La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Guide touristique 2013 : Rome

De
26 pages

Guide touristique 2013

Publié par :
Ajouté le : 11 octobre 2013
Lecture(s) : 51
Signaler un abus





Guide touristique Rome
Update: 2013
Travual.fr Guide touristique Rome
Introduction
Rome est la destination de city-trip par excellence. Son climat favorable et des liaisons
aériennes abordables n’y sont certainement pas étrangers. Ceci dit, la vraie raison de ce
succès se retrouve plutôt dans l’immense diversité qu’offre cette ville historique
remarquablement préservée.
Une visite à Rome se compose toujours de deux volets. D’un côté du Tibre s’étend Rome,
de l’autre la cité du Vatican : une petite ville à l’intérieur d’une ville. Les points forts de ce
city-trip, la basilique Saint-Pierre, la chapelle Sixtine et les fabuleux musées du Vatican,
attirent véritablement les foules.

Rome est spontanément associée au Colisée qui est, en quelque sorte, la carte de visite de
la ville. Il ne s’agit pourtant pas de la partie la mieux conservée de la Rome antique. La
période qui suit le Moyen-âge nous a offert des curiosités telles que le Panthéon reconstruit,
la villa Borghèse et le Castel Sant’Angelo. Profiter du soleil et de l’agréable effervescence
qui règne sur les Escaliers Espagnols, près de la fontaine de Trevi ou sur la Piazza Navone
ne peut certainement échapper à votre programme.

Vous souhaitez visiter un musée ? Vous n’aurez que l’embarras du choix. Bien qu’ils soient
difficiles à dénombrer, la légende veut que la ville en compte 2500 ! Les musées du Vatican
absorbent, bien sûr, une majorité des touristes. Normal, ces hauts lieus culturels sont les
vedettes de la Ville éternelle. La diversité de l’offre est, néanmoins, énorme… un musée est
même consacré aux pâtes italiennes, le musée de la Paste Alimentari.
Nous vous avons concocté un dossier détaillé, avec une présentation des principaux sites et
une promenade à Tivoli. Nous ne manquerons pas d’évoquer la gastronomie, les rues
commerçantes et la dolce vita nocturne.
Index
 À ne pas manquer lors d’un séjour de 2 jours 3
 Shopping et vie nocturne 3
 Rome, du Colisée à la fontaine Trevi 4
 Visite pédestre: places et fontaines à Rome 12
 Autres musées et monuments à Rome 19
 Cité du Vatican 20
 Gastronomie 22
 Conseil pour le transport à Rome 23
 Histoire 25
 Notes personelles, disclaimer 26

2 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Rome
A ne pas manquer lors d’un séjour de 2 jours
Vous pouvez aisément répartir votre visite de
Rome entre la cité du Vatican, la Rome antique,
le centre ‘moderne’ et Tivoli. Rome vous propose
aussi un bus touristique qui circule en
permanence et vous permet de monter ou
descendre à 9 arrêts différents. L’idéal pour
passer d’un site à l’autre à un tarif avantageux,
tout en bénéficiant de commentaires durant le
trajet.
Jour 1
Une excursion d’un jour à la Cité du Vatican (basilique – place – musées – chapelle Sixtine)
n’est certainement pas suffisante pour un amateur d’art. Comptez quatre heures pour en
avoir un aperçu général. S’il vous reste un peu de temps, optez pour le Castel Sant’Angelo
ou la Villa Borghèse, avec son parc et son musée.
Jour 2
Vous pouvez visiter la Rome antique et le centre de Rome en une journée. Nous
commençons par la Rome antique avec, bien évidemment, le Colisée et les vestiges
restaurés du vieux centre : le Forum Romanum. Dans l’après-midi, vous poursuivrez votre
visite par le Panthéon et la Piazza Navone, pour terminer votre balade en beauté via les
Escaliers Espagnols et la fontaine de Trevi.
Shopping
Outre les grands magasins, comme à Paris, Londres et Barcelone, vous trouverez aussi de
nombreux petits magasins spécialisés.
Il n’y a pas vraiment de règles mais nous pouvons vous donner quelques tendances générales.
Presque tout est fermé le dimanche, même les boulangeries. Le mois d’août est le mois des
congés à Rome et beaucoup de commerces sont fermés. En semaine, les magasins ouvrent,
pour la plupart, de 8 ou 9 heures à 13 heures et de 16 heures à 19 ou 20 heures. Entre 13 et 16
heures, vous trouverez bien souvent porte close. Mis à part les magasins d’alimentation, les
commerces sont fermés le lundi matin.
Nous aimons particulièrement le Campo de Fiori où se tient, chaque matin sauf le dimanche, un
marché de produits alimentaires. Les amateurs y trouveront aussi des magasins de fantaisies.
Pour les boutiques de mode, rendez-vous dans la Via Condotti et sur la Piazza di Spagna. Vous
trouverez des antiquaires et de bijoutiers autour de la Piazza Navona.
Vie nocturne
La vie nocturne a principalement la rue et les places pour théâtre. Les quartiers Travestere, la
Piazza della Rotonda et la Piazza Novana en sont les pôles d’attraction par excellence. Le
Panthéon est aussi un endroit idéal pour passer une soirée estivale en terrasse. Vous trouverez
des discothèques dans la Via Veneto, bien qu’il y en ait partout ailleurs aussi.
Rome accueille également des concerts, des représentations théâtrales, etc. L’italien est, bien
sûr, la langue véhiculaire. Vous trouverez des dépliants sur les diverses manifestations à l’office
du tourisme (EPT). Bien souvent, il ne vous sera possible d’acheter un ticket que sur place.

3 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Rome
Rome, du Colisée à la fontaine Trévi
L’Ancienne Rome et le centre de Rome peuvent être visités en une journée. Nous
commençons notre promenade dans l’Ancienne Rome avec, bien évidemment, le Colisée et
les vestiges restaurés de l’ancien centre : le Forum Romain. Ensuite nous allons au
Panthéon, la Place Navone, le Castel San Angelo et la Villa Borghese avec son parc et son
musée. Nous revenons ensuite par les Escaliers d’Espagne et la Fontaine de Trévi.


 Distance: 11,4 km
 Départ et fin : Piazza del Colosseo (métro Colosseo)
 Relief: parfois déclive avec escaliers
 Accessibilité pour chaises roulantes: partiellement, parfois il va falloir faire un détour à
cause des escaliers

> Légende: = Signalisation = Curiosité

Copyright photos (seulement pour le circuit pédestre):
> ©iStockphoto.com > ©iStockphoto.com/John Rodriguez > ©iStockphoto.com/Hedda Gjerpen >
©iStockphoto.com/Bart Parren > © Norbert Rehm | iStockphoto.com > ©iStockphoto.com >
©iStockphoto.com/Steve Geer

4 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Rome
ITINERAIRE

COLISEE
La carte de visite de Rome. Le Colisée a 2000 ans mais continue à être photographié sous
tous les angles. Malgré sa notoriété, le monument est relativement mort. Il accueille parfois
de petites représentations musicales, pour un public très restreint. Ce décor théâtral pourrait
toutefois être un site idéal pour de grandes représentations. Autrefois, plus de 50.000
personnes pouvaient y prendre place. Un plan d’évacuation optimal était d’ailleurs prévu en
cas d’urgence. Le Colisée avait pour vocation de divertir le peuple. Des gladiateurs s’y
battaient entre eux ou contre des animaux jusqu’à la mort. Le bâtiment n’est plus utilisé
edepuis le XVI siècle, bien que les galeries et cellules souterraines s’y trouvent encore. La
visite est payante et vaut le déplacement.

ROME ANTIQUE
Le noyau de la Rome antique se trouve également
autour du Colisée. L’Arco di Constantino ou arc de
triomphe est certainement la partie la mieux
conservée de la Rome antique. Les témoins
silencieux de cette période se dressent entre le
Colisée et la Piazza Venezia. Vous trouverez entre
les deux, au Forum Romanum, un musée,
l’Antiquarium Forense, où vous pourrez admirer de
vieux objets exhumés par les archéologues.
Les touristes affluent au Forum Romanum. Normal.
Il s’agissait du centre névralgique de l’Empire
romain. Les bâtiments du gouvernement y étaient
établis. Ils ont d’ailleurs été reconstruits à la Curia,
là où se réunissait le sénat romain.


Nous commençons notre promenade au métro Colosseo et marchons autour du Colisée. A
votre droite vous avez l’entrée de l’Ancienne Rome (Forum Romain) et vous passez aussi le
magnifique Arco di Constantino, l’arc de triomphe de Constantin (315 après J-C). Prenez
ensuite la Via dei Foru Imperialli vers le Monument National et promenez-vous le long du
Forum Romain.
5 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Rome

Le Monument National
Le Monument National dédié à Victor Emanuel II est édifié sur la colline du Capitole en 1900
environ. Ce monument blanc est impressionnant et est accessible par de grandes marches.
Ce monument au cœur de la ville symbolise l’unité de l’Italie et abrite le tombeau du soldat
inconnu (Altare della Patricia). Juste devant se trouve une statue équestre du premier roi de
l’Italie.




Sur la Place Venezia vous prenez la Via di San Marco que vous poursuivez jusqu’à la fin
(Via Florida – Via di Torre Argentina).


Prenez la Via di Torre Argentina à droite jusqu’à la place devant le Panthéon.
6 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Rome

PANTHEON
Le Panthéon a été construit dans
l’Antiquité pour que les Romains puissent y
vénérer leurs dieux. Il remonterait à
quelques années avant notre ère. Il a été
restauré plusieurs fois et est finalement
edevenu une église catholique. Au XVII
siècle, son toit en cuivre a même été
enlevé pour permettra la fabrication du
célèbre baldaquin qui trône au-dessus du
maître-autel de la basilique Saint-Pierre.
Vous pouvez visiter le bâtiment gratuitement.

Dans le coin à gauche de la place, vous prenez la gauche dans la Via Guistuani. Poursuivez
jusqu’au bout, prenez la gauche (Corso del Rinascimento) pour ensuite prendre la droite
dans la Corsia Agonale, et arrivez maintenant sur la Place Navone.

PIAZZA NAVONA
La Piazza Navona est une place comptant
trois fontaines. Elle se situe dans un quartier
très cher et est, de jour comme de nuit,
extrêmement animée. Cette place et les rues
avoisinantes abritent surtout des antiquaires
et des bijoutiers.

Poursuivez votre promenade dans le coin à
droite lorsque vous êtes à la Fontaine de
Neptune (Via Agonale). Prenez cette petite
rue et ensuite la gauche, continuez tout droit
par la Via Dei Coronari. Celle-ci accède à la grande Via del Banco du Santo Spirito. Prenez
la droite vers le pont sur le Tibre.

Traversez le pont et après une visite au Castel San Angelo, prenez la droite et suivez le
èmeTibre jusqu’u 3 pont (Ponte Regina Margherita).
7 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Rome

CASTEL SANT'ANGELO
Tout comme le Panthéon, cet endroit est
associé à l’Empereur Adrien. Construit
initialement comme mausolée pour
l’empereur, il a peu à peu été transformé en
forteresse et intégré à la structure fortifiée
protégeant la rive du Tibre. Il fut tour à tour la
résidence des papes et une prison. Vous
pouvez découvrir le passé mouvementé de
ce château aménagé en musée. Ses
principales curiosités sont le tombeau de l’Empereur Adrien et le magnifique panorama qu’il
dévoile sur la ville de Rome.

Promenez-vous sur le Ponte Regina Margherita jusqu’à l’autre côté du Tibre et marchez tout
droit jusqu’à la grande Place du Peuple (Piazza del Popolo).

A mi-chemin de cette place, vous prenez la gauche et arrivez sur une route à circulation
intense avec à votre droite l’entrée du parc de la Villa Borghese. Entrez dans le parc jusqu’à
ce vous arrivez sur un croisement de sentiers pédestres. Continuez tout droit vers la gauche
(Viale Folke Bernadotto), vous y verrez des flèches qui mènent vers la Villa Borghese.
Maintenant vous arrivez au centre du parc, la Galerie Nationale de l’Art Moderne (Galleria
Nazionale d’Arte Moderne).

VILLA BORGHESE - PARC - GALERIE
La Villa Borghèse n’est, en fait, rien de plus qu’un parc. Une villa s’y dressait autrefois mais il
s’agit, aujourd’hui, d’un par cet d’un musée. Le parc est situé au centre de la ville et est très
apprécié des Romains. Le jardin compte de nombreuses fontaines, des monuments et un
étang. Nous vous recommandons la visite du Musée d’Art Moderne. Presque tous les
peintres italiens depuis 1850 y sont représentés. Une attraction-phare, à l’instar du musée du
Vatican. La Galerie Borghèse vaut aussi le coup d’œil pour la collection de Scipion
Borghèse.

Poursuivez votre promenade à droite de la Galerie Nationale de l’Art Moderne. Prenez
d’abord la Via di Villa Giulia et ensuite la gauche dans la Viale del Giardino Zoologico.
Continuez à suivre cette rue jusqu’à la Galleria Borghese.
8 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Rome

Arrivé à la Galleria Borghese, prenez la droite dans la Via Museo Borghese. Suivez cette rue
jusqu’à ce que vous arriviez à un croisement de 5 sentiers pédestres. Là, vous prenez la
gauche (Porta Pinciana) et traversez la chaussée à circulation intense pour continuer tout
droit et arriver dans la Via Vittorio.

Avant le virage à droite de la Via Vittorio Veneto, prenez la droite de la Via Liguria et suivez
celle-ci jusqu’au bout.

Prenez la gauche et puis directement la droite. Vous passez l’église Trinita dei Monti et vous
arrivez aux Escaliers d’Espagne, que nous allons naturellement descendre. Arrivé en bas,
vous êtes sur la Place d’Espagne (Piazza di Spagna). Nous allons tout droit dans la rue
commerçante, la Via del Condotti.

ESCALIERS ESPAGNOLS (SCALINATA)
Les Escaliers Espagnols vous mènent de la Place d’Espagne à l’église Trinita dei Monti. Ce
quartier inspire le calme et la convivialité. Beaucoup de jeunes s’y reposent, y prennent un
bain de soleil ou y discutent. Il n’est pas rare d’y croiser un couple de jeunes mariés, en
grande tenue, à l’assaut des 138 marches que comptent les escaliers. Selon la légende, le
faire assure un mariage heureux ! Une fois arrivé en haut, admirez la superbe vue que vous
aurez sur la ville.

Suivez la Via del Condotti jusqu’au croisement avec la Via del Corso, dans laquelle vous
prenez la gauche.

Choisissez la gauche pour le Largo Chigi. A partir d’ici, des flèches vous emmènent vers la
Fontaine de Trévi (Fontana di Trevi). Dans cette rue vous prenez la droite dans la Via Poli et
vous arrivez à la Fontaine de Trévi.
9 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba
Guide touristique Rome

FONTAINE DE TREVI
Cette célèbre fontaine est approvisionnée en eau via
un aqueduc qui est lui-même alimenté par une
source. La fontaine de Trevi a été construite au
eXVIII siècle. Les touristes y jettent une pièce de
monnaie, par dessus leur épaule gauche, en guise
de porte-bonheur. Il fut un temps où les pièces
étaient régulièrement ramassées, la nuit, par un
clochard. Il arrivait ainsi à récolter jusqu’à 200 euros
par jour ! Au terme d’un procès, cela lui fut, bien sûr,
interdit. Les pièces sont aujourd’hui collectées par
l’Etat qui les reverse à une œuvre charitable. Le butin
s’élève désormais à 2000 euros par jour. Vous verrez
le portrait de Neptune sur le monument.


Lorsque vous êtes tourné le dos vers la Fontaine de Trévi, prenez la Via dei Lucchesi qui
continue dans la Via della Pilotta. Poursuivez jusqu’à ce que vous ne puissiez plus continuer
plus loin (Via Magnanapoli et Via 4 Novembre).

A cet endroit, vous prenez la droite dans la Via Magnanapoli qui vous ramène au Monument
National à la Place Venezia. C’est ici que termine notre promenade.
10 Travual.fr, votre manuel de voyage pour des vacances en Europe
© AT-Europe bvba