Malaisie, Singapour et Brunei 7ed - Îles de la côte est, Kelantan et Terengganu

De
Publié par

Ce chapitre Iles de la côte est, Kelantan et Terengganu est issu du guide consacré à la destination Malaisie, Singapour et Brunei.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.





Publié le : jeudi 14 novembre 2013
Lecture(s) : 11
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816141283
Nombre de pages : 80
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Pourquoi y aller

Si la côte est de la Malaisie est superbe, avec ses plages charmantes et ses kampung (villages) bucoliques, ce sont les îles, d’une beauté époustouflante, qui ramènent régulièrement les voyageurs dans la région. “Paradis” rend à peine justice à ces joyaux, bien que ce mot vienne forcément à l’esprit en découvrant le sable blanc et les palmiers des Perhentian ou de Pulau Kapas. Plongée et snorkeling permettent d’admirer les coraux et la riche faune marine dans une mer bleu azur.

Des villes telles que Kota Bharu ou Kuala Terengganu conservent une ambiance typiquement malaise, en dépit de la course effrénée du pays vers la modernité, et séduiront les amateurs de culture. Les amoureux de la nature pourront explorer la vaste jungle, largement préservée, qui occupe la majeure partie de l’arrière-pays du Kelantan.

Quand partir


Avril-mai Fuyez la chaleur dans les hautes régions montagneuses.

Juin-août Un temps plus sec et les fêtes de Kota Bharu font de l’été une excellente période pour une visite.

Novembre-février Peu d’hébergements restent ouverts, mais des réductions récompensent ceux qui bravent les pluies de mousson.


Plan rapproché sur les pages suivantes


À ne pas manquer

Le soleil, le sable et la mer sur les plages fabuleusement diverses des îles Perhentian (Pulau Perhentian,

Snorkeling et plage dans le paradis tropical moins fréquenté de Pulau Kapas

Une excursion nocturne en bateau à travers les mangroves où scintillent les lucioles dans le Penarik Firefly Sanctuary

Les délices culinaires des stands de rue et des restaurants de Khota Bharu

Les temples thaïlandais de Tumpat


KELANTAN

Les voyageurs ne font souvent que traverser rapidement cet État, à la pointe nord-est du pays, le considérant comme un lieu de transit entre la Thaïlande et Pulau Perhentian. Ils manquent ainsi un bastion de la culture malaise et l’un des plus fascinants melting-pots culturels d’Asie du Sud-Est, mêlant influences chinoise, indienne, thaïlandaise et malaise.

Retour au début du chapitre

Kota Bharu

425 000 HABITANTS

Kota Bharu offre le dynamisme d’une ville de taille moyenne, l’urbanisme compact et l’atmosphère chaleureuse d’une bourgade, une cuisine excellente et un bon choix d’hébergements. Étape logique entre la Thaïlande et les Perhentian, KB constitue une bonne base pour explorer le Kelantan. Des excursions d’une journée permettent de visiter les localités de l’État, dont l’artisanat et la culture sont présents dans la ville même.

Le centre-ville, un quartier animé au nord-est de la tour de l’horloge, est délimité par Jln Pintu Pong, Jln Kebun Sultan/Jln Mahmud, Jln Hospital et Jln Temenggong. La gare routière principale se situe près de Jln Padang Garong, en face du Kota Bharu Trade Centre, haut de 25 étages.

À voir

Le véritable attrait de Padang Merdeka réside dans son groupe de musées (748 2266 pour tous les musées ; www.kelantan.muzium.net). Vous pouvez les visiter tous en une journée et approfondir vos connaissances sur l’histoire et la culture malaises.

Bank Kerapu      MUSÉE

(Musée mémorial de la Seconde Guerre mondiale ; Jln Sultan ; adulte/enfant 2/1 RM ; 8h30-16h45 sam-jeu). Construit en 1912 pour la Mercantile Bank of India, le bâtiment de la Bank Kerapu est un joyau d’architecture coloniale. Premier édifice en pierre du Kelantan, il fut le quartier général de la Kempetai, la redoutable police secrète japonaise, durant la Seconde Guerre mondiale. Il est aussi appelé “musée de la Guerre” en raison de l’accent mis sur l’invasion et l’occupation japonaises, et l’état d’urgence de 1948. Ses collections comprennent essentiellement des vieilles photos, des fusils rouillés et d’autres souvenirs militaires.

Muzium Islam      MUSÉE

(Musée islamique ; Jln Sultan ; 8h30-16h45 sam-jeu). Le musée occupe une villa ancienne jadis appelée Serambi Mekah (véranda vers La Mecque), une référence à son passé de première école coranique du Kelantan. Il expose aujourd’hui une petite collection de photos et d’artefacts liés à l’histoire de l’islam dans l’État.

Istana Jahar      MUSÉE

(Musée des Cérémonies royales ; Jln Istana ; adulte/enfant 3/1,50 RM ; 8h30-16h45 sam-jeu). Le plus beau musée de Kota Bharu, en termes de collections et d’architecture, est installé dans un superbe bâtiment traditionnel couleur chocolat, qui date de 1887. Les collections illustrent l’artisanat et les rituels du Kelatan, de la description détaillée de l’art du batik aux cérémonies élaborées qui marquaient jadis l’existence – circoncision, mariage et rites funéraires.

Istana Batu      MUSÉE

(Musée royal ; Jln Istana ; adulte/enfant 2/1 RM ; 8h30-16h45 sam-jeu). L’Istana Batu, le palais jaune pâle du prince héritier, fut construit en 1939, puis donné à l’État pour devenir le Muzium Diraja. Les salles somptueusement meublées donnent un aperçu de la vie de la famille royale, avec des photos et des objets personnels – dont la collection de chapeaux du dernier sultan – exposés parmi de belles porcelaines et des divans kitsch.

Kampung Kraftangan      CENTRE ARTISANAL

(Village de l’Artisanat ; Jln Hilir Kota ; entrée libre, musée adulte/enfant 2/1 RM ; musée 8h30-16h45 sam-jeu). Ce village d’artisanat, une attraction touristique en face de l’Istana Batu, comprend un musée qui présente des sculptures sur bois, des batiks et d’autres objets artisanaux.

Muzium Negeri Kelantan      MUSÉE

(Musée de l’État ; 748 2266 ; Jln Hospital ; adulte/enfant 2/1 RM ; 8h30-16h45 sam-jeu). Le musée officiel de l’État, à côté du centre d’information touristique, renferme d’intéressantes collections relatives à l’histoire et à la culture du Kelantan ; malheureusement, les explications sont rares.

Cours

Roselan’s Malay Cookery Workshop      CUISINE

(017-933 7242 ; appelez pour l’adresse). Le chaleureux Roselan dirige ce populaire atelier de cuisine malaise. Les prix varient selon le nombre de participants et les ingrédients utilisés – comptez de 90 à 125 RM par personne en groupe de quatre. Vous serez invité dans une maison malaise de la classe moyenne (celle de Roselan ou d’un autre habitant) et préparerez des plats malais typiques. Contactez Roselan pour vous informer sur les cours prévus et obtenir son adresse. Des hôtels comme le Zeck’s ou le KB Lodge proposent des cours de cuisine à des tarifs similaires.


UN PEU DE CULTURE

Le Gelanggang Seni (Centre culturel ; carte (Cliquez ici) ; 744 3124 ; Jln Mahmud) propose régulièrement divers événements culturels locaux, dont le gasing uri (lancement de toupie), le silat (art martial malais), la fabrication de cerfs-volants, les percussions et le théâtre d’ombre. Gratuits, les spectacles sont particulièrement adaptés aux enfants. Ils ont lieu le lundi, le mercredi et le samedi, de février à septembre, de 15h30 à 17h30 et de 21h à 23h. Vérifiez les horaires auprès du centre d’information touristique (voir encadré) ou de votre hôtel. Ils devraient disposer d’un programme complet des événements.


Zecsman Design      BATIK

(012-929 2822 ; zecs man_design@yahoo.com ; Jln Hilir Kota, Kampung Kraftangan ; 10h-19h sam-jeu). Outre la vente de batiks, Zecsman Design offre des cours de 4 ou 5 heures afin d’apprendre la technique du batik ; comptez de 50 à 70 RM, selon la dimension et le tissu utilisé. Une formation d’une journée revient à 100 RM.

Circuits organisés

La plupart des hôtels organisent des circuits pour leurs clients : expéditions de 2 jours/3 nuits dans la jungle autour de Gua Musang (250-350 RM), excursions en bateau jusqu’à des villages de pêcheurs où des cerfs-volants en soie sont fabriqués à la lueur des bougies (60-80 RM), courtes visites de la ville (25-35 RM), circuits de 2 heures aux temples de Tumpat (75 RM) et visites d’ateliers d’artisans (demi-journée, 90-115 RM).

Pawi, du KB Backpackers Lodge (ci-après), Zeck, du Zeck’s Traveller’s Inn (ci-après), et le guide indépendant Roselan (017-933 7242) sont tous des guides fiables et compétents.

Fêtes et festivals

Les habitants de Kota Bharu aiment tellement les chants d’oiseaux qu’ils les enregistrent dans un bâtiment abandonné et les diffusent par haut-parleurs dans toute la ville. Chaque année vers le mois d’août, la cité organise un concours de chants d’oiseaux ; les cages ornementées sont presque aussi jolies que les chants. Le vendredi matin, un concours similaire a lieu dans un champ proche de la Zeck’s Traveller’s Inn, où les habitants accrochent les cages à de longs mâts, s’assoient et écoutent. Les voyageurs sont souvent invités à donner leur avis.

Un spectaculaire festival de cerfs-volants (Pesta Wau) a lieu en juin. Le carnaval culturel (Karnival Kebudayaan Kelantan), avec concours de tambours et de toupies, se déroule en septembre. Une semaine d’événements culturels marque l’anniversaire du sultan (mars-avril). Les dates varient ; renseignez-vous au centre d’information touristique.

De mars à septembre, le Centre culturel propose, 3 jours par semaine, un spectacle comprenant danses, chants, fabrication et démonstration de cerfs-volants et de toupies. Les spectacles ont lieu habituellement le samedi soir (deux séances), le lundi après-midi et le mercredi (après-midi et soir). Les horaires varient ; Miriam, au Zeck’s Traveller’s Inn, vous renseignera.

Où se loger

Kota Bharu est une étape prisée des baroudeurs et compte de nombreux hôtels pour petits budgets, dont plusieurs dans Jln Padang Garong. Les établissements de catégories moyenne et supérieure visent une clientèle d’affaires.

Zeck’s Traveller’s Inn      CHAMBRES D’HÔTES$

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi