Madrid et Espagne du Centre 2ed

De
Publié par

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable dans le centre de l'Espagne
Un guide tout en couleurs qui comprend Madrid, Tolède et Castille-La Manche, Castille-Leon, Estrémadure et Aragon.
Un aperçu tout en couleurs et en photos des meilleures expériences d'un voyage dans le centre de l'Espagne : les maisons suspendues de Cuenca, les remarquables collections d'art à Madrid, l'architecture Renaissance à Salamanque, les sites antiques à Mérida, le patrimoine et la vie trépidante de Saragosse, les tapas, les randonnées dans les Pyrénées aragonaises...
Une grande variété d'excursions ainsi qu'une sélection très pratique d'itinéraires (sur 1, 2 ou 3 semaines).
Une section spéciale pour organiser un voyage avec ses enfants.
Une carte détachable de Madrid, avec les principaux sites, un index des rues et un plan des transports.
Un chapitre consacré aux activités en plein air, avec un focus sur la randonnée (parcs naturels, chemins de Compostelle), mais aussi du kayak, vélo, ski, escalade...
Des sections ciblées pour aller au cœur de la culture espagnole : la cuisine et le vin, le jambon, le flamenco, la tauromachie, l'architecture, la littérature, la peinture, le cinéma...



Publié le : jeudi 11 juin 2015
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816150629
Nombre de pages : 645
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Illustration
Illustration
Illustration

Bienvenue en Espagne du Centre

L’Espagne du Centre conjugue
avec bonheur une grande diversité
d’ambiances et de paysages.
Entre passion, sophistication
et hédonisme.

Une terre d’épopées

Nul ne peut rester insensible à la belle diversité des paysages de l’Espagne du Centre, où les plateaux et sierras découpés de vallées forment une mosaïque complexe. Au nord, les Pyrénées et les monts Cantabriques déploient leur majestueuse silhouette et invitent à la randonnée. Partout, au faîte des collines, dans le creux des vallées ou à flanc de falaise, de minuscules villages à la beauté intemporelle nous content, obstinément, la vieille Espagne.

Un paradis des saveurs

Ici, on ne badine pas avec la gastronomie et le vin. Les caractéristiques de base de la cuisine espagnole sont d’une simplicité confondante : diversité extraordinaire des produits, fortes traditions culinaires transmises à travers les générations par le biais de recettes ancestrales, et envie toute naturelle de créer et d’expérimenter. Des modestes bars où l’on se régale d’un assortiment de tapas dans le chahut des conversations animées, aux cadres raffinés des tables étoilées, les possibilités d’expériences gastronomiques sont innombrables.

Quand l’art imite la vie

Les ruines romaines battues par les vents, les cathédrales grandioses, les charmantes églises wisigothes et les incomparables joyaux d’architecture musulmane évoquent les grandes civilisations qui ont marqué le pays d’une empreinte indélébile. Plus près de nous, l’Espagne a vu naître des esprits aussi rebelles et créatifs que Salvador Dalí et Pablo Picasso, qu’elle a su placer à l’avant-scène. Les monuments majestueux du passé côtoient des créations architecturales audacieuses. Pas de doute : les réalisations de demain sauront encore nous surprendre.

Fiestas et flamenco

Malgré les difficultés, l’Espagne continue de vivre pleinement l’instant présent, de mille façons : au cœur de la nuit dans une rue bondée où le monde entier semble s’être donné rendez-vous pour faire la fête, pendant un spectacle de flamenco… Dans ces moments-là, aucun doute possible : c’est vraiment ça l’Espagne !

Illustration

rue du centre de Madrid (Cliquez ici)

JULIA DAVILA LAMPE / GETTY IMAGES ©

Illustration

Pourquoi j’aime l’Espagne du Centre

par Anthony Ham, auteur

Voici plus d’une décennie que je suis tombé amoureux de l’Espagne et que j’ai décidé de m’y installer. Pourtant, aujourd’hui encore, à voir l’effervescence qui règne dans la rue, je me dis qu’ici, tout peut arriver. La ferveur du pays transparaît dans le quotidien. L’Espagne a la musique dans l’âme et un élan inébranlable. Au fil du temps, j’ai largement fait mien l’amour de ses habitants pour la bonne chère, les paysages sauvages, et une vie pleine et entière.

Pour en savoir plus sur nos auteurs, voirCliquez ici.

Illustration

18 façons de voir l’Espagne du Centre

Flamenco

1 Typiquement espagnol, le flamenco (Cliquez ici) est inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Il remue l’âme, transporte dans un monde d’émotion, vous ouvre la porte d’un univers où alternent joie et chagrin. Cet art passionné et flamboyant n’a peut-être jamais été aussi populaire et novateur qu’aujourd’hui. Pour l’apprécier pleinement, un seul mot d’ordre : le découvrir en live. Ci-dessous : bailaora (danseuse de flamenco)

Illustration

ANDREA PISTOL ESI / GETTY IMAGES ©

Tournée des tapas

2Ir de tapear (sortir pour manger des tapas), c’est un peu un sport national. Profondément ancrées dans la culture espagnole, les tapas (Cliquez ici) sont autant un phénomène social qu’un plaisir gastronomique. Une poignée d’olives, un anchois mariné, une tranche de jambon sur du pain ou une part de tortilla : tout peut faire l’objet d’une tapa. Mais sous des dehors de simplicité se cache un art consommé. Les Espagnols font des merveilles de ces amuse-gueules que l’on mange debout, comme il se doit, avant de filer dans un autre bar pour en commander d’autres.

Illustration

DALLAS STRIBLEY / GETTY IMAGES ©

Édifices royaux madrilènes

3 On trouve plusieurs palais royaux dans la capitale et sa région, à commencer par le Palacio Real (Cliquez ici). Le palais d’Aranjuez (Cliquez ici), à l’immense façade en brique et pierre blanche, possède 300 salles. Mais le site royal incontournable est sans conteste le Real Monasterio de San Lorenzo de El Escorial (Escurial, Cliquez ici), riche d’une fabuleuse collection de peintures, où de nombreux monarques reposent dans le panthéon des Rois. À gauche : San Lorenzo de El Escorial

Illustration

MANFRED GOTTSCHALK / LONELY PLANET GETTY IMAGES ©

Cuenca la perchée

4 Dans le nord-est de la Castille-La Manche, au détour d’une vallée encaissée, la cité de Cuenca (Cliquez ici) est tout simplement magique. Accrochées aux falaises, ses casas colgadas (maisons suspendues) se dressent de façon spectaculaire au-dessus du vide. La plupart remontent au XVIe siècle ; toutefois, le site romain de Valeria (Cliquez ici), à une trentaine de kilomètres de là, atteste que ces constructions audacieuses existaient déjà il y a quelque 2 000 ans.

Illustration
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.