Inde du Sud et Kerala - Maharashtra

De
Publié par

Ce chapitre Maharashtra est issu du guide consacré à la destination Inde du Sud 5.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.









Publié le : jeudi 13 février 2014
Lecture(s) : 10
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816144017
Nombre de pages : 188
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
i0064.jpg

Maharashtra

Dans ce chapitre

Nasik

Aurangabad

Ellora

Ajanta

Côte de Konkan

Matheran

Lonavla

Grottes de Karla et de Bhaja

Pune

Mahabaleshwar

Kolhapur

Le top des restaurants

Le top des hébergements

Pourquoi y aller

Le Maharashtra est le deuxième État de l’Inde par la population et le troisième par la taille. Vaste région dotée de plages ourlées de palmiers, d’imposantes montagnes verdoyantes, de sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco et de villes cosmopolites très animées, il s’enorgueillit aussi d’un grand nombre des curiosités figurant parmi les plus emblématiques du pays.

Située au nord de Mumbai et parfaite pour une excursion, Nasik associe spiritualité, méditation et… vin, puisqu’il s’agit de la première région viticole d’Inde. Plus à l’intérieur des terres se trouvent les grottes troglodytiques d’Ellora et d’Ajanta, creusées dans la roche, qui célèbrent le riche héritage culturel du pays. Pour retrouver un peu de fraîcheur, prenez la direction de Matheran, la seule station climatique du Maharashtra, où un petit train se fraie un chemin à travers des forêts luxuriantes. Les pèlerins et les esprits curieux se rendront à Pune, plus au sud, cité cosmopolite célèbre pour son “gourou du sexe” et son spiritualisme alternatif. En partant vers l’ouest, les voyageurs profiteront des plages dorées et des forts en ruine qui jalonnent la romantique côte de Konkan bordée par la mer d’Oman.

Quand partir

Nasik

i0065.jpg

Jan La saison des vendanges dans la région de Nasik est fêtée avec entrain.

Sept Les célébrations de Ganesh Chaturthi atteignent leur paroxysme.

Déc L’hiver est idéal pour profiter des plages isolées de Murud, Tarkarli et Ganpatipule.

Les meilleurs centres de yoga et de méditation

La Vipassana International Academy, à Igatpuri (Cliquez ici), est une destination de choix pour ceux qui souhaitent pratiquer la méditation vipassana. De leur côté, le Ramamani Iyengar Memorial Yoga Institute, à Pune (Cliquez ici), et le Kaivalyadhama Yoga Hospital, à Lonavala (Cliquez ici), invitent à repousser toujours plus loin les frontières du yoga. Pour un engagement spirituel plus léger, le très luxueux Osho International Meditation Resort, à Pune (Cliquez ici), permet de méditer avec chic, tout en pratiquant le zennis (tennis zen).

LES INCONTOURNABLES

Les temples troglodytiques d’Ellora et d’Ajanta figurent parmi les merveilles architecturales et artistiques de l’Inde ancienne. Dans ces sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, les sculptures et les peintures rupestres atteignent des niveaux sublimes de beauté et de perfection.

En matière de citadelles et de forteresses médiévales, seul le Rajasthan surpasse le Maharashtra. Le fort de Daulatabad, le plus beau, fut la capitale de l’Inde durant une courte période. Tout aussi spectaculaire, la forteresse de Janjira, bâtie sur une île au XIIe siècle, fut un avant-poste pour les commerçants maritimes africains. Figurent également les nombreux forts associés au grand chef marathe Chhatrapati Shivaji, tels ceux de Raigad et de Shivneri, où il naquit.

Le top des fêtes et des festivals

  • Naag Panchamih(juil/août ; Pune, Cliquez ici, et Kolhapur, Cliquez ici). Fête traditionnelle en hommage aux serpents.
  • Ganesh Chaturthih(sept ; Pune, Cliquez ici). Célébrée avec ferveur dans tout le Maharashtra, et surtout à Pune, en l’honneur de la divinité à tête d’éléphant.
  • Dussehrah(sept-oct). Fête hindoue, marquant aussi la célébration de l’anniversaire de la conversion au bouddhisme du Dr Bhimrao Ramji Ambedkar, célèbre humaniste et leader dalit.
  • Festival d’Ellora, d’Ajanta et d’Aurangabadh(nov ; Aurangabad, Cliquez ici). Festival culturel rassemblant les meilleurs artistes classiques et folkloriques de la région, tout en promouvant divers artisanats et traditions artistiques.
  • Festival Kalidash(nov ; Nagpur, Cliquez ici). Festival de danse, de musique et de théâtre commémorant le célèbre poète sanskrit Kalidas.
  • Sawai Gandharva Sangeet Mahotsavh(déc ; Pune, Cliquez ici). Somptueux. Les plus grands noms de la musique classique indienne y donnent des concerts inoubliables.

ACCÈS PRINCIPAUX

Mumbai possède un aéroport international et un aéroport domestique. Il existe d’autres aéroports domestiques à Aurangabad, Pune et Nagpur. Jalgaon est un important carrefour ferroviaire entre Delhi et Mumbai, et se révèle pratique pour rejoindre Ajanta et Ellora.

En bref

  • Population : 112,4 millions d’habitants
  • Superficie : 307 690 km2
  • Capitale : Mumbai (Bombay)
  • Langues principales : marathi, hindi, anglais
  • Hébergements :

    $ moins de 1000,
    $$ de 1000 à 4 000,
    $$$ plus de 4 000

Économie

Le Maharashtra est l’un des États indiens à l’économie la plus florissante. Son revenu par habitant se situe 60% au-dessus de la moyenne nationale.

Sites Internet

  • Maharashtra Tourism Development Corporation
    (MTDC ; www.maharashtratourism.gov.in )
  • Maharashtra State Road Transport Corporation
    ( www.msrtc.gov.in)

À ne pas manquer

i0066.jpg La grande beauté du temple de Kallasa (Cliquez ici). joyau du monumental ensemble de temples d’Ellora

i0067.jpg L’art bouddhique antique des splendides grottes d’Ajanta (Cliquez ici) est un pur enchaintement

i0068.jpg Nasik (Cliquez ici), pour une dégustation de zinfandel ou de sauvignon, et une immersion dans un lieu où se mélangent les couleurs, les croyances et les rituels

i0069.jpg Une balade équestre pour admirer les paysages et respirer l’air pur de la climatique de Matheran (Cliquez ici)

i0070.jpg Le spiritualisme new age et la cuisine indienne moderne de Pune (Cliquez ici), ville animée et éclectique

i0071.jpg Le tour du cratère météoritique de Lonar (Cliquez ici), preuve de la puissance de la nature

i0072.jpg La découverte du mode de vie de Gandhi à l’ashram de Sevagram (Cliquez ici)

i0073.jpg

Histoire

Le Maharashtra doit son identité politique et culturelle au chef marathe Chhatrapati Shivaji (1627-1680), qui parvint à contrôler le plateau du Deccan et une grande partie de l’Inde occidentale depuis sa forteresse de Raigad. Aujourd’hui encore profondément respecté, Shivaji serait à l’origine du fort sentiment d’indépendance qui anime les Marathes. Grâce à lui, le Maharashtra joua un rôle incontournable sur l’échiquier diplomatique de l’Inde médiévale.

Au début du XVIIIe siècle, l’Empire marathe tomba aux mains des Peshwa, qui le dominèrent jusqu’en 1819 avant d’être évincés par les Britanniques. Après l’Indépendance (1947), l’ouest du Maharashtra et le Gujarat furent réunis pour former l’État de Bombay. Le Maharashtra actuel, dont la capitale est Mumbai (Bombay), fut créé en 1960, lors d’une nouvelle scission entre les régions de langues marathi et gujarati.

8Renseignements

Maharashtra Tourism Development Corporation (MTDC ;%022-22044040 ; www.maharashtratourism.gov.in ; Madame Cama Rd, en face du LIC Bldg, Nariman Point, Mumbai ;h10h-17h lun-sam, fermé les 2e et 4e sam du mois). Le siège de la “Société pour le développement du tourisme du Maharashtra” se trouve à Mumbai. La MTDC possède des bureaux dans la plupart des grandes villes de l’État, où vous pourrez réserver des hébergements et des circuits. Le dimanche n’est pas un jour ouvré ; de nombreuses administrations ferment aussi un samedi sur deux.

8Depuis/vers le Maharashtra

Mumbai est le principal carrefour des transports du Maharashtra. Pune, Jalgaon et Aurangabad sont également bien desservies.

TAXES HÔTELIÈRES

Dans le Maharashtra, une taxe de service de 7,42% s’applique aux chambres d’hôtels de plus de 1000 à laquelle s’ajoute une “taxe de luxe” de 4% (pour les chambres coûtant de 750 à 1200) ou de 10% (pour celles coûtant plus de 1200). En période creuse, la plupart des hôtels accepteront de vous dispenser d’une des taxes, voire des deux.

8Comment circuler

Dans ce vaste État, emprunter quelques vols intérieurs (Pune-Nagpur, par exemple) permet de gagner du temps. Les prix des billets d’avion varient énormément selon les vols. Les taxis AC Indica, presque toujours disponibles, coûtent 10 par kilomètre. Pour les longs trajets, comptez au moins 250 km par jour, auxquels s’ajoute un forfait journalier de 250 pour le chauffeur.

La Maharashtra State Road Transport Corporation (MSRTC ; www.msrtc.gov.in ) dispose d’un important réseau de bus semideluxe qui relient toutes les villes principales, les plus petites étant desservies par des bus ordinaires. Certains opérateurs privés possèdent de luxueux bus Volvo qui assurent des liaisons entre les grandes villes.

Neeta Tours & Travels (%02228902666 ; www.neetabus.in) est une agence de voyages vivement recommandée.

NORD DU MAHARASHTRA

Nasik

%0253/1,5MILLION D’HABITANTS /ALTITUDE 565 M Située de part et d’autre de la Godavari, rivière sacrée, Nasik (ou Nashik) tire son nom de l’épisode du Ramayana au cours duquel Lakshmana, le frère de Rama, coupa le nez (nasika) de la sœur de Ravana, la démoniaque et enchanteresse Surpanakha. À Nasik, de nombreux sites évoquent l’épopée hindoue ; il est même difficile de faire un pas sans tomber sur un temple ou sur des ghats (bassins d’ablutions) y faisant référence.

Sa dimension religieuse est d’autant plus prégnante que Nasik sert de base aux pèlerins qui visitent Trimbak (à 33 km à l’ouest) et Shirdi (à 79 km au sud-est), où vécut autrefois Sai Baba. Tous les douze ans, Nasik accueille aussi la Kumbh Mela, le plus grand rassemblement religieux au monde qui se déroule tous les trois ans alternativement dans quatre hauts lieux religieux indiens. Le prochain rassemblement à Nasik est prévu pour 2015.

Mahatma Gandhi (MG) Rd, à quelques pâtés de maisons au nord de l’ancienne gare routière centrale (Old CBS), est la principale artère commerçante de Nasik. Bordée de temples, la Godavari traverse la ville à l’est de cette rue.

i0074.jpg

1À voir

oRamkund

GHAT

Plan offlineGoogleMaps

Chaque jour, des centaines de pèlerins hindous viennent se baigner et prier dans ce bassin d’ablutions, au cœur du vieux quartier de Nasik. Ils y répandent les cendres de leurs proches défunts, car ses eaux procurent la moksha (libération de l’âme). Assister à ces rituels constitue une expérience forte, rehaussée par la présence d’un marché bigarré en aval. Il est possible de prendre des photos, à condition de rester discret.

Temples

TEMPLES HINDOUS

h(6h-21h). Une courte montée à l’est du Ramkund mène au temple de Kala Rama, le sanctuaire le plus sacré de la ville. Construit en 1794 sur le site où Lakshmana trancha le nez de Surpanakha, il contient d’inhabituelles représentations en pierre noire de Rama, de Sita et de Lakshmana. À proximité se tient le Gumpha Panchivati, où Sita se serait cachée lorsqu’elle fut attaquée par le méchant Ravana.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi