Keys 2013 Petit Futé

De
Publié par

Les Country Guides du Petit Futé sont des guides pour tous les voyageurs. Ils proposent une synthèse équilibrée d'informations pratiques et culturelles et sont conçus pour que les lecteurs puissent effectuer le voyage qui leur convient, seuls ou en groupe.
Publié le : lundi 17 septembre 2012
Lecture(s) : 46
EAN13 : 9782746963108
Nombre de pages : 147
Prix de location à la page : 0,0030€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
couverture
Table des matières

INVITATION AU VOYAGE

Welcome to the Keys !

Fiche technique

DÉCOUVERTE DE LA FLORIDE

La Floride en 30 mots-clés

Survol de la Floride

Histoire

Politique et économie

Population et langues

Mode de vie

Arts et culture

Festivités

Cuisine floridienne

Jeux, loisirs et sports

Enfants du pays

LA ROUTE DES KEYS

La route des Keys

ORGANISER SON SÉJOUR

Pense futé

S'informer

Comment partir ?

Rester

Galerie photos

Galerie cartes

INVITATION AU VOYAGE

INVITATION AU VOYAGE - Floride

© Petit Futé

Welcome to the Keys !

Envie de quitter la ville, le bruit, les buildings, de monter dans la voiture, de claquer les portières et de rouler toujours tout droit, jusqu'au bout du monde, où l'eau serait turquoise et où l'on pourrait apercevoir des dauphins sauter devant un soleil rouge qui se couche sur l'océan... Ne cherchez plus, les Keys vous attendent ! Les Keys sont la partie la plus au sud du continent américain. Constituées d’un chapelet d’îles, d’îlots, d’écueils de calcaire et de corail de différentes grandeurs, elles s’étendent sur 180 miles, de Key Largo dans le nord, aux Dry Tortugas, à 86 miles au nord de La Havane, dans le sud. Les Keys constituent, entre l’Océan et le golfe du Mexique, une étroite bande de terre, le plus souvent bordée par une mangrove ou une végétation tropicale.

L’ambiance change radicalement par rapport à l’agitation de Miami ou d’Orlando. Au fur et à mesure que l’on avance vers les confins des Keys, une grande quiétude s’empare de nous, les panneaux routiers indiquent les potentielles traversées d’alligators tandis que le long de la route les loueurs de bateaux succèdent aux loueurs de voitures. Ici l’Amérique s’offre différemment ; dans cette atmosphère paradisiaque, beaucoup souhaiteraient s’installer pour le restant de leurs jours.

Fiche technique
Argent

Monnaie

L’US dollar bien sûr ! Vous pourrez retirer de l’argent très facilement avec votre carte de crédit, et vous pourrez changer vos euros sans aucun problème.

Taux de change

En décembre 2011 : 1 US$ = 0,74 € – 1 € = 1,34 US$.

Idées de budget

Pour l’avion, un vol sec en aller-retour Paris-Miami oscille entre 450 et 900 US$ suivant la période, en classe économique.

En comptant nourriture, hébergement et loisirs, voici quelques idées de budget. La Floride est une destination assez chère ; prévoyez 20 US$ de plus minimums par jour en haute saison où les prix flambent.

Petit budget : 50 US$ par jour et par personne.

Budget moyen : 80 US$ par jour et par personne.

Gros budget : 130 US$ par jour et par personne.

La Floride en bref

Nom officiel : Florida.

Population totale : 18 800 000 hab. (La Floride est le 4e Etat par sa population derrière la Californie, le Texas et New York.)

Capitale : Tallahassee (155 000 hab.).

Villes principales : Jacksonville (821 784 hab.), Miami (404 000 hab.), Tampa (335 700 hab.), Saint Petersburg (250 000 hab.), Orlando (220 000 hab.).

Gouvernement : depuis le 4 janvier 2011, Rick Scott, républicain, a succédé à Charlie Crist en tant que gouverneur à la tête de l’Etat de Floride. Parallèlement, des députés et des sénateurs représentent l’Etat à Washington.

Superficie : 151 940 km2 dont plus de 1 000 km de plage.

Langue officielle : anglais.

Langues parlées : anglais, espagnol.

Religions : christianisme (catholiques et protestants), judaïsme.

Secteurs d’activité : les principaux sont le tourisme (près de 80 millions de touristes par an), l’aérospatiale, et l’agriculture (agrumes). Si la Floride était un pays, elle occuperait le 14e rang économique mondial.

Le drapeau de la Floride

L'histoire mouvementée de la Floride explique qu'elle ait définitivement adopté son drapeau en 1899, après avoir été successivement sous la domination anglaise, espagnole ou encore française. Ce drapeau est composé d'une croix rouge sur fond blanc, ainsi que d'un cachet d'Etat en son centre représentant une femme indienne sur les rives d'un fleuve où navigue un bateau à vapeur. C'est vers 1890 que le gouverneur Francis P. Flemming propose de rajouter une croix rouge au drapeau constitué jusqu'alors du cachet sur fond blanc, afin qu'il ne ressemble pas à un simple drapeau blanc, symbole de la trêve et de la reddition. La croix rouge provient de la première occupation espagnole.

Téléphone

Les numéros sont à 7 chiffres précédés d’un indicatif régional de 3 chiffres qui n’est pas utilisé pour les communications locales. Pour appeler une autre région, composez le 1 suivi de l’indicatif régional et du numéro.

Pour appeler depuis la France, composez le 00 1 suivi de l’indicatif régional et du numéro.

Depuis la Floride, vous pouvez joindre la France en composant le 011 33 suivi du numéro sans le zéro, par exemple 011 33 1 53 69 70 00 pour le Petit Futé.

Les indicatifs 800 ou 888 correspondent à des numéros gratuits qui fonctionnent depuis les Etats-Unis uniquement. Les renseignements téléphoniques locaux sont au 411 mais pour joindre les renseignements des autres régions (area) vous devez composer le 1 suivi du code régional de la ville concernée et du 555 1212.

Les communications locales sont peu onéreuses mais les communications régionales deviennent vite chères. Les opérateurs téléphoniques proposent des cartes avec des forfaits intéressants. Vous les trouverez dans de nombreux points de vente. Les communications depuis les hôtels sont terriblement chères et à éviter.

Les téléphones portables français ne sont pas compatibles avec les réseaux locaux sauf s’ils sont tribandes. Vous devez vous renseigner auprès de votre opérateur avant de partir. Il est souvent plus facile et moins onéreux de louer un téléphone portable dès votre arrivée. La plupart des loueurs de voiture proposent ce service.

Vous pouvez acheter une carte SIM locale et l'insérer dans votre portable (à condition qu'il soit débloqué) : les opérateurs proposent désormais des forfaits bloqués d'un mois (pas d'abonnement à souscrire) avec appels illimités vers tous les téléphones américains, portables et fixes, et vers les téléphones fixes européens (si, si !) pour environ 50 US$.

Décalage horaire

Moins 6 heures par rapport à Paris (sauf pour le comté de Pensacola, moins 7 heures). Attention, les Etats-Unis ont également des heures d'été et des heures d'hiver. Mais ils changent d'heures une semaine ou quinze jours après la France (cela dépend des années). Pendant ce laps de temps, le décalage horaire est donc de 5 heures (et 6 heures pour Pensacola).

Formalités

Les voyageurs français qui se rendent aux Etats-Unis doivent posséder un passeport biométrique ou électronique, ou un passeport individuel à lecture optique en cours de validité et émis avant le 26 octobre 2005. Désormais, pour les personnes effectuant un voyage touristique, un voyage d'affaires ou pour un transit, il n'est plus nécessaire de faire une demande de visa mais de demander au moins 72 heures à l'avance une autorisation ESTA assortie d'une taxe de 14 US$ sur le site de l'ESTA. Il faut en outre avoir en sa possession un billet d'avion aller-retour (prouvant votre sortie du territoire américain). La durée du séjour ne doit pas dans ce cas excéder 90 jours.

Attention, le visa est toujours nécessaire pour certaines catégories de voyageurs, notamment en cas de séjour prolongé, séjour d'études.

Nouveautés

Depuis le 1er novembre 2010, le nom d'état civil figurant sur le passeport doit être identique à celui écrit sur le billet d'avion. Le passeport indiquant le nom de jeune fille, les femmes mariées doivent donc réserver leur billet d'avion avec ce nom, qu'elles n'utilisent pas le reste du temps, et non leur nom d'épouse. Il faut donc être très vigilant lors de la réservation de votre billet d'avion.

Depuis le 8 septembre 2010, il faut remplir une demande d'autorisation de voyage payante, l'ESTA. Il faut payer 14 US$ pour ce papier valable deux ans. Le paiement se fait par carte bancaire sur le site Internet au minimum 72 heures avant le vol.

Climat

Chaleur et humidité sont les deux constantes du climat subtropical floridien. Les températures sont en conséquence de très agréables à très désagréables tout au long de l’année, variant entre 12 °C (minimum dans le Nord) en hiver, et 35 °C dans le Sud en été. La température de l’eau est très agréable tout au long de l’année et l’on s’y jette volontiers et sans hésitation.

Saisonnalité

En hiver, les températures confortables font de la région un pôle d’attraction pour des foules de retraités. La période est idéale mais il y a beaucoup de monde et les prix sont au plus haut. En été, vous devrez supporter des températures oscillant entre 30 °C et 40 °C. Les moustiques abondent dans certaines zones. Par ailleurs, en août, il y a un orage violent presque tous les jours et c’est aussi la saison des tornades et ouragans dévastateurs.

Pour apprécier pleinement les charmes de la Floride sans qu’il y ait trop de monde, mieux vaut y venir au printemps ou en automne…

Le printemps est magnifique (surtout avril et mai), l’air est tiède, il ne fait pas encore humide et la végétation est en pleine floraison.

En automne, la végétation tourne au rouge et or, les températures sont agréables sans humidité excessive.

DÉCOUVERTE DE LA FLORIDE

DÉCOUVERTE DE LA FLORIDE - Key West Lighthouse.

© PHB.cz – Fotolia

La Floride en 30 mots-clés
Alligator

Alligator - Alligator.

© Photoscom

Les alligators font partie du paysage de la Floride, principalement dans les Everglades et Key West.
Ils peuvent s’éloigner de leur territoire pour trouver de la nourriture, raison pour laquelle ils apparaissent parfois à proximité d’une habitation.
Même si les attaques sont plutôt rares, ne vous approchez pas : les alligators sont réputés pour leur petit cerveau, ce qui n’en fait pas un animal très intelligent.

Art déco

A Miami, le célèbre Art Deco District nous rappelle que la ville a été l’un des fleurons de ce style architectural des années 1930 et 1940. Ce sont ainsi quelque 800 bâtiments de deux à trois étages qui offrent un décor pastel au milieu des palmiers de South Beach. Richesse du patrimoine de l’entre-deux-guerres, ce quartier a été classé site historique pour freiner l’expansion de nouveaux bâtiments plus récents. En plus des couleurs dominantes pastel, les enseignes et leurs néons apportent un côté clinquant aux façades géométriques. Bienvenue dans le rêve américain !

Avenue

Au tout début, il y a de quoi devenir fou avec ces avenues immenses qui n’en finissent pas, qui s’étendent parfois sur plusieurs kilomètres et qui tranchent complètement avec les rues et ruelles de nos contrées. Si elles répondent à une logique de quadrillage, il est néanmoins parfois difficile de se repérer et il n’est pas rare que ces appellations numériques ne transforment les grandes villes en véritable labyrinthe. Question orientation, une règle de base s’impose. Sachez que le panneau, suspendu en face de vous à chaque croisement, indique le nom de la rue que vous traversez et non celui de la rue dans laquelle vous évoluez. Une fois qu’on a compris ça… c’est un jeu d’enfant ! Ou presque…

Cap Canaveral

Le monde entier connaît Cap Canaveral. Autant les Soviétiques gardaient secrètes leurs bases spatiales, autant les Américains ont rendu célèbre la leur. C’est ici qu’ont été entreprises les actions qui ont stupéfié le monde, comme les premiers pas de l’homme sur la Lune dont les images ont été diffusées jusque dans les profondeurs du Sahara, faisant de Cap Canaveral un lieu presque plus connu que New York ou Washington.

Coconut Grove

Combien de fois l’équipe de Horacio Caine dans Les Experts : Miami, s’est-elle rendue à Coconut Grove pour résoudre une enquête ? Il s’agit en effet d’un nom familier pour tous les amateurs de cette série.

Coconut Grove était une commune indépendante avant d’être annexée à la ville de Miami en 1925.
Les locaux l’appellent : Miami Foodcourt car vous y trouverez pleins de restaurants dont un des fameux Cheesecake Factory et sa carte des desserts succulente.
Un centre commercial également : le CocoWalk.
Quant aux amoureux de la nature, ils se promèneront dans les allées du jardin tropical du Kampong.

Communautés

La composition ethnique de Miami est à 50 % hispanique (Cubains en majorité), à 20 % noire américaine (African Americans) et à 30 % autres. En général, la communauté hispanique est perçue comme blanche, sauf les mulâtres et les Cubains noirs qui sont minoritaires. Cela donne les chiffres suivants : 20 % de Noirs, 70 % de Blancs et 10 % de diverses origines. La domination de la ville par des Cubains est un processus historique provoqué par la prise du pouvoir de Castro à Cuba.

Couchers de soleil

Considéré comme l'activité locale, ne manquez pas le coucher de soleil floridien. Même si avant de partir vous trouviez cette extase rébarbative et ringarde, certains sunsets vous feront changer d’avis. Lorsqu’à la tombée de la nuit, le ciel se colore de tons vifs dans l'orange et le rose, que vous êtes sur une plage de sable blanc ou au bout d’une digue, entouré de saltimbanques ou de locaux avec une coupe de champagne à la main, vous en voudrez encore. Plus qu’un simple divertissement éphémère, le coucher de soleil est l’occasion en Floride de fêtes bohèmes et amusantes, ou de sorties romantiques. D’ailleurs, chaque ville recense un point d’observation privilégié dans les guides touristiques. S’il y en avait un à ne pas manquer, disons que ce serait le plus populaire : Mallory square, à Key West. Mais d’autres endroits plus sauvages sont tout aussi magnifiques.

Cuisine cubaine

La grande révélation de Miami en matière culinaire est la cuisine cubaine. Celle-ci n’a rien à voir avec le médaillon de viande, large comme une pièce de deux euros, nappée d’une sauce aux groseilles, avec une fioriture de céleri et cinq haricots verts en guise d’accompagnement. C’est une cuisine qui s’amoncelle dans votre assiette, un tas de riz et une petite montagne de haricots noirs à part. Les plats sont assez copieux et à des prix très abordables.

Et quel goût ! Quand ils utilisent de l’ail, vous pouvez le voir, le sentir, le goûter et vous en parfumer. Subtile, cette cuisine ? Pas vraiment, mais extrêmement satisfaisante.

Dauphins

Les Floridiens sont habitués aux dauphins comme nous aux chats. Où que vous alliez, notamment du sud à l’ouest, vous croiserez toujours des globicéphales sauvages, seuls ou en famille. Tapez sur le bord de votre bateau pour les appeler, criez. Là-bas, les locaux sont habitués, tout comme les enfants, à nager avec eux. Il est possible de pratiquer cette activité de façon encadrée dans les Keys. Au large de Miami, les eaux sont parfois infestées de requins agressifs. Des dauphins ont été dressés pour les repérer et signaler leur présence aux garde-côtes.

Daytona Beach

Cette ville est réputée pour son circuit automobile mondialement connu. Outre ses longues plages de sable fin, de nombreuses autres attractions attireront les amoureux de la Floride.

Ernest Hemingway

C’est un incontournable. Il vécut quelques années à Key West, dans une maison au 907 de Whitehead Street, et y écrivit entre autres Les Neiges du Kilimandjaro, Pour qui sonne le glas et, surtout, En avoir ou pas, une description de Key West pendant la Grande Dépression.

Everglades

Qui n’a pas rêvé de foncer à vive allure à travers les herbes hautes des marécages, au point que l’embarcation ne s’envole. Des alligators par centaines, une flopée d’oiseaux et beaucoup de moustiques… Les Everglades sont l’un des sites les plus intéressants de Floride, mais aussi une destination captivante, où la nature a gardé ses droits. Un fleuve d’eau douce, parfois profond de seulement quelques centimètres, serpente toute la partie sud de la Floride sur 600 000 ha, à travers des forêts d’acajous, de pins et de mangroves.

Canoës, vélos, tours de bateau et tramways sont autant d’activités possibles dans cet environnement unique en Amérique.

Florida’s Turnpike

Plus grande autoroute payante de Floride, la Florida’s Turnpike parcourt aujourd’hui plus de 450 miles, à travers 11 comtés. Elle circule du nord au sud, depuis son intersection avec l’I75 dans le centre de l’Etat, jusqu’au sud de Miami, vers Homestead. Vous la croiserez forcément, ou au moins ses panneaux indicateurs verts.

Golf

Les hivers doux et le nombre de retraités encore actifs et totalement libres de leur temps ont fait de la Floride le paradis du golf. Des communautés entières ont été planifiées et se sont organisées autour de greens dont les parcours servent d’ailleurs souvent de points de repère pour donner une adresse. Les golfs sont ici présents par centaines, et certaines villes sont tapissées d’un nombre époustouflant de kilomètres carrés de green, les villes de Palm Beach et Naples en tête. Cette dernière se hisse d’ailleurs en deuxième position des villes des Etats-Unis, regroupant la plus forte concentration de trous de golf par foyer !

Grouper

Ce mérou géant atteint souvent 2 m de long sur 1 m de large mais reste apparemment très pacifique. Il se laisse facilement approcher par les plongeurs. Mais l’endroit où vous avez le plus de chances d’en trouver est votre assiette : sa chair est l’une des grandes spécialités de la cuisine floridienne, et vous le dégusterez à toutes les sauces : grillé, en hamburger, en beignet, en soupe, en sushi… Sa chair, blanche et tendre, révèle une saveur délicate, et s’accommode aussi bien avec des frites qu’avec une poêlée de légumes.

Key West

Véritable havre de paix, Key West garde le charme des vieilles cités des Caraïbes bâties par les pirates, les pêcheurs d’éponges ou les contrebandiers. Elle doit sa renommée à de nombreuses célébrités qui sont venues s’y installer : Ernest Hemingway, Tennessee Williams, Elisabeth Bishop, John Hersey, Joseph Lash, le président Truman et même les Beatles s’y sont posés dès 1964. Extraordinaire lieu de tolérance, la ville accueille une population très diverse avec une prédilection pour les personnes hors normes, voire hors système. Elle n’en demeure pas moins l’une des villes les plus calmes des Etats-Unis. Sans qu’elle se soit jamais distinguée dans aucune lutte pour son indépendance, ses habitants la surnomment la Conch Republic of the Florida Keys, république car la liberté est surtout un état d’esprit ici.

Lamantin (manatee)

Lamantin (manatee) - Les lamantins de la Crystal River, Everglades National Park.

© John Frechet – Iconotec

Un mammifère merveilleux, à l’origine de nombreuses légendes de marins sur les sirènes. Au début du siècle, ils furent chassés pour leur peau, leur graisse et leur viande. Une chasse sans aucun scrupule puisqu’elle s’est poursuivie jusqu’à la quasi-extinction de l’espèce ! Une étude entreprise depuis 1976 montre qu’aujourd’hui leur mortalité est directement liée, dans 43 % des cas, à des facteurs humains : constructions immobilières, fermetures des canaux, filets de pêche, maladies liées au contact humain. Vous pourrez en observer aux abords des îles des Keys mais moins de 1 500 subsistent encore à l’état sauvage. La mobilisation est importante, dans le sud de la Floride, pour empêcher sa disparition définitive.

Mangrove

Elle est constituée de palétuviers, des arbres tropicaux qui se sont adaptés à un environnement d’eau de mer. L’enchevêtrement des racines et la pureté de l’eau n’offrent qu’un calme apparent car la mangrove est l’habitat d’une faune abondante et la zone d’éducation de centaines d’espèces de poissons ou autres animaux marins. Mais elle ne permet pas seulement le développement des espèces, elle favorise aussi la stabilisation du littoral et assure, grâce aux débris et au limon accumulés, une fonction de filtre des pollutions terriennes.

Mickey

Qui ça ? Ah oui, une petite souris humanisée qui, après avoir fait la gloire et la fortune de son créateur, Walter Elias Disney (1901-1966), a permis aussi à la ville d’Orlando de devenir riche et célèbre. Plus grande attraction touristique du monde, le parc Disney World s’impose comme le premier employeur de la Floride centrale : plus de 55 000 petites mains ou silhouettes disparaissent chaque jour sous les costumes de Pluto, Donald ou Cendrillon… Un univers féerique qui occupe une surface presque aussi grande que Paris intra-muros ! Et pour en profiter, nul besoin d’avoir moins de...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.