Malaisie, Singapour et Brunei 7ed - Kuala Lumpur

De
Publié par

Ce chapitre Kuala Lumpur est issu du guide consacré à la destination Malaisie, Singapour et Brunei.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.





Publié le : jeudi 14 novembre 2013
Lecture(s) : 10
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816140668
Nombre de pages : 93
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Pourquoi y aller

En moins de deux siècles, Kuala Lumpur (KL) est passée du statut de bourg de prospecteurs d’étain à celui de prospère métropole du XXIe siècle, unique par sa diversité culturelle. Malais de souche, prospecteurs chinois, migrants indiens et colons britanniques ont façonné cette ville, chaque groupe ethnique y imprimant de façon indélébile son identité.

Il est difficile d’avoir une vision globale de KL et les sites phares n’y sont pas très nombreux. Le charme si particulier de Kuala Lumpur tient à la proximité entre mosquées, temples anciens et tours modernes, à ses étals croulant sous les durians âcres et les sacs à main de contrefaçon, à ses monorails filant dans une végétation verdoyante, et à ses habitants savourant des cappuccinos en surfant sur la Toile ou se délectant des spécialités des hawkers.

C’est un haut lieu de la gastronomie et du shopping, mais lorsque la pression urbaine devient trop forte, il suffit de s’échapper une journée du côté du Selangor ou du Negeri Sembilan .

Quand partir


Jan-fév Célébrez le Nouvel An chinois et la spectaculaire fête hindoue du Thaipusam.

Mars-avr Profitez des premières soldes et du Grand Prix de Malaisie.

Août-sept Explorez les marchés nocturnes et célébrez la fête nationale.


Plan rapproché sur les pages suivantes


À ne pas manquer

Les reflets métalliques jetés par les Petronas Twin Towers avant de grimper jusqu’à la passerelle qui les relie tout en haut.

L’effervescence de Chinatown , jour et nuit, pour manger, faire ses courses ou simplement observer la vie.

L’âme coloniale de KL que reflète le superbe ensemble de bâtiments anciens de Merdeka Square .

Les créatures à plumes du KL Bird Park , pièce maîtresse des luxuriants Lake Gardens.

Le raffinement des collections d’art musulman exposées au musée des Arts islamiques

La débauche de couleurs du temple Thean Hou en l’honneur de la Mère céleste.

Une expédition culinaire à Jalan Alor .


Histoire

En 1857, 87 prospecteurs chinois en quête d’étain s’arrêtaient au confluent de deux cours d’eau, le Klang et le Gombak, nommant l’endroit Kuala Lumpur, le “confluent boueux”. Un mois plus tard, touchés par la malaria et d'autres maladies tropicales, ils n’étaient plus que 17, mais les gisements qu’ils avaient découverts à Ampang attirèrent les mineurs. KL devint très vite une cité champignon bruyante, querelleuse et violente.

Comme cela avait été fait ailleurs dans la péninsule malaise, le sultan local embaucha un responsable, le Kapitan China, chargé de recadrer les aventuriers chinois et leurs sociétés secrètes. Yap Ah Loy, Kapitan China de 1868 à 1885, prit son travail tellement à cœur qu’il est considéré comme le fondateur de KL.

Loy avait à peine repris le contrôle qu’une lutte éclata entre les sultans locaux, dont l’enjeu était le trône du Perak. Balayée au cours du conflit, KL brûla en 1881. Cela permit au représentant du gouvernement britannique Frank Swettenham de mettre en place un plan d’urbanisme radicalement nouveau qui y transférait le gouvernement central, alors à Klang. En 1886, une ligne de chemin de fer reliait KL à Klang. En 1887, des milliers de bâtiments en brique voyaient le jour et, en 1896, la cité devenait la capitale des tout nouveaux États malais fédérés.

Après son occupation par les forces japonaises durant la Seconde Guerre mondiale (où quantité de Chinois furent torturés et tués, et beaucoup d’Indiens envoyés aux travaux forcés en Birmanie sur la “voie ferrée de la mort”), KL fut à nouveau investie par les Britanniques, qui ne furent chassés qu’à la déclaration d’indépendance, en 1957.

KL connut ses heures les plus sombres le 13 mai 1969 lorsque des émeutes raciales, principalement entre les communautés malaise et chinoise, firent des centaines, voire des milliers de victimes. L’année suivante, les élections municipales étaient ajournées – et depuis lors, le ministre des Territoires fédérés se charge de nommer le maire. En 1974, lorsque le sultan de Selangor céda officiellement la ville à l’État, elle devint le territoire fédéral de Kuala Lumpur, et prospère depuis comme capitale politique et commerciale de la Malaisie.

À voir

En dehors des sites majeurs, gardez du temps pour les hallucinants centres commerciaux, partie intégrante de la KL experience !

GOLDEN TRIANGLE

Menara KL      TOUR PANORAMIQUE

(KL tower ; carte (Cliquez ici) ; 2020 5448 ; www.kltower.com.my ; 2 Jln Punchak ; plateforme d’observation adulte/enfant 47/27 RM, navette gratuite toutes les 15 min ; plateforme 9h-22h, derniers billets 21h30, navettes 9h-21h30). Le sommet de cette tour de télécommunications au cœur de la Bukit Nanas Forest Reserve découvre la plus belle vue qui soit sur KL. Passez le tralala touristique au pied de la tour (promenades à poney, simulateur de courses de F1, petit aquarium) pour gagner au plus vite la plateforme d’observation qui coiffe la tour. On dit son sommet inspiré de la forme des toupies chères aux enfants malaisiens. Un étage au-dessus, le restaurant tournant Atmosphere 360 (Cliquez ici) donne l’occasion d’un repas inoubliable. Une navette dessert la tour depuis la porte sur Jln Punchak.

Aquaria KLCC      AQUARIUM

(Carte (Cliquez ici) ; 2333 1888 ; www.klaquaria.com ; concourse level, KL Convention Centre ; adulte/enfant aquarium 45/35 RM, aquarium et aquazone 80/52 RM ; 11h-20h). Cet impressionnant aquarium occupe le sous-sol du KL Convention Centre. En plus d’observer des poissons colorés et de vivre des expériences comme celle de toucher une étoile de mer, un tunnel aquatique vous mène sur 90 m parmi les requins-taureaux et les mérous géants, impressionnants mais inoffensifs.

Bukit Nanas Forest Reserve      RÉSERVE FORESTIÈRE

(Carte (Cliquez ici) ; 7h-18h). Plutôt que de prendre la navette jusqu’à la Menara KL, suivez l’un des courts sentiers jalonnés de panneaux explicatifs qui sillonnent la forêt de plaine à Diptérocarpacées. La “colline des Ananas” (Bukit Nanas en malais) est la première portion de jungle à avoir été protégée en Malaisie. Au pied de la colline, le Centre d’information de la forêt (2026 4741 ; www.forestry.gov.my ; Jln Raja Chulan ; 9h-17h) accueille d’intéressantes expositions et fournit des brochures.

Galeri Petronas      GALERIE D’ART

(Carte (Cliquez ici) ; 2051 7770 ; www.galeripetronas.com.my ; 3e ét., Suria KLCC ; 10h-20h mar-dim). Troquez consumérisme contre culture dans cet espace lumineux et moderne où sont présentées de remarquables expositions temporaires de photographie et peinture contemporaines, régulièrement renouvelées.

Plan rapproché sur les pages suivantes

Badan Warisan Malaysia      ÉDIFICE HISTORIQUE

(Heritage of Malaysia Trust ; carte ; 2144 9273 ; www.badanwarisan.org.my ; 2 Jln Stonor ; 9h-17h lun-sam). Découvrez le travail de cette ONG qui s’attache à préserver le patrimoine bâti de Malaisie. Son siège occupe, à l’ombre des Petronas Towers, une maison basse coloniale de 1925 qui accueille également des expositions et une boutique de souvenirs avec livres, meubles anciens en bois et artisanat local. Le domaine conserve un magnifique exemple de maison en bois traditionnelle du Kedah, le Rumah Penghulu (carte (Cliquez ici) ; don suggéré 10 RM ; visites 11h et 15h lun-sam).

CHINATOWN, MERDEKA SQUARE ET MASJID JAMEK
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi