Japon - Kyoto

De
Publié par

Ce chapitre Kyoto est issu du guide consacré à la destination Japon.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.



Publié le : jeudi 11 février 2016
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816158236
Nombre de pages : 198
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Sommaire
SUR LA ROUTE KYŌTO Histoire À voir Activités Cours Fêtes Où se loger Où se restaurer Où prendre un verre et faire la fête Où sortir Achats Shimabara LE JAPON PRATIQUE Carnet pratique Transports Langue Index Légende des cartes
Sur la route
Kyōto
%075 / 1,47 MILLION D’HABITANTS
Dans ce chapitre À voir Cours Fêtes Où se loger Où se restaurer Où prendre un verre et faire la fête Où sortir Achats
Le top des restaurants
¨Omen (Cliquez ici) ¨Kyōgoku Kane-yo (Cliquez ici) ¨Roan Kikunoi (Cliquez ici) ¨Kitcho Arashiyama (Cliquez ici) ¨Yoshikawa (Cliquez ici)
Le top des hébergements
¨Tawaraya (Cliquez ici) ¨Capsule Ryokan Kyoto (Cliquez ici) ¨Hyatt Regency Kyoto (Cliquez ici) ¨Westin Miyako Kyoto (Cliquez ici) ¨Dormy Inn Premium Kyoto Ekimae (Cliquez ici)
Pourquoi y aller
Cœur du pays durant la majeure partie de l’histoire japonaise, Kyōto ( ) conserve, aujourd’hui encore, les secrets de l’âm e nippone. Temples séculaires, sanctuaires colorés, s uperbes jardins… la ville présente le spectacle aut hentique de ces visions rêvées du Japon qu’entretiennent les Occidentaux. La cité historique est la gardienne des traditions, où les Japonais eux-mêmes viennent s’immerger dans leur propre culture. Avec 17 sites inscrits au patrimoine mondial de l’U nesco, plus de 1 600 temples bouddhiques, et plus d e 400 sanctuaires shintoïstes, Kyōto compte parmi les villes du monde au patrimoine culturel le plus riche. Mais l’archi tecture traditionnelle n’est pas son seul attrait : s’y ajoutent de spectaculaires danse s de geishas, des représentations étonnantes de kab uki et un incroyable choix de boutiques et de restaurants. Une ville de celles à voir au moins une fois dans sa vie.
Quand partir
Fin mars à mi-avrLa floraison des cerisiers fait de Kyōto l’un des plus beaux sites au monde Mai-septes empreintes de magie.Juin pluvieux, été très chaud et humide, aux soiré Oct-début décrs de l’automne.Temples, sanctuaires et jardins se parent des atou
À ne pas manquer
1reUne promenade sous les portes vermillon du sanctuai Fushimi-Inari Taisha(Cliquez ici). 2Le reflet d’or duKinkaku-ji(Cliquez ici) sur le paisible étang. 3Une nuit dans unryokankyotoïte traditionnel, comme leTawaraya(Cliquez ici). 4Une balade dans le quartier plein de cachet deGion(Cliquez ici). 5Une immersion dans la fantasmagorie végétale de labambouseraie d’Arashiyama(Cliquez ici). 6Un moment de méditation pendant que vous parcourez lapromenade de la Philosophie(Cliquez ici). 7L’ascension jusqu’au templeKurama-dera(Cliquez ici). 8Le spectacle des geishas auMiyako Odori(Cliquez ici). 9L’exploration dumarché de Nishiki(Cliquez ici). aUn pique-nique dans l’immenseparc du Palais impérial de Kyōto(Cliquez ici).
Histoire
Agglomération de Kyōto 1Les incontournables 1Fushimi Inari-Taisha 1À voir 2Daigo-ji 3Jingo-ji 4Kamigamo-jinja 5Katsura Rikyū 6Kōzan-ji 7Saihō-ji 8Saimyō-ji 9Villa impériale Shūgaku-in Rikyū 10Tōfuku-ji 11Tō-ji 12Musée de la Locomotive à vapeur d’Umekōji 4Où se loger 13Citadines Karasuma-Gojō Kyoto 14Hotel Sunroute Kyoto 15Tōyoko Inn Kyoto Gojō Karasuma 5Où se restaurer 16Shunsai Tempura Arima 7Achats Marché Kōbō-san 17Wagami no Mise
E7
G8 A3 D3 B6 A3 B6 A3 F3 E7 D6 D6
D6 E6 D6
D6
(voir11) D6
Le bassin de Kyōto s’est développé dès le VIIe sièc le. En 794, c’est là que fut établie la nouvelle ca pitale du Japon, alors baptisée Heian-kyō. À l’instar de Nara, qui la précéda dans ce rôle, la ville présente un plan en damier selon le modèle chinois de la capitale des Tang, Chang’an (actuelle Xi’an). Bien que Kyōto abritât la résidence de la famille impériale de 79 4 à 1868 (c’est-à-dire jusqu’à la Restauration de Meiji, lorsque que l’empereur décid a d’élire domicile à Tōkyō), la cité ne fut pas tou jours le centre du pouvoir politique. Pendant la période de Kamakura (1185-133 3), l’administration avait son siège dans la ville du même nom. La période d’Edo (1600-1867) vit ensuite les shoguns Tokugawa gouver ner le Japon depuis leur fief d’Edo (actuelle Tōkyō ).
1À voir
1Quartier de la gare de Kyōto
La plupart des lieux à visiter se situent un peu pl us loin au nord. Cependant, certains sites sont ass ez proches de la gare pour s’y rendre à pied. Dans le quartier, le plus impression nant d’entre eux est le gigantesque temple Higashi Hongan-ji, sans oublier le bâtiment de la gare, devenu une curiosité architect urale.
Gare de Kyōto
Plan offlineGoogleMaps
ÉDIFICE REMARQUABLE
( ; carteCliquez iciaru, Shimogyō-ku ; ; Karasuma-dōri, Higashishiokōji-chō, Shiokōji-sag dgare de Kyōto). La gare dresse son étonnante structure de métal et de verre, telle une cathédrale futuriste de l’âge des transports d e masse. Difficile de ne pas être impressionné par l’immense espace qui s’étire au-de ssus de vous lorsque vous entrerez dans le hall pri ncipal. Le 15e niveau dévoile une vue panoramique de la ville. Le bâtiment accueille plusieurs espaces de restaura tion, le grand magasin Isetan et le centre d’inform ations touristiques de Kyōto (Kyōto Tourist Information Center ou TIC). Lors de votre exploration, ne manquez pas de prendre l’esca lator à partir du 7e palier sur l’aile est du bâtiment, jusqu’au 11e niveau, où un couloir de verre est suspendu bien au-dessus du hal l principal.
Tour de Kyōto
Plan offlineGoogleMaps
ÉDIFICE REMARQUABLE
( ; carteCliquez ici; Karasuma-dōri, Shichijō-sagaru, Shimogyō-ku ; 77 0 ¥ ;h9h-21h, dernière entrée 20h40 ;dgare de Kyōto). En sortant de la gare de Kyōto par la porte de Karasuma (côté nord), on tombe immédiatement su r cette tour, qui ressemble à une fusée perchée sur l’immeuble du Kyōto Tower Hot el. D’en haut, la vue est excellente dans toutes le s directions. Un seul regard suffit pour comprendre que Kyōto est située dans un e cuvette (bonchien japonais). C’est le meilleur endroit pour vous repérer dans la ville à votre arrivée. Des jumelles fixes gratuites permettent d’admirer le Kiyomizu-dera et prolongen t la perspective vers le sud, jusqu’à Ōsaka.
Higashi Hongan-ji
Plan offlineGoogleMaps
TEMPLE BOUDDHIQUE
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.