Munich la Bavière et la forêt noire 1ed

De
Publié par


Un nouveau guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Bavière et dans la Forêt-Noire






Une nouvelle destination allemande pour les guides Lonely Planet



Une couverture vraiment exhaustive du sud de l'Allemagne : Munich, les châteaux de Louis II de Bavière, la route romantique, les Alpes bavaroises, la Forêt-Noire avec des chapitres pour découvrir la Bade-Wurtemberg : le lac de Constance, Stuttgart, le Danube....



Un chapitre consacré à la ville autrichienne de Salzbourg, frontalière et toute proche, une excursion très fréquente pour les touristes se rendant en Bavière



Un chapitre spécial rempli d'astuces pour se rendre en Bavière pendant l'Oktoberfest, le plus grand festival de l'année en Allemagne.



Un chapitre pour voyager avec ses enfants, utile pour une région se prêtant admirablement aux vacances familiales (châteaux, lacs pour se baigner, villages de contes de fées...).





Publié le : jeudi 6 juin 2013
Lecture(s) : 15
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816134735
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Plan rapproché sur les pages suivantes

Entre châteaux de contes de fées et grosses cylindrées, fermes traditionnelles et constructions avant-gardistes, énergie verte et Biergärten, le sud de l’Allemagne chérit ses traditions tout en affichant la plus pimpante modernité.

Maison bavaroise traditionnelle

DOUG MCKINLAY/GETTY IMAGES

Retour au début du chapitre

Le pays des châteaux

Le patrimoine historique du sud de l’Allemagne est d’une richesse peu commune. Longtemps morcelé en une myriade de principautés, le territoire a hérité d’un nombre incroyable de forteresses, châteaux et résidences baroques, érigés par des princes bâtisseurs qui surent employer les meilleurs artistes de leur temps. La dynastie des Wittelsbach, qui régna plusieurs siècles sur la Bavière, a particulièrement marqué la région. Son rejeton le plus célèbre, l’extravagant Louis II, a pratiquement impulsé à lui tout seul le tourisme, avec ses constructions féeriques, qui ruinèrent les caisses royales mais font aujourd’hui toute la richesse de la Bavière.

Retour au début du chapitre

Air alpin et élégance munichoise

La Bavière est faite pour ceux qui préfèrent l’air frais à la climatisation. Si les Alpes ne font que chatouiller le bas-ventre de l’Allemagne, les habitants ont su comment tirer le meilleur parti de leurs sommets, en installant des funiculaires le long des pentes verticales, en sillonnant le paysage de pistes de vélo, de randonnée et de ski de fond, et même en faisant monter un train jusqu’au sommet de la Zugspitze, la plus haute montagne du pays. Le tout à seulement quelques kilomètres de Munich, une ville séduisante, raffinée et pleine d’assurance, dotée d’une atmosphère nonchalante, presque méditerranéenne.

Fête foraine de Munich

JOHANNES SIMON/STRINGER/GETTY IMAGES

Retour au début du chapitre

Confort et bien-être

Les Allemands ont un mot, Gemütlichkeit, pour désigner ce mélange de confort, de bien-être et de détente. Aucun autre endroit n’est aussi imprégné de cette ambiance que le sud de l’Allemagne, où vous attendent Biergärten aux guirlandes électriques, vues alpines, villes médiévales et châteaux merveilleux. La prospérité de la Bavière et du Bade-Wurtemberg s’affiche dans les grosses cylindrées dévalant des Autobahn rutilantes mais aussi dans les restaurants gastronomiques et les spas alpins chics. Mais ces Länder se prévalent aussi d’un grand dynamisme, dont la scène culturelle florissante de Munich se fait le meilleur témoin.

Retour au début du chapitre

Pendules à coucou et Lederhosen

Montagnards bien charpentés en Lederhosen, jeunes femmes au décolleté généreux jonglant avec des assiettes de rôti de porc, musiciens de fanfare éméchés, fermes dignes d’Hansel et Gretel, le sud du pays sait tenir ses promesses en termes de folklore ! Cela est d’autant plus vrai sur la Route romantique, voie de 350 km de long ralliant Wurtzbourg aux Alpes à travers des villes fortifiées séculaires et pittoresques. Et si vous pensez que tout ce folklore n’est bon que pour les touristes, sachez que de nombreux Bavarois revêtent leur Lederhose ou leur Dirndl pour participer aux fêtes traditionnelles.

Retour au début du chapitre

13 FAÇONS DE VOIR LA BAVIÈRE ET LA FORÊTNOIRE

JON ARNOLD/GETTY IMAGES

Retour au début du chapitre

Munich

1 La capitale de la Bavière est souvent associée à l’Oktoberfest et à sa célèbre équipe de football. Une fois sur place, vous vous apercevrez bien vite qu’elle offre bien d’autres attraits. L’ancien siège des rois de Bavière renferme des monuments de toute beauté, palais et églises baroques au premier chef, sans oublier une profusion de musées célébrant l’art sous toutes ses formes. Outre les réjouissances de l’esprit, Munich séduit les accros du shopping avec ses quartiers animés remplis de boutiques et les amateurs de houblon avec ses nombreux Bierpalast et Biergarten. Deuxième ville allemande, Munich conjugue à merveille le dynamisme d’une métropole et l’indolence propre à la Bavière. Ci-dessus : Nouvel hôtel de ville, Marienplatz, Munich

MICHAEL TAYLOR/GETTY IMAGES

Retour au début du chapitre

Oktoberfest

2 Les frontières sociales tombent, les étrangers lient connaissance et tout le monde chante, boit et s’amuse à n’en plus pouvoir lors de la plus grande fête de la bière au monde. Si la manifestation munichoise (Cliquez ici) attire une foule d’hédonistes venus de tous les pays, elle offre aussi un visage plus calme et authentique, où les tentes à bière tapageuses laissent place à des traditions qui vous ramèneront au temps des premières Oktoberfest du début du XIXe siècle. Alors, enfilez votre Lederhose ou votre Dirndl et foncez à la Theresienwiese pour vivre une expérience inoubliable (si tant est que vous vous en souveniez le lendemain). Ci-dessus : Tente à bière sur la Theresienwiese

SEAN GALLUP/GETTY IMAGES

Retour au début du chapitre

Bierpalast et Biergarten

3 Munich et la Bavière sont synonymes de Bierpalast, institution hors du temps composée de chopes géantes, de plantureuses serveuses au corset lacé et de fanfares locales. Si la Hofbräuhaus, dans le centre-ville de Munich, est la doyenne des Bierpalast, le Sud compte quantité d’autres établissements tout aussi authentiques et peut-être moins touristiques. Si vous préférez vous désaltérer en plein air, Munich a fêté le 200e anniversaire de ses Biergärten en 2012, et cette tradition estivale a encore de beaux jours devant elle. Ci-dessus : Tente de la Hofbräuhaus à l’Oktoberfest

FRANK LUKASSECK/4CORNERS

Retour au début du chapitre

Château de Neuschwanstein

4 Comme dans un conte de fées, le château le plus célèbre de Bavière surgit des bois au sommet d’une colline au-dessus de Füssen. Commandé par Louis II, roi de Bavière au XIXe siècle, Neuschwanstein reflétait le désir du monarque de se cloîtrer dans un monde chimérique, imprégné de geste romantique et de musique wagnérienne. Il ne passera finalement que 170 jours dans sa résidence, qui est aujourd’hui l’un des sites les plus visités du pays.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi