Naples et la Côte Amalfitaine - 5ed

De
Publié par

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Naples et la côte amalfitaine


Un guide tout en couleurs pour apprécier la richesse d'une région hors norme.
Un aperçu des sites incontournables et des meilleures expériences sur place : les marchés de Naples, Pompéi, la grotta Azzurra, Positano, la petite île de Procida, la ville de Ravello, le Vésuve...
Des suggestions d'itinéraires et une sélection thématique pour organiser un voyage en phase avec ses envies : le top des découvertes gastronomiques, des trésors archéologiques, des merveilles naturelles, de l'architecture...
Une couverture exhaustive de la ville de Naples et sa baie (Herculanum, Pompéi et le Vésuve).
Des sections couleurs consacrées à l'art baroque, aux sites antiques de la région (Herculanum, Paestum, les Champs Phlégréens, Naples souterraine), aux îles et à la côte amalfitaine.
Un plan en 3D de Pompéi.
Des chapitres consacrés aux voyages avec des enfants et aux activités de plein air (balades et randonnées, plages, plongée, sources thermales...).
Des cartes claires et une couverture approfondie des moyens de transport pour être autonome dans ses déplacements.
Des focus sur des aspects emblématiques de la vie napolitaine : des saints catholiques aux nombreuses superstitions, en passant par la mafia et le football.
Un chapitre " Cuisine " particulièrement complet sur la gastronomie locale : les fondamentaux, les spécialités, us et coutumes, le vin, les pizzas, la mozzarella...



Publié le : jeudi 28 avril 2016
Lecture(s) : 1
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816157642
Nombre de pages : 451
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Cover image

map6-1

Plan rapproché sur les pages suivantes

map6-1a

Naples et la côte amalfitaine pourraient bien représenter l’Italie de vos rêves. Rues pleines de vie, palais baroques à la splendeur fânée, villages aux teintes pastel et superbes panoramas composent un cocktail d’une rare intensité.

Richesse culturelle

En Europe, peu de régions peuvent se vanter de posséder la richesse culturelle de la Campanie. Difficile de choisir entre la visite des appartements royaux des Bourbons et la découverte de la villa ornée de fresques de la femme d’un empereur romain, de décider quelle toile du Caravage il ne faut pas manquer, entre le chef-d’œuvre exposé dans le Pio Monte della Misericordia et son dernier tableau conservé à l’intérieur du Palazzo Zevallos, de style Belle Époque. L’abondant patrimoine de la Campanie enflammera votre imagination avec ses temples antiques, ses voies romaines et ses magnifiques fresques et sculptures.

Retour au début du chapitre

Délices culinaires

Le voyage en Campanie a tout d’un festin : pizza cuite au feu de bois à Naples, déjeuners qui s’éternisent dans les agriturismi (gîtes ruraux) du Cilento et délicieuses pâtisseries dans les fameuses pasticcerie (pâtisseries) de la côte amalfitaine. Et que diriez-vous de déguster du coniglio all’Ischitana (lapin à la mode d’Ischia) dans une trattoria rustique de l’île, de goûter la colatura di alici (pâte d’anchois) à Cetara ou de vous détendre, un verre de Falanghina à la main, en vous demandant quelle ville (de Caserte ou de Paestum) produit la mozzarella la plus crémeuse ?

Retour au début du chapitre

Charme méridional

Passionnés, expansifs, les habitants de la Campanie font passer le reste des Italiens pour des personnes guindées. Les gens trouvent toujours du temps pour un expresso dans le café du coin ou pour quelques minutes de bavardage sur une place ensoleillée. Vous achetez des fruits sur le marché et l’instant d’après, vous êtes en pleine discussion sur la météo ou les derniers résultats sportifs. Ici, personne ne passe inaperçu très longtemps et vous pourriez très bien vous retrouver assis à la table, couverte de victuailles, de votre tout nouvel ami après une simple chiacchiera (discussion).

Retour au début du chapitre

Merveilles naturelles

Montagnes escarpées, fumerolles, spectaculaires grottes côtières… Dame Nature s’est montrée généreuse dans le sud de l’Italie. La Grotta di Castelcivita, le bouillonnement des entrailles de la Terre au cratère de la Solfatara ou les grottes sous-marines de Capri, à découvrir au cours d’une plongée, sont impressionnantes. Des activités plus paisibles vous attendent aussi : une balade à cheval sur les pentes du Vésuve, une escapade en voilier le long de la côte amalfitaine, ou un bain de soleil sur une plage d’Ischia. Les possibilités sont multiples avec, pour constante, des paysages variés à la beauté magique.

RICHARD I’ANSON/GETTY IMAGES ©

Marina Grande, Capri


Pourquoi j’aime Naples et la côte amalfitaine

par Cristian Bonetto, auteur

Ma famille a beau être originaire du nord de l’Italie, mon cœur bat pour Naples et la côte amalfitaine. C’est l’Italie dans son état le plus pur, un lieu caractérisé par des routes côtières aux virages en épingle à cheveux tout autant que par des expressos corsés servis dans des tasses brûlantes. La région s’épanouit dans les drames et les palais luxueux où les scandales se sont succédé à l’ombre du Vésuve. Que la baie de Naples ressemble à un amphithéâtre géant n’est pas étonnant. Détours, exagération et pathos sont monnaie courante, et aucun autre coin de ce bel paese ne me fait me sentir plus vivant.

Pour en savoir plus sur les auteurs, lire (Cliquez ici)


Retour au début du chapitre

10 façons de voir Naples et la côte amalfitaine


Dans ce chapitre blackarr

Marchés de Naples

Pompéi

Marchés de Naples

1 Rien de tel que d’être réveillé par la rumeur d’un marché napolitain (Cliquez ici), que ce soit le marché populaire de Porta Nolana ou le plus vieux de la ville, La Pignasecca. Fête des sens, ils tiennent autant du souk nord-africain que du marché européen. Des vendeurs de fruits font l’article en dialecte napolitain, des têtes d’espadon émergent parmi des piles de sardines argentées, tandis que flotte l’odeur irrésistible du pain casareccio (fait maison) croustillant et des sfogliatelle (pâtisseries à la ricotta) juste sorties du four.

LONELY PLANET/GETTY IMAGES ©

Mercato di Porta Nolana, Naples

Retour au début du chapitre

Pompéi

2 Les ruines de Pompéi, jadis une cité romaine prospère, figée dans les affres de la mort en 79, rappellent la force impitoyable de la nature et la fugacité de la vie. Découvrez les rues romaines, le forum herbeux bordé de colonnes, la maison close, le théâtre de 5 000 places et les fresques de la Villa dei Misteri en pensant à la description de la tragédie par Pline le Jeune : “L’obscurité revint. La pluie de cendres recommença plus forte et plus épaisse. Nous nous levions de temps en temps pour secouer cette masse qui nous eût engloutis et étouffés sous son poids”.

MARTIN CHILD/GETTY IMAGES ©

Retour au début du chapitre

Chemins de la côte amalfitaine

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi