//img.uscri.be/pth/5f3402e38928a8cff832e25f0e5ffb35fda49e4f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Guide du Routard Rép. tchèque, Slovaquie 2016/17

De
500 pages
Cet ebook est une version numérique du guide papier sans interactivité additionnelle. En République tchèque : arpenter le pont Charles au point du jour, à Prague. Passer une paisible soirée dans le délicieux village de Loket. Faire la tournée des festivals musicaux. En Slovaquie : faire la tournée des statues qui ornent le centre de Bratislava. Se promener à Trnava, la « petite Rome slovaque ». Dormir dans une chambre troglodytique près de Banská Stiavnica. Et puis le Routard République tchèque et Slovaquie c'est toujours des adresses pour manger et dormir à bon prix ; des visites culturelles originales en dehors des sentiers battus ; des infos remises à jour chaque année et des cartes et plans détaillés. Avec le Routard, tracez votre propre route ! Rencontres, découvertes, partage, voilà des valeurs que nous défendons !
Voir plus Voir moins
couverture
Page de titre : Le Routard République tchèque,Slovaquie 2016 / 17

Table des matières

Préambule

Nos coups de cœur

Itinéraires conseillés

COMMENT ALLER EN RÉPUBLIQUE TCHÈQUE ET EN SLOVAQUIE ?

EN AVION

LES ORGANISMES DE VOYAGES

EN TRAIN

EN VOITURE

EN BUS

LA RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

PRAGUE ET LA BOHÊME CENTRALE

PRAGUE (PRAHA)

LA BOHÊME ORIENTALE

HRADEC KRÁLOVÉ

LE PARADIS DE BOHÊME

Arriver – Quitter

Adresses et infos utiles

Où camper dans le Paradis tchèque ?

HRUBÁ SKÁLA

LE NORD DE LA BOHÊME

LIBEREC

MLADÁ BOLESLAV

TEREZÍN

LA BOHÊME OCCIDENTALE

KARLOVY VARY (KARLSBAD)

LOKET

CHEB

MARIÁNSKÉ LÁZNĔ (MARIENBAD)

PLZEŇ

DOMAŽLICE

KLATOVY

LA BOHÊME MÉRIDIONALE

LA ŠUMAVA

PÍSEK

ČESKÉ BUDĚJOVICE

HOLAŠOVICE

ČESKÝ KRUMLOV

ROŽMBERK NAD VLTAVOU

TŘEBOŇ

JINDŘICHŮV HRADEC

TÁBOR

LA MORAVIE MÉRIDIONALE

TELČ

JIHLAVA (YILAVA)

TŘEBÍČ

ZNOJMO

MIKULOV

LEDNICE-VALTICE

BRNO

VERS LE SUD ET L’EST DE LA MORAVIE

KROMĚŘÍŽ

ZLÍN

LA MORAVIE DU NORD

OLOMOUC

LA SLOVAQUIE

BRATISLAVA ET SES ENVIRONS

BRATISLAVA

TRNAVA

LA SLOVAQUIE CENTRALE

NITRA

BANSKÁ ŠTIAVNICA

KREMNICA

BANSKÁ BYSTRICA

TRENČÍN

ŽILINA

BOJNICE

LES MALÁ FATRA

VRÁTNA

TERCHOVÁ – ŠTEFÁNOVA

LIPTOVSKÝ MIKULÁŠ

DEMÄNOVSKÁ DOLINA

LES HAUTES TATRAS

Arriver – Quitter

POPRAD

ŠTRBSKÉ PLESO

STARÝ SMOKOVEC

TATRANSKÁ LOMNICA

ŽDIAR

KEŽMAROK

STARÁ ĽUBOVŇA

LA SLOVAQUIE ORIENTALE

PREŠOV

BARDEJOV

SVIDNÍK

KOŠICE

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE : HOMMES, CULTURE, ENVIRONNEMENT

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE UTILE

AVANT LE DÉPART

ARGENT, BANQUES, CHANGE

ACHATS

BUDGET

CLIMAT

DANGERS ET ENQUIQUINEMENTS

ÉLECTRICITÉ

FÊTES ET JOURS FÉRIÉS

HÉBERGEMENT

HEURE LOCALE

LANGUE

LIVRES DE ROUTE

POSTE

POURBOIRE

SANTÉ

SITES INTERNET

TABAC

TÉLÉPHONE ET TÉLÉCOMMUNICATIONS

TOILETTES

TRANSPORTS INTÉRIEURS

Index général

Liste des cartes et plans

Important : dernière minute

Sauf rare exception, le Routard bénéficie d’une parution annuelle à date fixe. Entre deux dates, des événements fortuits (formalités, taux de change, catastrophes naturelles, conditions d’accès aux sites, fermetures inopinées, etc.) peuvent modifier vos projets de voyage. Pour éviter les déconvenues, nous vous recommandons de consulter la rubrique « Guide » par pays de notre site
 routard.com et plus particulièrement les dernières Actus voyageurs.

Plan
 

Pictogrammes du Routard

Établissements
Hôtel, auberge, chambres d’hôtes
Camping
Restaurant
Boulangerie, sandwicherie
Glacier
Café, salon de thé
Café, bar
Bar musical
Club, boîte de nuit
Salle de spectacle
Office de tourisme
Poste
Boutique, magasin, marché
Accès internet
Hôpital, urgences
Sites
Plage
Site de plongée
Piste cyclable, parcours à vélo
Transports
Aéroport
Gare ferroviaire
Gare routière, arrêt de bus
Station de métro
Station de tramway
Parking
Taxi
Taxi collectif
Bateau
Bateau fluvial
Attraits et équipements
 Présente un intérêt touristique
Recommandé pour les enfants
Adapté aux personnes
handicapées
Ordinateur à disposition
Connexion wifi
Inscrit au Patrimoine mondial
de l’Unesco

Le Routard est imprimé sur un papier issu de forêts gérées.
Tout au long de ce guide, découvrez toutes les photos de la destination sur  routard.com Attention au coût de connexion à l’étranger, assurez-vous d’être en wifi !
© HACHETTE LIVRE (Hachette Tourisme), 2015

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.

© Cartographie Hachette Tourisme
I.S.B.N. 978-2-01-330328-6

 

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE LES QUESTIONS QU’ON SE POSE LE PLUS SOUVENT

Quels sont les documents nécessaires ?

Pour les ressortissants de l’Union européenne et les Suisses, la carte d’identité suffit. Les Canadiens ont besoin d’un passeport valide encore 6 mois après leur entrée en République tchèque.

Quelle est la meilleure période pour y aller ?

Prague est une ville qui se visite à toute époque de l’année. Printemps et automne sont les saisons idéales (mai, juin, septembre, octobre). En hiver, il fait froid, il neige souvent (janvier, février) il y a moins de monde, la ville est belle et peu fréquentée par les foules.

Y a-t-il un décalage horaire ?

Aucun, puisque nous partageons la même heure qu’en Europe centrale. Seule différence, à 1 000 km à l’est, le soleil se lève et se couche un peu plus tôt.

Partir à Prague un week-end, n’est-ce pas trop court ?

Un week-end de 3 jours est une bonne option pour un premier contact. L’idéal serait d’y passer un peu plus longtemps, pour découvrir en profondeur la ville.

Quel est le meilleur moyen pour circuler en République tchèque ?

Prague est une capitale de taille moyenne. Tout peut aisément se découvrir à pied ou en métro pour les sites éloignés. La République tchèque propose un bon réseau de transports en commun, combinant efficacement réseau ferroviaire et lignes de bus. Néanmoins, la voiture permet une plus grande liberté.

La vie est-elle chère ?

Pour se loger à Prague, en dehors des locations d’appartements que l’on vous recommande, le niveau de l’hôtellerie s’est aligné sur la norme européenne. Dans le reste du pays, on se loge à bon marché, surtout dans les pensions et chez l’habitant. La grosse économie se fera sur le budget nourriture, où les prix s’alignent sur le pouvoir d’achat local. Les transports sont également bon marché.

Les Tchèques acceptent-ils l’euro ?

La monnaie locale est encore la couronne tchèque. La République tchèque ayant une frontière commune avec plusieurs pays de la zone euro, la monnaie européenne est devenue la deuxième devise en circulation. De nombreux commerçants acceptent l’euro. Il vous faudra encore passer par les bureaux de change pour convertir les euros pendant quelques années encore (peut-être jusqu’en 2019-2020).

Dans quelle langue va-t-on communiquer ?

Autant vous dire que le tchèque n’est pas une langue facile à lire et à comprendre, et le français est peu utilisé dans ce pays. L’anglais commence à se généraliser, surtout à Prague en gagnant sur l’allemand, la deuxième langue naturelle.

La Bohême et la Moravie sont-elles des destinations gastronomiques ?

La cuisine traditionnelle tchèque est copieuse et variée, mais pas très raffinée. Cela dit, manger dans les tavernes populaires permettra de faire de belles économies. Néanmoins, à Prague surtout, on trouve de très bons restos avec une carte ouverte sur les cuisines étrangères (italienne souvent).
 

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE LES COUPS DE CŒUR DU ROUTARD

1
À Prague, arpenter le pont Charles au point du jour et avec un peu de chance, hors saison, bien sûr, en profiter presque pour soi tout seul
2
Déguster une bière sur les hauteurs du parc de Letná, l’après-midi, avec une vue imprenable sur la ville qui bourdonne
3
Se balader la nuit dans les rues pavées de Nový Svět pour ressentir l’atmosphère assez fantastique de ce quartier hors du temps
4
S’amuser du spectacle insolite du couple de Maison dansante sur le quai Rašinovo, conçu par Frank O. Gehry et familièrement surnommé Ginger et Fred
5
Faire la tournée des festivals musicaux, nombreux et variés en République tchèque en été. Une occasion unique de découvrir les nouveaux talents et de faire la fête à la tchèque
6
À Karlovy Vary (Karlsbad), flâner dans la plus prestigieuse station thermale de l’Europe, très bien conservée et magnifiée par son architecture de style Mitteleuropa
7
À Mariánské Lázně (Marienbad), se baigner le soir dans les bains, seul entre les colonnes corinthiennes… Une fin de journée impériale tout en douceur
8
Passer une paisible soirée en amoureux dans le délicieux petit village de Loket
9
Dans la Šumava, partir en excursion hors des sentiers battus et admirer les impressionnantes cultures de houblon ou encore pêcher la carpe
10
Au mois d’août, lors du festival, partir à la découverte de la culture chodsko à Domažlice
11
Remonter dans le temps en visitant les remarquables châteaux de Zvíkovet d’Orlík, puis aller de l’un à l’autre en bateau sur la Vltava
12
Faire un détour par le magnifique village de Holašovice et assister aux festivités du mât de cocagne, dressé à la fin de l’hiver pour fêter le retour du printemps
13
À Český Krumlov, faire la tournée des auberges situées juste au bord de la Vltava. Violon tzigane ici, accordéon là, et partout le bruit de la rivière qui coule, qui coule…
14
Entamer une rando à vélo dans la jolie région de Třeboň et déguster une carpe,
15
À Telč, admirer les façades baroques de la longue place principale, magnifiée par les rayons du soleil couchant
16
À Brno, s’offrir une visiteinsolite et rafraîchissante par grandes chaleurs de la vie souterraine dans les caves médiévales servant de frigo aux commerçants du marché
17
À Mikulov, en Moravie, se promener au milieu des tombes du très vieux cimetière juif et découvrir cette culture d’Europe centrale quasiment disparue
18
Mettre ses pas dans ceux de la Grande Armée et de Napoléon en visitant le site d’Austerlitz (Slavkov), où se déroula la célèbre bataille de 1805
19
Succomber aux charmes méconnus d’Olomouc en Moravie, peut-être la plus belle ville du pays après Prague
 

SLOVAQUIE LES QUESTIONS QU’ON SE POSE LE PLUS SOUVENT

Quels sont les documents nécessaires ?

Pour les ressortissants de l’Union européenne et les Suisses, désormais seule la carte d’identité valide suffit. Les Canadiens sont exemptés de visa mais doivent présenter un passeport valide jusqu’à un jour après leur sortie du territoire slovaque.

Quelle est la meilleure période pour y aller ?

Le climat est continental, il y fait donc très froid en hiver et assez chaud mais orageux en été. Avec le mois de mai, l’automne est sans doute la meilleure période pour s’y rendre, mais Bratislava peut se visiter en toute saison.

Qu’y a-t-il d’intéressant à découvrir en Slovaquie ?

À part la capitale, la Slovaquie est une destination nature par excellence : forêts, grottes, rivières, sources thermales, musées de plein air et, côté patrimoine, de jolies églises en bois seront au programme.

La vie est-elle chère ?

Hôtels plutôt chers, hébergement modique en camping et chez l’habitant, plus nourriture bon marché, voilà le tableau de bord de votre budget vacances en Slovaquie.

Quelle monnaie utiliser en Slovaquie ?

Depuis 2009 la Slovaquie est devenue le 16e membre de l’Eurogroupe. Adieu donc la couronne slovaque.

Dans quelle langue va-t-on s’exprimer ?

Comme chez les voisins tchèques, le slovaque n’est pas une langue facile à lire et à comprendre, et le français y est peu répandu. L’anglais commence à peine à être pratiqué, la communication la plus facile passera par l’allemand, très utilisé.

La Slovaquie est-elle une destination gastronomique ?

La cuisine traditionnelle slovaque est copieuse, variée, mais pas très raffinée. Vous avez intérêt à aimer le chou. Mais manger reste très économique. Bons restos dans la capitale.

Que voir en Slovaquie ?

En dehors de Bratislava, la Slovaquie a hérité de son histoire pas mal de monuments remarquables : châteaux forts, manoirs, monuments se dévoilent au visiteur dans un environnement naturel d’une grande beauté fait de sommets orgueilleux et de vallées paisibles, de lacs d’altitude à l’eau limpide et d’un réseau de grottes très étendu.

Que faire en Slovaquie ?

Deux tiers du territoire sont couverts de forêts. Avec 7 parcs nationaux et 16 zones protégées, les paysages uniques des Carpates et les forêts sauvages primitives, c’est donc une destination qui ravira les amateurs de nature préservée.

Quels sports pratiquer en Slovaquie ?

En plus de la randonnée, on peut aussi pratiquer le rafting, dans le parc national de Pieniny. Le ski n’est pas en reste, avec d’excellentes possibilités dans les Malá Fatra. Le pays est un terrain d’aventure idéal pour les cyclotouristes et les adeptes du VTT. Le sport national est le hockey sur glace.
 

SLOVAQUIE LES COUPS DE CŒUR DU ROUTARD

20
Faire la tournée des statues qui égayent le centre de Bratislava. Certaines réservent des surprises, comme celle de Čumil, qui émerge malicieusement des égouts…
21
Se promener à Trnava, la « petite Rome slovaque », oubliée des circuits touristiques, au patrimoine historique insoupçonné derrière ses murailles
22
Faire un safari-photo dans les Hautes Tatras avec un guide local et apercevoir, avec un peu de chance, un ours ou un lynx
23
Dormir dans une chambre troglodytique près de Banská Štiavnica. Ces espaces creusés dans la roche volcanique servaient d’abri en cas d’invasion turque
24
Partir de bon matin pour une randonnée balisée dans les gorges de Suchá Belá, dans le Paradis slovaque. Des échelles en bois permettent de remonter les chutes d’eau !
25
Faire du rafting avec un encadrement expérimenté sur les eaux tumultueuses de la Belá, la rivière sauvage aux nombreux rapides et obstacles naturels
26
Skier dans les Hautes Tatras, dans le village de Starý Smokovec, une station à taille humaine et loin de l’usine à touristes, comme tant d’autres dans la région
27
Emprunter le petit train historique dans le skanzen de Kysucké à Nová Bystrica-Výchylovka. Un arrière-goût de Far West slovaque qui fera la joie des enfants
28
S’émerveiller à Herl’any, un village à l’est, de la puissance d’un geyser qui projette de l’eau minérale froide depuis une profondeur de 405 m à une hauteur supérieure à 30 m
29
Se balader le soir sur la place principale de Košice, pour partager l’animation estudiantine qui donne une allure joyeuse à la ville
30
Pagayer sur la rivière Oravachâteau fort d’Oravský,
31
Parcourirles régions de Spiš et de Gemer où l’on découvre de multiples châteaux forts
32
Faire la tournée des caves à vin ou des tavernes populaires dans une ville des Petites Carpates
33
À Trenčianske Teplice, profiter de la piscine thermale et des vertus curatives de cinq sources d’eau sulfureuse
34
Dans le Karst slovaque, naviguer sur 2 km au fil d’une rivière souterraine dans la grotte de Domica, l’une des plus grandes du monde
35
Remonter le temps en visitant les châteaux slovaques aux ruines romantiques de nids d’aigle, certaines dans un état de conservation remarquable
 

Nous tenons à remercier tout particulièrement Loup-Maëlle Besançon, Thierry Bessou, Gérard Bouchu, François Chauvin, Grégory Dalex, Fabrice Doumergue, Cédric Fischer, Carole Fouque, Michelle Georget, David Giason, Claude Hervé-Bazin, Emmanuel Juste, Dimitri Lefèvre, Fabrice de Lestang, Romain Meynier, Éric Milet, Pierre Mitrano, Jean-Sébastien Petitdemange et Thomas Rivallain pour leur collaboration régulière.

Emmanuelle BauquisBérénice Glanger
Jean-Jacques Bordier-ChêneAdrien et Clément Gloaguen
Michèle BoucherMarie Gustot
Sophie CachardBernard Hilaire
Lucie ColomboSébastien Jauffret
Agnès DebiageJacques Lemoine
Émilie DeburAmélie Mikaelian
Jérôme DenoixCaroline Ollion
Flora DescampsMartine Partrat
Louise DesmoulinsOdile Paugam et Didier Jehanno
Tovi et Ahmet DilerÉmile Pujol
Clélie DudonPrakit Saiporn
Sophie DuvalJean-Luc et Antigone Schilling
Alain FischCaroline Vallano
Romain Fossurier

Direction : Nathalie Bloch-Pujo

Contrôle de gestion : Jérôme Boulingre et Adeline Cazabat Barrere

Secrétariat : Catherine Maîtrepierre

Direction éditoriale : Catherine Julhe

Édition : Matthieu Devaux, Olga Krokhina, Gia-Quy Tran, Julie Dupré, Emmanuelle Michon, Sarah Favaron, Ludmilla Guillet, Coralie Piron, Flora Sallot, Elvire Tandjaoui, Quentin Tenneson, Clémence Toublanc et Sandra Vavdin

Préparation-lecture : Élisabeth Bernard

Cartographie : Frédéric Clémençon et Aurélie Huot

Fabrication : Nathalie Lautout et Audrey Detournay