Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 16,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

La Promesse de l'Est. Espérance nazie et génocide (1939-1943)

De
480 pages

Comment les nazis ont-ils rêvé leur victoire et le " Reich de mille ans " ?


Entre 1939 et 1944, l'utopie impériale nazie connut des débuts de réalisation dans les espaces conquis à l'Est, brutalement vidés de leurs habitants, déplacés, réduits en esclavage et, pour les Juifs, assassinés. Elle eut ses ingénieurs, ses agences et ses pionniers (pas moins de 27 000 jeunes Allemands). Elle suscita de la ferveur et de l'adhésion. Dans le Reich de mille ans aux frontières élargies par la conquête, une communauté racialement pure vivrait bientôt une existence réconciliée de prospérité sereine.


Christian Ingrao examine pour la première fois, dans leur cohérence et dans leurs tensions, le travail des différentes institutions, le parcours des hommes et des femmes qui y ont pris part, l'ampleur des planifications successivement dessinées. Il poursuit une anthropologie sociale de l'émotion nazie et dévoile, à côté de la haine et de l'angoisse, la part de la joie et de l'attente, deux faces d'une même réalité.


L'espérance nazie fut le cauchemar des populations. C'est ce que révèle crûment l'étude des violences déchaînées à l'échelle de la région de Zamosc, aux confins de la Pologne et de l'Ukraine.


Un grand livre, qui porte sur l'un des aspects les plus méconnus du nazisme.








Chargé de recherche au CNRS, ancien directeur de l'Institut d'Histoire du Temps Présent (2008-2013), il est l'auteur de Les Chasseurs noirs : la brigade Dirlewanger (Perrin, 2006) et Croire et détruire : les intellectuels dans la machine de guerre SS (Fayard, 2010). Il est l'un des meilleurs spécialistes français du nazisme.


Voir plus Voir moins
couverture
4eme couverture

DU MÊME AUTEUR

Les chasseurs noirs

La Sondereinheit Dirlewanger

Perrin, 2006

Croire et détruire

Les intellectuels dans la machine de guerre SS

Fayard, 2010

DANS LA COLLECTION
L’UNIVERS HISTORIQUE
 (derniers titres parus)

Auschwitz

Enquête sur un complot nazi

par Florent Brayard

2012

L’Apocalypse joyeuse

Une histoire du risque technologique

par Jean-Baptiste Fressoz

2012

Allons enfants de la patrie

Génération Grande Guerre

par Manon Pignot

2012

Le Point de vue animal

Une autre version de l’histoire

par Éric Baratay

2012

Le Parchemin des cieux

Essai sur le Moyen Âge du langage

par Benoît Grévin

2012

La Fin

Allemagne, 1944-1945

par Ian Kershaw

2012

Nouvelle Histoire des Capétiens

987-1214

par Dominique Barthélemy

2012

L’Empire des Français

1799-1815

par Aurélien Lignereux

2012

Monarchies postrévolutionnaires

1814-1848

par Bertrand Goujon

2012

Le Crépuscule des révolutions

1848-1871

par Quentin Deluermoz

2012

Les Voix d’outre-tombe

Tables tournantes, spiritisme et société

par Guillaume Cuchet

2012

Crime et châtiment au Moyen Âge

Ve-XVe siècle

par Valérie Toureille

2013

Les Bas-Fonds

Histoire d’un imaginaire

par Dominique Kalifa

2013

Le Dimanche, une histoire

Europe occidentale, 1600-1830

par Alain Cabantous

2013

Les Origines de la France

Quand les historiens racontaient la nation

par Sylvain Venayre

2013

À bord du négrier

Une histoire atlantique de la traite

par Marcus Rediker

2013

Tous unis dans la tranchée ?

1914-1918, les intellectuels rencontrent le peuple

par Nicolas Mariot

2013

Du changement dans l’école

Les réformes de l’éducation de 1936 à nos jours

par Antoine Prost

2013

La France à l’heure du monde

De 1981 à nos jours

par Ludivine Bantigny

2013

Croissance et contestations

1958-1981

par Jean Vigreux

2014

À toutes voiles vers la vérité

Une autre histoire de la philosophie au temps des Lumières

par Stéphane Van Damme

2014

Le Génocide au village

Le massacre des Tutsi au Rwanda

par Hélène Dumas

2014

Les Tyrannicides d’Athènes

Vie et mort de deux statues

par Vincent Azoulay

2014

Des GI et des femmes

Amours, viols et prostitution à la Libération

par Mary Louise Roberts

2014

Le Sentiment de soi

Histoire de la perception du corps, XVIe-XXe siècle

par Georges Vigarello

2014

Les Mamelouks

XIIIe-XVIe siècle

Une expérience du pouvoir dans l’Islam médiéval

par Julien Loiseau

2014

Graffitis

Inscrire son nom à Rome (XVIe-XIXe siècle)

par Charlotte Guichard

2014

Le Triomphe de la République

1871-1914

par Arnaud-Dominique Houte

2014

Les Paysans français d’Ancien Régime

Du XIVe au XVIIIe siècle

par Emmanuel Le Roy Ladurie

2015

La Mer des Califes

Une histoire de la Méditerranée musulmane

par Christophe Picard

2015

La Démocratie contre les experts

Les esclaves publics en Grèce ancienne

par Paulin Ismard

2015

Les Révoltés de l’Amistad

Une odyssée atlantique (1839-1842)

par Marcus Rediker

2015

Le Long Remords de la Conquête

Manille-Mexico-Madrid. L’Affaire Diego de Ávila (1577-1580)

par Romain Bertrand

2015

Sensible Moyen Âge

Une histoire des émotions dans l’Occident médiéval

par Damien Boquet et Piroska Nagy

2015

Gagner la paix : 1914-1929

par Jean-Michel Guieu

2015

Pour une histoire des possibles

Analyses contrefactuelles et futurs non advenus

par Quentin Deluermoz et Pierre Singaravélou

2016

L’Évêque et le Territoire

L’invention médiévale de l’espace (Ve-XIIIe siècle)

par Florian Mazel

2016

Corail contre diamants

De la Méditerranée à l’océan Indien au XVIIIe siècle

par Francesca Trivellato

2016

Uranium africain

Une histoire globale

par Gabrielle Hecht

2016

L’Europe en enfer (1914-1949)

par Ian Kershaw

2016

Dénaturalisés

Les retraits de nationalité sous Vichy

par Claire Zalc

2016

La Promesse de l’Est

Espérance nazie et génocide (1939-1943)

par Christina Ingrao

2016

Histoire des émotions

I : De l’Antiquité aux Lumières

II : Des Lumières à la fin du XIXe siècle

sous la direction d’Alain Corbin,

Jean-Jacques Courtine, Georges Vigarello

2016

Liste des sigles des institutions SS de l’Utopie


AGKBZH

(Archivum Glownie Badania Zbrodnie Hitlerowskie) : Archives de la commission d’enquête sur les crimes hitlériens en Pologne, déposées à l’Institut de la mémoire nationale à Varsovie

AK

(Arma Krayowa) : Armée de l’Intérieur, mouvement principal de résistance polonaise non communiste

BABL

(Bundesarchiv Berlin-Lichterfelde) : Archives fédérales allemandes, centre de Berlin-Lichterfelde

BADH

(Bundesarchiv Berlin Dahlwitz-Hoppegarten) : Archives fédérales allemandes, centre de Dahlwitz-Hoppegarten

BCh

(Bataliony Chlopsie) : Bataillons paysans, mouvement agrarien de résistance polonais, non communiste

BdO

(Befehlshaber der Ordnungspolizei) : Commandement ou commandant régional de la police en uniforme

BdS

(Befehlshaber der Sicherheitspolizei) : Commandement ou commandant régional de la police de sécurité en territoires occupés

DAI

(Deutsches Auslandsinstitut) : Institut des Allemands de l’étranger

DUT

(Deutsche Umsiedlungs- und Treuhand GmbH) : Société de transfert de population et de gestion syndicale allemande SARL

DVL

(Deutsche Volksliste) : Liste allemande ethnique

EWZ

(Einwandererzentralstelle) : Office central d’immigration

Gestapo

(Geheime Staatspolizei) : Police secrète d’État

HJ

(Hitler Jugend) : Jeunesse hitlérienne

HSSPF

(Höhere SS- und Polizeiführer) : Chef suprême de la police et des SS pour un pays

HTO

(Haupttreuhandstelle Ost) : Office de syndic principal Est

IdS

(Inspektion der Sicherheitspolizei) : Inspection de la police de sécurité, équivalent des BdS pour le Reich

KdS

(Kommandeur der Sicherheitspolizei) : Commandant local de la police de sécurité en territoires occupés

KL ou KZ

(Konzentrationslager) : Camp de concentration

NSV

(Nationalsozialistische Volkswohlfahrt) : œuvre populaire de bienfaisance nationale-socialiste

RKFdV

(Reichskommissariat für die Festigung deutschen Volkstums) : Commissariat du Reich pour le renforcement de la Germanité

RSHA

(Reichssicherheitshauptamt) : Office principal de la Sécurité du Reich

RuSHA

(Rasse- und Siedlungshauptamt) : Office principal de la race et de la colonisation

SD

(Sicherheitsdienst der SS) : Service de renseignement de la SS

SS

(Schutz Staffel) : Escouade de protection

SS-HA

(SS-Hauptamt) : Office principal de la SS

SSPF

(SS- und Polizeiführer) : Chef de la police et des SS pour une région

UPA

(УКРАЇНСЬКА ПОВСТАНСЬКА АРМІЯ, УПА, Ukrayins’ka Povstans’ka Armiya) : Armée insurrectionnelle ukrainienne, mouvement ultra-nationaliste ukrainien fascisant de résistance anticommuniste

USHMM

(United States Holocaust Memorial Museum) : Musée mémorial de l’Holocauste à Washington

UWZ

(Umwandererzentralstelle) : Office central d’émigration

VOMI

(Volksdeutsche Mittelstelle) : Office allemand ethnique de médiation

WVHA

(Wirtschafts- und Verwaltungshauptamt) : Office principal d’économie et d’administration

ZWZ

(Związek Walki Zbrojnej) : Union de la lutte armée, mouvement de résistance polonais non communiste unissant l’AK et les BCh

Organigramme des institutions SS de l’Utopie

image

Tableau synoptique des plans de germanisation, de déplacements de population et de construction

Plan

Institution émettrice

Date

Territoires
et surfaces concernés

Populations juives visées

Autres populations indésirables

Migrants volksdeutsche

Remarques

Fernplan Ost

Plan à long terme pour l’Est (divisé en Nahplänne)

RSHA

Amt III B

Hans Ehlich

Fin 1939

Territoires incorporés

607 000

8,5 millions

Les Nahplänne prévoient l’expulsion de 600 000 Juifs

Planungsgrundlagen der besetzten Ostgebiete, parfois appelé 1er Generalplan Ost

RKFdV

Konrad Meyer-Heitling

Début 1940

Territoires incorporés

560 000 expulsés

3,4 millions de Polonais

1,46 million

Voir carte no 1

Plan Madagascar

RSHA

Amt IV B 4

Adolf Eichmann

Été 1940

Europe

occidentale

4 millions

2e Generalplan Ost

RKFdV

Konrad Meyer-Heitling

Juillet 1941

Europe de l’Est, URSS comprise

Reprise implicite des chiffres du plan Madagascar

4,55 millions

Voir carte no 2

« Programme provisoire de construction en temps de paix » no 1

WVHA

Hans Kammler

Décembre 1941

Allemagne, Pologne, URSS occupée

Plan quantitatif de prévision en termes de main-d’œuvre et de matières premières

Plan conférence de Wannsee

RSHA

Amt IV B-4

Adolf Eichmann

Janvier 1942

Europe

11,3 millions

Plan européen de déportation pour extermination

« Plan Wetzel » (du nom du conseiller du ministère des Territoires occupés qui résume ce Generalplan Ost du RSHA)

RSHA

Amt III B

Hans Ehlich

Novembre 1941 – avril 1942

Europe de l’Est

Reprise des chiffres de Wannsee, débat sur la question de leur extermination préalable

31 millions d’expulsables

4,55 millions

« Programme provisoire de construction en temps de paix » no 2

WVHA

Hans Kammler

Février-mars 1942

Allemagne, Pologne, URSS occupée

Comme le no 1, avec l’organisation des brigades de construction

3e Generalplan Ost

RKFdV

Konrad Meyer-Heitling

28 mai 1942

Europe de l’Est, Ingermanland et Gottengau compris

36 bases de colonisation. Dans un discours tenu peu après, Himmler part de la base de 120 millions d’Allemands

Generalsiedlungsplan

Plan général de colonisation/implantation

RKFdV

Konrad Meyer-Heitling

28 octobre – 23 décembre 1942 => début 1943

Expansion maximale : Oural, Caucase en perspective, même s’ils ne sont que mentionnés

36 millions concernés, 5,43 germanisables

5,5 millions de migrants

Ne nous sont parvenues que les annexes statistiques. L’extermination des Juifs et la dépopulation des allogènes sont présupposées

Plan Beyer/Ehlich

RSHA Amt III B

Hans Ehlich, Justus Beyer

Février-mars 1943

Idem

70 millions d’allogènes, 48 millions d’indésirables, 31 millions de déportés prévus

Mort de 17 millions d’allogènes et des 11,3 millions de Juifs

1er Generalplan Ost (1940)

image
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin