Le Camp de Natzweiler-Struthof

De
Publié par

Entre 1941 et 1945, l'Alsace, annexée au IIIe Reich, voit s'installer l'un des camps de concentration les plus meurtriers de la Seconde Guerre mondiale : le KL-Natzweiler. Sur les 52 000 individus qui y sont passés, plus de 20 000 n'en sont pas revenus, victimes de conditions de détention terrifiantes, d'expériences scientifiques dévastatrices et d'impitoyables " marches de la mort ".


À l'appui d'archives inédites et de témoignages, Robert Steegmann propose une étude magistrale de ce camp méconnu. Instrument d'une politique de répression violente, réservoir de main-d'œuvre pour l'industrie allemande, il obéit à la logique implacable de la mécanique concentrationnaire qui s'exerce de chaque côté du Rhin.


À travers les départs et les arrivées, les travaux forcés, les punitions ou les expériences médicales, ce sont les hommes, victimes ou agents dociles de la barbarie, qui sont au cœur de ce livre. Leurs destins est celui de l'histoire de la barbarie nazie.




Docteur en histoire, Robert Steegmann est professeur d'histoire contemporaine en classes préparatoires à Strasbourg. Membre du conseil scientifique du Centre européen du déporté-résistant, il a notamment publié Struthof. Le KL-Natzweiler et ses kommandos (La Nuée bleue, 2005).



Publié le : lundi 18 mars 2013
Lecture(s) : 17
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021116274
Nombre de pages : 384
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Le camp de NatzweilerStruthof
Extrait de la publication
Du même auteur
Les Cahiers de doléances de la BasseAlsace Société savante d'Alsace, 1990
Struthof Le KLNatzweiler et ses kommandos. Une nébuleuse concentrationnaire des deux côtés du Rhin. 19411945 La Nuée bleue, 2005
Le Struthof KLNatzweiler Histoire d'un camp de concentration en Alsace annexée, 19411945 La Nuée bleue, 2005
Extrait de la publication
ROBERT STEEGMANN
Le camp de NatzweilerStruthof
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, bd RomainRolland, Paris XIV
Extrait de la publication
© Éditions du Seuil, février 2009
Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 3352 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
www.seuil.com
À Arthur, Salomé et Judith
Extrait de la publication
Extrait de la publication
NOTE AU LECTEUR
Depuis 1945, plusieurs appellations sont d'usage pour dési gner le lieu dont nous allons parler : « camp du Struthof », « camp de NatzwillerStruthof », « NatzweilerStruthof », « NatzwillerStruthof » ou, plus simplement, « le Struthof ». Si la coutume rattache le camp au lieudit où se trouve l'hôtel qui fut sa base première, son implantation adminis trative officielle est celle de la commune de Natzwiller, deve nue en 1940 « Natzweiler ». Les documents nazis désignent le camp sous les termes deKonzentrationslager Natzweiler, encore abrégéKL NatzweilerouKL Na. Nous avons choisi de respecter cette formulation. Le terme de « détenu » est également utilisé par la suite en lieu et place de celui de « déporté ». Ce choix est dicté par la traduction du mot allemandHäftling. De même respecteronsnous l'orthographe des mots tels queKom mando,Block,Kapo.Les grades et fonctions SS, comme ceux de la hiérarchie détenue, sont également donnés en allemand. Enfin, pour désigner le camp sis à Natzwiller, nous parlerons de « camp principal »(Hauptlager)ou de « campsouche » (Stammlager), les camps satellites désignant les kommandos extérieurs. Des noms de personnes sont cités, malgré l'usage contraire imposé par la règle archivistique. Notre choix est néanmoins sélectif. Les noms des détenus sont systématiquement donnés avec, le plus souvent, leur numéro matricule. La liste com plète est disponible sur la borne informatique consultable sur
9
Extrait de la publication
LE CAMP DE NATZWEILERSTRUTHOF
le site du camp. Pour le personnel SS, sont cités en intégralité les noms de ceux qui ont été jugés et condamnés. Pour les autres, seul le prénom est mentionné, suivi de l'initiale du patronyme.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.