Japon - Shikoku

De
Publié par

Ce chapitre Shikoku est issu du guide consacré à la destination Japon.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.



Publié le : jeudi 11 février 2016
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816158281
Nombre de pages : 175
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Sommaire
SUR LA ROUTE SHIKOKU Préfecture de Tokushima Tokushima Environs de Tokushima Vallée de l’Iya Tsurugi-san Sud de la préfecture de Tokushima Hiwasa Du sud jusqu’à Muroto-misaki Préfecture de Kōchi De Tokushima à Kōchi Kōchi De Kōchi à Ashizuri-misaki Shimanto Cap d’Ashizuri Préfecture d’Ehime Uwajima D’Uwajima à Matsuyama Matsuyama Ishizuchi-san Préfecture de Kagawa De Matsuyama à Takamatsu Takamatsu Environs de Takamatsu Shimabara
LE JAPON PRATIQUE Carnet pratique Transports Langue Index Légende des cartes
Sur la route
Shikoku
Dans ce chapitre Tokushima Vallée de l’Iya Tsurugi-san Kōchi Cap d’Ashizuri Matsuyama Ishizuchi-san Takamatsu
Le top des aventures en plein air
¨Rafting sur la Yoshino-gawa (Cliquez ici) ¨Randonnée sur l’Ishizuchi-san (Cliquez ici) ¨Randonnée sur le Tsurugi-san (Cliquez ici) ¨Surf à Tokushima (Cliquez ici) ¨Canyoning dans la vallée de Nametoko (Cliquez ici)
Les plus beaux temples
¨Zentsū-ji (Cliquez ici) ¨Konpira-san (Cliquez ici) ¨Ishite-ji (Cliquez ici) ¨Kongōfuku-ji (Cliquez ici) ¨Yashima-ji (Cliquez ici)
Pourquoi y aller
Lieu de naissance du moine bouddhiste Kōbō Daishi (774-835), Shikoku ( ) est synonyme de beauté naturelle et de quête de la perfection spirituelle. L’île est connue pour son pèlerinage des 88 temples, le plus célèbre du Japon, même si certainshenro (pèlerins) préfèrent aujourd’hui le bus à la marche. Mais Shikoku, c’est aussi la spectaculaire vallée de l’Iya, le littoral accidenté du Pacifique, les rivières tumultueuses et les massifs montagneux qui ne demandent qu’à être explorés, en randonnée, en kayak ou en surf. Sans parler des châteaux et jardins historiques, de l’excellente cuisine régionale et des plaisirs modernes qu’offrent Kōchi, Matsuyama et Takamatsu. Facilement accessible depuis Honshū grâce à un pont à double niveau, véritable merveille d’ingénierie, Shikoku est la garantie d’un séjour truffé d’aventures, loin du monde. Comme Kōbō Daishi l’aurait souhaité.
Quand partir
AvrLe printemps est la meilleure saison pour entreprendre un pèlerinage. Juil-septLes rivières coulent à flots, la houle est puissante et le soleil brille. AoûtRejoignez la foule pour l’Awa Odori, le festival de danse le plus fou du Japon.
À ne pas manquer
1Une randonnée sur les chemins dupèlerinage des 88 temples(Cliquez ici). 2Une retraite àMuroto-misaki(Cliquez ici), comme le fit Kōbō Daishi. 3Les eaux cristallines d’Ōkihama(Cliquez ici), propices au surf et au snorkeling. 4L’Ishizuchi-san(Cliquez ici), montagne sacrée dont l’ascension est l’une des plus magnifiques du Japon. 5Une escapade dans lavallée de l’Iya(Cliquez ici), avec ses ponts suspendus et la Yoshino-gawa, propice au rafting. 6Un bain dans le cadre historique duDōgo Onsen(Cliquez ici), dans la cité fortifiée de Matsuyama. 7La montée des 1 368 marches du sanctuaire deKonpira-san(Cliquez ici), pour rendre hommage à la divinité protectrice des marins et des pêcheurs. 8Après un bol des nouilles les plus célèbres du Japon, une promenade digestive dans leRitsurin-kōen(Cliquez ici), sublime jardin de la période d’Edo, à Takamatsu.
8Comment s’y rendre et circuler
Depuis plus de 1 200 ans, l’itinéraire le plus emprunté décrit une boucle, dans le sens des aiguilles d’une montre, qui commence près de Tokushima. La plupart des visiteurs arrivent sur l’île en train depuis Okayama ou en bus depuis Ōsaka, Kyōto et Tōkyō. Pour explorer la vallée de l’Iya et les deux caps méridionaux, le mieux est de disposer d’une voiture car beaucoup de villes sont
mal desservies par les transports en commun.
AVION Les vols d’All Nippon Airways(www.ana.co.jp) et deJapan Airlines(www.jal.co.jp) relient Matsuyama, Kōchi, Takamatsu et Tokushima sur Shikoku à Tōkyō, Ōsaka et d’autres grandes villes.
BATEAU
Nankai Ferry(;%088-636-0750 ;www.nankai-ferry.co.jp). Liaisons quotidiennes entre Tokushima et Wakayama (2 heures, 6/jour). Ocean Tōkyū Ferry( ;%088-662-0489 ;www.otf.jp, en japonais ;h9h-17h). Un départ quotidien depuis/vers Tōkyō/Tokushima (18 heures). Setonaikai Kisen Ferrybureau de réservation à Matsuyama 089-953-1003 ;( ; www.setonaikaikisen.co.jp;h7h-21h). Liaisons régulières en hydroptère entre Matsuyama et Hiroshima (1 heure 15, 12/jour). Jumbo Ferry(%087-811-6688 ;www.ferry.co.jp). Circule entre Takamatsu et Kōbe (3 heures 40, 5/jour).
BUS Trois ponts relient Shikoku à Honshū. À l’est, l’Akashi Kaikyō-ōhashi relie Tokushima à Kōbe dans le Hyōgo-ken via Awaji-shima (île Awaji). Le Shimanami Kaidō est une série de neuf ponts (avec pistes cyclables !) allant d’île en île, d’Imabari dans l’Ehime-ken à Onomichi près d’Hiroshima.
8CONDUIRE AU JAPON
La location de voiture est idéale pour explorer les destinations les plus isolées de Shikoku, notamment la vallée de l’Iya et les plages de surf du Sud. Attention : les ressortissants suisses, belges et français ne peuvent pas conduire au Japon avec un permis international ordinaire et doivent présenter une traduction certifiée de leur permis.
TRAIN Le Seto-ōhashi (pont de Seto) relie Okayama à Sakaide, à l’ouest de Takamatsu. C’est le seul pont adapté au transport ferroviaire. Les trains JR et les trains privés Kotoden desservent toutes les régions, à l’exception des péninsules des deux caps méridionaux.
PRÉFECTURE DE TOKUSHIMA
Traditionnel point de départ pour des générations de pèlerins, la préfecture de Tokushima ( ) abrite les 23 premiers des 88 temples de Shikoku. Parmi les principaux atouts de la région, citons le joyeux Awa-odori Matsuri, qui se déroule à Tokushima en août, les puissants remous du détroit de Naruto entre Tokushima et Awaji-shima, les spectaculaires paysages de la vallée de l’Iya et les plages de surf de la côte méridionale.
Tokushima
%088 / 257 718 HABITANTS Avec l’imposant mont Bizan à l’ouest et un doux méandre de la Shinmachi-gawa traversant son centre-ville, Tokushima est l’agréable capitale de la préfecture du même nom. C’est un point de départ adopté par quantité de pèlerins en raison de la proximité de nombreux temples. En août, l’Awa-odori Matsuri, festival de danses traditionnelles, attire des milliers de Japonais venus de tout le pays. Réservez votre hébergement longtemps à l’avance et attendez-vous à payer un supplément si vous vous y rendez à cette période.
1À voir et à faire
oBizan
COLLINE Plan offlineGoogleMaps ( ). Au pied du Bizan, le “mont” de 280 m de haut à l’extrémité sud-ouest de Shinmachibashi-dōri, l’Awa Odori Kaikan ( ;%088-611-1611 ;www.awaodori-kaikan.jp; 2-20 Shinmachibashi ; 300 ¥ ;h9h-17h, fermé 2e et 4e mer du mois) présente des expositions complètes en lien avec la danse et l’Awa-odori Matsuri. Tout au long de l’année, des spectacles de danse quotidiens y sont donnés à 14h, 15h et 16h (représentation supplémentaire à 11h le week-end), et chaque soir à 20h
(spectacle après-midi/soir 600/800 ¥). Du 5e niveau, letéléphérique de Bizan(%088-652-3617 ; aller/aller-retour 610/1 020 ¥ ; h9h-17h30 nov-mars, 21h avr-oct et événements spéciaux) conduit à toute allure au sommet du mont, d’où le point de vue sur la ville est superbe. Un billet combiné pour le musée, le téléphérique et le spectacle de danse coûte 1 620 ¥.
Musée d’Art moderne de Tokushima MUSÉE ( ;%088-668-1088 ;www.art.tokushima-ec.ed.jp; Bunka-no-mori-kōen, Hachiman-chō ; 200 ¥ ; supp 600 ¥ pour les expositions spéciales ;h9h30-17h mar-dim). Avec une collection permanente de maîtres modernes japonais et occidentaux, ce musée préfectoral étonnamment sophistiqué abrite des peintures et des sculptures de Picasso et de Klee, mais aussi de Kaburagi et de Seishi. Il est particulièrement intéressant de comparer les œuvres européennes qui nous sont plus familières avec leurs équivalents japonais, en particulier celles reflétant l’identité du Japon d’après-guerre ; la fusion des styles traditionnels et d’influence occidentale y incarne l’air du temps de l’époque. Pour vous rendre au musée, prenez un bus (210 ¥, 20 minutes) depuis l’arrêt n° 3 sur l’île du milieu, à la gare routière de Tokushima. Idéal à visiter les jours de pluie, l’ensemble comporte plusieurs musées ainsi que la bibliothèque préfectorale. Le Musée de la préfecture de Tokushima( ;%088-668-3636 ;www.museum.tokushima-ec.ed.jpBunka-no- ; mori-kōen ; adulte/ enfant 200/50 ¥ ;h9h30-17h mar-dim), rempli d’immenses squelettes de dinosaures et d’intéressantes expositions d’histoire naturelle, occupera les enfants pendant quelques heures.
Théâtre de marionnettes Awa Jūrobe Yashiki THÉÂTRE ( ;%088-665-2202 ; joruri. info/jurobe ; 184 Miyajima Motoura, Kawauchi-chō ; musée 410 ¥ ;h9h30-17h, 9h30-18h juil et août). Pendant des siècles, le théâtre de marionnettes a fait le bonheur des communautés rurales autour de Tokushima. On peut encore assister à des spectacles traditionnels à l’Awa Jūrobe Yashiki, dans l’ancienne résidence de Bandō Jūrobe, un samouraï qui se laissa exécuter pour un crime qu’il n’avait pas commis, afin de préserver l’honneur de son maître. Ce destin inspira la pièceKeisei Awa no Naruto,jouée pour la première fois en 1768. Des extraits de l’œuvre sont joués tous les jours à 11h (11h et 14h le week-end). Pour aller au musée, prenez un bus à destination de Tomiyoshi Danchi ( ) depuis l’arrêt n° 7 à la gare de Tokushima et descendez à l’arrêt Jūrobe Yashiki-mae (270 ¥, 25 minutes). D’autres marionnettes sont présentées à l’Awa Deko Ningyō Kaikan( ; salle des marionnettes Awa ;%088-665-5600 ; 1-226 Miyajima Motoura, Kawauchi-chō ; 400 ¥ ; h9h-17h, fermé 1er et 3e mer du mois), non loin.
AWA-ODORI MATSURI
L’Awa-odori est la plus grande et la plus célèbre dansebon(coutume bouddhique japonaise rendant honneur aux ancêtres) au Japon. Tous les soirs du 12 au 15 août, hommes, femmes et enfants revêtent leuryukata(kimono léger en coton) et leur chapeau de paille et dansent dans les rues sur la chanson “Awa Yoshikono”, au rythme proche de la samba, au son des shamisen(sorte de luth à 3 cordes),taiko(tambours) etfue(flûtes). Plus d’un million de personnes se rendent à Tokushima pour cette fête chaque année : les hébergements se font rares.
Chūō-kōen
PARC
Plan offlineGoogleMaps ( ). Au nord-est de la gare ferroviaire, le parc central de Tokushima, le Chūō-kōen, abrite les modestes ruines du Tokushima-jō (château de Tokushima) et le ravissantSenshūkaku-teien50 ¥, inclus dans l’entrée du musée), un( ; jardin à l’atmosphère intime, conçu au XVIe siècle et comportant des ponts en pierre et des étangs paisibles. Vous pourrez vous faire une idée de la grandeur originelle du château en visitant lemusée du château de Tokushima( ;%088-656-2525 ;www.city.tokushima.tokushima.jp/johaku/index.shtml; 1-8 Jōnai ; 300 ¥ ;h9h30-17h mar-dim), dont la structure s’inspire de l’architecture et de l’emplacement d’origine. Édifié en 1585 pour Hachisuka Iemasa, qui venait de recevoir le fief d’Awa des mains de Toyotomi Hideyoshi, le château fut en grande partie détruit en 1875, suite à la Restauration de Meiji. Le musée conserve une maquette du château à son apogée, des objets d’époque, ainsi que le bateau du daimyo (seigneur), quelques armures et des lettres adressées au seigneur local par Hideyoshi et Ieyasu, le premier shogun Tokugawa. Toutes les explications sont en japonais, mais une excellente brochure est disponible en anglais.
TCircuits organisés
Desbateaux( ;%090-3783-2084) naviguent autour de Hyōtan-jima, une île du centre de Tokushima. Les circuits coûtent 100 ¥ et partent du Ryōgoku-bashi( ; pont Ryōgoku), sur la rivière Shinmachi-gawa, toutes les 20 minutes de 13h à 15h40 du lundi au vendredi de mi-mars à mi-octobre, et tous les jours du 20 juillet au 31 août. En juillet et août, il y a des départs supplémentaires toutes les 40 minutes de 17h à 19h40.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi