Luxure et ivrognerie

De
Le temps d'une promenade, retournez en 1870 pour découvrir la faune agitée qui animait les nuits de Québec. Arpentez les sites oubliés des maisons closes et des tavernes et les hauts lieux des mondanités bourgeoises. Voyagez de la haute société au petit peuple des faubourgs et abreuvez-vous de détails croustillants sur les moeurs de l'époque. Une façon ludique de découvrir Québec entre adultes consentants!
Facile d'utilisation et abondamment illustré, ce guide donne au lecteur des indications précises sur le parcours à suivre. Celui-ci peut s'effectuer d'un seul coup (environ 90 à 120 minutes, incluant marche et lecture) ou par sections, selon l'agenda du visiteur !
Les Services historiques Six-Associés se consacrent depuis 2000 à la communication et à l'animation historiques : www.sixassocies.com
Publié le : jeudi 12 septembre 2013
Lecture(s) : 3
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896647729
Nombre de pages : 102
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
HISCTIORCRIUQITUE
LES SERVICES HISTORIQUES SIXASSOCIÉS Luxure et ivrognerie e La vie nocturne à Québec au  siècle
Septentrion Extrait de la publication
Pour effectuer une recherche libre par motclé à l’intérieur de cet ouvrage, rendezvous sur notre site Internet au www.septentrion.qc.ca
Les éditions du Septentrion remercient le Conseil des Arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) pour le soutien accordé à leur programme d’édition, ainsi que le gouvernement du Québec pour son Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres. Nous reconnaissons également l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Chargée de projet : Sophie Imbeault Révision : Solanges Deschênes Coordination : MarieÈve Ouellet Rédaction et relecture : Catherine Ferland et MarieÈve Ouellet Recherche documentaire et iconographique : Maria Allen Demers, Vicky Boulay, PierreMarc Breton, Mathieu Bureau Meunier, Andréanne Cantin, Annie Labrecque, Andréanne Lafrance, Andrée Anne Plourde, Mathieu Rancourt, Serge RoulierSimard, Sarah VachonBellavance, Catherine Ferland et MarieÈve Ouellet. Photographie de la couverture : JeanPhilippe Côté Photographies du trajet : Benoit Bordage Mise en pages : KX Communication inc.
Si vous désirez être tenu au courant des publications des ÉDITIONS DU SEPTENTRION vous pouvez nous écrire par courrier, par courriel à sept@septentrion.qc.ca, par télécopieur au 418 5274978 ou consulter notre catalogue sur Internet : www.septentrion.qc.ca
© Les éditions du Septentrion 1300, av. Maguire Québec (Québec) G1T 1Z3
Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2013 ISBN papier : 9782894487365 ISBN PDF : 9782896647712 ISBN epub : 9782896647729
Diffusion au Canada : Diffusion Dimedia 539, boul. Lebeau SaintLaurent (Québec) H4N 1S2
Ventes en Europe : Distribution du Nouveau Monde 30, rue GayLussac 75005 Paris
Extrait de la publication
LES SERVICES HISTORIQUES SIX-ASSOCIÉS Luxure et ivrognerie e La vie nocturne à Québec au  siècle
SEPTENTRION
Extrait de la publication
REMERCIEMENTS
L’élaboration d’un circuit historique est un travail d’équipe et je m’en voudrais de passer sous silence la contribution essentielle de chacun. Présenté depuis le début des années  sous forme de visite guidée, le circuit Luxure et ivrognerie a été entièrement repensé en  dans le cadre du cours Activité d’intégration et de transition : élaboration d’un circuit d’interprétation historique. Mes premiers remerciements s’adressent donc à la professeure Aline Charles, du Département d’histoire de l’Université Laval, pour avoir initié cette collaboration inédite et montré qu’histoire universitaire et appliquée peuvent faire bon ménage. Aux étudiants stagiaires du cours, merci pour votre créativité et votre enthousiasme et félicitations pour la qualité de vos recherches! Merci au personnel du Centre d’archives de Québec de BANQ,
4 Extrait de la publication
qui nous aura permis de débusquer des trésors d’archives. À la relecture des manuscrits, un grand merci à Catherine Ferland : ta générosité et ton dynamisme auront permis d’aller encore plus loin ! Merci égale ment aux guides de la compagnie pour leur précieuse expérience de terrain. Pour les photos passées et pré sentes, merci à JeanPhilippe Côté, Benoit Bordage, Yannick Cormier de la Sûreté du Québec et Maxime Chouinard du Morrin Centre. Merci au CIEQ pour sa généreuse contribution, particulièrement PhilippeDesaulniers à la cartographie.
Merci enfin à l’équipe des éditions du Septentrion pour leur implication dans le projet. Sans oublier Émilie et Benoit, mes indispensables.
Sur ce, bonne visite !
MarieÈve Ouellet PrésidenteLes Services historiques SixAssociés
5
PRÉAMBULE Lieu : Porte SaintLouis (extérieur des remparts)
6
ous sommes à Québec en . La ville est en N pleine transformation. La population, qui a e augmenté de manière importante tout au long du  siècle grâce à l’immigration, est maintenant d’environ   personnes. De nombreux journaliers irlandais et commerçants britanniques ont quitté la ville, en raison de la diminution des activités portuaires. En revanche, beaucoup d’habitants des campagnes sont venus s’installer à Québec pour travailler dans les manufactures : les secteurs du cuir et des souliers fournissent beaucoup d’emplois, particulièrement à la basseville. Plusieurs femmes ont décidé de venir ici pour travailler comme couturières ou domestiques, et d’autres pour entrer dans les ordres religieux. En ce moment, il y a d’ailleurs plus de femmes que d’hommes à Québec.
7 Extrait de la publication
Pendant longtemps, certains quartiers ont eu une réputation plutôt douteuse. Les nuits étaient agitées, alors les patrouilles de rues étaient vraiment nécessaires. Heureusement, grâce à de nouveaux règlements municipaux et à bien des améliorations, Québec est devenue une ville plus sûre, moderne et industrieuse. En cette année , la ville s’apprête cependant à vivre un grand changement : la province de Québec fait maintenant partie de la Confédération et le Canada devra former sa propre armée. La garni son britannique va donc quitter Québec en  pour retourner en GrandeBretagne. Jusqu’à présent, les soldats assuraient la sécurité de la ville, entre autres en surveillant les portes des remparts et en patrouil lant dès le coucher du soleil. Dorénavant, ce sera la responsabilité du service de police uniquement de faire des rondes de nuit, de  h du soir à  h du matin. Le travail des policiers n’est pas de tout repos. Une faune agitée anime les nuits de … Durant cette visite, vous arpenterez des lieux marquants de la vie nocturne de Québec. Au détour des sites oubliés des théâtres, des tavernes et des maisons closes, vous découvrirez des détails croustillants sur les mœurs du temps. Suivez le guide !
Commencez la visite en traversant la porte SaintLouis vers l’intérieur des remparts. Placezvous au pied de l’escalier de la porte SaintLouis (trottoir de gauche), en faisant face aux fortifications.
8 Extrait de la publication
STATION 1 : PRÉPARATION  DE LA VILLE À LA NUIT Lieu : Porte SaintLouis, intérieur des remparts
9 Extrait de la publication
F     
Ce que vous venez de traverser, c’est une porte qui fait partie de tout un système de remparts de pierre. Vous savez que Québec n’est pas une cité comme les autres : c’est une ville fortifiée. Pour contrôler lesallées et venues et assurer la sécurité des habitants, on doit maintenir une présence à toutes les ouver tures. En temps de paix – comme en ce moment, en  –, tout le monde peut circuler librement à l’heure qui lui plaît. Mais, lorsque les militairessentent une menace planer sur Québec, on ferme les cinq portes de la ville pour la nuit. C’est ce quis’est passé dans les années  lorsque lesFénians ont franchi la frontière pour tenter d’envahir leCanada. Ce groupe d’Irlandais américains qui militait pour l’indépendance de l’Irlande avait mis la ville de Québec en état d’alerte pendant quelque temps !
Porte SaintLouis, vers 1870.
10 Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant