Lacs italiens 2016/2017 Petit Futé

De
Publié par

Les montagnes et les lacs du Nord de l'Italie n'ont cessé d'enchanter le voyageur, depuis les romantiques en quête d'une nature sauvage jusqu'à l'aristocratie européenne venue y trouver un lieu de villégiature préservé et grandiose dès le début du XXe siècle. Cette région mythique pour tout explorateur et que l'on désigne communément comme la région des Grands Lacs englobe une vingtaine de lacs centrés sur la Lombardie mais aussi les régions du Piémont, du Trentin et de la Vénétie. Pour la plupart d'origine glaciaire, ses lacs se déploient au pied des Alpes et jouissent d'un climat bénéfique, une aubaine pour le voyageur. Ils s'appellent le lac Majeur, le lac de Côme, le lac d'Iseo, le lac de Garde autant de noms prestigieux qui méritaient largement que le Petit Futé leur consacre un guide à part entière.
L'auteur : Milanaise dans le style, mais parisienne de coeur, Marie-Isabelle Corradi exerce avec passion le métier de reporter de voyage. Son pays de prédilection ? L'Italie évidemment, dont elle connaît les moindres recoins et toutes les nuances de caractère. Après des études à l'IEP de Paris, son expérience acquise dans le domaine de la diplomatie culturelle, n'a fait que développer davantage son amour pour le dialogue des cultures. Voyageuse invétérée, auteur de nombreuses publications aux éditions Le Petit Futé, Marie-Isabelle aime cependant retrouver chaque année les Grands Lacs de son enfance, escapades pittoresques à quelques pas de la capitale lombarde. La beauté des paysages et les riches témoignages artistiques et culturels de ces régions ne cessent de surprendre même celle qui pensait les connaître déjà sur le bout des doigts !
Publié le : mercredi 29 juin 2016
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791033144816
Nombre de pages : 240
Prix de location à la page : 0,0067€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Benvenuti sui Laghi !

Les Lacs d'Italie du Nord ont été célébrés depuis la nuit des temps par les peintres et les poètes, et aucun roman, ni lettre, ni carnet de voyage ne conteste leur beauté incomparable.

Etirés entre le Piémont et la Vénétie, ces paysages aquatiques languides et terriblement romantiques touchent de près ou de loin le territoire lombard (à l’exception du lac d’Orta). Milan, capitale financière et économique de l’Italie, est la porte d’entrée vers ces bassins d’eau si délicieux. Au nord, les Alpes sont si proches qu’on pourrait presque en toucher les cimes ; au sud, des villes au patrimoine artistique exceptionnel comme Bergame, Brescia, Vérone attirent des visiteurs du monde entier. C'est indéniable, les Grands Lacs sont plus que bien placés. Bordés de villages typiques et pittoresques, leurs rives alternent entre stations balnéaires, jardins luxuriants et villas de prestige. Mais, en dépit de toutes ces affinités, chacun renferme un univers unique et original : le lac d’Orta entouré par un amphithéâtre de montagnes est plutôt réservé ; le lac Majeur, sous des airs de calme apparent, est plus vivace qu'on ne le croit ; le lac de Côme, avec sa forme de Y renversé, déborde d’élégance ; Iseo et Garde raviront ceux qui aiment les bains de soleil. Ajoutons à cela la merveilleuse cuisine lacustre accompagnée des vins savoureux des coteaux ensoleillés de la région, le tour est joué, les vacances sont parfaites !

Marie-Isabelle Corradi

Mise en garde

Le monde du tourisme est en perpétuelle évolution. Malgré notre vigilance, des établissements, des coordonnées et des prix peuvent faire l'objet de changements qui ne relèvent pas de notre responsabilité. Nous faisons appel à la compréhension des lecteurs et nous nous excusons auprès d'eux pour les erreurs qu'ils pourraient constater dans les rubriques pratiques de ce guide.

Les plus des Lacs italiens

Les plus des Lacs italiens - Grotte di Cattullo.

© Topdeq – Fotolia

Un micro-climat enviable

La région des Lacs italiens a l'avantage de bénéficier de conditions climatiques exceptionnelles. Le climat est ici extraordinairement tempéré grâce à la chaîne des Alpes qui protège la région des vents froids du nord. Les températures sont si douces tout au long de l'année que le climat, souvent qualifié de méditerranéen, favorise la culture des agrumes et de l'olivier et la création de jardins luxuriants.

Une place au premier rang

Formés par l’action des glaciers, proches de la France et à la frontière avec la Suisse, les Lacs italiens jouissent d’une position enviable. Il suffit de monter sur le Monte Baldo, sur la rive est du lac de Garde, ou sur le Mottarone du côté du lac Majeur pour avoir l’impression de toucher du doigt les cimes des montagnes. La distance qui les sépare des grandes villes d’art est tout aussi proche : Crémone, Mantoue et même Venise ne sont pas si loin. Vous ne mettrez pas plus d’une heure de voiture pour passer d’un lac à l’autre.

Une grande offre de loisirs

Eau, nature, art et gastronomie, tels sont les ingrédients d’un séjour réussi sur les Lacs italiens. Festivals, manifestations, marchés et parcs d'attraction, aussi bien du côté des grandes villes comme Milan et Vérone que dans les localités lacustres sont autant d'événements et de distractions de qualité qui attirent touristes et curieux. Sans oublier la facette chic et glamour de l'ensemble, en particulier du côté du lac de Côme, qui avec ses villas somptueuses, ses parcours de golf et ses belles boutiques annoncent la tendance des vacances.

Des infrastrctures irréprochables

La région des Lacs italiens est desservie par deux aéroports internationaux (voire quatre avec celui de Milan-Bergame pour certains low-costs) dont le plus important est celui de Malpensa. Relié en 40 min au centre-ville par le train Malpensa Express, l'aéroport de Malpensa est la porte d'entrée pour visiter les Lacs italiens, ainsi que la région des Alpes. L'aéroport de Verona Villafranca n'est qu'à quelques kilomètres du lac de Garde. Les routes qui longent les rives se prêtent parfaitement à un itinéraire touristique, mais les liaisons ferroviaires et les lignes de bus sont tout aussi fiables et régulières. Le personnel des hôtels des régions des Lacs italiens est souvent multilingue, ce qui n’est pas à négliger si vous ne parlez pas l’italien et ne connaissez pas les lieux.

Le paradis des sportifs

Des dispositions géographiques particulièrement avantageuses et la douceur du climat ont fait des Lacs italiens un incroyable terrain de sport à ciel ouvert. Les différentes municipalités lacustres s'efforcent depuis longtemps de s'assurer de la pureté et de la limpidité de eaux de leurs lacs. Ainsi les rives du lac de Côme, du lac d'Iseo et du lac de Garde sont très recherchées par les amoureux de la baignade. Les centres nautiques font le bonnheur des passionnés de sports aquatiques comme la voile, le kayak, le canoë et le funboard. Autour des lacs et sur les hauteurs, les promeneurs disposent d’un vaste maillage de chemins et de sentiers, tout comme les cavaliers et les cyclistes. Sans oublier le tennis et le golf, qui rassemblent chaque année de plus en plus d'adeptes.

Un patrimoine culturel et oenogastronomique d'exception

Région au passé riche d’histoire, terre de passage, plusieurs fois conquise, les Lacs italiens et leurs environs regorgent de témoignages historiques et artistiques du Moyen Age à nos jours. Du plus petit village aux grandes villes, il n’y a pas une agglomération qui ne puisse se vanter de posséder une église, un château, un musée inattendu ou un palais d’époque. Sur un autre plan mais non moins essentiel, la tradition gastronomique et viticole de cette région est unique. Pays de vignobles et paradis de la gastronomie, les terres des Lacs italiens offrent des cépages d’une richesse unique et d’exquises spécialités culinaires. Entre Brescia et le lac d’Iseo, les vins de Franciacorta ont conquis en quelques années une réputation mondiale, tandis que les recettes traditionnelles comme les poissons du lac cuisinés de mille façons, la polenta au fromage, les casonsei de Bergame et les mignardises sucrées sont autant de spécialités dont les femmes se transmettent les recettes de mère en fille.

Fiche technique

Fiche technique - Drapeau italie

Argent

Monnaie : euro (prononciation : éouro).

Cartes bancaires : toutes. Les distributeurs d'argent affichent l'autocollant Bancomat. Attention, plusieurs commerces et restaurants sont encore dépourvus de machines à cartes. Mieux vaut toujours avoir du liquide sur soi.

Chèques : les chèques ne sont pas acceptés dans tous les commerces, et les banques prennent une commission sur une remise de chèques différée.

Idée de budget journalier sur place

Petit budget (hôtel */** + panino + pizzeria + 1 conso dans un bar) : de 70 à 90 €/jour.

Bugdet moyen (hôtel **/*** + déjeuner sur le pouce + bon restaurant + 1 conso) : de 100 à 200 €/jour.

Gros budget (hôtel **** + trattoria + très bon restaurant + 1 conso) : plus de 350 à 400 €/jour.

L'Italie en bref

Le pays

Nom du pays : Italie.

Capitale : Rome.

Superficie du pays : 301 340 km².

Langue officielle : italien.

Nature de l’Etat : république.

Nature du régime : démocratie parlementaire.

La population

Population : 60 674 003 (novembre 2015).

Densité de population : 201,347 hab. km².

Taux d’urbanisation : 70 %.

Espérance de vie : 79 ans pour les hommes, 84 ans pour les femmes (estimations 2012).

Religion : 63 % de catholiques romains.

L'économie

PIB par habitant : 34 960 US$

Répartition de la population active : 2,3 % agriculture, 24,3 % industrie, 74,4 % services.

Chômage : 11,7 % (avril 2016).

Principales ressources : Ressources agricoles : blé, fruits, porcins, tabac, vin, maïs, ovins • Ressources minières : gaz, mercure (25% de la production mondiale), marbre, soufre, potasse • Ressources industrielles : acier, automobiles, ciment, électricité, papier/carton • Tourisme.

Téléphone

Téléphoner en France depuis Milan ne pose aucun problème, car la ville est équipée d’un grand nombre de postes téléphoniques. Comme en France, les cabines n’acceptent que des cartes téléphoniques vendues dans les kiosques à journaux (edicola), les tabacs et les centres téléphoniques. Certains téléphones publics acceptent les cartes de crédit ou les cartes téléphoniques internationales.

Indicatif international pour l’Italie (Vatican inclus) : 0039.

Téléphoner à partir de la France : 00 39 + 02 + les 7 ou 8 chiffres du numéro de votre interlocuteur.

Téléphoner à partir de l'Italie : 00 33 + indicatif région. Ex : (0) 1 pour Paris + n° interlocuteur.

Téléphoner en Italie : indicatif de la ville toujours précédé de l'indicatif de la ville y compris le 0 + n° de votre interlocuteur.

Codes des principales villes d’Italie. Aoste : 0165 • Ancône : 071 • Bari : 080 • Bologne : 051 • Brindisi : 0831 • Cagliari : 070 • Capri : 081 • Catane : 095 • Florence : 055 • Gênes : 010 • Messine : 090 • Milan : 02 • Naples : 081 • Padoue : 049 • Palerme : 091 • Pise : 050 • Rimini : 0541 • Savone : 019 • Turin : 011 • Trieste : 040 • Rome : 06 • Venise : 041 • Vérone : 045 • Vicence : 0444 • Vatican : 06.

Codes des principales villes de la région Lombardie. Bergame : 035 • Brescia : 030 • Côme : 031 • Crémone : 0372 • Lecco : 0341 • Lodi : 0371 • Mantoue : 0376 • Pavie : 0382 • Sondrio : 0342 • Varèse : 0332.

Coût du téléphone

Cartes téléphoniques locales existantes : 3 €, 5 €, 10 € et 20 € (scheda telefonica en italien).

Coût d’une conversation locale : coût variables selon opérateur.

Décalage horaire

L’Italie appartient au même fuseau horaire que la France, la Belgique et la Suisse. Inutile donc de régler vos montres. En mars, on avance d’une heure et, en septembre, on rétrograde d’une. Le décalage horaire avec Montréal est de 6 heures.

Formalités

Ressortissants UE : carte d'identité ou passeport en cours de validité pour un séjour inférieur à trois mois.

Non-ressortissants UE : passeport en cours de validité et visa d'entrée.

Climat

MILAN - Bloc Meteo milan

Climat variable selon l'altitude et l'exposition. Du côté de Milan et de la plaîne du Pô, climat continental avec des températures plus élevées en été et plus basses en hiver que la France. Climat très tempéré et parfois presque méditerranéen autour des lacs.

Saisons conseillées : printemps et automne. L’été, il fait très chaud, les températures peuvent atteindre 36 °C dans les villes comme Milan. L’hiver, au contraire, le climat peut être rude en hauteur, plus on se rapproche des Alpes.

Température moyenne d’hiver : + 6/8 °C.

Température moyenne d’été : + 22/28 °C.

Saisonnalité

Haute saison. Les mois les plus indiqués pour partir à la découverte des Grands Lacs sont les mois entre mars et juin et entre septembre et début novembre. Le climat y est doux, les arbres sont en fleur et la foule n'est jamais trop envahissante. Pour visiter Milan, veillez cependant à éviter peut-être les fashion week et les grands salons, vous risqueriez de ne pas trouver où vous loger et certainement aucune place pour vous garer. Enfin, sachez que les localités lacustres sont particulièrement prises d'assaut en période de vacances scolaires. C'est le cas en particulier du lac de Garde et du lac d'Iseo, votre séjour risquerait alors d'être quelque peu gâché par une trop grande affluence de touristes.

Basse saison. Hormis dans la région des Grands Lacs, les habitants des grandes villes comme Milan, Bergame, Brescia et Vérone prennent leurs vacances en août. Pendant la deuxième quinzaine du mois, ces destinations sont donc vides (tout le monde est sur les lacs !) et la plupart des magasins et beaucoup d’hôtels sont fermés. Dans certaines localités de province, les commerces ferment même leurs battants dès le mois de juillet.

Le Tricolore italien

Le drapeau italien se serait inspiré du drapeau français, et ce, suite à la campagne napoléonienne menée dans la péninsule à la fin du XVIIIe siècle. La bannière tricolore est adoptée officiellement par la république Cispadane (Italie centrale) en 1797, suivie par la république Cisalpine (Italie septentrionale) ainsi que par les autres républiques jacobines de l’époque. Le blanc et le rouge représentaient les couleurs de la république de Milan et le vert, la couleur des uniformes de la garde civique milanaise qui s'était ralliée à Napoléon. Abandonné à la mort de Napoléon en 1815, le tricolore est repris en 1861 et devient le drapeau du royaume d’Italie. Il est alors enrichi des armes de la maison de Savoie qui disparaîtront avec la chute de la monarchie. L’étendard sous sa forme actuelle naît lorsque l’Italie devient une république, le 1er janvier 1948.

Idées de séjour
Séjour court

Si vous séjournez à Milan, à Bergame ou à Brescia et ne disposez que de peu de temps, suivez ce circuit qui vous permettra d’avoir une bonne idée d’ensemble de la région.

Jour 1. Lac Majeur. Rejoignez Stresa par le train ou en voiture et embarquez à bord d'un des ferries du service de navigation Navigazione Lago Maggiore. Profitez du pass Lago Maggiore Express pour vous promener en long et en large sur le lac, faire une halte sur l’Isola Bella et visiter le palais Borromée, continuez du côté de Verbania et perdez-vous dans le jardin de Villa Taranto, avant de rentrer pour l’heure de l’apéro au coucher de soleil.

Jour 2. Lac de Côme. Au départ de Côme, après avoir visité son centre historique avec son Duomo magnifique et l’intriguant musée de la Soie, prenez un bateau et partez à la découverte de Menaggio, Cernobbio et la bande côtière Tremezzina avec ses villas enchanteresses. Revenez par le bus, et si vous avez encore le temps n’oubliez pas de vous rendre à Bellagio, vous aurez peut-être la chance d’y croiser George Clooney !

Jour 3. Lac d’Iseo. Une journée au lac d’Iseo commence par un tour de la jolie ville d’Iseo au centre historique bien préservé, avant de rejoindre par bateau le Monte Isola. L’île lacustre, la plus vaste d’Europe, vous séduira par ses villages de pêcheurs et par son sanctuaire auquel on accède par une belle promenade. Sur le chemin du retour, faites une halte dans l’une des caves des collines de Franciacorta pour faire vos emplettes de délicieux vins pétillants, spécialités du terroir.

Séjour long

Séjour long - Chapelle du Sacro Monte.

© Chiakto – Fotolia

Les merveilles des Lacs italiens d’ouest en est en une semaine

Jour 1. Entouré par un amphithéâtre de montagnes, le lac d’Orta est à découvrir, avec la fascinante île de San Giulio et son couvent. Le petit village de Orta San Giulio mérite que l’on s’y attarde le temps d’un déjeuner et d’une promenade. Franchissez le Mottarone et rejoignez Stresa sur le lac Majeur. De là, on attrape au vol un bateau pour aller flâner sur une des trois îles Borromées.

Jour 2. Petite virée en Suisse du côté de Locarno, après avoir visité les jardins de Villa Taranto à Verbania et avant de redescendre côté italien pour visiter le monastère de Santa Caterina accroché à la falaise sur la rive est du lac Majeur. Descendez vers Varese et, si vous avez encore de l’énergie, grimpez au Sacro Monte le long du chemin de croix parsemé de chapelles. La vue du haut sur le lac de Varese est à couper le souffle.

Jour 3. Depuis Varese, remontez ver le lac de Côme qui ne demande qu’à être découvert. Flânez entre Menaggio, Bellagio, Cernobbio et la Tremezzina, en découvrant une villa du XVIIe siècle ici, un jardin exotique là-bas, etc. A Côme, empruntez le bateau pour circuler entre les localités du lac et, s'il fait beau, pourquoi ne pas s’offrir un tour d’hydroglisseur et profiter ainsi du lac de Côme vue du ciel ?

Jour 4. Retour à la ville de Bergame. Vous vous laisserez séduire ici par le charme de la Ville Haute, son harmonieuse place centrale, et par la beauté de Santa Maria Maggiore et de la chapelle Colleoni.

Jour 5. Après Bergame, Brescia, « la lionne d’Italie » ! Après avoir vue la Piazza della Loggia, visitez le musée de Santa Giulia. Partez ensuite passer l’après-midi sur le lac d’Iseo pour une promenade le long du lac à la découverte du Monte Isola et des jolis bourgs de Lovere et de Pisogne.

Jour 6. Une petite heure de trajet entre Iseo et le lac de Garde. Commencez votre découverte du lac par la rive occidentale. Ne manquez pas la visite du Vittoriale degli Italiani, demeure éclectique du poète Gabriele D’Annuzio à Gardone Riviera, ensuite promenez-vous dans la jolie ville de Saló, siège de l’éphémère république fasciste et flânez entre Gargnano et Limone del Gardo.

Jour 7. Au sud du lac, à Sirmione, la villa du poète romain Catulle vous saisira par sa majesté. Finie la culture, profitez d’un arrêt baignade s'il fait beau avant de vous attabler pour déguster un poisson du lac et une bonne glace en vous promenant dans les rues de Desenzano et de Peschiera.

Jour 8. Terminez votre parcours par une virée en Trentin-Haut-Adige à l’extrémité nord du lac de Garde. Torri del Benaco, Malcesine et Riva del Garda vous impressionneront par la beauté de leur centre historique bien préservé, ainsi que par le cadre naturel montagneux qui les entoure.

Aperçu des Lacs Italiens en deux semaines

Jours 1 et 2. Bienvenue à Milan, la porte d’entrée vers les lacs de l’Italie du Nord ! Prévoyez deux jours pour visiter la capitale lombarde, son Duomo, ses boutiques de mode, ses stores d’articles design et pour découvrir sa gastronomie.

Jours 3 et 4. Cap vers le lac Majeur. Passez la nuit du côté de Verbania où une halte aux jardins botaniques de Villa Taranto s’impose. Embarquez-vous ensuite pour rejoindre les Iles Borromées enchanteresses et prévoyez une journée pour visiter le Palazzo Borromeo, la Villa sur l’Isola Madre et leurs jardins merveilleux. Une pause déjeuner à l’hôtel Verbano sur l’île des Pêcheurs sera une excellente occasion pour déguster du bon poisson du lac. Retour à Stresa pour grimper en haut du Mont Mottarone et admirer la vue à 180 ° sur le lac et sur les Alpes environnantes. Etape suivante, une promenade dans le centre historique médiéval d'Arona et une montée à la statue géante de San Carlo Borromeo. Terminez votre journée par la visite de la Rocca di Angera et son musée de la poupée et du jouet ancien, en prenant le ferry qui relie Arona à Angera.

Jours 5 et 6. Une heure seulement vous sépare des berges du lac de Côme. Commencez par la découverte de cette ville qui ne manque pas d’atouts. Parcourir le tissu médiéval de ses ruelles vous permettra de dénicher de belles boutiques et de belles églises anciennes. Remontez en voiture ou en bateau à Lenno, sur la côté est, pour atteindre la paradisiaque Villa Balbaniello, et plus au nord à Tremezzo, la Villa Carlotta, écrin d’œuvres d’art. Liaison en ferry pour rejoindre la mythique Bellagio et visiter les jardins légendaires de Villa Melzi et de Villa Serbelloni. Reprenez le ferry pour rejoindre à peu de distance sur la côte est, Varenna et visiter la belle Villa Monastero. Enfin cap vers le sud du lac pour prendre un verre dans la paisible ville de Lecco, avant de reprendre la route.

Jour 7. En parcourant l’autoroute A4 d’est en ouest, une heure et quelque vous sépare de Brescia. Prenez le temps de visiter l’incroyable Musée de Santa Giulia de celle qui a été dénommée « la lionne d’Italie » pour le courage de ses habitants lors des batailles pour l’indépendance italienne au XIXe siècle. Filez ensuite au nord vers le lac d’Iseo.

Jour 8. Embarquez vous à Sulzano ou Sale Marasino pour passer la journée sur le Monte Isola, l’île lacustre la plus étendue d’Europe, découvrir les pêcheurs qui fabriquent encore les filets de pêche selon la méthode traditionnelle ; profitez du beau temps pour monter jusqu’au sanctuaire de la Madonna della Ceriola à Cure, avant de reprendre le bateau et rejoindre la côte pour un bon dîner à base de spécialités locales.

Jours 9, 10 et 11. En route vers le lac de Garde. Longez la côte ouest pour faire une halte à Salo’ et découvrir son sombre passé historique, montez ensuite vers Gardone Riviera et passez l’après-midi à visiter le Vittoriale degli Italiani, domaine extravagant de son original propriétaire le poète Gabriele D’Annunzio. Etape agréable à Riva del Garda pour le déjeuner avant de redescendre le long de la rive orientale, faire étape à Malcesine et prendre le téléphérique pour monter tout en haut du Monte Baldo ; au programme randonnées pour les plus sportifs, flânerie pour les amateurs de farniente. Consacrez le troisième jour à la visite de la villa du poète Catulle sur la point de la péninsule de Sirmione et, pourquoi pas, profitez des thermes aux eaux guérisseuses de la localité.

Jour 12. Retour à Vérone pour passer du temps à découvrir la ville des amoureux, le balcon de Juliette et son tombeau, les Arènes romaines et les superbes églises romanes de la ville.

Séjour thématique

Les lacs des poètes et des écrivains

Retournez sur les pas des grands auteurs qui ont chanté les grands lacs à travers les siècles.

Jour 1. Une journée sur le lac d’Orta vous permettra de revenir sur les pas de Gianni Rodari, grand auteur de la littérature italienne pour enfant, originaire d’Omegna. Son roman Il était deux fois le baron Lambert se déroule entièrement sur l’île de San Giulio. Un parc d’attractions pour enfant lui est aujourd’hui dédié.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi