//img.uscri.be/pth/aa15ba8d7f34d36154f46ad0261f4533090ed7ad
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 13,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Laos 8ed

De
623 pages

Une nouvelle édition entièrement mise à jour de ce guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Laos





Une nouvelle maquette avec beaucoup plus de photos et de pages en couleurs.
Une sélection d'itinéraires pour découvrir le meilleur du pays, quel que soit le temps ou le budget disponible.
Toutes les informations pratiques pour préparer son voyage: les moyens de transport, l'hébergement, la sécurité, les conseils pour bien dépenser son argent...
Une présentation complète des destinations à voir absolument : l'île de Don Daeng (sur le Mekong), Uo Moung (ancien temple Khmer) et la zone protégée de Se Pian, pour la province de Champasak ; Tat Lo pour la province de Salavan ; et la zone protégée de Dong Ampham dans la province d'Attapeu.
Une couverture approfondie des villes de Luang Prabang et Vang Vieng.
Des cartes revues et améliorées ainsi qu'une plus grande couverture des moyens de transport pour se repérer plus facilement et être autonome dans ses déplacements.





Voir plus Voir moins
cover.jpg

PRÉPARER SON VOYAGE

Bienvenue au Laos

Longtemps resté un coin perdu de la planète, le Laos est une destination de voyage conjuguant certains des meilleurs atouts de l’Asie du Sud-Est.

Le “pays du million d’éléphants”

Jadis le Laos était désigné sous le nom du “pays du million d’éléphants”, une expression poétique qui devint “le pays du million d’insignifiants” sous la plume acerbe de certains correspondants de guerre lors de la guerre du Vietnam. Quarante ans après, le Laos est un pays de plus en plus intéressant à visiter.

Une nature restée sauvage en certains endroits, un kaléidoscope de cultures et l’extraordinaire gentillesse des habitants en font une destination privilégiée pour les voyageurs. Un pays où votre pouls bat moins fort, où les sourires sont authentiques et où les gens sont curieux d’en savoir plus sur vous.

Une simplicité qui fait du bien

Le Laos vit encore au rythme des traditions qui ont disparu dans d’autres pays de la région, balayées par la globalisation. La vie rurale a conservé une simplicité rafraîchissante et Vientiane elle-même vit sur un tempo d’une surprenante nonchalance. Luang Prabang, où des centaines de moines en robe safran glissent silencieusement dans les rues pour recueillir des aumônes, offre une vision qui restera gravée dans votre mémoire. Les voyageurs plus intrépides ne manqueront pas de découvrir un pays qui n’a pas été défiguré par le tourisme de masse.

Des paysages magiques

Loin des villes, on sort rapidement des sentiers battus pour se retrouver dans des paysages superbes, entre falaises de calcaire déchiquetées, jungle inquiétante et méandres du Mékong. Les randonnées avec séjour chez l’habitant offrent les attraits combinés de la découverte d’une nature spectaculaire et d’une plongée dans le “vrai Laos”. Les Laotiens sont très accueillants et il n’existe pas de meilleure manière d’appréhender leur culture que de partager quelques moments avec eux.

Pour tous les goûts

Rivières souterraines, rapides en eaux vives et tyroliennes dans la jungle attendent les amateurs de sensations fortes. Les amoureux de nature pourront randonner dans des forêts parmi les mieux préservées de l’Asie du Sud-Est, qui abritent des espèces rares. Les fins palais découvriront la myriade de saveurs qu’est la cuisine laotienne. En résumé, il y a en a pour tous les goûts au Laos, l’une des destinations les plus authentiques du continent asiatique.

i0002.jpg

MATTHEW MICAH WRIGHT/GETTY IMAGES ©

i0003.jpg

Pourquoi j’aime le Laos

Par Nick Ray, auteur

La première fois que je suis allé au Laos, c’ était en 1995, au début de l’ouverture timide du pays vers le monde. Je suis tout de suite tombé sous le charme de ses atouts naturels. Près de 20 ans plus tard, le pays réserve encore de belles surprises. L’amateur d’histoire que je suis a apprécié les grottes de Vieng Xai. Un peu plus loin en direction de l’ouest, près de Sainyabuli, j’ai découvert l’Elephant Conservation Center et vécu une expérience extraordinaire, au profit d’une bonne cause. Quant à Luang Prabang, elle me fait l’effet d’un vin qui se bonifie avec le temps. Ce paisible petit coin d’Asie a changé, mais demeure l’une des destinations les plus enthousiasmantes de tout le continent.

Pour savoir plus sur nos auteurs reportez-vous à laCliquez ici

i0004.jpg

10 façons de voir le Laos

Luang Prabang

1 Histoire royale à tous les coins de rue, temples, moines en robe safran, vues magnifiques sur le fleuve, cuisine française d’exception et les meilleurs hôtels de charme de toute l’Asie du Sud-Est : la cité intemporelle (Cliquez ici) construite au confluent du Mékong et de la Nam khan a tout pour plaire. Découvrez les venelles de la “péninsule tropicale” à vélo, faites une balade à dos d’éléphant ou détendez-vous dans l’un des nombreux spas à prix abordables. Et soyez prêt à modifier votre planning pour rester un peu plus longtemps que prévu.

Vat Pa Phai (Cliquez ici), Luang Prabang

i0005.jpg

OTTO STADLER/GETTY IMAGES ©

Si Phan Don

2 Cela fait bien longtemps que Si Phan Don (“Quatre Mille Îles, Cliquez ici) rassemble les voyageurs en quête de tranquillité. Connues comme le paradis des amateurs de soleil et de farniente, ces îles tropicales baignées par les eaux du Mékong séduiront aussi les tempéraments plus actifs. Entre une matinée de tubing (descente de rivière sur bouée gonflable) et une balade à vélo dans les rizières, allez faire un tour en kayak ou partez pêcher avec les habitants, avant de conclure la journée par une sortie en bateau pour observer au crépuscule les dauphins de l’Irrawaddy, une espèce assez rare.

Don Det (Cliquez ici)

i0006.jpg

KIMBERLEY COOLE/GETTY IMAGES ©

La Gibbon Experience

3 Accroché à une tyrolienne (Cliquez ici), filez à travers la forêt luxuriante. Ces câbles, dont certains sont longs de plus de 500 m, relient plusieurs vallées de la Réserve naturelle de Bokeo, où vivent des gibbons noirs et des tigres asiatiques. Votre argent servira à protéger le primate (une espèce menacée), et vos guides seront des anciens braconniers devenus gardes du parc. Vous passerez la nuit dans une cabane perchée dans les arbres, à l’écoute des bruits de la nature.