Inde du Nord 5 - Himachal Pradesh

De
Publié par

Ce chapitre Himachal Pradesh est issu du guide consacré à la destination Inde du Nord.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.







Publié le : jeudi 27 février 2014
Lecture(s) : 11
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816144154
Nombre de pages : 243
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
cover.jpg

Sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SECTIONS SPÉCIALES

Fort rouge en 3D.

Taj Mahal en 3D

Fatehpur Sikri en 3D

Temples de khajuraho en 3D

Architecture religieuse

i0002.jpg

Sur la route

i0050.jpg
i0154.jpg

Himachal Pradesh

Dans ce chapitre

Shimla

Vallée du Kinnaur

Mandi

Lac de Rewalsar

Bhuntar

Vallée de la Parvati

Kullu

Naggar

Manali

Dharamsala

McLeod Ganj

Vallée de Chamba

Lahaul

Spiti

Le top des hébergements

Le top des sites insolites

Pourquoi y aller

Avec ses pics spectaculaires et ses splendides vallées, l’Himachal est un paradis pour les amateurs d’activités de plein air, comme le trekking, l’alpinisme, le rafting, le parapente ou le ski. La région a cependant bien plus à offrir qu’une simple dose d’adrénaline.

Partout, la culture traditionnelle locale s’épanouit parmi des paysages himalayens. Les villages d’altitude enchantent par leur architecture en bois et en pierre et la grâce sereine de leurs habitants, les stations climatiques ont conservé leur charme colonial, et un certain nombre de nostalgiques des années hippies viennent encore ici profiter de l’ambiance décontractée et des sentiers de randonnée.

Lieu d’exil du dalaï-lama, l’Himachal évoque à nombre d’égards le Tibet. Toutefois, cet État, aussi divers que splendide, ne saurait se résumer aux seuls monastères bouddhiques, si beaux que soient les trésors artistiques qu’ils recèlent.

Quand partir

i0155.jpg

Manali

Janvier-février Célébration du Nouvel An tibétain (Losar) dans tout l’État.

Mai-juin et mi-septembre à octobre Idéal pour le trekking (en dehors de la mousson) ; fêtes en octobre.

Novembre-avril Parfait pour le ski, mais la neige bloque l’accès aux vallées du Lahaul et du Spiti.

Saveurs

L’Himachal est la meilleure région de l’Inde où goûter une authentique cuisine tibétaine. On y trouve des momo (raviolis frits ou à la vapeur à la pâte très fine), des thukpa (soupes de nouilles) et des thenthuk (nouilles plates), autant de mets savoureux et bon marché qui vous changeront du curry.

Les amateurs de mets carnés apprécieront les plats traditionnels locaux, qui comprennent souvent du poulet ou des truites de rivière fraîchement pêchées. La plupart des spécialités végétariennes sont des plats de dhal, généralement servis avec du yaourt, du paneer (fromage non fermenté fabriqué à partir de caillé de lait) ou des pommes de terre. L’Himachal produit également les meilleures pommes du pays, cueillies en automne.

LES INCONTOURNABLES

McLeod Ganj n’est pas surnommée “petite Lhassa” au seul motif qu’elle accueille le gouvernement tibétain en exil, mais aussi parce que la ville est imprégnée de la culture de ce peuple, tant dans les domaines artistique et religieux que culinaire. C’est aussi l’endroit parfait si vous souhaitez faire du bénévolat auprès des réfugiés, étudier le tibétain ou apprendre à préparer des momo.

Plus à l’est, une portion du Great Himalayan Circuit (un trek exigeant) franchit de hauts cols de montagne en traversant les spectaculaires vallées du Lahaul et de la Spiti. Dans ces paysages d’une beauté rude, les possibilités de randonnée sont multiples, notamment vers des villages et des monastères bouddhiques parmi les plus hauts perchés du monde. Le principal point d’accès à la région est Manali, paradis des activités de plein air en tout genre, des balades à l’alpinisme, en passant par l’héliski ou même le zorbing.

Le top des fêtes et festivals

  • Losarh( jan/fév, McLeod Ganj, Cliquez ici, Spiti Cliquez ici). Le Nouvel An tibétain est célébré par des processions, de la musique et des danses masquées exécutées par les moines des monastères bouddhiques.
  • Foire de Ladarchah(août ; Kaza, Cliquez ici). Une ancienne foire commerciale du Spiti, avec danses bouddhiques, compétitions sportives et marchés ruraux effervescents.
  • Phulechh(sept-oct ; Kalpa, Cliquez ici ; Sangla, Cliquez ici). Les villageois du Kinnaur remplissent les cours des temples de fleurs aux parfums entêtants ; des oracles sacrifient des animaux et prédisent les événements de l’année à venir.
  • Dussehrah(oct ; Kullu, Cliquez ici). Kullu célèbre la défaite du démon Ravana par une procession gigantesque derrière le chariot de Raghunath.
  • International Himalayan Festival (h10-12 déc ; McLeod Ganj, Cliquez ici). Ce festival célèbre le prix Nobel de la paix reçu par le dalaï-lama, et promeut la paix et la tolérance avec des danses et de la musique bouddhiques.

PRINCIPAUX POINTS D’ACCÈS

Shimla, Dharamsala et les villes de la vallée de Kullu sont reliées à Delhi par bus direct ; Shimla et Pathankot (au Punjab) sont les liaisons ferroviaires les plus proches. Une longue route spectaculaire (et vertigineuse) va de Manali à Leh, au Ladakh.

En bref

  • Population : 6,9 millions d’habitants
  • Superficie : 55 673 km2
  • Capitale : Shimla
  • Langues principales : hindi, pahari, punjabi
  • Hébergement :

    $ moins de 1 000
    $$ 1 000-2 500
    $$$ plus de 2 500

Notre conseil

Pour voyager entre les vallées du Spiti et du Kinnaur, les étrangers doivent demander un permis. Vous l’obtiendrez aisément à Kaza (Cliquez ici), Rekong Peo (Cliquez ici) ou Shimla (Cliquez ici). Les voyageurs en solo l’obtiendront plus facilement à Kaza.

Sur la Toile

  • Himachal Pradesh Tourism Development Corporation ( www.hptdc.nic.in/bus.htm)
  • Himachal Road Transport Corporation ( www.hrtc.gov.in). Informations sur les transports routiers.
  • Himachal Tourism ( www.hptdc.gov.in)

À ne pas manquer

1Le petit train qui grimpe jusqu’à Shimla (Cliquez ici), une station climatique très appréciée

2Un séjour à McLeod Ganj (Cliquez ici), siège du gouvernement tibétain en exil et du dalaï-lama

3Ski, trek, escalade, parapente ou rafting à Manali (Cliquez ici), la capitale des activités de plein air de l’Himachal

4La découverte de la vallée de la Parvati (Cliquez ici) et un trek jusqu’au village de montagne de Malana (Cliquez ici)

5Les temples pluriséculaires de Chamba (Cliquez ici) et de Bharmour (Cliquez ici), en dehors des circuits touristiques

6La traversée de hauts cols jusqu’aux spectaculaires monastères de Tabo (Cliquez ici) et de Dhankar (Cliquez ici), dans la lointaine vallée de la Spiti

7Kalpa (Cliquez ici) et Chitkul (Cliquez ici), charmants villages du Kinnaur supérieur aux vues époustouflantes sur l’Himalaya

i0156.jpg

Histoire

L’histoire de l’Himachal est liée aux anciennes routes commerciales. Au Xe siècle, le Tibet conquit une grande partie du nord de l’État, et le bouddhisme prédomine toujours dans les montagnes désertiques du Lahaul et du Spiti. Le Sud, plus accessible, était divisé en une multitude de petits royaumes gouvernés par des rajas, des rana (rois) et des thakur (nobles), Kangra, Kullu et Chamba étant les plus importants. Les rajas sikhs parvinrent à dominer la région au début du XIXe siècle et consolidèrent leur pouvoir en signant des traités avec les Britanniques.

Au cours du XIXe siècle, ces derniers créèrent de petits îlots britanniques à Shimla, à Dalhousie et à Dharamsala. Shimla devint plus tard la capitale estivale du Raj, et la voie ferrée fut prolongée jusqu’à la vallée de Kangra. Les Britanniques étendirent progressivement leur influence jusqu’à ce que toute la région soit dirigée par Shimla.

L’État fut fondé après l’Indépendance en 1948, affranchissant de nombreux villages du système féodal. En 1966, les districts administrés par le Punjab, dont le Kangra, le Kullu, le Lahaul et le Spiti, lui furent concédés, et l’Himachal Pradesh devint un État de l’Union indienne à part entière en 1971. D’abord négligé par le gouvernement central, il est devenu une source d’énergie majeure, et ses énormes centrales hydroélectriques alimentent la moitié du pays.

Climat

Terre des extrêmes, l’Himachal compte certains des lieux à plus forte pluviosité d’Inde (autour de McLeod Ganj) et certains des plus secs (la vallée de la Spiti). Lorsque les pluies de mousson s’abattent sur la majeure partie de l’État, de la mi-juillet à la mi-septembre, des glissements de terrain bloquent parfois les routes pendant des heures, voire des jours. De novembre à avril, nombre de zones montagneuses, notamment la route de Manali à Leh, sont bloquées par la neige, tandis que d’autres sont plongées dans un froid glacial. Les meilleures périodes pour voyager s’étendent de mai à mi-juillet et de mi-septembre à début novembre.

8Depuis/vers l’HimachalPradesh

Outre les principaux accès, on peut rejoindre Shimla, la capitale de l’État, par un petit train depuis Kalka (en Haryana) ou emprunter la ligne à voie étroite qui va de Pathankot (au Punjab) à Jogindarnagar.

8Comment circuler

Préparez-vous à affronter les bus bringuebalants qui circulent sur les routes étroites et sinueuses de l’État, conduits par des chauffeurs risque-tout. Pour visiter les sites ou s’arrêter entre deux villes au gré des curiosités, il est souvent pratique pour les voyageurs en couple ou en groupe de louer un taxi pour la journée.

EST DE L’HIMACHAL PRADESH

L’est de l’État comprend notamment Shimla, la capitale de l’État, et le district montagneux du Kinnaur, qui s’étend vers l’est jusqu’à la frontière tibétaine, puis s’incurve au nord vers le Spiti, accessible par l’une des routes les plus vertigineuses d’Asie. Consultez le site du district, http://hpshimla.nic.in.

Shimla

%0177 / 170 000 HABITANTS / ALTITUDE 2 205 M Juchée sur une crête longue de 12 km, Shimla est un attrayant mélange de ville de montagne et de lieu de villégiature. Les vacanciers indiens se baladent sur le Mall, tandis que les bazars animés, situés un peu plus bas, débordent de boutiques vendant de la quincaillerie, de la papeterie, des tissus et des épices, et dont les enseignes, peintes à la main, semblent inchangées depuis l’époque britannique. La partie principale de la ville étant piétonnière, il est agréable de s’y promener, même dans les rues escarpées.

Shimla s’étend sur des kilomètres à la ronde, et Scandal Point marque son centre officiel. De là, le vaste plateau dégagé appelé le Ridge s’étire à l’est jusqu’à Christ Church, où des sentiers à travers la forêt grimpent vers le temple de Jakhu. Des pics enneigés se découpent à l’horizon, clairement visibles d’avril à juin, puis en octobre et en novembre. Cette partie orientale de Shimla est particulièrement propice aux balades en forêt.

Le Mall, longue et sinueuse artère piétonnière, court à l’ouest et à l’est de la crête. Au sud, le dédale de ruelles du bazar descend jusqu’à Cart Rd, artère principale où se situent la gare ferroviaire, l’ancienne gare routière et les stations de taxis. Un funiculaire relie l’est du Mall et Cart Rd.

Attendez-vous à rejoindre votre hôtel au prix d’une montée ardue. Des porteurs vous proposeront de se charger de vos bagages pour 80-100. Beaucoup sont également des rabatteurs, et les hôtels augmentent leurs tarifs pour y inclure leur commission.

Histoire

Jusqu’à l’arrivée des Britanniques, Shimla n’était qu’une paisible clairière au cœur d’une forêt appelée Shyamala (un nom local de Kali, la déesse hindoue qui détruit les démons). Puis un fonctionnaire écossais, Charles Kennedy, y construisit une résidence d’été en 1822, changeant à jamais le sort de la localité. En 1864, Shimla devint la capitale estivale du Raj, depuis laquelle les fonctionnaires britanniques régnaient sur de nombreux territoires dans le monde entier. Tous les étés jusqu’en 1939, le gouvernement entier s’y réfugia pour fuir la chaleur écrasante des plaines, emportant avec lui, à dos de mulet, des centaines de pièces et documents de travail.

Lorsque la ligne ferroviaire Kalka-Shimla fut construite en 1903, Shimla acquit le statut de première station climatique d’Inde ; elle fut même brièvement la capitale du Punjab avant que la carte ne soit redessinée en 1966.

À son apogée, Shimla fut le centre de l’Empire britannique, ainsi qu’un “lieu de passions et de frivolité”, connu pour abriter d’innombrables joueurs et coureurs de dot. La ville porte encore le souvenir de Rudyard Kipling, de George Curzon, homme d’État et gouverneur des Indes, et de Lord Kitchener, qui tous passèrent de nombreuses années à Shimla. La ville a servi de toile de fond à Kipling pour certaines scènes de Kim et de Simples Contes des collines, un recueil de nouvelles en grande partie rédigé à Shimla.

1À voir et à faire

Temple de Jakhu

TEMPLE HINDOU

Le temple le plus fameux de Shimla est dédié au dieu singe hindou Hanuman. Des centaines de macaques rhésus harcèlent les dévots pour chaparder des prasaad (offrandes). Installé au sommet d’une colline et baigné de musique religieuse, le temple abrite un petit autel autour duquel des bas-reliefs retracent les aventures de Hanuman dans le Ramayana. Non loin, une statue de Hanuman, haute de 33 m, récemment érigée, domine la ville. Le réfectoire sert de délicieuses assiettes de dhal, riz et sabzi (légumes) à volonté de 10h à 16h (moyennant un don). Une montée plaisante et escarpée (30 min) à travers la forêt part de l’extrémité est du Ridge. Attention, les singes peuvent 2 se montrer agressifs ; munissez-vous d’une canne pour les tenir à distance. L’aller-retour en taxi revient à 350.

Himachal State Museum

MUSÉE

(Indiens/étrangers 10/50, app photo/caméra 100/1 500 ;h10h-17h mar-ven). À quelque 2,5 km à l’ouest de Scandal Point, une rude grimpée mène à la tour des télécommunications et au musée-bibliothèque de l’État. Il renferme une superbe collection de miniatures de Kangra et du Rajasthan, des broderies de Chamba de style rumal, des monnaies, des bijoux, des sculptures religieuses et diverses armes.

oViceregal Lodge

ÉDIFICE HISTORIQUE

(Indiens/étrangers 30/65, caméra 20 ;h9h15-13h et 14h-17h, 19h mai-juil, visite toutes les 30 min à partir de 10h15). Ancienne résidence officielle des vice-rois britanniques, le Viceregal Lodge abrite aujourd’hui l’Indian Institute of Advanced Study (Institut indien d’études supérieures). Les milliers de briques de cet édifice extravagant furent transportées à dos de mules. Des visites guidées permettent de découvrir les bâtiments. On la remarque à peine mais la galerie de photos derrière la billetterie mérite une halte.

En face de l’entrée, l’Himalayan Bird Park (Parc ornithologique himalayen ; 5 ;h10h-17h) accueille d’exotiques faisans, dont de resplendissants monals, l’oiseau emblématique de l’Himachal.

De Scandal Point, suivez le Mall vers l’ouest sur 4,5 km. Le chemin sur la gauche de l’entrée de l’Himachal State Museum mène au lodge (5 min) via le Peterhof Hotel (ancienne résidence d’un vice-roi).

Christ Church

ÉGLISE

Plan offlineGoogleMaps

(%2652953 ; The Ridge ;h10h30-13h et 14h15-17h30, messe en anglais 9h dim). Cette église de style britannique (bâtie entre 1844 et 1857) trône au sommet de la crête. Seconde église la plus ancienne d’Inde du Nord (après celle d’Ambala, en Haryana). On peut y voir des vitraux et d’émouvants souvenirs du Raj.

Gaiety Theatre

ÉDIFICE HISTORIQUE

Plan offlineGoogleMaps

(%2650173 ; www.gaiety.in ; The Mall ; 25, caméra 25 ;h11h-13h30 et 14h-18h mar-dim). Ce théâtre victorien (1877), qui s’inspire du Garrick de Londres, vient de rouvrir ses portes après 5 ans de travaux de restauration. M. Gautam propose d’excellentes visites guidées du théâtre ; il revient sur son histoire pendant que vous appréciez la vue depuis la loge privée du vice-roi. Des clubs de théâtre locaux se produisent de temps à autre sur la scène – en tek de Birmanie.

Bâtiments anciens

ÉDIFICES HISTORIQUES

De majestueux exemples d’architecture britannique bordent le Ridge, tels l’hôtel de ville et la poste (1883), une folie vaguement Tudor. D’architecture néogothique, le grandiose Gorton Castle domine l’extrémité ouest du Mall. Ancien secrétariat du gouvernement, il abrite désormais les bureaux de la Cour des comptes). Au-dessus de Shimla, sur le chemin du temple de Jakhu, vous pouvez apercevoir à travers les grilles le Rothney Castle, ancienne demeure d’Allan Octavian Hume (administrateur colonial et ornithologue britannique ; 1829-1912), laquelle abritait, au XIXe siècle, la plus grande collection d’oiseaux empaillés d’Asie.

Shimla Heritage Museum

MUSÉE

Plan offlineGoogleMaps

(h11h-18h mer-dim).FTenu par une équipe serviable, ce musée aménagé dans l’ancien United Services Club (1862) recèle d’anciennes photos en noir et blanc de Shimla. Un nouveau musée devrait ouvrir ses portes dans les années à venir.

Mandir de Kali Bari

TEMPLE HINDOU

Plan offlineGoogleMaps

À 1 km à l’ouest du Ridge, à flanc de coteau au-dessus du Mall, le mandir de Kali Bari, dont la forme évoque une hutte bengalie, contient une effigie de Kali sous sa forme de Shyamala. On jouit d’une belle vue sur Shimla depuis ce temple.

Promenades à pied

MARCHE À PIED

À 4 km au nord-ouest de Scandal Point, The Glen était le terrain de jeu des riches colons britanniques, choisi pour sa ressemblance avec les Highlands écossais. La route traverse les étendues plates et verdoyantes d’Annandale, ancien champ de courses puis terrain de golf, où se disputent toujours des matchs de cricket et de polo. L’endroit appartient aujourd’hui à l’armée, qui y possède un petit musée. S’il est plaisant de descendre jusqu’ici à pied, mieux vaut réserver un taxi pour la pénible montée du retour.

i0157.jpg

Pour de jolis points de vue, direction Prospect Hill, à 4 km à l’ouest de Shimla (accessible par des sentiers pédestres depuis l’entrée du Viceregal Lodge), où se trouve l’intéressant temple de Kamna Devi. À 2 km sur la ligne ferroviaire Shimla-Kalka, Summer Hill est sillonnée de chemins ombragés. Les Chadwick Falls (chutes de Chadwick), 2 km plus à l’ouest, sont très impressionnantes juste après la mousson.

YMCA Tours & Treks

ACTIVITÉS DE PLEIN AIR

Plan offlineGoogleMaps

(%9857102657 ; www.himalayansites.com ; The Ridge, YMCA). Aimable et bien informé, Anil Kumar organise des circuits d’une journée autour de Shimla et des treks dans l’Himachal et l’Uttarakhand.

TCircuits organisés

L’office du tourisme de l’HPTDC (Himachal Pradesh Tourist Development Corporation ; www.hptdc.gov.in  ; Scandal Point ;h9h-20h, 19h mi-juil à sept et déc-mars) organise tous les jours des circuits en bus jusqu’à Narkanda, Chail et Narkanda, s’il y a un nombre de passagers suffisants. Ils partent de la gare routière Rivoli vers 10h30. Renseignez-vous à l’office du tourisme sur les itinéraires.

Les syndicats de taxis proposent des excursions d’une journée à Kufri, Naldehra, Fagu et Mashobra (1 000) ; et à Mashobra, Naldehra et Tattapani (1 250).

4Où se loger

Les tarifs augmentent fortement durant la haute saison (avril-juin, octobre, novembre et Noël). Le reste de l’année, demandez une réduction, jusqu’à 40%. En hiver, comptez un supplément pour le chauffage. Les rabatteurs sont nombreux à Shimla ; ne les croyez pas s’ils prétendent que l’hôtel de votre choix est complet ou fermé.

YMCA

AUBERGE DE JEUNESSE $

Plan offlineGoogleMaps

(%2650021 ; ymcashimla@yahoo.co.in ; s/d sans sdb 550/825, ch petit-déj inclus 1 761 ;i). En haut de l’escalier jouxtant le Ritz Cineplex, cette grande auberge de jeunesse à la façade rouge vif accueille hommes et femmes, quelle que soit leur religion. Chambres bien tenues (vue superbe depuis celles en angle), et sdb communes impeccables. Les chambres avec sdb privative sont moins avantageuses. Belle terrasse, solarium, cybercafé et coffres pour les objets de valeur. Réservez entre avril et juillet.

Hotel City View

HÔTEL $

Plan offlineGoogleMaps

(%2811666 ; jagdishthakur80@gmail.com ; ch 600-1 400). Hôtel sympathique disposant d’un bon choix de chambres soignées ; les plus belles, en façade, profitent de la vue. Terrasse au dernier étage. Remises accordées aux voyageurs en solo, d’un bon rapport qualité/ prix pour Shimla. À côté du Deogar Hotel.

oSpars Lodge

PENSION $$

(%2657908 ; Museum Rd ; s/d 990/1 400, ste à partir de 1 990 ;i). Sur la petite route qui monte à l’Himachal State Museum, le Spars est une pension spacieuse et accueillante. Salle à manger ensoleillée à l’étage. Les propriétaires sont chaleureux, et le restaurant sert une cuisine excellente, dont des truites locales. Les prix sont fixes tout au long de l’année. À 25 min de marche du centre de Shimla, mais on trouve des taxis.

Hotel Doegar

HÔTEL $$

Plan offlineGoogleMaps

(%2811927 ; www.hoteldoegar.com ; the Ridge ; d 1 200-2 936). Quantité d’hôtels de Shimla visent la clientèle des jeunes mariés, et celui-ci n’échappe pas à la règle : miroirs au plafond, lourdes tentures, etc. Une adresse correcte, en particulier à l’intersaison – remises de 40% fréquemment accordées. Petites chambres, toutes différentes ; demandez à en voir plusieurs. Vue imprenable sur Shimla depuis le toit-terrasse. À 10 min d’une raide montée depuis le funiculaire.

Hotel Le Royale

HÔTEL $$

Plan offlineGoogleMaps

(%2651002 ; www.hotelleroyaleshimla.com ; Jakhu Rd ; ch 1 808-3 850). Sur le sentier menant au temple de Jakhu, un hôtel moderne plein de charme. Chambres claires, aménagées avec goût, et vue superbe. Proche du Ridge mais suffisamment isolé pour assurer une certaine tranquillité. Très bon restaurant : le Green Leaf.

Hotel White

HÔTEL $$

Plan offlineGoogleMaps

(%2656136 ; www.hotelwhitesimla.com ; Lakkar Bazar ; ch 1 320-1 815, ste à partir de 1 980). Au nord-est de Scandal Point, de l’autre côté du bazar, cet hôtel bien tenu maintient des prix fixes, et justifiés, toute l’année. Chaque chambre est différente, toutes sont propres et confortables ; balcon ou terrasse pour les plus belles. Immenses suites pour les familles.

Hotel Dalziel

HÔTEL $$

Plan offlineGoogleMaps

(%2652691 ; www.dalzielhotel.com ; d à partir de 715-4110). Hôtel historique de 180 ans, en rénovation complète lors de notre dernier passage. Attendez-vous à une envolée des prix à sa réouverture. Bien située à l’extrémité ouest du Mall, cette ancienne demeure coloniale possède un salon de style lodge. Chambres moins chères plus mornes dans un bâtiment situé plus bas.

oHotel Springfields

HÔTEL HISTORIQUE $$$

(%2621297 ; www.ushalexushotels.com ; Chotta Shimla ; ch 4 697 ;aW). Bâti pour l’épouse du raja de Sheikhapura, le Springfields conjugue à la perfection architecture coloniale et confort moderne, à des tarifs corrects. Charmants salons, bar-lounge et pelouses au cordeau. Grandes chambres lumineuses, dont les plus belles sont en étage. Remises négociables hors saison. Juste après Cart Rd dans Chotta Shimla ; comptez 30 min d’une agréable marche à pied ou 200 de course en taxi depuis le centre de Shimla.

Woodville Palace Hotel

HÔTEL HISTORIQUE $$$

(%2623919 ; www.woodvillehotel.com ; Raj Bhawan Rd ; d 4 227-7 045). Construit en 1938 par le raja de Jubbal pour la princesse Leïla, cette demeure s’orne des têtes de lion, mais aussi de charmantes touches Art nouveau. Optez pour une chambre à la décoration rétro, assez défraîchie, dans le bâtiment principal, ou une “deluxe” moderne, dans une annexe. Importantes remises fréquentes. Même sans séjourner ici, on peut venir prendre un verre dans le jardin ou le bar, orné de photos de vedettes hollywoodiennes.

Chapslee

HÔTEL HISTORIQUE $$$

(%2802542 ; www.chapslee.com ; s/d pension complète 9 775/13 075, ste à partir de 17 800 ; a). Toujours fastueuse, l’ancienne résidence du raja Charanjit Singh de Kapurthala trône au sommet d’Elysium Hill, à la périphérie nord de Shimla. Lustres, tapis afghans, trophées de chasse, céramiques mogholes, meubles baroques et victoriens ornent cette retraite de montagne. Il y a seulement 5 chambres, splendides, à la décoration d’époque. Bibliothèque, salle de jeu, solarium, courts de tennis et terrain de croquet.

Oberoi Cecil

HÔTEL DE LUXE $$$

(%2804848 ; www.oberoicecil.com ; The Mall, Chaura Maidan ; d petit-déj inclus 12 095, ste à partir de 25 750 ;aiWs). Sur le Mall, à 2 km à l’ouest de Scandal Point, le plus luxueux cinq-étoiles de Shimla, à la façade coloniale grandiose. Confort moderne, nombreuses boiseries, immense atrium central qui se double d’un bar. Les chambres les plus calmes se trouvent dans l’aile Tudor.

5Où se restaurer

Sans surprise, il y a à Shimla, capitale de l’État et haut lieu de villégiature, quantité de restaurants, notamment le long du Mall et du Ridge. Des dizaines de fast-foods indiens dans Middle Bazar servent des samosas, des gâteaux de pommes de terre, du channa puri (pois chiches épicés et pain frit) et d’autres en-cas. Sauf mention contraire, les établissements suivants ouvrent de 10h à 22h.

oIndian Coffee House

CAFÉ $

Plan offlineGoogleMaps

(The Mall ; plats 20-40 ;h8h-20h30). Une institution à Shimla. Le lieu évoque un club d’antan, avec son cadre suranné, ses serveurs en uniforme et son menu inscrit sur un tableau. Un cadre rêvé pour le petit-déjeuner, les dosa bon marché et le café (oubliez le thé !), même si l’on y vient plus pour l’ambiance que pour la nourriture.

Wake & Bake

INTERNATIONAL $$

Plan offlineGoogleMaps

(34/2 The Mall ; plats 70-190 ;h10h30-21h30). Une bulle d’oxygène dans la touffeur de Shimla que ce café branché, où il fait bien frais. Au menu : expresso, pizza à la part et de bonnes crêpes. On accède à sa minuscule terrasse par une toute petite ouverture dans le toit. Juste au-dessus d’Interwebs.

Cafe Sol

INTERNATIONAL $$

Plan offlineGoogleMaps

(The Mall ; plats 140-400 ;h11h-22h30). On pourrait facilement rater ce café installé dans l’atrium, aux allures de hangar, sur le toit de l’Hotel Combermere, mais avec une entrée directe dans le Mall. On déguste ici de savoureux plats mexicains, italiens et méditerranéens. Gâteaux très variés. Pour changer du curry, la salade grecque est une valeur sûre. On prend l’ascenseur pour rejoindre les toilettes les plus propres de Shimla.

Ashiana

INDIEN $$

Plan offlineGoogleMaps

(The Ridge ; plats 75-180 ;h9h-22h). Sise dans un joli bâtiment circulaire le long du Ridge, cette table assez élégante permet d’observer les passants depuis une terrasse ensoleillée, ren goûtant des plats indiens ou chinois, des grillades, des dosa ou quelques spécialités thaïlandaises. Au sous-sol, le Goofa sert des mets similaires (même cuisine), à des prix inférieurs de 25%.

PERMIS POUR LE SPITI ET LE KINNAUR À SHIMLA

Les permis (Inner-Line Permits) pour voyager de Rekong Peo à Tabo, au Spiti, sont délivrés par le bureau de l’Additional District Magistrate (ADM ;%2657005 ;h10h-13h30 et 14h-17h lun-sam, 14h sam, fermé 2e sam du mois), dans le Collectorate Building, accessible en descendant deux volées de marches à 200 m à l’ouest de Scandal Point. Apportez la photocopie de votre passeport (identité et visa) au Sangam Centre, dans le Collectorate, pour obtenir un formulaire et vous faire prendre en photo, puis déposez le formulaire au bureau de l’ADM. Les permis (300) sont généralement émis en 30 min, mais attendez-vous à courir dans tous les sens. Ce bureau ne délivrant des permis qu’aux groupes de 2 personnes au minimum, tâchez de vous joindre à un autre voyageur si vous êtes seul, ou faites votre demande à Kaza, où les formalités sont moins strictes.

Cecil Restaurant

INTERNATIONAL $$$

(%2804848 ; The Mall, Chaura Maidan ; plats 700-1 000). Pour un repas chic, choisissez ce restaurant à l’élégance British, situé dans l’hôtel Oberoi. Nombreux curries indiens et thaïlandais, et de somptueux buffets lorsque l’hôtel accueille des voyages organisés. Réserver.

6Où prendre un verre

Himani’s

BAR

Plan offlineGoogleMaps

(The Mall ; plats 100-225, bière 150 ;h9h-22h). Dans un décor – néons et marbre – des années 1980, on vient ici prendre un verre ou une assiette de poulet tikka. Les niveaux inférieurs, assez enfumés, sont fréquentés par une clientèle essentiellement masculine. Terrasse au dernier étage, surplombant le Mall, idéale pour un après-midi ensoleillé.

Devico’s Bar

BAR

Plan offlineGoogleMaps

(The Mall ;h10h-22h). Montez à l’étage au-dessus du Café Coffee Day pour siroter une bière ou un cocktail dans ce bar détendu, avec canapés, chaises et tabourets.

7Achats

Dans l’effervescent Lakkar Bazar, les touristes indiens marchandent des souvenirs – textiles artisanaux ou bois sculptés. Les étrangers préfèrent habituellement la foule et l’ambiance du Middle Bazar, sur le chemin qui descend vers la gare routière. Vous y trouverez toutes sortes de marchandises, des petits récipients en acier aux plumes de paon, du henné aux bracelets. Fruits et légumes sont en vente au Sabzi Mandi, à l’extrémité est, près du Mall.

Himachal Emporium

ARTISANAT

Plan offlineGoogleMaps

(%2011234 ; www.himcrafts.com ; The Mall ;h10h-13h, 14h30-19h30 lun-sam). Soieries de Kangra, châles de Kinnauri et autres souvenirs de l’Himachal.

Asia Book House

LIVRES

Plan offlineGoogleMaps

(The Mall ;h10h-20h30). Livres en anglais (dont romans et guides de voyage).

Minerva Bookshop

LIVRES

Plan offlineGoogleMaps

(%2803078 ; The Mall ;h10h30-20h). Parfait pour les romans, les cartes et les livres sur l’Himachal Pradesh.

Maria Brothers

LIVRES

Plan offlineGoogleMaps

(78A The Mall ;h11h-14h et 17h-20h lun-sam). Formidable bouquiniste, Maria Bros semble droit sorti de Kim, le roman de Kipling. Ses rayonnages poussiéreux débordent de récits de voyage, de cartes et de gravures dont les prix visent les collectionneurs.

8Renseignements

Fumer, cracher, jeter des détritus et utiliser des sacs en plastique dans les espaces publics est interdit par la loi et puni d’une amende de 200.

ACCÈS INTERNET

Asian & International Travels (The Mall ; 30/heure ;h9h-21h30). Un endroit exigu dans le Mall.

Interwebs (The Mall ; 30/heure, Wi-Fi 60 ; h10h-22h). L’un des deux cybercafés qui se jouxtent, et l’un des rares points d’accès Wi-Fi de Shimla.

AGENCES DE VOYAGES

Great Escape Routes (%6533037 ;

www.greatescaperoutes.com ; 6 Andi Bhavan, Jakhu ;W). Spécialisée dans le trekking et les circuits d’aventure dans l’Himachal, dont des randonnées dans la région avec nuit chez l’habitant. Vous met en relation avec des guides de VTT et abrite un cybercafé avec Wi-Fi. Demandez Nitin.

ARGENT

Si vous allez au Kinnaur, au Spiti ou au Lahaul, procurez-vous suffisamment de roupies à Shimla. Nombreux DAB, accessibles 24h/24, autour de Scandal Point et le long du Mall.

Punjab National Bank (The Mall ;h10h-14h et 15h-16h lun-ven, 14h sam). Change les principales devises et les chèques de voyage.

State Bank of India (The Mall ;h10h-14h et 15h-16h lun-ven). À l’ouest de Scandal Point ; change les espèces et les chèques de voyage. Il y a un DAB en face.

OFFICE DU TOURISME

Plan offlineGoogleMaps

Plan offline

Office du tourisme de l’HPTDC (Himachal Pradesh Tourist Development Corporation ; %2652561 ; www.hptdc.gov.in ; Scandal Point ; h9h-20h, 19h mi-juil à sept et déc-mars). Pratique pour des conseils, des brochures et des réservations de bus, d’hôtels et de circuits de l’HPTDC. Un guichet permet de réserver des billets de train, et il y a une billetterie pour les bus juste à côté.

POSTE

Poste principale (The Ridge). S’occupe de l’envoi des colis. Plusieurs bureaux de poste jalonnent le Mall, à l’ouest.

URGENCES

Indira Gandhi Medical College (%2803073 ; Circular Rd ;h24h/24)

Police touristique (%2812344 ; Scandal Point)

8Depuis/vers Shimla

AVION

Lors de la rédaction de ce guide, aucun vol ne desservait l’aéroport de Jubbarhatti, à 23 km au sud de Shimla, mais les liaisons saisonnières pour Delhi devraient reprendre.

BUS

L’HPTDC et les agences de voyages privées proposent des bus Volvo deluxe de nuit pour Delhi (880, 9 heures), et des bus matin et soir pour Manali (500, 9 heures) en saison (avril-juin et octobre-novembre). Tous partent de la gare routière publique deluxe, près du Victory Tunnel. Il y a également 4 bus Volvo HRTC (Himachal Road Transport Corporation) pour Delhi (785, 9 heures) chaque jour, ainsi que 3 bus deluxe climatisés (550) et 3 semi-deluxe (312). Des bus deluxe/semi-deluxe desservent Manali (455/325, 10 heures) le matin et le soir. Tous les bus HRTC partent de la nouvelle gare routière, à 5 km de Shimla (comptez 200-300 en taxi). Réservez auprès du guichet HRTC (h11h-14h et 15h-18h30), près de l’office de tourisme de l’HPTDC, à Scandal Point.

Des bus fréquents pour Chail (50, 2 heures 30), Naldehra (25, 1 heure) et Tattapani (50, 2 heures 30) partent de la petite gare routière Rivoli (Lakkar Bazar), au nord du Ridge.

Pour plus d’informations, voir Cliquez ici.

TAXI

La Kalka-Shimla Taxi Union (%2658225) possède une station près de l’ancienne gare routière, tandis que les taxis de la Vishal Himachal Taxi Operators Union (%2805164) stationnent en bas du funiculaire. La course en taxi de la gare ferroviaire/ancienne gare routière jusqu’au funiculaire coûte environ 150/100.

TRAIN

On peut gagner/quitter Shimla à bord du petit train depuis/vers Kalka, au nord de Chandigarh. Au fil d’un beau trajet de 4 à 6 heures, il traverse 103 tunnels en grimpant dans les collines. La minuscule gare de Shimla se situe à 1,5 km à l’ouest de Scandal Point, dans Cart Rd, une marche de 15 min en montée.

Les trains ordinaires (1re/2e classe 189/16, 5 heures 30) partent pour Kalka à 14h25, 16h25 et 18h15 et reviennent à 4h, 5h10 et 6h. En haute saison, des trains supplémentaires partent à 9h25 et 15h50, retour à 7h et 0h45. Pour un voyage luxueux, prenez le Shivalik Express à 17h40 (retour à 5h30 ; 280 repas compris, 4 heures 45).

Vers/depuis Delhi, le plus commode consiste à emprunter l’Himalayan Queen Express ; il faut compter 167 (chair car) jusqu’à Kalka, plus 284/75 (chair car/2e classe) jusqu’à Delhi. On peut aussi prendre le Kalka Shatabdi de 17h45 pour rejoindre Delhi (4 heures 15).

Une billetterie ferroviaire (h9h-13h et 14h-16h lun-sam) jouxte l’office du tourisme de l’HPTDC sur le Ridge ; vous pouvez aussi réserver à la gare ferroviaire.

i0160.jpg

8Comment circuler

La marche est le seul moyen de se déplacer dans le centre de Shimla. Un funiculaire (8/pers ;h8h-22h, 21h juil-sept) à deux stations relie l’extrémité est du Mall et Cart Rd. De la gare ferroviaire au bas du funiculaire, un taxi coûte environ 150.

Environs de Shimla

De Shimla à Tattapani

Ancienne demeure de lord Kitchener, qui servit aussi de résidence de week-end aux vice-rois, l’époustouflant Wildflower Hall ( www.oberoihotels.com ; ch à partir de 26 000, remise de 50% hors saison) se trouve à 10 km au nord de Shimla. C’est l’endroit parfait pour prendre le thé de l’après-midi sur la terrasse (650/2 pers ; tenue correcte exigée).

À quelques kilomètres de là, la localité de Mashobra est intéressante pour son église coloniale toute simple, et on peut faire d’agréables promenades parmi des cèdres de l’Himalaya.

À 15 km au nord de Mashobra, Naldehra est surtout réputée pour le Naldehra Golf Course (%0177-2747656 ; www.naldehragolf.com ; green Indiens/étrangers 250/500, location clubs 250 ;h7h-18h avr-oct), créé en 1905 par le vice-roi lord Curzon (qui aimait tant le lieu qu’il a donné son nom à sa fille). Installé parmi de hauts cèdres, dont certains au milieu du parcours, ce terrain de golf est assez ardu. Engagez un caddy pour ne pas vous perdre. Vous pouvez aussi louer un cheval pour une randonnée le long de la crête, ou marcher parmi les pins.

Sur le golf, l’Hotel Golf Glade (%0177-2747809 ; d à partir de 2 310), de l’HPTDC, loue des chambres assez défraîchies et des bungalows un peu plus pimpants sur un versant boisé, près de la route. Comptez environ 800 l’aller en taxi depuis Shimla.

Tattapani

%01907 / ALTITUDE 656 M

À 30 km en contrebas de Naldhera, sur les rives de la Sutlej, les sources thermales sulfureuses de Tattapani (“Eau chaude”) jaillissent sur une plage fluviale sablonneuse. Une action en justice a provisoirement interrompu la construction d’un barrage qui devait entraîner la disparition de ces eaux.

À Tattapani, vous pourrez découvrir plusieurs temples dédiés au culte de Rishi Jamdagam. Vous pouvez aussi marcher jusqu’à des grottes consacrées à Shiva et d’anciens palais. Demandez votre chemin aux habitants ou à la New Spring View Guesthouse.

Si vous êtes venu pour les sources thermales, votre seule possibilité est le spa du nouvel Hotel Hot Spring (%230736 ; www.hotelhotspring.com ; ch 3 500-6 000 ;a), où vous pourrez profiter des bassins et des installations en tant que non-résident (350). On peut aussi loger à la New Spring View Guest House (%9816341911 ; www.newspringview.com ; ch sans/avec clim 1 000/1 500 ;a) non loin, dont les vastes chambres donnent sur les feuillages des arbres et surplombent la rivière. La pension abrite un bon restaurant peu coûteux.

i0161.jpg

HORS DES SENTIERS BATTUS

LES ENVIRONS DE SHIMLA

 

S’étirant vers le nord-est jusqu’au Kinnaur, la paisible vallée de Pabbar, peu visitée, est aisément accessible depuis Shimla. À Hatkoti, le temple de Durga (VIIIe siècle), de style kinnauri, se dresse à l’entrée de la vallée. Il mérite une halte, surtout quand les pèlerins shivaïtes se rassemblent pendant les fêtes de Chaitra Navratra et d’Asvin Navratra, en avril et en octobre. Vous pourrez loger dans les quartiers réservés aux pèlerins, ou à l’Hotel Chanshal (%240661 ; rohru@hptdc.in ; dort 150, d 1 265, avec clim 1 495-1 725 ; a), de l’HPTDC, à 10 km au nord de Hatkoti en direction de Rohru. De Hatkoti, on peut faire une excursion à la journée jusqu’à Jubbal, à 12 km à l’ouest, où un remarquable palais au toit d’ardoise fut bâti par l’ancien rana (raja) de Jubbal.

Perché sur une colline au sud de Chimla, Chail se targue de posséder le terrain de cricket le plus haut du monde, à 3 km à pied du village. On peut se promener en forêt et visiter une réserve naturelle peuplée de cervidés et d’oiseaux. Pour dormir, voyez l’Hotel Pineview (%248349 ; ch à partir de 330) ou le Palace Hotel (%248141 ; palace@hptdc.in ; d 2 530-9 775 ;a), géré par l’HPTDC, un ancien palais de maharaja.

À l’extrémité sud-est de l’Himachal Pradesh et presque à la frontière de l’Uttarakhand, Paonta Sahib tient sa renommée d’avoir été le lieu de résidence de Gobind Singh, le 10e gourou sikh. Le vaste gurdwara de Paonta Sahib s’étend au bord de la Yamuna, à l’endroit où Gobind Singh descendit de son cheval. Vous pourrez manger au gurdwara (temple sikh) et y dormir (moyennant un don). Sinon, essayez l’Hotel Yamuna (%222341 ; paonta@hptdc.in ; d 770-990, avec clim 1 540-2 420 ;a), un peu décrépit mais très accueillant. Des bus partent toutes les heures le matin pour Shimla (200, 7 heures), et plusieurs bus quotidiens desservent Dehra Dun (50, 2 heures).

Des bus partent de Tattapani pour Shimla toutes les heures environ ; comptez quelque 1 300 pour un trajet en taxi.

Vallée du Kinnaur

L’ancienne Hindustan-Tibet Hwy, construite par les Britanniques pour pénétrer, si besoin, au Tibet, file de Shimla vers le nord-est à travers le Kinnaur. Elle permet d’accéder aux villages de montagne, parsemés de temples aux toits d’ardoise, et aux vastes vergers de pommiers, le tout au gré de panoramas époustouflants. Les Kinnauri, ou Kinner, d’origine aryenne, vivent essentiellement de l’agriculture. Vous les reconnaîtrez dans tout le pays à leur thepang (toque de laine) gris à bord coloré, souvent vert.

Pour mieux apprécier le Kinnaur, quittez la route principale, qui ressemble à un gigantesque chantier en raison de la construction de multiples barrages destinés à transformer la puissante Sutlej en une source d’énergie hydroélectrique. Avec un permis Inner-Line facile à obtenir, vous pourrez rejoindre les hautes montagnes désertiques de la vallée du Spiti.

La majeure partie de l’année, le Kinnaur est une paisible oasis rurale. L’ambiance change en septembre-octobre durant la Durga Puja, quand affluent les vacanciers bengalis. À la même époque, la récolte des pommes attire des centaines de grossistes de tout le pays. Il est alors difficile de trouver une chambre, surtout à Kalpa et dans la vallée de la Sangla.

Pour plus d’informations sur la vallée du Kinnaur, consultez le site du gouvernement local, http://hpkinnaur.nic.in.

Rampur

%01782 / ALTITUDE 1005 M

Porte du Kinnaur, cette ville marchande était autrefois la capitale des rajas de Bushahr. Aujourd’hui, Rampur est essentiellement un endroit où l’on change de bus. Si vous décidez de vous attarder, visitez le jardin (seul partie accessible) du charmant palais Padam, doté de terrasses et de tourelles. Édifié en 1925 pour le maharaja de Bushahr, il est situé à côté de la petite gare routière.

Lors de l’énorme foire de Lavi, la 2e semaine de novembre, des pèlerins et des marchands affluent des villages isolés.

4Où se loger et se restaurer

Bien que Rampur ne donne guère envie de s’attarder, vous y trouverez quelques hôtels bon marché si vous devez y passer la nuit.

Hotel Satluj View

HÔTEL $

(%233924 ; ch 550-660, ste 1 100). Juste derrière le temple, en face de la petite gare routière et en bas d’un escalier. Les chambres les moins chères sont assez sales et exiguës ; les autres, propres, ont de grandes fenêtres donnant sur la rivière. Son restaurant (plats 80-250) est le meilleur endroit où manger près de la gare routière.

Hotel Bushehar Regency

HÔTEL $$

(%234103 ; d 1 380-1 840, avec clim 2 415-3 220 ; a). Hôtel HPTDC standard, situé à la lisière ouest de Rampur, doté de chambres spacieuses et d’un restaurant correct.

8Depuis/vers Rampur

La gare routière de Rampur se situe à 2 km à l’est de la ville, mais presque tout le monde prend le bus à la chaotique petite gare routière située dans le centre de la ville. Il y a des liaisons régulières avec Rekong Peo (100, 5 heures) et Shimla (150, 5 heures). Des bus partent toutes les 2 heures pour Sarahan (45, 2 heures). Chaque jour, 3 bus rallient Sangla (105, 5 heures).

Sarahan

%01782 / ALTITUDE 1920 M

Ancienne capitale d’été du royaume de Bushahr, Sarahan est dominée par le fabuleux temple de Bhimakalih(7h-20h), dont la structure en couches alternées de pierre et de bois résiste aux secousses sismiques. Il comporte deux tours, l’une récemment reconstruite (elle avait été détruite au XIIe siècle), l’autre des années 1920 (sur la gauche), qui renferme un sanctuaire hautement révéré dédié à Bhimakali (avatar local de Kali), sous un splendide auvent en filigrane d’argent.

Des règles strictes régissent l’entrée : les hommes doivent se couvrir la tête (des calottes sont prêtées dans le temple), il faut ôter ses chaussures, s’abstenir de fumer et laisser aux gardiens appareil photo et tout objet en cuir.

Derrière le temple, une petite collection rassemble d’anciennes cornes de cérémonies, des lampes et des armes. De l’autre côté de la cour, le temple de Lankra Vir, un édifice trapu, fut le site de sacrifices humains jusqu’au XVIIIe siècle. La tradition se poursuit avec des sacrifices d’animaux – chèvres, poules et buffles – selon le rite des Astomi, lors de Dussehra, en octobre.

Derrière le temple de Bhimakali, le parc du flamboyant Shanti Kung Palace (1917), résidence d’été édifiée par le dernier maharaja de Bushahr, vaut le détour.

4Où se loger et se restaurer

Hormis la pension du temple, tous les hôtels pratiquent de grosses réductions hors saison (août et décembre-mars).

Temple Guesthouse

PENSION $

(%274248 ; dort 70, ch 250-450). Installé dans l’enceinte de l’ancien temple, l’endroit fait figure d’exception pour ce type d’hébergement – les chambres y sont loin d’être sombres et austères. Celles à l’étage notamment sont spacieuses, claires, aérées et dotées de l’eau chaude.

Hotel Trehan’s

HÔTEL $

(%9816687605 ; pawanshashi51@gmail.com ; ch 660-1 100). Géré par une sympathique famille. Chambres de caractère avec plafonds sculptés, grandes fenêtres, TV et tapisseries décorées d’épopées indiennes. Belle vue sur la vallée et les montagnes depuis les terrasses communes.

Sherma Sweets

INDIEN $

(thali 50). Ce dhaba (gargote) situé dans le bazar, en contrebas du temple de Bhimakali, prépare de succulents thali végétariens bien frais. Pas d’enseigne en anglais.

Hotel Srikhand

INTERNATIONAL $

(%274234 ; plats 70-150, bière 150). Un hôtel HPTDC, lieu le plus chic de la ville pour se régaler d’un dîner raffiné ou siroter une bière en terrasse, tout en profitant de la vue sur la vallée. Les chambres (1 725-3 450) affichent en revanche des tarifs excessifs.

8Depuis/vers Sarahan

Des bus directs partent pour Shimla (220, 8 heures) à 8h et 12h, mais on peut aussi prendre un bus pour Rampur (50, 2 heures), puis une correspondance. Du début de la matinée à la fin de l’après-midi, les liaisons sont fréquentes pour Rampur et Jeori (20, 45 min), où changer pour d’autres destinations sur la route principale. Le dernier bus pour Sarahan au départ de Jeori part vers 19h20 ; comptez 350 pour le même trajet en taxi.

Sangla

%01786 / ALTITUDE 2 680 M

La vallée de la Sangla, ou Baspa, forme une profonde entaille où bouillonnent les eaux de la Sangla entre les pentes montagneuses. Des forêts de conifères se hissent jusqu’à des prairies que surplombent des sommets enneigés. Les villages, surtout en altitude, se distinguent par leurs maisons et leurs temples kinnauri traditionnels, en pierre et en bois. Durant la célébration de Dussehra (Durga Puja), les touristes indiens sont nombreux. La route vertigineuse qui mène à la vallée part de Karcham, sur la Rekong Peo-Shimla Hwy, et passe devant les canalisations d’une centrale hydroélectrique.

Plus gros bourg de la vallée, Sangla ne mérite hélas plus qu’on s’y arrête, mais vous serez peut-être amené à y passer la nuit en attendant votre correspondance.

Accroché à un éperon rocheux à 2 km au-dessus de Sangla, le village de Kamru fut la capitale du royaume de Bushahr. Il est dominé par le fort de Kamakhya Devi, ancienne demeure des thakur de Bushahr, semblable à une tour. Pour le visiter, vous devez vous couvrir la tête, ôter vos chaussures et vous délester de tout objet en cuir.

4Où se loger et se restaurer

Dans le centre de Sangla, plusieurs “restaurants tibétains” similaires, concentrés autour de l’Ashiana Cafe, servent des momo, de la thukpa (soupe de nouilles) et du chow mein (nouilles sautées).

Baspa Guesthouse

HÔTEL $

(%9816385065 ; d 440-550). Tenu par une famille kinnauri épatante, cet hôtel central dispose d’un choix de chambres, certaines avec lambris, d’autres avec véranda (demandez à en voir plusieurs). Pratique si l’on doit prendre le bus.

Sangla Resort

PENSION $

(%242201 ; d 660-990). Installé sur les hauteurs, à 2 min du pont du centre de Sangla, c’est l’un des hébergements les plus charmants du coin. Les chambres du chalet principal, en pierre, sont irréprochables. La terrasse commune et les balcons donnent sur le jardin et les vergers.

8Depuis/vers Sangla

Des bus partent pour Rampur (100, 5 heures) à 6h30, 12h et 17h30. Il y a plusieurs bus par jour à destination de Rekong Peo (50, 3 heures), le dernier à 16h. Des bus locaux remontent la vallée jusqu’à Chitkul (30, 1 heure 30) vers 12h et 17h. Liaison avec Shimla (250, 11 heures) à 6h30 et 17h30.

Des jeeps collectives desservent Chitkul (40, 1 heure) et Karcham (45, 1 heure 30), sur la ligne principale des bus Shimla-Rekong Peo. 2

Un taxi coûte 1 000 pour Rekong et 1 600 pour Sarahan.

Environs de la vallée de Sangla

Plus haut dans la vallée, la route rejoint les petites localités de Rakcham (3 050 m), à 14 km de Sangla, et de Chitkul (3 450 m), 10 km plus loin. Dernière étape de l’ancienne route marchande vers le Tibet, Chitkul, situé à l’intersection de plusieurs itinéraires de trekking, est de loin le village le plus pittoresque de la Sangla. D’où un afflux croissant de bourlingueurs dans ce hameau charmant constitué uniquement de maisons traditionnelles en bois de style kinnauri, au toit en ardoise, et qui s’enorgueillit d’un vaste temple dédié à Mathi, la divinité locale. D’agréables sentiers grimpent à flanc de colline (vue superbe) derrière le village ; d’autres suivent la rivière sur 3 km jusqu’à la frontière tibétaine (les visiteurs étrangers ne sont pas autorisés à aller plus loin), d’où admirer le pic du Rani Khanda dans toute sa splendeur. C’est aussi à Chitkul que le sentier qui fait le tour du Kinner Kailash (un trek de 3 jours) descend dans la vallée de la Sangla.

Parmi le nombre croissant de pensions, la plus intéressante est Kinner Heights (%9805628801 ; ch 400-700, sans sdb 150-200 ). Baabhe, le propriétaire, fournit moult renseignements et vous trouve des guides pour les randonnées locales. Autres établissements : la toute simple Thakur Guest House (ch 250-300) et le Shahensha Resort (%244279 ; ch 1 000-1 800), plus sélect, clairement destiné aux touristes bengalis (prix divisés de moitié en basse saison).

Les bus à destination de Rekong Peo (80, 3 heures 30) partent à 6h, 6h45 et 13h30. Ceux ralliant Rampur (150) partent à 10h15 et 12h. Tous passent par Sangla (35, 1 heure).

Rekong Peo

%01786 / ALTITUDE 2 290 M

Rekong Peo est le principal centre administratif et marchand du Kinnaur, ainsi qu’un important carrefour de transports. La proximité du charmant village de Kalpa ou l’obtention d’un permis pour continuer vers le Kinnaur supérieur et le Spiti, constituent les principales raisons de s’attarder dans cette grosse bourgade. Perché au-dessus de la ville, près de l’antenne radio, le Kinnaur Kalachakra Celestial Palace(gompa de Mahabodhi) renferme une statue de Shakyamuni (le Bouddha historique), haute de 10 m, et offre une vue superbe sur le Kinner Kailash (6 050 m) et le Jorkanden (6 473 m).

Surnommée Peo par les habitants, la ville s’étire le long d’une route en boucle à 10 km au-dessus de l’Hindustan-Tibet Hwy. La plupart des hôtels sont regroupés dans le bazar principal, en contrebas de la gare routière. Pas de service de change pour les devises, mais le DAB de la State Bank of India, dans le bazar principal, accepte les cartes internationales.

L’office du tourisme (Tourist Information Centre ;%222897 ;h10h-13h et 14h-17h lun-sam, fermé 2e sam du mois), en dessous du bazar, s’occupe surtout des réservations ferroviaires. L’agence de voyages interne, privée, dispose d’un accès Internet (60/heure) et vous aide à obtenir les permis (Inner-Line) pour le Kinnaur supérieur et le Spiti. Venez le plus tôt possible le matin, muni d’une photocopie des pages identité et visa de votre passeport. Votre permis (350) vous sera délivré en quelques heures. L’agence vient aussi en aide aux voyageurs seuls car les autorités préfèrent les groupes de deux personnes ou plus. Tous les voyageurs inscrits sur le permis doivent se présenter en personne pour être pris en photo.

4Où se loger et se restaurer

Ridang Hotel

HÔTEL $

(%9816820767 ; d 450-1 500). Le meilleur des hôtels, médiocres, bordant le bazar principal. Chambres acceptables (TV). Bon restaurant au rez-de-chaussée.

Little Chef’s Restaurant

INTERNATIONAL $

(plats 90-180 ;h8h-22h). Rien de mieux pour un repas que le toit ensoleillé de ce “Petit Chef”. Plats indiens et chinois, dont le rajma (à base de haricots rouges) façon kinnauri. Connexion Internet (60/heure) généralement disponible.

8Depuis/vers Rekong Peo

La gare routière se situe à 2 km du bazar principal par la route, ou à 500 m par l’escalier proche du poste de police, au bout d’ITBP Rd.

Des bus partent toutes les heures environ pour Shimla (270, 10 heures), via Jeori (pour Sarahan ; 90, 4 heures). Les bus de 6h et 13h30 sont des bus deluxe (400). Des bus directs desservent Sangla (50, 2 heures 30) et Chitkul (80, 4 heures 30), à 9h30, 12h et 16h ; vous pouvez aussi prendre n’importe quel bus en direction du sud et changer à Karcham (25, 1 heure).

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.