Otaku Tōkyō isshūkan

De

 Voyager à Tōkyō est un rêve pour tout fan de pop-culture japonaise. Et si vous n’aviez qu’une semaine pour vous faire de mémorables souvenirs de passionné ? Relevez le défi grâce à cet ouvrage ! Il vous guidera vers les lieux emblématiques des anime/mangas et vous permettra de découvrir les différents visages de la capitale du Japon. 

Un compagnon de voyage et un concentré de culture otaku.

- Collection "Panorama", guide de voyage.

- Existe également en version optimisée pour iPad, pour iPhone/iPod et pour Kindle.

- Existe également en livre papier. Voir le site de l'éditeur : http://univers-partages.org/editions


Publié le : jeudi 17 mai 2012
Lecture(s) : 73
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782954093727
Nombre de pages : 40
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
cover

Guide de voyage - collection Panorama

Otaku Tōkyō isshūkan

Une semaine au cœur de la passion manga


Direction artistique : Rosalys

© 2012 Morgan Magnin
Tous droits réservés.

© 2012 Univers partagés éditions
20 rue du Maine - 44000 Nantes - France
www.univers-partages.org

Dépôt légal : mai 2012
ISBN : 978-2-9540937-2-7

Conception graphique : Rosalys

cover

Préface


Comme beaucoup de jeunes de ma génération, j’ai grandi en regardant nombre de dessins animés japonais à la télévision, sur Antenne 2, TF1 ou La 5. Adolescent, j’ai vécu l’explosion du manga avec les arrivées successives de Saint Seiya, Dragon Ball, Akira, Ranma ½, Sailor Moon… Partir au Japon est longtemps resté un rêve. Alors quand ce projet s'est concrétisé, il me paraissait inconcevable de visiter Tōkyō sous l’angle unique de la tradition. La capitale japonaise est protéiforme et mérite qu’on s’intéresse à ses différents visages.

J'ai conçu ce livre comme une proposition d'exploration, que chacun pourra s'approprier à sa manière. Si vous visitez Tōkyō pour la première fois et si le menu que je vous propose vous convient, vous pouvez vous laisser porter par le programme que je vous suggère. L'association des différents lieux à visiter en une même journée repose sur une combinaison de critères de localisation géographique (en évitant, par exemple, de rejoindre deux points situés aux extrêmes opposés de la ville), de cohérence thématique et de bonne gestion du temps (notamment en termes d'horaires d'ouverture des sites touristiques). Mais ce guide peut également être picoré en fonction de vos goûts, de vos disponibilités et de vos envies du moment. Il ne se veut pas exhaustif : certains « classiques » (tel le Musée Ghibli), régulièrement mis en avant par l’Office du Tourisme japonais, sont volontairement omis afin de se focaliser sur mes coups de cœur.

J'espère que vous prendrez autant de plaisir à lire cet ouvrage que j'en ai eu à découvrir la capitale nipponne.

Un séjour qui en appelle d'autres !

Le programme


  • Lundi : Akihabara 
  • Mardi : Palais Impérial et ses Jardins, et Tōkyō Character Street 
  • Mercredi : Tōkyō Tower, Pokémon Center et Shibuya
  • Jeudi : Ikebukuro, Namja Town, Otome Road et Shinjuku 
  • Vendredi : Asakusa, Tōkyō Sky Tree et Tōei Animation Gallery
  • Samedi : Nakano Broadway et Sanrio Puroland
  • Dimanche : Parc Yoyogi et Harajuku

Lundi


  • Akihabara
cover

Akihabara


Tags

  • manga/anime
  • musique
  • jeux vidéo
  • cosplay
  • shopping
  • goodies

Pratique

  • Localisation : Nord de Tōkyō 
  • Accès : En métro, s'arrêter à Akihabara Station.
  • Budget : Accès gratuit, le reste dépend ensuite des velléités d’achats du visiteur.

De tous les quartiers de Tōkyō, Akihabara est indubitablement la « mecque » de la culture visuelle (manga, anime) et de l’électronique. On y trouve beaucoup de magasins dédiés qui s’étalent sur plus de sept niveaux, chaque étage ayant une thématique propre (les mangas, les DVD, les petits produits dérivés, les maquettes, etc.). Le jeu vidéo n’est pas en reste, avec des salles d’arcade imposantes et des boutiques d’une grande diversité. Je vous recommande de commencer l'exploration de cette vaste zone par le Tōkyō Anime Center, dans le bâtiment Akihabara UDX, directement face à la station de métro. Il est en effet possible d’y découvrir de nombreuses informations sur le quartier et la culture pop. 

Quelques pas dans les rues conduisent immanquablement le visiteur à croiser des jeunes filles costumées en maid, occupées à distribuer des prospectus aux couleurs de l’établissement qui les emploie. Car Akihabara abrite un nombre important de maid cafés. Certains ont acquis une certaine renommée au fil des ans, et ne sont plus uniquement les repères de spécialistes. Il n’est donc pas rare d’y croiser des hommes d’affaire ou de simples curieux. Les photos sont généralement interdites, un service spécial de photographies étant proposé (moyennant finances) aux clients souhaitant conserver un souvenir mémorable de leur visite. L’ambiance des maid cafés dépend beaucoup de l’établissement fréquenté. Mieux vaut donc se renseigner préalablement sur le style des différents cafés d’Akihabara afin d’en choisir un adapté à ses goûts.

Les AKB48, groupe phare de la scène japonaise, sont issues de ce quartier… et il serait bien difficile de ne pas en avoir conscience tant les affiches pour ces jeunes filles sont nombreuses. Les différentes formations associées (SKE48, NMB48, SDN48) se produisent régulièrement, mais il est très difficile d’obtenir une place, même pour les Occidentaux qui bénéficient pourtant d’un système de tirage au sort potentiellement favorable. Heureusement, le fan peut toujours se consoler en prenant un verre au café qui leur est dédié (à la sortie de la station de métro de Akihabara) ou en achetant quelques produits à l’effigie de son idol préférée à la boutique officielle. 

Gundam, licence de robots culte au Japon, bénéficie elle aussi de son propre café, ouvert de 10h à 23h. Il est évidemment plus facile d’y avoir de la place à l'heure du petit-déjeuner ou du goûter. L’espace met à l’honneur de manière très soignée l’univers créé par Yoshiyuki Tomino. Le sens du détail est poussé jusque dans les toilettes où l’appui sur un bouton fixé au mur semblera donner vie au robot Gundam qui l’habite. Si la serveuse à l'accueil est la seule costumée (ce costume change en fonction des jours), ses collègues disposent d'élégantes tenues noires aux couleurs du Gundam Café. Des menus spéciaux sont proposés sur des périodes de deux mois, correspondant à une mise en valeur de telle ou telle série de l’univers Gundam. Une belle immersion dans ce classique de la science-fiction japonaise !

L'auteur


Morgan Magnin est Maître de conférences à l’École Centrale de Nantes, ainsi que Coordinateur culturel depuis 2007, après avoir été rédacteur pour le magazine Mangajima. Organisation d’événements, conférences, conseil, ... À travers ces actions pédagogiques, son but est de promouvoir la création dessinée auprès des jeunes et du grand public. Il est notamment le responsable du Pôle Asiatique du festival international de science-fiction Utopiales.

Du même auteur chez Univers partagés éditions :

  • Workaholic - Bande dessinée - illustrations de Rosalys

La maison d'édition


Univers partagés éditions est une maison d’édition associative créant des contes français au charme japonais. Quêtes initiatiques, voyages et aventures magiques, ... À l'image des récits japonais auxquels la maison d'édition rend hommage, ces livres sont conçus pour encourager toutes les personnes qui n’ont jamais oublié leurs rêves.

Panorama est une collection invitant à porter un regard curieux sur le monde, à travers le voyage ou la réflexion sur la culture. Guides de voyages, essais ou manuels, les ouvrages de cette collection permettent d'en savoir plus sur le Japon.

  • Les autres livres chez Univers partagés éditions :

    www.univers-partages.org
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Fraisie, la magie de la pâtisserie

de univers-partages-editions

Fraisie, okashi no mahoo

de univers-partages-editions

Divines

de univers-partages-editions

suivant