Japon - Kyushu

De
Publié par

Ce chapitre Kyushu est issu du guide consacré à la destination Japon.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.



Publié le : jeudi 11 février 2016
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816158298
Nombre de pages : 243
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Sommaire






SUR LA ROUTE














KYŪSHŪ
Préfecture de Fukuoka
Fukuoka
Dazaifu
Préfecture de Saga
Karatsu
Imari
Arita
Préfecture de Nagasaki
Nagasaki
Hirado
Péninsule de Shimabara
Unzen
Shimabara
Préfecture de Kumamoto
Kumamoto
Région de l’Aso-san
Kurokawa Onsen
Préfecture de Kagoshima
Kagoshima
Parc national Kirishima-Yaku
Péninsule de Satsuma
Environs de la péninsule de Satsuma
Préfecture de Miyazaki
Miyazaki
Aoshima
Udo-jingū
ObiNichinan-kaigan et Toi-misaki
Saitobaru
Takachiho
Préfecture d’Ōita
Beppu
Yufuin
Usuki
Péninsule de Kunisaki






LE JAPON PRATIQUE


Carnet pratique
Transports
Langue
Index

Légende des cartesSur la routeKyūshū
Dans ce chapitre
Fukuoka
Karatsu
Nagasaki
Kumamoto
Kurokawa Onsen
Kagoshima
Miyazaki
Aoshima
Beppu
Le top des onsen
¨Ibusuki Sunamushi Kaikan Saraku (Cliquez ici)
¨Takegawara Onsen (Cliquez ici)
¨Shitan-yu (Cliquez ici)
¨Parc national Kirishima-Yaku (Cliquez ici)
¨Takeo Onsen (Cliquez ici)
Le top des restaurants
¨Zauo (Cliquez ici)
¨Tōsenkyō Sōmen Nagashi (Cliquez ici)
¨Kawashima Tōfu (Cliquez ici)
¨Shippoku Hamakatsu (Cliquez ici)
¨Takamori Dengaku-no-Sato (Cliquez ici)
Pourquoi y aller
L’île la plus méridionale du Japon est la plus accueillante et la plus belle avec ses volcans actifs, sa côte luxuriante, presque tropicale,
et ses superbes onsen. Une grande partie de l’histoire du pays s’est écrite à Kyūshū ( ), terre des premiers vestiges de la période
Jōmon, de la déesse du Soleil shintoïste, des ports prospères, des samouraïs rebelles et d’une grande tragédie.
En plein essor, Fukuoka est une métropole multiculturelle. Dans la douce et pittoresque Nagasaki, la catastrophe atomique contraste
avec un passé haut en couleur d’ouverture sur l’Occident. Le château de Kumamoto est l’un des plus beaux du Japon, et la caldeira
volcanique de l’Aso-san n’a pas d’équivalent sur la planète. La préfecture de Saga abrite trois villes incontournable dans l’histoire de la
poterie nippone.
Partout, on trouve des stations thermales propices à la détente, des sentiers de randonnée et des activités pour toute la famille.
Quand partirAvr-mai Climat tempéré, les azalées fleurissent sur les coteaux volcaniques.

Juil-août Oubliez la chaleur nocturne en profitant des yatai de Fukuoka.

Oct-nov Températures agréables et fêtes énergiques (Kunchi Matsuri à Nagasaki.
Histoire
Des trouvailles archéologiques remontant à environ 10 000 av. J.-C. suggèrent que le sud de Kyūshū aurait vu naître la culture Jōmon,
avant qu’elle se propage vers le nord.
Les relations commerciales avec la Chine et la Corée naquirent aussi à Kyūshū. L’arrivée des navires portugais en 1543 marqua le
début des relations, parfois houleuses, avec l’Occident et l’avènement du “siècle chrétien” (1549-1650). Avec le christianisme, les
Portugais apportèrent les armes à feu, amorçant l’inéluctable déclin des samouraïs.
En 1868, les rebelles de Kyūshū jouèrent un rôle actif dans la Restauration de Meiji, qui mit fin à la politique d’isolement du
shogunat militaire et signa la naissance du Japon moderne. Pendant l’ère Meiji (1868-1912), la rapide industrialisation provoqua de
profonds bouleversements sociaux, politiques et environnementaux.
Cette île d’une grande richesse historique reste surtout connue par une date fatidique, le 9 août 1945, quand Nagasaki fut la
seconde ville rasée par une bombe atomique.
8Depuis/vers Kyūshū
AVION
L’aéroport de Fukuoka, le quatrième plus grand du pays, dessert des destinations intérieures et en Asie. Outre leurs liaisons
intérieures, les aéroports d’Ōita (le plus proche de Beppu), Kagoshima, Kumamoto, Miyazaki et Nagasaki assurent tous des vols pour
Séoul, et les aéroports de Kagoshima et Nagasaki desservent Shanghai, Taipei et Hong Kong. Miyazaki dessert Taipei (pas toujours
quotidiennement) et Kitakyūshū Busan. De nombreuses compagnies proposent aux touristes étrangers des tarifs réduits “Visit Japan”,
en fonction des places disponibles, entre de nombreux aéroports de Kyūshū, et Tōkyō et Naha (Okinawa).
BATEAU
Kyūshū est reliée par voie maritime à Ōsaka et Okinawa. Des ferries rapides assurent la navette entre Fukuoka et Busan, en Corée du
Sud.
8 VOYAGER ÉCONOMIQUE
Des forfaits illimités à petits prix sont proposés pour les bus de Kyūshū : à partir de 8 000/10 000 ¥ pour 3 jours dans le nord de
Kyushū/tout Kyushū, ou 14 000 ¥ les 4 jours dans tout Kyushū. Plus d’informations sur www.sunqpass.jp/english/pass/index.html.
TRAIN
L e shinkansen de Kyūshū permet de se rendre directement de Shin-Ōsaka à Kagoshima, via la gare de Hakata (Fukuoka) et
Kumamoto, rendant cette région passionnante plus facile d’accès.
8Comment circuler
BUS
Le vaste réseau de bus de Kyūshū est souvent le moyen de transport le moins cher et le plus efficace. Voyez www.atbus-de.com pour
les itinéraires et les réservations.
TRAINLes shinkansen circulent du nord au sud dans l’ouest de Kyūshū entre Hakata et Kagoshima. Les autres grandes villes de Kyūshū sont
desservies par des tokkyū (express semi-directs).
On peut même s’offrir une croisière ferroviaire de grand luxe à bord d’un train Seven Stars
(www.cruisetrainsevenstars.jp/en/index.html ; 2 jours-1 nuit, s/d à partir de 750 000/960 000 ¥). Un voyage de 4 jours et 3 nuits est également
disponible.
VOITURE
En dehors des villes, louer une voiture est la meilleure façon d’atteindre les sites les mieux préservés et les moins fréquentés,
particulièrement dans le sud et le nord-est rural de Kyūshū et dans la région de l’Aso-san. Il y a des agences de location partout sur
Kyūshū.
PRÉFECTURE DE FUKUOKA
Fukuoka
1 474 000 HABITANTS / % 092
Fukuoka ( ), la plus grande ville de Kyūshū (la sixième du Japon), ne cesse de se développer. Deux cités distinctes, la ville fortifiée
de Fukuoka, avec son château, sur la rive ouest de la Naka-gawa, et Hakata, à l’est, ont fusionné en 1889 sous le nom de Fukuoka. Le
nom de Hakata est encore très utilisé (ainsi, l’aéroport s’appelle Fukuoka mais la gare ferroviaire JR Hakata).
L’histoire commerciale de Hakata remonte à 2 000 ans et se poursuit avec des visiteurs venus de Séoul et de Shanghai. La ville est
renommée pour ses “Hakata bijin” (belles femmes), son équipe de base-ball (les SoftBank Hawks), ainsi que ses rāmen (nouilles).À ne pas manquer
1En soirée, une bière et des yakitoris dans un yatai (stand de restauration) de Fukuoka (Cliquez ici).
2L’histoire, émouvante et unique, de Hirado (Cliquez ici).
3Les chauds sables volcaniques d’Ibusuki (Cliquez ici).
4L’endroit où le dernier des samouraïs livra sa dernière bataille, au château de Kumamoto (Cliquez ici).
5L’étrange et déserte “île fantôme” d’ Hashima (ou Gunkanjima, Cliquez ici).
6Les céramiques traditionnelles d’Arita (Cliquez ici), d’Imari (Cliquez ici) et de Karatsu (Cliquez ici).
7Une balade en barque dans les gorges de Takachiho (Cliquez ici) au milieu des canards affamés.8Un rotemburo (bain en plein air) en bordure de rivière dans le paisible Kurokawa Onsen (Cliquez ici).
9Les breaks de surf de la côte de Nichinan (Cliquez ici).
aUn verre de shōchū de patate douce à Kagoshima (Cliquez ici), à la santé du Sakurajima qui fume et crachote de l’autre côté de la
baie.
HORS DES SENTIERS BATTUS
LE TOP DE LA RANDONNÉE
Les marcheurs découvriront que Kyūshū offre certaines des plus impressionnantes randonnées japonaises. Pratiquement toutes
les préfectures renferment de superbes endroits pour prendre le large. Voici quelques-uns des plus beaux, dont certains longent
des volcans toujours actifs, gages de vues à couper le souffle (et, bien sûr, de précautions particulières). Consultez aussi la
brochure Kyūshū Olle, disponible dans beaucoup d’offices du tourisme, pour connaître les itinéraires de treks passant par villes et
sentiers.
¨Parc national Kirishima-Yaku (Cliquez ici), Kagoshima
¨Unzen (Cliquez ici), Nagasaki
¨Hirado (Cliquez ici), Nagasaki
¨Kaimon-dake (Cliquez ici), Kagoshima
¨Aso-san (Cliquez ici), Kumamoto
¨Kujyū-san (Cliquez ici), Ōita
Chaleureuse et accueillante, Fukuoka constitue une bonne porte d’accès à Kyūshū. Son climat chaud et ses atouts
touristiques – art, architecture, shopping, cuisine – en font en outre une bonne base pour des excursions dans la région.
1À voir et à faire
11Hakata
oMusée d’Art asiatique de Fukuoka
MUSÉE
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-263-1100 ; faam.city.fukuoka.lg.jp ; 7e et 8e niv, Riverain Centre Bldg, 3-1 Shimo-kawabata-machi ; tarif
plein/enfant/étudiant 200 ¥/gratuit/150 ¥ ; h10h-20h, jeu-mar ; dNakasu-Kawabata). Aménagé dans le Hakata Riverain Centre (
), ce vaste musée abrite l’Asia Gallery, de renommée mondiale, et d’autres galeries (tarifs variables) dédiées aux
artistes en résidence et aux expositions temporaires. Elles présentent des œuvres contemporaines provenant de 23 pays, de l’Est
asiatique au Pakistan.
oHakata Machiya Furusato-kan
MUSÉE
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-281-7761 ; www.hakatamachiya.com ; 6-10 Reisen-machi ; 200 ¥ ; h10h-18h ; dGion). Musée des
Traditions populaires occupant trois machiya (maisons traditionnelles) reconstituées, qui recrée un nagare (quartier) de Hakata de la
fin de l’ère Meiji. Photos historiques et objets appartenant à la culture traditionnelle de Hakata, liés aux fêtes, à l’artisanat et aux arts
du spectacle y sont présentés, ainsi que des enregistrements de l’impénétrable Hakata-ben (dialecte). Des artisans proposent souvent
des démonstrations de leur travail.
Canal City
CENTRE COMMERCIAL
Plan offline GoogleMaps
( ; www.canalcity.co.jp ; 1-2 Sumiyoshi ; hboutiques 10h-21h, restaurants 11h-23h). Plus grand centre commercial et
de loisirs de Fukuoka, il regroupe un canal artificiel éponyme, une symphonie de fontaines illuminées, des hôtels, un cinéma
multiplexe, un théâtre et quelque 250 boutiques, bars et bistrots. L’endroit fut conçu par Jon Jerde, qui créa ensuite Roppongi Hills à
Tōkyō.
1Tenjin
Fukuoka-jō et Ōhori-kōen
SITE HISTORIQUE
( ; dŌhori-kōen). Du Fukuoka-jō (château de Fukuoka) ne subsistent que les murs, mais son site (Maizuru-kōen),
au sommet d’une colline, offre une belle vue sur la ville et sur les avions qui atterrissent à l’aéroport de Hakata non loin de là.Mitoyen au domaine du château, l’Ōhorikōen, est un vaste parc doté d’un étang qui appartenait autrefois au système de douves de
la fortification. Il compte aussi un traditionnel Nihon-teien ( ; jardin japonais ; %092-741-8377 ; 1-7 Ōhori-kōen ;
adulte/enfant 240/120 ; h9h-17h sept-mai, 9h-18h juin-août mar-dim ; dŌhori-kōen) de conception récente (1984), centré autour
d’un bassin, avec jardin de pierres et maison de thé
À proximité, le musée d’Art de Fukuoka ( ; % 092-714-6051 ; www.fukuoka-art-museum.jp/english ; 1-6 Ōhori-kōen ;
200 ¥ ; h9h30-17h mar-dim sept-mai, 19h mar-sam, 17h dim juil-août ; dŌhori-kōen) donne à voir des poteries anciennes et des
figurines gardiennes bouddhiques au 1er niveau, ainsi que des œuvres de Basquiat, Brancusi, Rothko et Warhol à l’étage. Il y a
également des galeries associant artistes occidentaux et japonais contemporains. La plupart des expositions changent au bout de
quelques mois.
Tenjin Chūō-kōen
PARC
Plan offline GoogleMaps
( ; dNakasu-Kawabata ou Tenjin). Dans ce parc jouxtant l’hôtel de ville, on peut découvrir quelques exemples d’architecture
occidentale historique, notamment l’ancien hôtel préfectoral et résidence officielle ( ; 6-29 Nishi-nakasu ;
240 ¥ ; h9h-17h mar-dim), édifié en 1910 dans le style Renaissance française et doté un café. À quelques rues au nord, l’ Akarenga
Bunka-kan ( ; centre culturel de Briques rouges ; h9h-21h mar-dim) F, aux tourelles en cuivre, fut construit
en 1909 par l’architecte qui conçut la gare de Tōkyō. Il accueille aujourd’hui des collections historiques.
1Littoral de Fukuoka
Le littoral nord-ouest de Fukuoka est composé d’un ensemble moderne de sièges d’entreprises, d’hôtels, de grandes galeries
marchandes et de loisirs, ainsi que d’immeubles résidentiels, le tout facilement accessible en bus depuis Tenjin ou Hakata.
Plusieurs belles îles à un saut en ferry de Kyūshū sont de bons prétextes d’excursions s’il vous reste du temps.
Tour de Fukuoka
OBSERVATOIRE
( ; www.fukuokatower.co.jp ; 2-3-26 Momochi-hama ; tarif plein/enfant/étudiant et senior 800/200/500 ¥ ; h9h30h-22h
avrsept, 21h oct-mars ; c). Symbole de la ville, la tour de Fukuoka, haute de 234 m, domine le quartier de Momochi. Elle sert
principalement d’émetteur. À 123 m, la plate-forme d’observation et le café permettent d’apprécier la vue, en soirée notamment.
Demandez la réduction réservée aux étrangers. Profitez-en pour aller faire des emplettes au Robosquare, situé non loin.
Musée municipal de Fukuoka
MUSÉE
( ; museum.city.fukuoka.jp ; 3-1-1 Momochi-hama ; 200 ¥ ; h9h30-17h30 mar-dim sept-juin, 19h30 mar-sam, 17h30
dim juil-août). Musée bien conçu, centré sur l’histoire et la culture locales. La pièce maîtresse est un ancien sceau en or représentant
un serpent, avec une inscription attestant les liens historiques entre le Japon et la Chine.
Fukuoka Yafuoku ! Dome
STADE
( ; www.softbankhawks.co.jp/stadium). Immense stade, au toit rétractable, où joue l’équipe de base-ball chère à
Fukuoka, les SoftBank Hawks. Visites proposées (en japonais). Il y a aussi un musée (destiné aux authentiques fans), centré sur les
exploits du célèbre joueur Sadaharu Oh, recordman mondial du home-run.
Nokonoshima
ÎLE
( ). À quelques encablures en ferry de Fukuoka, un parc naturel s’étend sur la jolie Nokonoshima ( ). Toutefois, nombre
de visiteurs lui préfèrent le parc de l’île ( ; www.nokonoshima.com ; adulte/enfant 1 000/500 ¥), artificiel, apprécié
pour sa plage, ses champs de fleurs, ses huttes vendant de l’artisanat et sa vue sur l’océan. Location de vélos (300/1 000 ¥ par
heure/jour) et cartes en anglais disponibles au marché de Noko ( ), à côté du quai des ferries. Les bus n° 300 et 301 partent
fréquemment de la gare routière de Nishitetsu Tenjin (360 ¥, 20 minutes), direction le port municipal des ferries de Meinohama (à ne
pas confondre avec la station de métro Meinohama).
Shikanoshima
ÎLE
( ) Délicieusement rurale, cette île possède un port bordé de restaurants de poisson. Côté sites, ne manquez pas le
sanctuaire de pêcheurs ( ), orné de bois de cerf, avant de profiter des plaisirs balnéaires sur la plage, populaire, à 5 km à
l’est du sanctuaire Des ferries desservent Shikanoshima toutes les heures (670 ¥, 33 minutes) depuis Bayside Place. De là partent
également des croisières touristiques saisonnières dans la baie de Hakata.
zFêtesHakozaki-gū Tamaseseri
FOLKLORE
Le 3 janvier, deux groupes de jeunes hommes en pagne courent après une balle en bois pour attirer la chance au sanctuaire
Hakozaki-gū.Centre de Fukuoka
1Les incontournables
1 Musée d’Art asiatique de Fukuoka D1
2 Hakata Machiya Furusato-kan E2
1À voir
3 Akarenga Bunka-kan C2
4 Canal City E3
5 Ancien hôtel préfectoral et résidence officielle D2
6 Musée d’histoire locale de Hakata E2
Rakusuien (voir 8)
7 Shōfuku-ji F1
8 Sumiyoshi-jinja F4
9 Tenjin Chūō-kōen C3
10 Tōchō-ji F1
4Où se loger
11 Dormy Inn Premium E2
12 Hotel Etwas Tenjin B2
13 Il Palazzo D3
14 La Sœur Fukuoka Hotel Monterey B2
15 Nishitetsu Inn Hakata G2
16 Plaza Hotel Premier B3
17 Ryokan Kashima Honkan F1
18 With the Style G4
5Où se restaurer
19 Curry Honpo E2
20 Fish Man C4
21 Henry & Cowell C4
22 Ichiran D2
23 Ippudō B3
24 Ippudō G3
25 Murata E2
No No Budo (voir 36)
26 Rāmen Jinanbō F2
27 Rāmen Stadium E3
28 Tenjin Nobunaga B3
29 Yatai (stands d’alimentation) C2
30 Zauo A2
6Où prendre un verre et faire la fête
31 International Bar B2
32 Mitsubachi D3
33 Morris B3
7Achats
34 Daimaru C3
35 Hakata-ori no Sennen Kōbō D1
36 IMS building C3
37 Junkudō Fukuoka C2
38 Mandarake B1
39 Maruzen G2
40 Mina tenjin C2
41 Mitsukoshi C3
42 Shōgetsudō D2
43 Solaria Plaza C3
44 Tenjin Chikagai B2
45 Tenjin Core C2
8Renseignements
46 ACROS Fukuoka C2
47 Centre d’information de la gare de Hakata G3
48 HIS Travel F3
49 JR Kyūshū Travel Agency G3
50 Media Café Popeye – Hakata-Ekimae G2
51 Media Café Popeye – Nakasu D2
52 Media Café Popeye – Tenjin C4
53 Centre d’information de la gare routière de Nishitetsu C3
Rainbow Plaza (voir 36)
8Transports
54 Fukuoka Kōtsū Centre G2
55 Gare JR de Hakata G3
56 Gare routière de Nishitetsu Tenjin C3
Hakata Dontaku Minato Matsuri
FOLKLORE
Héritage de la fête portuaire, les 3 et 4 mai, la Meiji-dōri de Fukuoka résonne au son des battements des shamoji (cuillères en bois)
accompagnés du shamisen (sorte de luth à trois cordes).
Hakata Gion Yamakasa Matsuri
FOLKLORE
La principale fête de la ville débute le 1 er juillet et culmine le 15, à 4h59 du matin, quand 7 groupes d’hommes convergent au
Kushidajinja, puis courent sur 5 km en portant d’énormes autels appelés yamakasa. Selon la légende, cette fête remonte au XIII e siècle
lorsqu’un moine bouddhiste ainsi transporté arrosa d’eau bénite des victimes de la peste.
Tournoi de sumo de Kyūshū Bashō
SUMOTournoi de deux semaines, au centre Fukuoka Kokusai, à la mi-novembre. On fait la queue dès l’aube pour les matchs du jour (
tōjitsuken ; 3 400-15 000 ).
44Où se loger
Fukuoka est une destination d’affaires et de loisirs, avec une foule d’hébergements de qualité, à tous les prix. Séjournez près de la
gare JR de Hakata si vous vous déplacez en train, mais Tenjin est l’endroit idéal pour le shopping et les loisirs.
SANCTUAIRES ET TEMPLES
L’intime Kushida-jinja, sanctuaire shintoïste municipal de Hakata fondé en 757, est le point de départ du Gion Yamakasa Matsuri
et de ses gigantesques défilés de chars. Un musée d’histoire locale ( ; 1-41 Kami-kawabata ; 300 ¥ ; h10h-17h,
mardim ; dGion ou Nakasu-Kawabata) présente la fête et donne à voir, entre autre, épées et poteries anciennes.
Les sanctuaire et temples suivants valent aussi le détour :
Sumiyoshi-jinja ( ; 2-10-7 Sumiyoshi). Ce serait le taisha (grand sanctuaire) d’origine de l’école Shintō Sumiyoshi. Du
côté nord, le Rakusuien ( ; rakusuien. net ; entrée/thé 100/300 ¥ ; h9h-17h, mer-lun) est un joli jardin avec une maison de
thé, aménagés par un marchand de l’ère Meiji. Cérémonie du thé en plein air.
Tōchō-ji ( ; 2-4 Gokushō-machi ; dGion). Ce temple s’enorgueillit du plus grand bouddha en bois du Japon (10,8 m, 30
tonnes, création 1992) et de spectaculaires statues de Kannon (la déesse de la Compassion). Ce temple daterait de 806 et aurait
été fondé par Kūkai (alias Kōbō Daishi), père de l’école bouddhique Shingon.
Shōfuku-ji ( ; 6-1 Gokushō-machi ; dGion). Temple zen fondé en 1195 par Eisai, qui introduisit la culture zen et l’art du thé
au Japon. On dit que les premiers plans de thé japonais furent plantés ici. Les bâtiments sont fermés au public mais les allées en
pierre bordées d’arbres sont agréables à parcourir.
44Hakata
oRyokan Kashima Honkan
RYOKAN ¥
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-291-0746 ; fax 092-271-7995 ; 3-11 Reisen-machi ; s/d dim-jeu 4 000/7 000 ¥, ven-sam 6 300/10 000 ¥ ;
i W ; dGion). Ce ryokan historique de l’ère Taishō, délicieusement vieillot, ouvre sur un jardin clos orné d’une lanterne en pierre.
Plein de charme, idéal pour découvrir le Japon traditionnel. Les sympathiques propriétaires parlent anglais. Pas de salle de bains
privative et petit-déjeuner japonais/ occidental pour 800/700 ¥.
International Hostel Khaosan Fukuoka
AUBERGE DE JEUNESSE ¥
( %092-404-6035 ; www.khaosan-fukuoka.com ; 11-34 Hiemachi ; dort/s/lits jum à partir de 2 400/3 500/5 200 ¥ ; n i W ; dHakata).
Auberge de 19 chambres, sommaires. Salle TV et DVD commune, et terrasse sur le toit pour rencontrer d’autres voyageurs. De la
gare de Hakata, descendez Chikushi-dōri et prenez à gauche à la boutique de bentos Hotto Motto.
Nishitetsu Inn Hakata
HÔTEL ¥¥
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-413-5454 ; www.n-inn.jp ; 1-17-6 Hakata-ekimae ; s/d/lits jum à partir de 8 300/10 300 /15 400 ¥, d ven-sam à
partir de 25 600 ¥ ; n i W ; dHakata). Face à la gare, un hôtel pimpant, avec 503 chambres (salles de bains privatives) de taille
correcte. On profite de bains et d’un sauna collectifs – en tenue de yukata (kimono de coton léger).
Dormy Inn Premium
BUSINESS HOTEL ¥¥
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-272-5489 ; www.hotespa.net ; 9-1 Gionmachi ; s/d dim-mar à partir de 9 290 ¥/13 490 ¥ ;
p n i W). Chambres un peu petites sans être bon marché. Toutefois, le Dormy Inn est pourvu d’un onsen (sources chaudes)
naturel. Il y a aussi des douches dans les chambres, et les tarifs comprennent les bols de rāmen du soir. Idéalement situé près de
Canal City. Les prix sont nettement plus élevés le week-end et les enfants ne sont pas admis.
Ses 122 chambres (non-fumeurs) se caractérisent par des teintes ocre chaudes et de beaux tissages Hakata-ori. Les portes
coulissantes isolent des bruits du couloir. Promotions sur Internet.
oWith the Style
HÔTEL DESIGN ¥¥¥
Plan offline GoogleMaps( ; %092-433-3900 ; www.withthestyle.com ; 1-9-18 Hakataeki-minami ; ch à partir de 45 200 ¥ ; n i ;
dHakata). Cet hôtel de designer ne manque pas de style, avec la fontaine dans sa cour aux allures de piscine hollywoodienne. Il ne
compte que 16 chambres luxueuses, incluant toutes le petit-déj, un minibar et une boisson de bienvenue. Les clients peuvent privatiser
gratuitement le spa sur le toit ou le bar en penthouse. Bar à sushis et restaurant de grillades. Une retraite paradisiaque.
4Tenjin
Hotel Etwas Tenjin
HÔTEL ¥¥
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-737-3233 ; www.hoteletwas.co.jp ; 3-5-18 Tenjin ; s/d 6 000/8 000 ¥ ; n i W ; dTenjin). Adresse d’un
bon rapport qualité/prix, récemment rénovée. Ses 84 chambres sont assez petites mais bon marché, et l’on est à deux pas de
l’animation d’Oyafuko-dōri. Le petit-déjeuner inclus et le Wi-Fi dans le hall sont des plus, et des machines à enregistrer les arrivants
donnent un aperçu du futur…
Plaza Hotel Premier
HÔTEL ¥¥
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-734-7600 ; www.plaza-hotel.net ; 1-14-13 Daimyō ; s/d/lits jum à partir de 8 100/13 500/15 500 ¥ ;
p n i W ; dTenjin ou Akasaka). Son grand atout : un emplacement imbattable, dans le quartier branché de Daimyō. Chambres
tendance spacieuses, largement au niveau d’établissements bien plus chers. Sa trattoria, AW Kitchen, ne déparerait pas une rue à la
mode de Tōkyō, et une ambiance plaisante règne dans la rue à la nuit tombée. Connectez-vous pour obtenir un coupon de réduction
en ligne.
Hotel Monterey La Soeur
HÔTEL ¥¥
( ; %092-726-7111 ; www.hotelmonterey.co.jp/en ; 2-8-27 Daimyō ; s/d à partir de
16 200/25 500 ¥ ; p n i W dTenjin). Prisé pour les mariages, cet hôtel bien situé propose 182 chambres confortables, joliment
aménagées – parquet et touches contemporaines. Promotions sur le site.
Il Palazzo
HÔTEL ¥¥¥
Plan offline GoogleMaps
( %092-716-3333 ; www.ilpalazzo.jp ; 3-13-1 Haruyoshi ; s/d/lits jum à partir de 17 000/26 000/29 000 ¥ ; n i d ;Nakasu-Kawabata).
Ne vous laissez pas déconcerter par la façade aveugle orange et verte à colonnade, créée par Uchida Shigeru, également concepteur
de boutiques pour le créateur Yohji Yamamoto. Les 62 chambres sont luxueuses et reposantes et le personnel est adorable. Le tout
est à deux pas de la Nakasu-gawa et des lieux animés de Tenjin (tout en étant dans une rue tranquille).
44Littoral de Fukuoka
Hilton Fukuoka Sea Hawk
HÔTEL ¥¥¥
( ; %092-844-8111 ; www.hilton.com ; 2-2-3 Jigyohama ; s/d à partir de 14 444/21 740 ¥ ;
p n i W s). Œuvre de César Pelli, cet hôtel est l’un des plus impressionnants du Japon. Immense restaurant dans l’atrium, et 1 052
chambres.
5Où se restaurer
Pour la plupart des Japonais, Hakata est synonyme de tonkotsu rāmen – ces nouilles servies dans un bouillon à base d’os de porc.
Les autres spécialités sont les yakitoris (brochettes de poulet grillé), le yakiniku (bœuf grillé à la coréenne) et les fruits de mer frais.
À Fukuoka, la restauration tendance passe forcément par les yatai ( ), ces stands ambulants munis de comptoirs et de sièges
tout simples. La ville en compte environ 150, plus que dans tout le reste du Japon ! Laissez-vous guider par les odeurs et les
conversations pour dénicher les meilleurs. Pour une expérience vraiment locale, essayez les yatai ( hcrépuscule ; dTenjin) autour
de Tenjin ou de Nagahama. Venez tôt car ils sont pris d’assaut – si vous ne commandez rien, on vous demandera de circuler.
Vous pouvez tenter d’autres restaurants autour de Tenjin ou les établissements aux 9 e et 10e niveaux de la galerie marchande JR
Hakata City (gare de Hakata). Optez sinon pour des repas à emporter au depachika (aire de restauration) au sous-sol d’Hankyu ou à
celui d’Amu, à côté.
Curry Honpo
CURRY ¥
Plan offline GoogleMaps( ; %092-262-0010 ; www.curry-honpo.com ; 6-135 Kami-kawabata ; curry à partir de 700 ¥ ; h11h-21h30 ;
v E dNakasu-Kawabata). Essayez la succursale de Kawabata Shōtengai de la célèbre marque pour déguster du yaki-curry (riz au
curry grillé avec du fromage ; “combustion curry” du menu anglais). La version standard est au porc (700 ¥). Derrière la fausse façade
en bois et brique de la galerie.
Murata
NOUILLES ¥
Plan offline GoogleMaps
( %092-291-0894 ; 2-9-1 Reisen-machi ; soba à partir de 700 ¥ ; h11h30-21h, fermé 2e dim du mois ;
v E dGion). Un peu après le Hakata Machiya Furusato-kan, ce charmant restaurant propose diverses versions de soba (nouilles de
sarrasin) maison de la région de Shinshū, dans le centre du Japon (près de Nagano), notamment en kakesoba (bouillon chaud ; 700
¥), zarusoba (froides avec une sauce ; 850 ¥) et oroshi-soba (froides, surmontées de daikon râpé ; 1 000 ¥).
LES ROIS DES RĀMEN D’HAKATA
Habitants de Fukuokan et d’ailleurs salivent tous lorsqu’on parle des rāmen d’Hakata. Appelée tonkotsu rāmen, cette variante
locale des omniprésentes nouilles se sert dans un bouillon consistant à base d’os de porc.
Si, pour une raison quelconque, ces nouilles ne vous plaisaient pas, rabattez-vous sur le Rāmen Stadium ( ;
%092-282-2525 ; 5e niv, centre commercial Canal City ; rāmen à partir de 550 ¥ ; h11h-23h), un étage entier consacré à huit
stands de rāmen des quatre coins du Japon.
Ichiran ( ; %092-262-0433 ; www.ichiran.co.jp/english/ ; 5-3-2 Nakasu ; rāmen à partir de 790 ¥ ; h24h/24 ; E dTenjin).
Ce restaurant sert des nouilles depuis 39 ans. Les clients mangent dans des alcôves individuelles et remplissent un imprimé
indiquant précisément comment ils veulent leurs nouilles. Intensité du goût, teneur en matière grasse, tendreté des nouilles,
quantité de sauce et d’ail, tout peut être ajusté. Il y a même un imprimé en anglais.
Le siège/restaurant principal, à Nakasu, comprend deux niveaux : à l’étage supérieur, les alcôves caractéristiques qui font la
réputation de la maison ; au rez-de-chaussée, une salle plus traditionnelle avec tables occidentales et bar. Repérez son auvent
vert vif et rouge.
Ippudō ( ; %092-781-0303 ; 1-12-61 Daimyō ; rāmen 700-800 ¥ ; h11h-2h dim-jeu, 10h30-4h ven-sam ; E dTenjin).
Ses succursales soignées et toujours animées de Tenjin servent les Akamaru Modern (à l’huile de sésame noir, agrémentées d’un
umami-dama, ou “boule d’arôme”), un grand succès, mais aussi des Shiromaru Classic (aux nouilles fines) et des Karaka ( rāmen
épicées). Il existe une succursale ( %092-413-5088 ; 10e niv, JR Hakata City, 1-1 Hakata-eki-chūō-gai ; rāmen 700-800 ¥ ;
h11h-minuit ; dHakata) dans le centre commercial JR Hakata City.
Rāmen Jinanbō ( ; %092-473-5558 ; 2-16-4 Hakata Eki-mae ; rāmen 700-1 100 ¥ ; h11h-minuit lun-sam,
11h21h dim ; dHakata). Ce restaurant de rāmen/pub douillet à quelques minutes seulement de l’Higashi-guchi de la gare d’Hakata.
Pas de chichis, rien qu’un bouillon consistant à la mode de Fukuoka, des nouilles et des bières pression – la plupart des places
sont au bar. Succursale au Rāmen Stadium.
oFish Man
IZAKAYA ¥¥
Plan offline GoogleMaps
(Sakana Otoko ; ; %092-717-3571 ; 1-4-23 Imaizumi ; teishoku 680-1 500 ¥ ; h11h30-15h et 17h30-1h ;
dTenjin-minami). La décoration postindustrielle, avec contreplaqué laqué et grandes fenêtres, met en valeur la présentation originale
et adroite des produits marins tout droit venus du marché de Nagahama : kaidan-zushi (sushis servis sur un escalier en spirale ; 1 500
¥), tsubotai no misoyaki (vivaneau grillé au miso ; 880 ¥) ou hamburger maguro servi sur une assiette en acier (980 ¥). Pas de carte
en anglais, mais le personnel peut vous aider. Cherchez la bannière affichant “No Fish, No Life.”
Offrez-vous un dessert à l’adorable pâtisserie affiliée au Fish Man, Henry & Cowell ( %092-741-7888 ; 1-3-11 Imaizumi ;
h11h21h), dans la même rue. Elle propose quelques plats à emporter.
ooZauo
POISSON ¥¥
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-716-9989 ; www.zauo.com ; 1-4-15 Nagahama ; pêchez votre repas à partir de 3 660 ¥ ; h17h-23h30 lun-ven,
11h30-23h sam-dim ; c ; dAkasaka). Cannes à pêche, appâts et filets sont fournis pour pêcher votre propre tai (dorade), hirame
(flet) ou autre dans des aquariums géants autour des tables. Chaque prise est accompagnée de tambours, puis votre poisson est
cuisiné à votre goût : en sashimi, grillé, frit, etc. Kitsch mais amusant. Si vous n’aimez pas le poisson, d’autres plats de style izakaya
sont proposés.
Sushikō Honten
SUSHIS ¥¥
( ; %092-761-1659 ; 2-11-18 Minatomachi ; repas à partir de 1 050 ¥ ; h11h-22h ; dŌhori-kōen). Sushis servis tout en
élégance au 2e niveau, ou avec d’autres plats dans un beer garden animé, ouvert toute l’année le soir et couvert par mauvais temps
(repas et boissons à volonté femmes/hommes à partir de 2 500/3 150 ¥).
Tenjin NobunagaYAKITORIS ¥¥
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-721-6940 ; 2-6-21 Tenjin ; brochettes 105-263 ¥ ; h17h-1h lun-dim ; dTenjin). Établissement bruyant, sans carte
en anglais, où l’on choisit ses brochettes derrière le comptoir. Autre spécialité maison : le potato-mochiage (420 ¥), boulette frite de
purée, fromage et mochi (riz pilé). Cherchez les lanternes rouges à droite du karaoké Big Echo.
No No Budo
BUFFET ¥¥
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-714-1441 ; IMS Bldg, 1-7-11 Tenjin ; déj/dîner 1 680/2 200 ¥ ; h11h-16h et 17h-23h lun-dim ; dTenjin). Le
bâtiment de l’IMS ( ) offre une vue imprenable depuis ses restaurants des 12 e et 13e niveaux, notamment du No No Budo.
Le buffet gastronomique remporte un franc succès, avec ses plats japonais et occidentaux (poissons, viandes, nouilles, salades,
soupes et desserts). Bière, vins et cocktails à volonté pour 1 300 ¥ de plus.
6 Où prendre un verre et faire la fête
Les festivités du week-end commencent le jeudi dans cette ville multiculturelle qui aime s’amuser. Les rues de Tenjin et de Daimyō
sont sûres, faciles à explorer et parfaites pour baigner dans l’ambiance. Le nom de l’artère principale, Oyafuko-dōri, signifie “rue des
enfants turbulents” en raison des écoles qui la bordaient jadis, et cette appellation lui convient toujours. L’île de Nakasu, l’un des
quartiers de divertissement les plus animés du Japon, est souvent sordide.
International Bar
BAR
Plan offline GoogleMaps
( ; 4e niv, Urashima Bldg, 3-1-13 Tenjin ; h19h-tard ; dTenjin). Karaoké gratuit le mardi dans ce bar
minuscule où se rencontrent Japonais et gaijin (étrangers), au milieu du velours rouge et au son du hip-hop.
Mitsubachi
BAR
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-739-3800 ; 5th Hotel East, 3-4-65 Haruyoshi ; h18h-5h lun-sam, 18h-1h dim et fêtes ; dNakasu-Kawabata).
Profitez de la vue sur Hakata et Canal City, qui se trouve de l’autre côté de la Naka-gawa, par les immenses fenêtres de ce joli
barrestaurant. Ses nombreux miroirs et parois vitrées offrent un cadre un peu tape-à-l’œil mais idéal pour contrôler son look en début de
soirée.
Nishijin Saisei Sakaba
BAR
( ; %050-5572-3966 ; 4-9-13 Nishijin ; yakitoris à partir de 110 ¥, bières 600 ¥ ; h17h-3h lun-dim ; n dNishijin). C’est
peut-être l’unique izakaya (bistrot) du Japon doté de salles particulières non-fumeurs. On y vient pour boire, rire, faire du karaoké,
déguster une bonne cuisine de bar sans être (pour une fois) contraint à tousser dans les nuages de fumées.
Morris
PUB
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-771-4774 ; 7e niv, Stage 1 Nishidōri Bldg, 2-1-4 Daimyō ; hà partir de 17h ; i ; dTenjin). L’une des meilleures
chaînes de pubs de la ville attire Japonais et gaijin. Commencez votre soirée avec des cocktails durant la happy hour (250 ¥ ;
17h19h), dans le magnifique patio perché au-dessus du très branché quartier de Daimyō. Bonne sélection de bières et cuisine de pub
savoureuse.
7Achats
Des grands magasins dominent le paysage de Tenjin et les alentours de la gare de Hakata. Ceux de Fukuoka occupent trois pâtés de
maisons de Watanabe-dōri, à Tenjin. Tenjin Core ( ; %092-721-8436), Mitsukoshi ( ; %092-724-3111), Daimaru (
; %092-712-8181), Solaria Plaza ( ; %092-733-7777), le IMS Building ( ; %092-733-2001 ; Tenjin
1-7-11) et Mina Tenjin ( ; %092-713-3711) sont des incontournables, tout comme le souterrain Tenjin Chikagai (
; %092-711-1903 ; W).
Les boutiques de mode du quartier de Daimyō sont la vitrine des créateurs locaux, et la rue Keyaki-dōri est bordée de petits
magasins d’antiquités, d’objets de design et d’artisanat étranger.
Shōgetsudō
ART ET ARTISANAT
Plan offline GoogleMaps( ; %092-291-4141 ; 5-1-22 Nakasu ; h9h-19h ; dNakasu-Kawabata). Ningyō (poupées) en argile, au visage blanc, figurant
femmes, enfants, samouraïs et geishas, typiques de Fukuoka. Vente et atelier de peinture (1 575-3 150 ¥).
Hakata-ori no Sennen Kōbō
KIMONOS
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-283-8111 ; niv B1, Hakata Riverain, 3-1 Shimo-Kawabata-machi ; h10h30-19h30 ;
dNakasuKawabata). Hakata est aussi réputée pour son tissage, le Hakata-ori. Cette élégante boutique propose obi, (ceintures pour kimono),
kimonos et accessoires, du porte-carte au sac à main. Les articles sont onéreux (obi en soie à partir de 10 000 ¥), mais de très grande
qualité. Les tissus Hakata-ori sont aussi en vente dans les grands magasins de Tenjin.
VAUT LE DÉTOUR
MOJIKŌ ET YAHATA
La ville de Kitakyūshū est située tout au nord de l’île, mais il y a là deux enclaves à visiter lors d’une excursion à la journée.
Mojikō ( ), point de Kyūshū le plus proche de Honshū, est un port depuis 1889 dont la “ville ancienne” ne manque pas de
trésors architecturaux des ères Meiji et Taishō, de magnifiques bâtiments en briques abritant autrefois des compagnies maritimes
et les douanes et d’un pont-levis piétonnier. Rendez-vous sur le site ww.en.mojiko.info pour des conseils sur les visites. On peut
traverser à pied le détroit de Kanmon par le tunnel menant à Shimonoseki, sur Honshū. Les boutiques bordant le front de mer
proposent la spécialité de Mojikō, le yaki-curry (gratin de riz au curry surmonté de fromage fondu).
Yahata ( ), ancienne ville industrielle, s’est refait une beauté avec succès. Le Kitakyūshū Kankyō Museum (
; musée de l’Environnement de Kitakyūshū ; www.eco-museum.com ; 2-2-6 Higashida Yahata ;
h9h17h mar-dim) S Fpropose des “radioramas” (disponible en anglais) retraçant la dégradation de l’environnement à Kyūshū au
début de l’ère industrielle, en particulier la tristement célèbre maladie de Minamata apparue près de Kumamoto dans les années
1950 : une intoxication due au mercure rejeté dans la baie de Minamata par une usine chimique qui la pollua en toute
connaissance de cause pendant plus de trente ans, comme l’établit une décision de justice du gouvernement en 1968. Des
expositions interactives illustrent les effets de la pollution. Non loin, la Galerie et atelier de l’innovation de Kitakyūshū (
; www.kigs.jp ; 2-2-11 Higashida Yahata ; h9h-19h mar-ven, 9h-17h sam-dim ; c) accueille des
expositions temporaires (prix variable, généralement 500 ¥) et donne à voir une histoire de l’innovation technologique à travers les
époques. En face se dresse une haute fonderie désaffectée de 1901, idéale pour déjeuner d’un bento.
De Hakata, changez à Kokura ( shinkansen 3 390 ¥, 16 minutes ; express semi-direct tokkyū 1 320 ¥, 40 minutes). De Kokura,
les trains locaux coûtent 280 ¥, soit pour Mojikō (13 minutes) soit pour la station Space World (pour Yahata, 10 minutes).
Mandarake
MANGA
Plan offline GoogleMaps
( ; %092-716-7774 ; 2-9-5 Daimyō ; h12h-20h ; dTenjin). Filiale de Mandarake, le plus grand magasin de mangas de
Kyūshū. Plusieurs étages de jeux, BD et DVD.
Junkudō Fukuoka
LIVRES
Plan offline GoogleMaps
( ; 1e-4e niv, Media Mall ; h10h-20h30 ; dTenjin). Livres de poche étrangers.
Maruzen
LIVRES
Plan offline GoogleMaps
( ; 8e niv, galerie de la gare de Hakata, Hakataeki ; h10h-21h ; dHakata). Vaste sélection de livres, magazines et DVD.
8Orientation
Pour les visiteurs, Fukuoka se divise en trois grands quartiers. Hakata, le vieux shitamachi (centre-ville), est dominé par la gare JR de
Fukuoka du même nom (gare JR de Hakata), où s’arrêtent les shinkansen. À trois stations de métro, de l’autre côté de la Naka-gawa,
le quartier de Tenjin constitue le cœur de ville, très animé, avec ses grands magasins, ses petites boutiques, ses restaurants et ses
établissements nocturnes. À la surface, Tenjin se concentre autour de Watanabe-dōri, tandis que sous terre s’étend Tenjin Chikagai,
longue galerie marchande à la lumière tamisée et au plafond en fer forgé – havre de fraîcheur sous la chaleur de l’été. À l’ouest de
Tenjin, Daimyō, le quartier branché, hommage de Fukuoka au Harajuku de Tōkyō (la foule en moins), s’étend vers l’ancien domaine du
château de Fukuoka.
Les quartiers du littoral, accessibles en bus ou taxi, comptent de nombreux sites, restaurants et hôtels très attractifs.
88Renseignements
AGENCES DE VOYAGESHIS Travel ( %092-735-5545 ; www.his-j.com ; 4e niv, Yodobashi Hakata Bldg., 6-12 Chūō-gai ; h10h-20h30 ; dHakata).
Déplacements internationaux et domestiques à bas coût sont proposés par la filiale de Hakata de cette chaîne internationale.
JR Kyūshū Travel Agency ( %092-431-6215 ; 1-1 Chuo-gai ; h10h-20h lun-ven, 10h-18h sam-dim ; dHakata). Réservations et
conseils pour vos déplacements à Kyūshū et au Japon. Dans la gare JR de Hakata.
ARGENT
Outre les distributeurs de billets (DAB) de la poste et de la Seven Bank, très pratiques, il y a des banques et des DAB qui changent les
devises à l’aéroport de Fukuoka. À Tenjin, un DAB Citibank ( ATM) fonctionne 24h/24. La plupart des banques proches de
la gare JR de Hakata et à Tenjin disposent d’un service de change.
INTERNET (ACCÈS)
Fukuoka est bien connectée et le Wi-Fi public est disponible gratuitement à l’hôtel de ville, dans les grandes gares ferroviaires et les
grandes stations de métro, à l’aéroport, dans les offices du tourisme et au Tenjin Chikagai (galerie souterraine).
Media Café Popeye (www.media-cafe.net). Succursale à Hakata-ekimae ( ; 8e niv, Fukuoka Kōtsū
Centre Bldg ; h24h/24 ; dHakata), Nakasu ( ; 8e niv, Spoon Bldg, 5-1-7 Nakasu ; h24h/24 ;
dNakasukawabata) et Tenjin ( ; 2e niv, Nishitetsu Imaizumi Bldg, 1-12-23 Imaizumi ; h24h/24 ; dTenjin-minami).
Dans chacun, bar avec un soda gratuit, fauteuils de massage et box pour deux. Comptez 420 ¥ la 1re heure, puis 80 ¥ par tranche de
10 minutes.
OFFICES DU TOURISME
Comptoirs d’information de Fukuoka ( ). À l’aéroport de Fukuoka, au centre d’information de la gare de Hakata (
; %092-431-3003 ; h8h-21h) et au centre d’information de la gare routière de Nishitetsu (
; %092-751-6904 ; h10h-18h30) de Tenjin. Ils fournissent cartes, coupons et l’utile City Visitor’s Guide, et
peuvent vous aider à vous loger, vous déplacer et louer une voiture. Les centres d’information d’ACROS Fukuoka ( ;
%725-9100 ; www.acros.or.jp/r_facilities/information.html ; centre d’informations culturelles, 2eniv, ACROS Bldg, 1-1-1 Tenjin ;
h10h18h, fermé 29 déc-3 jan ; dNakasu-Kawabata ou Tenjin) et du Rainbow Plaza ( ; %092-733-2220 ;
www.rainbowfia.or.jp ; 8F, IMS Bldg, 1-7-11 Tenjin ; h10h-20h, souvent fermé 3e mar du mois) se destinent principalement aux
expatriés.
Fukuoka Now (www.fukuoka-now.com). Indispensable mensuel urbain en anglais, avec des cartes détaillées de la ville.
Yokanavi.com (www.yokanavi.com). Site touristique complet sur Fukuoka/Hakata, en français.
POSTE
La poste centrale ( ; h9h-19h lun-sam, 9h-12h30 dim et fêtes, DAB 0h05-23h55 lun-sam, 0h05-21h dim et fêtes) est
à un pâté de maisons au nord-est de la station de métro Tenjin, et la poste de Hakata ( ) se trouve juste devant le
Hakataguchi de la gare JR Hakata.
SERVICES MÉDICAUX
International Clinic Tojin-machi ( %092-717-1000 ; internationalclinic.org ; 1-4-6 Jigyo ; h9h-13h et 14h20-18h lun, mar, jeu et ven,
9h-13h sam ; dTōjin-machi, sortie 1). Médecine générale et urgences – personnel polyglotte. À deux pâtés de maisons de la station
de métro.
8Depuis/vers Fukuoka
AVION
L’aéroport de Fukuoka ( %terminal intérieur092-621-6059, terminal international 092-621-0303 ; h intérieur 6h20-22h20,
international 7h-21h30 ; dFukuoka Airport) est une plate-forme internationale accueillant des compagnies de l’Est et du Sud-Est
asiatique. Des vols intérieurs desservent Tōkyō (aéroports Haneda/Narita), Ōsaka et Okinawa (Naha)
La compagnie low-cost Skymark ( %0570-051-330 ; www.skymark.co.jp/en) dessert l’aéroport de Haneda.
BATEAU
Des ferries relient Hakata à Okinawa et à d’autres îles au large de Kyūshū. Des hydroptères ultra-rapides Beetle ( %au Japon
092281-2315, en Corée 051-469-0778 ; www.jrbeetle.co.jp) circulent entre Fukuoka et Busan en Corée (aller simple/aller-retour
13 000/26 000 , 3 heures, au moins 3/jour). La Camellia Line ( %au Japon 092-262-2323, en Corée 051-466-7799 ;
www.camellialine.co.jp) propose des ferries réguliers de Fukuoka à Busan (aller simple/aller-retour 9 000/17 100 ¥, 6 heures, tlj à 12h30). Les deux
bateaux partent de Chūō Futō (terminal des ferries du port de Hakata), desservi par le bus n° 88 depuis la gare JR de Hakata (230 ¥)
ou par le bus n° 80 depuis Tenjin (Solaria Stage-mae ; 190 ¥).
BUSDes bus longue distance ( %0570-00-1010, demandez à l’opératrice un interprète anglais) partent du Fukuoka Kōtsū Centre (
) à côté de la gare JR de Hakata (Hakatagate) et de la gare routière de Nishitetsu Tenjin (Nishitetsu Tenjin Bus
Centre ; ). Ils desservent Tōkyō (éco/ business 8 300/12 000 ¥, 14 heures 30), Ōsaka (à partir de 8 800 ¥, 9
heures 30), Nagoya (7 500 ¥, 11 heures) et de nombreuses villes de Kyūshū ; renseignez-vous sur les réductions sur les allers-retours.
VAUT LE DÉTOUR
TACHIARAI
De 1919 à 1945 le village rural de Tachiarai ( ) abrita une école pour pilotes de guerre, notamment kamikazes. Agrandi en
2009, le Tachiarai Heiwa Kinenkan ( ; musée mémorial de la Paix de Tachiarai ; %0946-23-1227 ;
tachiaraiheiwa. jp ; 500 ¥ ; h9h-17h) dépeint l’entraînement rigoureux auquel ces hommes étaient soumis. Les explications en anglais
sont rares, mais les objets suffisamment évocateurs (uniformes, médailles, coupes à saké en or...). La vedette est un chasseur
abattu pendant la guerre et repêché dans la baie de Hakata en 1996. Le musée honore la mémoire des kamikazes et des
villageois morts pendant un bombardement américain le 27 mars 1945.
Le musée est situé en face de la gare de Tachiarai. De Fukuoka, prenez la ligne Nishitetsu jusqu’à Nishitetsu Ogōri (500 ¥, 30
minutes) ; de Dazaifu (330 ¥) comptez 25 minutes, plus la correspondance à Nishitetsu Futsukaichi. Ensuite, marchez jusqu’à la
gare d’Ogōri de la ligne d’Amagi pour vous rendre à Tachiarai (280 ¥, 15 minutes). Les passagers de la ligne JR peuvent passer à
la ligne d’Amagi à Kiyama (330 ¥, 20 minutes).
TRAIN
La gare JR de Hakata (JR ; %renseignements en anglais 471-8111, renseignements JR en anglais 03-3423-0111) est la
plate-forme de transport du nord de Kyūshū. Des shinkansen desservent Tōkyō (22 750 ¥, 5 heures), Ōsaka (15 110 ¥, 2 heures 30),
Hiroshima (8 940 ¥, 1 heure 05), Kumamoto (4 930 ¥, 38 minutes) et Kagoshima-Chūō (10 250 ¥, 1 heures 17).
Dans Kyūshū, des trains ordinaires circulent sur la ligne JR Nippō jusqu’à Miyazaki via Beppu ; la ligne Sasebo va de Saga à
Sasebo ; et la ligne Nagasaki dessert Nagasaki. On peut aussi se déplacer en métro et train JR jusqu’à Karatsu et poursuivre en train
jusqu’à Nagasaki.
8Comment circuler
DEPUIS/VERS L’AÉROPORT
Il faut 5 minutes pour atteindre la gare JR de Hakata en métro (260 ¥) et 11 minutes pour Tenjin (260 ¥). Des navettes relient les
terminaux intérieurs et internationaux. Comptez environ 1 600 ¥ pour un taxi pour Tenjin/Hakata.
BUS
Les bus municipaux partent du Fukuoka Kōtsū Centre jouxtant la gare JR de Hakata et de la gare routière Nishitetsu Tenjin (
). Beaucoup s’arrêtent devant la gare (Hakata-guchi). Des bus à la signalisation particulière demandent un tarif
fixe de 100 ¥ pour un trajet dans le centre-ville, ou 600/1 000 ¥ pour ½ adultes pour un forfait journée.
MÉTRO
Fukuoka compte trois lignes de métro (subway. city.fukuoka.lg.jp ; h5h30-0h25), la plus utile pour les visiteurs étant la ligne Kūkō
(aéroport). Elle va de l’aéroport de Fukuoka à la station Meinohama via Hakata, Nakasu-Kawabata et Tenjin. Billets à partir de 200 ¥
(100 ¥ pour une seule station) – le forfait journée coûte 600/300 ¥ par adulte/enfant.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi