Les Pouilles 2ed

De
Publié par

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir les Pouilles


Un aperçu tout en couleurs et en photos des sites incontournables et des meilleures expériences sur place : Trani et sa cathédrale, Polignano a Mare, le Castel del Monte, les stations balnéaires de Peschici et Vieste, l'architecture unique des trulli d'Alberobello, les plages de Punta della Suina...
Les meilleures plages et les coins secrets des régions balnéaires du Salento et du promontoire du Gargano.
Toutes les informations pour assister aux célébrations traditionnelles et aux fêtes estivales, très ancrées dans cette région du sud de l'Italie.
Des suggestions d'itinéraires et des sélections thématiques pour organiser un voyage en phase avec ses envies : plages, spécialités gastronomiques, parcs naturels, architecture...
De l'art roman des Normands au baroque en passant par les églises rupestres byzantines, les trésors historiques et culturels des Pouilles expliqués de façon claire et détaillée.
Un focus sur la gastronomie des Pouilles, réputée pour ses produits et son authenticité.
Un chapitre consacré aux activités en plein air (randonnée, vélo, sports aquatiques...).
Des cartes revues et améliorées ainsi qu'une plus grande couverture des moyens de transport pour être autonome dans ses déplacements.
Un chapitre très complet pour organiser un voyage avec ses enfants.
Un guide spécialement conçu pour les voyages en profondeur, avec un maximum d'informations pour pouvoir organiser un séjour en fonction de ses intérêts, du temps et du budget disponible.



Publié le : jeudi 19 mai 2016
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816157680
Nombre de pages : 592
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Cover image

map6-1

Plan rapproché sur les pages suivantes

map6-1a

map6-1b

Le talon de la botte italienne s’avance dans l’Adriatique et la mer Ionienne aux eaux d’une beauté renversante, parfois d’une couleur émeraude translucide, parfois d’un bleu pastel mat.

Un littoral spectaculaire

Ce sont de longues étendues de sable ou de minuscules criques de galets auxquelles on accède en voiture, à pied en suivant une passerelle en bois, ou encore en bateau, moteur éteint. Aménagées ou non, les plages des Pouilles se parent de sable blanc, noir ou doré et sont adossées à des pinèdes, à de hautes dunes tachetées de maquis ou à des falaises d’un blanc éclatant. Qu’elles se nomment “Maldive” (Maldives) ou Caraibi dello Ionio (“Caraïbes de la mer Ionienne”), qu’elles soient entourées de promontoires rocheux, de grottes ou de récifs, toutes sont bordées par des eaux cristallines.

Retour au début du chapitre

L’empreinte du passé

Ouvertes sur la mer, les Pouilles ont connu de nombreuses occupations successives – grecque, romaine, byzantine, souabe, angevine, ou encore aragonaise – à partir desquelles elles ont forgé leur personnalité. Laissez filer votre imagination au milieu des trulli, ces maisons coniques de la vallée d’Itria, ou devant le Castel del Monte, le château octogonal conçu par Frédéric II ; perdez-vous dans le dédale de ruelles du vieux Bari ou de Monopoli ; plongez dans l’exubérance baroque à Lecce ; admirez les cathédrales romanes de Bari, Trani ou Otrante ; arpentez le Salento et la province de Tarente pour leurs églises rupestres ornées de fresques – un patrimoine unique !

Retour au début du chapitre

Lumières des Pouilles

Devinette : dans une région gorgée de soleil comme les Pouilles, quoi de plus brillant que le scintillement de la mer aux premières heures du jour et quoi de plus éblouissant que les murs chaulés des villes blanches à la lumière de midi ? Réponse : les spectacles pyrotechniques et les illuminations des fêtes patronales, dont le talon de la Botte s’est fait une spécialité. Dans le Salento, Scorrano en est l’exemple le plus impressionnant, mais ce n’est pas le seul endroit où vous pourrez vous émerveiller devant des treillis couverts de millions de petites lumières colorées dessinant des rosaces, des oiseaux, des fleurs et autres motifs…

Retour au début du chapitre

Délices gastronomiques

La réputation de la cuisine des Pouilles n’est plus à faire. Les oliviers et les champs de blé qui couvrent la campagne donnent les meilleurs huiles, pâtes et pains d’Italie. Chaque ville ou presque a sa spécialité, de la burrata (mozzarella au cœur crémeux) d’Andria, au capocollo (coppa) de Martina Franca, sans oublier la tradition des fornelli (boucheries-rôtisseries au feu de bois). Les fruits de mer sont abondants dans cette région côtière, où de plus en plus de restaurateurs travaillent avec des produits locaux et de saison. Les vins ne sont pas en reste. Les meilleurs viennent du Salento, de la région des trulli près de Locorotondo, et des alentours de Cisternino.

5-1

SARA FIORILLO

Les récifs de Torre Sant’Andrea, dans le Salento


Pourquoi j’aime les Pouilles

5-2

Sara Fiorillo, auteur

Y a-t-il un autre endroit dans le monde où l’on peut voguer en pleine mer à bord d’un vieux caïque restauré ? Où l’on peut passer la soirée dans un gîte rural en écoutant son hôte chanter en griko (un dialecte grec) au rythme du tambourin ? Où l’on peut voir deux mers mêler leurs eaux comme à Santa Maria di Leuca ? Où les fêtes patronales émerveillent ? Où des pêcheurs proposent à des touristes de les accompagner pour leur faire découvrir leurs activités ? Où l’on trouve des zones sauvages entièrement désertes comme l’île Sant’Andrea, au large de Gallipoli ? Pour moi, la réponse est non, et c’est pour toutes ces raisons que j’aime les Pouilles !

Pour en savoir plus sur l’auteur, voir(Cliquez ici)


Retour au début du chapitre

20 façons de voir les Pouilles

Bari Vecchia

1 En découvrant l’âme franche et sincère du vieux Bari, le visiteur se sent immédiatement chez lui et fait siens les mots d’Italo Calvino dans Finibusterre : “Le monde autour de l’antique Saint-Nicolas est une fourmilière ivre de vitalité.” Une fourmilière en forme d’arcades, de cours et de ruelles, tantôt droites, tantôt sinueuses et vous ramenant à votre point de départ. Une fourmilière qui, dans le passé, s’est fait labyrinthe pour mieux perdre les envahisseurs étrangers… à votre tour de vous y égarer.

8-1

SARA FIORILLO

Retour au début du chapitre

Basilica di San Nicola, Bari

2 Exemple à la fois sobre, imposant et splendide de l’art roman des Pouilles, la basilique de Bari, avec sa façade en calcaire blanc à l’insolite forme triangulaire, fut construite au XIe siècle pour abriter les reliques de saint Nicolas, dérobées en Turquie. Ces dernières attirent encore aujourd’hui dans sa crypte des milliers de pèlerins de confession orthodoxe, venus en particulier de Russie. D’après l’écrivain voyageur Paolo Rumiz, tous les Russes peuvent situer avec exactitude Bari sur une carte.

9-1

SARA FIORILLO

Retour au début du chapitre

Trani

3Trani est un amphithéâtre de pierres claires aussi ancien que splendide ouvert sur la mer. Il est impensable de lui consacrer moins d’une journée, ne serait-ce que pour pouvoir contempler, au coucher du soleil, la lumière argentée qui s’étend tel un voile sur les eaux sans rides de son port, les mâts des bateaux amarrés entre les jetées et, surtout, sur sa cathédrale. Ce n’est pas un hasard si on la surnomme la “perle des Pouilles”.

10-1

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Italie du Sud 2ed

de lonely-planet