %, Cádiz 8,5 %, Córdoba 15,7 %, Granada 14,6 %, Huelva 11,5 %, Jaén 15,39 %, Málaga 8,3 %, Sevilla 16 %. Langue officielle :espagnol (castillan).
Religion :catholique à 90 %, musulmane à 8 %, protestante à 1,4 % et juive à 0,6 %. La Constitution proclame le principe de neutralité de l’Etat vis-à-vis de la religion.
La population
Population :8 415 millions (48 351 millions pour l’Espagne). L’ Andalousie compte 17,40 % de la population espagnole, c’est la plus grande des communautés espagnoles par le nombre de ses habitants. Répartition de la population par province :adaAlmería 8,13 %, Cádiz 14,90 %, Córdoba 9,75 %, Gran 10,97 %, Huelva 6,17 %, Jaén 8,14 %, Málaga 19,02 %, Sevilla 22,88 %. 2 Densité :91,39 hab./km .
2 2 Densité par province :Almería (102 communes) 56,235 hab./km – Cádiz (44 communes) 151,39 hab./km 2 2 Córdoba (75 communes) 56,81 hab./km – Granada (168 communes) 66,68 hab./km – Huelva (79 communes) 2 2 2 42,25 hab./km – Jaén (97 communes) 49,45 hab./km – Málaga (100 communes) 167,59 hab./km – Sevilla 2 (105 communes) 12,33 hab./km . Espérance de vie :population totale : 80,05 ans (76,76 ans pour les hommes et 83,57 ans pour les femmes). Taux d’alphabétisation :97,9 %. L’économie e e PIB de l’Espagne :1 062 milliards d’euros (en 2010, 13 de l’UE), l’Andalousie enrang mondial et 5 représente quasiment 14 %. PIB par habitant :23 063 € pour l’Espagne (23 600 euros pour l’Union européenne des 27), 17 405 euros pour l’Andalousie (en 2010). Taux de chômage :20,89 % (29,71 % pour l’Andalousie au deuxième trimestre 2011).
Téléphone Téléphoner de France à Séville :nt toujours par le00 + 34 + les 9 chiffres du numéro local – commença chiffre 9 – (ex : téléphoner à Séville centre 00 + 34 + 954 345 548).
Téléphoner de Séville en France :00 + 33 + indicatif régional sans le zéro + les 8 c hiffres du numéro local (ex : téléphoner à Biarritz 00 + 33 + 5 + 59 51 45 64). Téléphoner de Séville dans une autre province d’Espagne :les 9 chiffres du numéro local (ex : de Séville à Jaén 953 501 074). Les téléphones portables espagnols ont des numéros à 9 chiffres commençant par le chiffre 6. Dans tous les cas de figure, remplacer les 9 chiffres du numéro local du téléphone fixe par les 9 chiffres du portable. Indicatifs andalous Pour chacune des provinces andalouses, les neufs chiffres des numéros locaux commencent ainsi : Almería 950, Cádiz 956, Córdoba 957, Granada 958, Huelva 959, Jaén 953, Malága 952, Sevilla 954.
Téléphones utiles
Renseignements nationaux11 818/822.
Renseignements internationaux11 825/886. Appels internationaux avec opérateur :els en1009 pour des appels en Espagne ; 1008 pour des app Europe ; 1005 pour des appels intercontinentaux. Téléphoner en PCV(cobro revertido ou llamada por cobrar) : composez le 1008 (Europe et Afrique du Nord)
ou le 1005 (autres pays). Il y a aussi le service d irect (servicio directo país), numéros gratuits : p our la France, faire le 900 99 00 33, pour la Suisse le 900 99 00 41, pour la Belgique le 900 99 00 32 et pour le Can ada le 900 99 00 15. Coût du téléphone Les cartes téléphoniques pour les téléphones publics coûtent 6 € et 12 €. Une minute de communication interurbaine depuis une cabine coûte environ 0,15 €, 0,20 € vers une autre localité de la même province, 0,25 € vers une autre province d’Espagne et 0,55 € pour la France. Le tarif rédui t s’applique du lundi au vendredi de 18h à 8h € à 4,50 € selon la station Internet et sa situation.
Décalage horaire Il n’y en a pas (sauf pour les repas et les heures d’ouverture des commerces : compter bien 2 à 3 heur es de plus !).
Formalités Pour l’Andalousie et Gibraltar, les membres de l’Un ion européenne n’ont besoin que d’une carte d’ident ité en cours de validité (en Espagne, elle est appelée Doc umento Nacional de Identidad, el DNI, prononcez « d ini » , pour les intimes) ou d’un passeport. Il n’est pas demandé de visa pour les ressortissants canadiens si leur séjour est d’une durée inférieure à trois mois. N’oubliez pas votre permis de conduire pour les locations de voitures et de motos. Pour les étudiants, la carte internationa le d’étudiant ISIC authentifiera votre statut et vo us accordera plus facilement les réductions s’y rattachant. Rens eignements et commande (13 € port compris) au & 01 40 49 01 01 – www.isic.fr
Climat Les chiffres parlent d’eux-mêmes, un climat généreux au poil pour les amateurs de soleil ! Heures d’ensoleillement par an :Almería : 3 035, Cadix : 2 998, Cordoue : 2 847, Grenade : 2 662, Huelva : 2 984, Jaén : 2 753, Málaga : 2 846, Séville : 2 889.
Saisonnalité Variable selon la situation, généralement : Sur la côte.Haute saison touristique : juillet et août. Moyenne saison : de mi-mars à juin, septembre et octobre. Basse saison : de novembre à mi-mars.
Dans les terres.Haute saison touristique : juin et septembre. Moyenne saison : de mi-mars à mai, juillet, août et octobre. Basse saison : de novembre à mi-mars.
Le drapeau andalou Le drapeau andalou est composé de trois bandes hori zontales, dont deux vertes et une blanche au centre. Ces couleurs sont apparues pour la première fois en 1918, sous l’influence du mouvement nationaliste. Celui-ci avait, en effet, repris les couleurs vert et blanc qui symbolisaient la victoire d’Alarcos sur les Castillans en 1195 (le vert), ainsi que le minaret de Séville (le blanc). Finalement, le drapeau a été officiellement adopté en 1918 par l’Assemblée d’Andalousie, les couleurs retenues étant le vert pour rappeler le califat de Cordoue, et le blanc pour mettre en avant l’empire d’Almohad, période durant laquelle l’Andalousie a connu ses heures de gloire avec un pouvoir politique fort. D’une manière plus générale, ces couleurs correspondent également à l’espoir (le vert) et à la p aix (le blanc).
DÉCOUVERTE DE L'ANDALOUSIE
DÉCOUVERTE DE L'ANDALOUSIE - Palais de la comtesse de Lebrija. © Stéphane SAVIGNARD
L'Andalousie en 25 mots-clefs
Accent Les Andalous ont un accent très marqué. En effet, ils font preuve, au niveau du débit, d’une certaine nonchalance et d’une forte tendance à manger quelquefois les syllabes de chaque mot, notamment à supprimer le « s » final. Il est parfois difficile pour un étranger, voire po ur un Espagnol non originaire de la région, de les comprendre. Certains hommes politiques et personnalités ont mêm e été obligés de suivre des cours de prononciation et de diction, comme cela a été le cas pour Felipe González, sans quoi l’ancien Premier ministre aurait eu du mal à se faire comprendre de l’ensemble du pays.
Bacalao Bacalao, c’est la morue, mais c’est aussi une musique techno très commerciale (dontla mákina, musique rapide créée par les machines est l’une des composantes), qui connaît un franc succès en Espagne depuis les années 1980. En Andalousie, et plus particulièrement en sa ison, dans bon nombre de pubs ou de discothèques, v ous entendrez ses sons stridents, ses roulements de ryt hmes électroniquescheapses slogans au ras des et pâquerettes, scandés en espagnol ou en anglais. Quoi qu’il arrive, vous n’y échapperez pas ! Il y aura toujours un jeune Andalou disponible pour vous la faire écou ter à très fort volume depuis les caissons de basse d’une voiture customisée, les enceintes d’un scooter ou, tout bonnement, depuis un gros poste de radio trimbalé sur la plage.
Botellona Elles font accessoirement le bonheur des supermarchés, des épiceries et des petits débits d’alcool. En effet, la botellona ou lebotellón (dont le mot dérive debotella, « bouteille » ) réunit ses acteurs principaux en fin de semaine à partir du jeudi. Aux environs de minuit, été comme hiver, ce sont des déferlantes de jeunes filles et garçons andalous de 15 à 30 ans qui remplissent abo ndamment, pendant quelques soirs, deux ou trois lie ux stratégiques, les places et parcs des villes aux alentours des quartiers des bars nocturnes. Ils viennent ici pour se rencontrer, pour écouter un peu de musique que crachent quelques voitures, tchatcher et surtout boire des coups de manière économique. Depuis quelques années, les autorités tentent par tous les moyens d’endiguer ce véritable phénomène social et national. Affaire à suivre !
Capullo Ah ! Que la langue espagnole se colore bien parfois de jurons, de gros mots et de jolis noms d’oiseaux (normal pour ces derniers, vu la grande consommation espagn ole depipas, les graines de tournesol). C’est assez souvent que le langage se ponctue dejoder(un peu notre « p’tain ! » ) ou decojones(les parties intimes masculines), dehostialle touche à la religion) ou de(juron, ainsi que l’une des pires injures, puisqu’e capullo, c’est une espèce de gland, le mot pourra vous être parfois appliqué (ainsi que le qualificatif deguiri, touriste, dit de manière légèrement péjorative), mais vous répondrez par un joligraciasavec le sourire. Lescoño(prononcez « cogno » , assez proche du français pour la signif ication) et cabrón (salaud) sont également des mots très utilisés par les jeunes… Il suffit de rester 2 à 3 minutes dans une salle de jeux en ligne pour les entendre, ainsi que beaucoup d’autres choses idéales pour enrichir un peu plus son vocabulaire parallèle.
Corrida
Corrida - Corrida de Fuengirola. © Author's Image
L’image du taureau est fortement liée à l’Espagne et à l’Andalousie : c’est à Ronda (province de Málaga) qu’ont été fixées les règles de toute la tauromachie moder ne. Ici, on ne peut pas échapper à ces bêtes noires , représentées sur de gigantesques panneaux métalliqu es aux abords des grandes routes : les taureaux publicitaires des vins Osborne. Même si vous n’appréciez pas les corridas, et même si quelques voix citadines commencent à s’élever contre cette tradition, évite z de les critiquer directement, car il s’agit du de uxième spectacle national après le football. Les toreros sont des vedettes au même titre que les acteurs ou chanteurs. A partir de début mai, à Séville, les meilleurs taureaux et toreros sont très régulièrement de sortie. Le spectacle est garanti dans l’arène, mais aussi dans les gradins, où quelques vieux aficionados ayant leur place atti trée vocifèrent des « ¡ Olé ! » ou injurient les taurea ux et les toreros pas assez téméraires à leur goût. Le prix des places varie en fonction de la vue et de l’ensoleillement.
Castagnettes Prenez un éventail et des castagnettes et revêtez d es atours flamboyants… vous voilà (presque) dans la peau d’un danseur ou d’une danseuse de flamenco. Les cas tagnettes, que l’on tient dans la main et que l’on fait e claquer pour produire une sonorité particulière, ont été introduites au XVII siècle pour accompagner une danse, le fandango, interdit à l’époque par l’Eglise. C’es t au flamenco et à la sévillane du siècle dernier q ue les castagnettes doivent leur grande popularité, aujourd’hui elles sont beaucoup moins utilisées pour les spectacles.
Demi-mesure D’une manière générale, quand il est question de vider une bouteille, les Espagnols ne font pas dans la demi-mesure ! Et tous les types de bouteilles et de flacons y passent. Aussi bien ceux qui contiennent les parfums aux effluves violents que ceux d’huile d’olive dans lescazuelas(marmites), des popotes ou ceux d’alcool fort dans les tubos(ces verres longs qu’on remplit de glaçons) des bars. Et tout ce (relatif) excès est ici tout à fait h abituel, il ne choquera que quelques touristes un peu… conformistes.
Drogas Les côtes de la province de Cadix sont les principaux lieux de passage de drogues importées d’Afrique du Nord. En principe, la vente de ces produits est interdite en Espagne, mais la consommation est cependant tolérée, en
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.