Kenya 2

De
Publié par


Paysages grandioses et faune sauvage, sommets enneigés et culture massaï traditionnelle...Ce guide couvre tous les aspects de cette destination mythique, que vous partiez en safari, en trek ou simplement sur l'une des plages de l'océan Indien






- Cette nouvelle édition comprend un mini guide sur les tribus du Kenya.
- Un nouveau chapitre propose toutes les informations nécessaires à l'organisation de différents types de safari.
- Des chapitres consacrés à l'environnement, aux parcs nationaux et à la faune locale, pour pouvoir saisir toute la richesse naturelle de ce pays passionnant.
- De nouveaux outils de planification du voyage ainsi que de nombreuses idées d'itinéraires pour aider le voyageur à profiter un maximum de son séjour.
- Une couverture élargie des options de logement et de restauration dans le pays.





Publié le : jeudi 3 janvier 2013
Lecture(s) : 14
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816125481
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Plan rapproché sur les pages suivantes

Le Kenya, c’est l’Afrique dont vous avez toujours rêvé. Une terre de vastes savanes, d’immenses troupeaux d’animaux sauvages et de peuples aux fières traditions, gardiens du sol qui a vu naître l’Humanité.

Paysages

Pour beaucoup de gens, les paysages du Kenya incarnent l’Afrique par excellence : acacia isolé se découpant sur un horizon sans fin, mont enneigé sur fond de désert aride, forêts denses et littoral luxuriant de l’océan Indien bordé de palmiers. C’est aussi la vallée du Rift qui menaça jadis de séparer le continent en deux. Riche de contrastes, ce décor naturel dégage une puissance évocatrice qui ne laisse personne indifférent.

Peuples

Les peuples et ethnies qui habitent les glorieux paysages kényans remontent à la nuit des temps et font partie des mieux connus d’Afrique. Massaï, Samburu, Turkana, Swahilis et Kikuyu racontent l’histoire d’un pays et d’un continent, la lutte pour le maintien des traditions face au monde moderne, la difficile survie dans des environnements hostiles et l’antagonisme millénaire entre agriculteurs sédentaires et nomades. Le contact avec ces cultures constitue l’un des temps forts du voyage. Pour autant, le Kenya est aussi un pays de plain-pied dans la modernité et dont ses habitants sont fiers.

Zèbres et mont Kilimandjaro, parc national d’Amboseli
DAN HERRICK/LONELY PLANET IMAGES ©

Faune

La faune reste bien sûr l’élément emblématique du Kenya. C’est le pays du Masai Mara, qui voit migrer des milliers de zèbres et de gnous, avec dans leur sillage les grands prédateurs africains, lions, léopards, guépards et hyènes. C’est la terre des éléphants rouges et des rhinocéros noirs du Tsavo, un parc naturel qui a failli disparaître à cause du braconnage mais prospère à nouveau. Familles d’éléphants barbotant dans un marécage à l’ombre du Kilimandjaro, colonies de flamants roses sur un lac peu profond ou fauves à l’affût, les rencontres avec les animaux marquent durablement l’esprit du visiteur. L’Afrique est l’un des derniers grands espaces sauvages où ces espèces évoluent en liberté, et le Kenya la destination phare pour répondre à l’appel de la nature.

Hommes massaï, réserve nationale de Masai Mara
IGNACIO PALACIOS/LONELY PLANET IMAGES ©

Retour au début du chapitre

17 FAÇONS DE VOIR LE KENYA

Migration des gnous dans le Masai Mara

1 Ponctuée d’acacias à la cime aplatie, la savane ondulante de la réserve nationale de Masai Mara abrite l’une des plus fortes concentrations d’animaux de la planète. La célèbre migration des gnous, qui débute au mois de juillet, voit déferler dans les plaines des millions d’individus aux côtés de troupeaux de zèbres, d’éléphants et de girafes. Attirés par la perspective du festin, groupes de lions, guépards solitaires et meutes de hyènes tachetées s’en donnent à cœur joie.

Gnous et zèbres traversant la rivière Mara.
MARTIN HARVEY/GETTY ©

Éléphants du parc national d’Amboseli

2 Il n’existe sans doute pas d’endroit plus propice à l’observation des éléphants que le parc national d’Amboseli, dans le sud du pays. Le Kilimandjaro enneigé, plus haut sommet d’Afrique, qui apparaît en fond sur presque toutes les photos du site, contribue indéniablement à son attrait. Dans ce parc épargné par le braconnage, les pachydermes tolèrent bien la présence humaine, ce qui permet de les approcher de très près. Ils arborent en outre des défenses d’une taille particulièrement impressionnante.

Éléphants devant le Kilimandjaro, parc national d’Amboseli.
SEAN CAFFREY/LONELY PLANET IMAGES ©

Ruelles de Lamu

3Lamu fait partie des destinations les plus pittoresques de la côte kényane. En l’absence de voitures, la meilleure façon de découvrir cette ville élégante consiste à parcourir à pied ses ruelles jalonnées de majestueuses portes swahilies et de cours cachées aux vives couleurs, en ne manquant jamais de s’arrêter pour discuter avec les gens et boire un jus de fruits frais.

MARK DAFFEY/LONELY PLANET IMAGES ©

Ascension du mont Kenya

4 Le mont Kenya, plus haute montagne du pays et deuxième d’Afrique, s’élève au cœur du territoire national, en plein pays kikuyu. Avec quatre jours devant soi, de la détermination et plusieurs couches de vêtements chauds, on peut grimper jusqu’au sommet gelé de Point Lenana, tout près de l’équateur et pourtant si différent des autres paysages africains.

Voie Chogoria, mont Kenya
GRANT DIXON/LONELY PLANET IMAGES ©

Forêt de Kakamega

5 Les sentiers qui sillonnent la forêt de Kakamega offrent une rare occasion de laisser de côté les safaris en 4x4 pour se dégourdir les jambes. Cette forêt tropicale primaire renferme 330 espèces d’oiseaux, 400 espèces de papillons et sept sortes de primates. Au milieu des arbres majestueux se cachent des spécimens végétaux fascinants, des délicates orchidées aux figuiers étrangleurs.

Papillon (Cyrestis camillus), forêt de Kakamega
NIGEL PAVITT/JAI/CORBIS ©

Excursion en boutre à Takwa

6 Les ruines assoupies de Takwa, une cité marchande swahilie, peuvent faire l’objet d’une excursion à bord d’un boutre en bois grinçant. Pour rejoindre le site, il faut naviguer entre les îles de l’archipel et à travers les étroites voies d’eau de la mangrove. Baignade et snorkeling au milieu de poissons éclatants émaillent le parcours, et l’on se régale de riz à la noix de coco en regardant déambuler les crabes-fantômes. Une croisière dans l’archipel de Lamu dévoile la côte kényane sous son jour le plus romantique.

MARK DAFFEY/LONELY PLANET IMAGES ©

Nairobi

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.