Ouest Américain 7 - Nord-Ouest Pacifique

De
Publié par

Ce chapitre Nord-Ouest Pacifique est issu du guide consacré à la destination Ouest Américain.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.





Publié le : jeudi 11 septembre 2014
Lecture(s) : 2
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816147711
Nombre de pages : 188
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Rocheuses

Le top des restaurants

Root Down

Salt

Rickshaw

Pine Creek Cookhouse

Silk Road

Le top des hébergements

Curtis

Boise Guest House

Chautauqua Lodge

Alpine House

Old Faithful Inn

Pourquoi y aller

Véritable colonne vertébrale du pays, la haute chaîne de montagnes des Rocheuses est un coin de nature à l’état brut avec sa rangée de pics enneigés, ses canyons accidentés et ses rivières sauvages dévalant les États de l’Ouest. À voir la beauté et la vitalité de l’endroit, il n’est pas étonnant qu’au siècle dernier les malades s’y rendaient encore en cure.

Les vertus apaisantes des Rocheuses demeurent. Vous y trouverez au choix tranquillité (le Wyoming est l’État le moins peuplé du pays) ou adrénaline. L’action est au cœur de la vie de ses habitants : escalade, ski sur glacier, rafting… Et après l’effort, accordez-vous une détente bien méritée dans une source d’eau chaude à la lueur des étoiles, ou autour d’un délicieux repas à base de produits locaux.

Enfin, ne manquez pas de vous laisser charmer par la démesure des parcs nationaux de Yellowstone, Rocky Mountain, Grand Teton et Glacier, où rodent encore les “Big Five” américains (grizzly, élan, bison, puma et loup).

Quand partir


Juin-août Longues journées estivales propices au vélo, à la randonnée, la visite de marchés…

Sept et oct La chute des feuilles colorées s’accompagne de celle des prix de l’hébergement.

Jan et fév Sommets enneigés, poudreuse et soirées animées.



À NE PAS MANQUER

Enfilez un Stetson et partez à la découverte des grands espaces du Wyoming et du Montana au galop ! L’été, les ranchs organisent de superbes promenades dans les Rocheuses.


En bref

Principale ville Denver (600 000 hab.)

Montagnes Le Colorado compte le plus grand nombre de sommets de plus de 4 267 m des États-Unis.

Fuseau horaire Heure des Rocheuses(2 heures de retard sur New York)

Le saviez-vous ?

En plantant votre tente au Yellowstone National Park, vous dormirez au sommet de l’un des plus grands supervolcans au monde. Il entre en activité tous les 640 000 ans : une éruption est imminente, d’ici 10 000 ans !

Sites Web

Denver Post (www.denverpost.com) Journal le plus lu

5280 (www.5280.com) Meilleur mensuel de Denver

Discount Ski Rental (www.rentskis.com) Disponible dans les principaux centres touristiques

14ers (www.14ers.com) Destiné aux randonneurs des Rocheuses.

Comment s’y rendre et circuler

L’unique grand aéroport international de la région se trouve à Denver (DEN). Avec l’aéroport de Colorado Springs, il propose des vols sur de petits appareils pour Jackson, Boise, Bozeman et Aspen notamment.

Amtrak gère deux lignes desservant la région : le California Zephyr relie quotidiennement Emeryville à Chicago en marquant 6 arrêts dans le Colorado, notamment à Denver, Fraser-Winter Park, Glenwood Springs et Grand Junction ; l’Empire Builder circule quotidiennement de Seattle ou Portland à Chicago en marquant 12 arrêts dans le Montana (dont Whitefish, East Glacier et West Glacier) et 1 arrêt dans l’Idaho, à Sandpoint.

Greyhound assure des liaisons dans certaines zones des Rocheuses, mais avoir son propre véhicule est indispensable si l’on désire explorer vraiment la région.


PARCS NATIONAUX

La région compte quelques-uns des plus grands parcs nationaux du pays. Dans le Colorado, le Rocky Mountain National Park recèle de superbes randonnées à travers les forêts alpines et la toundra. On y trouve aussi le Great Sand Dunes National Park, aux allures de Sahara, et le Mesa Verde National Park, réserve archéologique dotée de beaux habitats troglodytes.

Le Wyoming s’enorgueillit, avec le Grand Teton National Park, de cimes granitiques déchiquetées. Le premier parc national des États-Unis, le Yellowstone National Park où abondent geysers volcaniques, sources chaudes et montagnes boisées, se trouve non loin de là. Le Montana n’est pas en reste avec le Glacier National Park et sa multitude de pics sédimentaires, de petits glaciers et d’animaux, dont le grizzly. L’Idaho, enfin, abrite la Hells Canyon National Recreation Area, où la Snake River a creusé le plus profond canyon d’Amérique du Nord. Le National Park Service (NPS ; www.nps.gov) gère une vingtaine d’autres sites historiques, de monuments, de réserves naturelles et de zones nationales de loisirs (national recreation areas) à travers tout l’État.


Le top des cours en plein air

Les Rocheuses offrent le cadre idéal pour s’essayer aux sports de plein air, et pour observer la nature en action.

Chicks with Picks. Cours d’escalade sur glace par des femmes, pour des femmes.

Yellowstone Institute (www.yellowstoneassociation.org). Pour étudier les loups, l’écologie ou les arts auprès d’experts.

Teton Science Schools Ecology. Une initiation à la nature ; idéal pour les enfants.

Colorado Mountain School. Apprentissage des techniques pour escalader en toute sécurité.

Histoire

Avant l’arrivée des trappeurs français et des Espagnols à la fin du XVIIIe siècle, de nombreuses tribus vivaient dans les Rocheuses (Rocky Mountains), notamment les Nez-Percés, les Shoshone, les Crow, les Lakota et les Ute.

En 1803, ayant racheté la Louisiane, les États-Unis acquirent la quasi-totalité du Montana et du Wyoming actuels, ainsi que l’est du Colorado. L’opération fit la renommée de Meriwether Lewis et de William Clark, qui parcoururent quelque 13 000 km en trois ans lors d’une expédition devenue légendaire, ouvrant ainsi la voie à d’autres explorateurs et à une forte immigration. Jusqu’au XXe siècle, les convois de pionniers se succédèrent à travers les montagnes. L’achèvement de la ligne de chemin de fer transcontinentale dans le sud du Wyoming, à la fin des années 1860, ne ralentit que temporairement ce flot humain.

Afin de libérer de l’espace pour les colons, les États-Unis chassèrent les Espagnols, les Britanniques et, au cours d’une sombre page de leur histoire, anéantirent la majorité des Indiens. Le gouvernement signa d’innombrables traités pour apaiser la colère des tribus confrontées à une immigration massive. Ce furent autant de marchés de dupes : au fil des ans, les Indiens se trouvèrent cantonnés dans des réserves se réduisant comme peau de chagrin. L’incursion des chercheurs d’or sur les territoires indiens du Montana et la construction par l’armée américaine de plusieurs forts le long du Bozeman Trail déclenchèrent une série de guerres, notamment avec les Lakota, les Cheyenne et les Arapaho.


LES ROCHEUSES EN…

Deux semaines

Débutez votre odyssée dans les Rocheuses par Denver et ses environs. Descendez des rapides en bouée, faites du shopping vintage ou enfourchez un vélo dans la ville de Boulder où bohème se conjugue avec plein air, puis asseyez-vous à la terrasse d’un café pour profiter de l’ambiance. Admirez les vues du Rocky Mountain National Park avant de prendre l’I-70 vers l’ouest pour profiter des montagnes entourant Breckenridge, qui abritent les meilleures pistes pour débutants du Colorado. Rendez-vous à Steamboat Springs, véritable paradis du VTT, avant d’entrer dans le Wyoming.

Votre premier arrêt sera Lander, incontournable pour les férus d’escalade. Continuez vers le nord jusqu’à la très chic Jackson et le fantastique Grand Teton National Park avant de rejoindre le Yellowstone National Park. Réservez au moins trois jours à l’exploration de cette merveille truffée de geysers.

Entrez dans le Montana et dirigez-vous tranquillement vers le nord-ouest de l’État en vous arrêtant à Bozeman et à Missoula avant de découvrir le Flathead Lake. Mettez ensuite le cap sur l’Idaho. En été, descendez les eaux tourmentées du Hells Canyon National Recreation Area avant de continuer vers Boise, la petite ville qui monte. Terminez par quelques jours de ski à Sun Valley et de fête à Ketchum. La ville et sa station, bien que servant actuellement de point de ralliement à la jet-set hollywoodienne, restent sans prétention et abordables.

Un mois

Avoir un mois à votre disposition vous permettra de sortir des sentiers battus. Suivez l’itinéraire précédent, mais complétez-le d’un tour dans le sud-ouest du Colorado, région viticole en pleine expansion, avant de visiter le Wyoming. Explorez les pistes de 4x4 des environs d’Ouray. Profitez de votre passage dans la région pour découvrir le Mesa Verde National Park et ses habitats troglodytiques.

Dans le Montana, pourquoi ne pas faire un peu de randonnée dans le Bob Marshall Wilderness Complex et visiter le Glacier National Park avant que ses glaciers ne disparaissent ? Dans l’Idaho, vous profiterez plus longtemps des plaisirs de Sun Valley, et prendrez le temps d’explorer les boutiques, les pubs et les excellents restaurants bio de Ketchum. En un mois, vous pourrez également parcourir en voiture quelques-unes des superbes petites routes panoramiques de la région. Un must : la Hwy 75 entre Sun Valley et Stanley. Ce superbe village de montagne installé sur les larges berges de la Salmon River est au cœur de zones naturelles protégées. Outre la beauté de ses paysages, Stanley offre des sites de pêche à la truite incomparables et des parcours de rafting de niveau moyen à très difficile. Prenez la Hwy 21 de Stanley à Boise. Cette route panoramique vous fera traverser des kilomètres de forêts de pins. Elle est ponctuée de campings isolés le long de la rivière, certains pourvus de bassins alimentés par des sources chaudes naturelles.


Plan rapproché sur les pages suivantes


À ne pas manquer

Les geysers, les bisons et les grizzlys du Yellowstone National Park.

Jouer les cow-boys à Aspen.

Les parcours de randonnée et d’escalade dans les espaces sauvages et escarpés du Grand Teton National Park.

Une descente en rafting dans les eaux tumultueuses de la Middle Fork of the SalmonRiver.

Les plaisirs qu’offre Boulder, haut lieu des sports de plein air.

Un tour des villes pittoresques et très “Far West” du comté de San Juan, dans le sud du Colorado.

Une promenade dans la splendeur immaculée du Glacier National Park.

Les pistes de ski baignées de soleil de la station de Sun Valley.

Les sommets du majestueux Rocky Mountain National Park.

Les paysages désertiques du Great Sand Dunes National Park.


La course à l’or et à l’argent conduisit le Colorado à intégrer l’Union en 1876, bientôt suivi du Montana (1889), du Wyoming (1890) et de l’Idaho (1890). À la fin du XIXe siècle, la région était aux mains des mineurs, des fermiers et des propriétaires de ranch blancs.

L’industrie minière, l’élevage et l’exploitation forestière jouèrent un rôle déterminant dans le développement économique des Rocheuses, entraînant la multiplication des villes et des villages. Dans une succession de périodes de prospérité et de crise, l’exploitation intensive des ressources provoqua des bouleversements écologiques.

Avec la croissance de l’après-guerre, des vacanciers affluèrent dans les parcs nationaux. Le tourisme constitue aujourd’hui un moteur économique majeur dans les quatre États et devance même l’armée, particulièrement présente dans le Colorado.

Culture locale

Les quatre États traversés par les Rocheuses se prévalent d’une liberté dont les vastes étendues sauvages se font l’écho. Les terres publiques abondent, et les règles sont rares. De nombreuses stations proposent un bon hors-piste. Repoussez vos limites, mais restez prudent !

Les valeurs défendues sont plutôt libérales, et si les habitants du Colorado sont divisés politiquement, presque tous pensent que le gouvernement fédéral n’a pas à leur dicter ce qu’ils ont à faire. En 2013, le Colorado est devenu le premier État à légaliser l’usage récréatif (régulé et taxé) de la marijuana pour les adultes.

Même si les stations de ski les plus riches, telles que Aspen, Vail, Jackson et Ketchum, ont été frappées de plein fouet par la crise financière de 2008 et par la crise immobilière qui s’en est suivie, comme l’a été la majeure partie de la région, ces dernières ont amorcé une reprise. La cité ouvrière de Billings, Colorado Springs, connue pour son patriotisme, et toutes les autres agglomérations des Rocheuses où les familles de militaires forment le gros de la population se remettent doucement du bilan humain des guerres en Irak et en Afghanistan.

Géographie et climat

Deux entités géographiques constituent peu ou prou le relief de la région : les montagnes Rocheuses, en tant que telles, et les Grandes Plaines. Orientées du nord-ouest au sud-est, les Rocheuses s’étendent de la Brooke Range, en Alaska, et du territoire du Yukon, au Canada, à la frontière mexicaine. D’est en ouest, leur physionomie varie des falaises abruptes de la Front Range, dans le Colorado, au Grand Bassin du Nevada. Cette chaîne de pics et de crêtes escarpées constitue la ligne de partage des eaux (Continental Divide) : à l’ouest, les cours d’eau se déversent dans l’océan Pacifique ; à l’est, ils se dirigent vers l’Atlantique et le golfe du Mexique.

La plupart des voyageurs préfèrent visiter les Rocheuses en été. La saison estivale s’étend de juin à la mi-septembre, mais en montagne, prévoyez de quoi vous couvrir chaudement le soir. L’hiver, qui se déclare rarement avant la fin novembre, attire, quant à lui, des foules de skieurs. Il s’achève généralement en mars ou début avril. En montagne, le temps change constamment, et il n’est pas rare de voir de la neige en été. Aussi, équipez-vous en conséquence. L’automne et le printemps ont également de quoi séduire, lorsque les peupliers revêtent leur habit d’or, ou que les prairies se tapissent de fleurs.

Comment s’y rendre et circuler

Dans les Rocheuses, circuler prend du temps. La région est peu développée, et les sites à visiter sont distants les uns des autres, reliés par des routes serpentant entre montagnes et canyons. Les transports publics y sont limités, et il est nettement préférable d’avoir son propre véhicule. Après tout, la route fait partie de la couleur locale.

Dans les zones rurales, les stations-service sont rares et éloignées les unes des autres ; c’est en particulier le cas sur l’I-80 traversant le Wyoming. Il n’est pas inhabituel de rouler plus de 160 km sans croiser de station : au moindre doute, faites le plein.

L’aéroport principal de la région est le Denver International Airport (DIA ; phonerenseignements 303-342-2000 ; www.flydenver.com ; 8500 Peña Blvd ; 24h/24 ; ), mais si vous prenez un vol intérieur, vous pourrez choisir d’atterrir au Colorado Springs Airport (www.springsgov.com/airportindex.aspx), de taille plus réduite, presque aussi pratique, et aux tarifs souvent inférieurs. Ces deux aéroports proposent des vols sur de petits appareils vers les principales agglomérations de la région, dont Jackson, Boise, Bozeman et Aspen.

Greyhound (phone800-231-2222 ; www.greyhound.com) possède le réseau de bus le plus complet de la région, et assure des liaisons à travers les Rocheuses.

Les lignes Amtrak ci-après comptent plusieurs trains vers la région et à l’intérieur :

California Zephyr. Service quotidien entre Emeryville en Californie (dans la baie de San Francisco) et Chicago dans l’Illinois, avec 6 arrêts dans le Colorado dont Denver, Fraser-Winter Park, Glenwood Springs et Grand Junction.

Empire Builder. Circule chaque jour de Seattle ou de Portland à Chicago, avec 12 arrêts dans le Montana (dont Whitefish, East glacier et West Glacier) et un dans l’Idaho, à Sandpoint.

Retour au début du chapitre

COLORADO

De ses pistes couvertes d’une poudreuse d’exception à son café serré, tout dans cet État affiche une singulière vigueur. Fort du plus grand nombre de hauts sommets (culminant à plus de 4 267 m) aux États-Unis, le Colorado ne se résume pour autant pas aux sports de plein air. Les universités et les hautes technologies constituent une autre facette de l’État, industrielle cette fois. Mais même les plus travailleurs peuvent se laisser distraire aux premières chutes de neige.

Ce n’est pas un hasard si cette région ensoleillée attire autant de visiteurs venus de la Côte Est et de Californie. Les Latino-Américains ont également répondu présents pour venir travailler dans l’importante industrie qu’est le tourisme. Et s’ils sont étiquetés conservateurs pour l’essentiel, les habitants du Colorado ont une réelle conscience écologique et font preuve d’un volontarisme aimable.

Renseignements

Conditions routières au Colorado (phone877-315-7623 ; www.state.co.us). Informations routières.

Denver Post (www.denverpost.com). Principal quotidien de Denver.

Office du tourisme du Colorado (phone800-265-6723 ; www.colorado.com)

Parcs d’État du Colorado (phone303-470-1144 ; www.parks.state.co.us). Emplacement tente et caravane de 10 à 24 $ la nuit en fonction des commodités. Certains parcs offrent des bungalows au confort sommaire et des yourtes, souvent équipées de poêles à bois toute l’année. Il est possible de réserver un emplacement à l’avance moyennant 10 $ (non remboursables). Comptez 6 $ pour modifier une réservation.


LE COLORADO EN BREF

Surnom Centennial State (État du centenaire des États-Unis)

Population 5 millions d’habitants

Superficie 270 000 km2

Capitale Denver (566 974 hab.)

Autres villes Boulder (91 500 hab.), Colorado Springs (372 400 hab.)

TVA 2,9 % (taxe d’État) plus les taxes propres à chaque ville

Lieu de naissance de Ouray, chef ute (1833-1880), Trey Parker, créateur de South Park (né en 1969), l’actrice Amy Adams (née en 1974), l’alpiniste Aron Ralston du film 127 Heures (né en 1975), Tommy Caldwell, grimpeur (né en 1978)

Patrie de l’université de Naropa (fondée par des poètes de la Beat Generation), du mouflon des Rocheuses, des bières de luxe

Politique État pivot

Célèbre pour son ensoleillement (300 jours par an), ses vignobles d’altitude et la plus longue descente de ski des États-Unis continentaux.

Souvenir le plus kitsch Un ouvre-bouteille en sabot de cerf

Distances routières Denver-Vail : 161 km, Boulder-Rocky Mountain National Park : 61 km


Retour au début du chapitre

Denver

L’intérêt pour Denver, située à 1 609 m d’altitude, ne cesse de s’accroître dans toute la région avec ses tours étincelantes du centre, ses pubs-brasseries, ses dispensaires de cannabis, ses sentiers, ses trekkeurs à la peau tannée et son cosmopolitisme croissant qui a favorisé l’essor de la scène artistique et la création d’excellents restaurants et de bars tendance.

Si l’animation touristique se concentre essentiellement dans les quartiers de Downtown (centre-ville) et de Lower Downtown (LoDo), les voyageurs qui connaissent la ville se dirigent dans d’autres quartiers comme Highlands, Washington Park, Cherry Creek, Five Points, South Santa Fe et River North (RiNo) pour plonger au cœur de la vie nocturne effervescente de Denver.

À ces atouts s’ajoutent un accès facile aux Rocheuses, l’un des meilleurs réseaux de VTT hors-piste des États-Unis, ainsi que de nombreux parcs, espaces verts et promenades en bord de fleuve.

À voir et à faire

Denver Art Museum      MUSÉE

(DAM ; phone720-865-5000 ; www.denverartmuseum.org ; 100 W 14th Ave ; adulte/enfant/étudiant 13/5/10 $ ; gratuit le 1er sam du mois ; 10h-17h mar-jeu, sam et dim, 10h-20h ven ;  ; 9, 16, 52, 83L RTD). Le DAM abrite l’une des plus grandes collections d’art amérindien du pays et propose des expositions multimédias d’avant-garde. Sa collection consacrée à l’Ouest américain est réputée, à juste titre.

Il ne s’agit pas d’un musée traditionnel, et la meilleure partie de la visite est la découverte des expositions interactives, que les enfants adorent. L’aile Frederic C Hamilton, projet à 110 millions de dollars conçu par Daniel Libeskind, est fantastique. Sa structure cristalline, toute en angles et arêtes, en fait une incroyable œuvre architecturale. À l’intérieur, les formes y changent à chaque instant grâce à une exploitation tout à fait singulière de la lumière naturelle.

Clyfford Still Museum      MUSÉE

(phone720-354-4880 ; www.clyffordstillmuseum.org ; 1250 Bannock St ; adulte/enfant 10/3 $ ; 10h-17h, 10h-20h ven). Entièrement dévolu au travail de l’expressionniste abstrait américain du XXe siècle Clyfford Still, ce musée fascinant présente plus de 2 400 œuvres de ce maître de l’audace. La ville a construit un musée en son honneur car l’artiste, mort en 1980, avait laissé un testament dans lequel il insistait pour que son travail fût exposé dans un espace unique.

History Colorado Center      MUSÉE

(phone303-447-8679 ; www.historycoloradocenter.org ; 1200 Broadway ; adulte/étudiant/enfant 10/8/8 $ ; 10h-17h lun-sam, 12h-17h dim ; ). Ce charmant petit musée introduit le visiteur aussi bien aux racines historiques du Colorado qu’aux exploits technologiques dont il tire désormais fierté. Y figurent des expositions interactives, dont des bornes mobiles d’aspect, dites “machines à voyager dans le temps”, à promener sur une carte géante de l’État, à la découverte des principaux événements de l’histoire du Centennial State.

Confluence Park      PARC

(2200 15th St ;  ; 10 RTD). Ce parc, qui se trouve au confluent de Cherry Creek et de Platte River, est le lieu de rendez-vous favori pour tous les amateurs de soleil. C’est l’endroit parfait pour un pique-nique dans l’après-midi. Petite section de descente en kayak et en canoë gonflable.

De là, suivez le Cherry Creek Trail vers le sud pour rejoindre le Cherry Creek Shopping Center et, plus loin, le Cherry Creek Reservoir. Si vous suivez le Platte Trail vers le sud-ouest, vous finirez par arriver au Chatfield Reservoir. En partant vers le nord, on rattrape le Clear Creek Trail qui conduit à Golden.


RANDONNÉES À LA JOURNÉE

Des centaines de sentiers de randonnée vous attendent à moins d’une heure de Denver. La plupart des visiteurs choisissent d’aller dans les parcs de Boulder ou à Colorado Springs pour la journée.

Jefferson County Open Space Parks (www.jeffco.us/openspace ; ). Les meilleures randonnées sont celles de Matthews Winters, du Mount Falcon, d’Elk Meadow et de Lair o’ the Bear.

Golden Gate Canyon State Park (phone303-582-3707 ; www.parks.state.us/parks ; 92 Crawford Gulch Road, Golden ; entrée/camping 7/24 $ ; 5h-22h). À mi-chemin entre Denver et Nederland, cet immense parc de 4 856 ha est accessible en 45 minutes depuis le centre de Denver.

Staunton State Park (phone303-816-0912 ; www.parks.state.co.us/parks). Le plus récent des parcs du Colorado s’étire sur le site d’un ranch ancien à quelque 65 km à l’ouest de Denver. Quittez la Hwy 285 entre Conifer et Bailey.

Waterton Canyon (phone303-634-3745 ; www.denverwater.org/recreation/watertoncanyon ; Kassler Center). Au sud de la ville, juste à l’ouest du Chatfield Reservoir, ce beau canyon est traversé par un sentier sans difficulté de 10,5 km qui mène au Strontia Springs Dam. De là, le Colorado Trail (CTF ; phone303-384-3729 ; www.coloradotrail.org ; PO Box 260876 ; 9h-17h lun-ven) peut vous conduire jusqu’à Durango !

Buffalo Creek Mountain Bike Area (www.frmbp.org ; Pine Valley Ranch Park). Pour qui souhaite s’adonner au VTT, cette zone est sillonnée de quelque 65 km de pistes.


Museum of Contemporary Art      GALERIE

(phone303-298-7554 ; www.mcadenver.org ; 1485 Delgany St ; adulte/étudiant/enfant/après 17h 8/5/1/5 $ ; 12h-19h mar-jeu, 12h-20h ven, 10h-19h sam-dim ;  ; 6 RTD). Construit dans un esprit d’engagement, ce musée d’art contemporain accueille des expositions temporaires, lesquelles peuvent se révéler tantôt provocantes, intéressantes ou décevantes.

Denver Museum of Nature & Science      MUSÉE

(phone303-370-6000 ; www.dmns.org ; 2001 Colorado Blvd ; musée adulte/enfant 13/8 $, IMAX 10-8 $, planétarium 5/4 $ ; 9h-17h ;  ; 20, 32, 40 RTD). Situé à la limite est de City Park, ce muséum des sciences naturelles, très classique et apprécié des enfants, propose d’excellentes expositions temporaires. Le cinéma IMAX et le Gates Planetarium plaisent tout particulièrement.

Fêtes et festivals

Cinco de Mayo      FESTIVAL LATINO

(www.cincodemayodenver.com ; Mai ; ). Salsa et margaritas égayent l’une des plus grandes fêtes du Cinco de mayo du pays, le premier week-end de mai.

Cherry Creek Arts Festival      ARTS

(www.cherryarts.org ; angle Clayton St et E 3rd Ave ; ). Chaque année, ce gigantesque festival artistique faisant la part belle à la gastronomie attire plus de 250 000 curieux.

Taste of Colorado      GASTRONOMIE

(phone303-295-6330 ; www.atasteofcolorado.com ; Civic Center Park ; ). Le premier lundi de septembre, plus de 50 restaurants préparent leurs spécialités sur des étals en plein air à l’occasion du Labor Day, la fête du Travail. Boissons, concerts et stands d’artisanat complètent les festivités.

Great American Beer Festival      BIÈRE

(phone303-447-0816 ; www.greatamericanbeerfestival.com ; 700 14th St ; 75 $ ; début-sept ;  ; 101 D-Line, 101 H-Line, 1, 8, 30, 30L, 31, 48 RTD) . Le Colorado compte davantage de microbrasseries que n’importe quel autre État américain, et cette fête ultra-populaire affiche complet avant même les trois jours de festivités, en septembre ou octobre.

Où se loger

Outre les établissements mentionnés ci-après, divers motels indépendants ou affiliés à une chaîne proposent des chambres à partir de 75 $. Faites des économies en passant par Internet. Les auberges de jeunesse de Denver sont davantage fréquentées par des sans-abri que par les voyageurs sac au dos.

Denver International Youth Hostel      AUBERGE DE JEUNESSE$

(phone303-832-9996 ; www.youthhostels.com/denver ; 630 E 16th Ave ; dort 19 $ ;  ; 15, 15L, 20 RTD). Si votre budget est très serré, cette auberge de jeunesse pourra vous satisfaire. Très rudimentaire et quelque peu chaotique, elle offre un cadre qui ne manque néanmoins pas de charme et un excellent emplacement dans le centre. Tous les dortoirs ont une sdb et l’espace commun, au sous-sol, est doté d’une TV grand écran, d’une bibliothèque et d’ordinateurs mis à disposition des clients.

11th Avenue Hotel      HÔTEL$

(phone303-894-0529 ; www.11thavenuehotel.com ; 1112 Broadway ; dort 19-22 $, ch avec/sans baignoire 45/39 $ ; ). Hôtel idéalement situé pour les amateurs d’art dans le quartier de Golden Triangle. Dans les étages, les chambres, certaines avec sdb particulière, sont très simples mais propres. C’est un hôtel sûr et très correct.

Curtis      BOUTIQUE-HÔTEL$$

(phone303-571-0300 ; www.thecurtis.com ; 1405 Cur-tis St ; d 159-279 $ ;  ; 15 RTD). Un séjour dans ce temple de la culture pop postmoderniste tient d’une immersion dans un monde chamarré à la Andy Warhol. Unique en son genre à Denver, le Curtis prête une attention particulière aux détails, qu’il s’agisse du service ou de la décoration des chambres.

Chacun des 13 étages est décoré de façon à rendre hommage à différents genres de la culture pop américaine. Les chambres sont spacieuses et modernes sans excès d’exubérance. Certains détails ne plairont sans doute pas à tous (on peut se faire réveiller par un appel d’Elvis), mais les voyageurs fatigués des enseignes internationales habituelles seront enthousiasmés par cette adresse originale en plein cœur du centre-ville.

Queen Anne Bed & Breakfast Inn      B&B$$

(phone303-296-6666 ; www.queenannebnb.com ; 2147 Tremont Pl ; ch avec petit-déj 135-215 $ ; ). Avec la douce musique de chambre qui flotte dans les parties communes, les fleurs, le jardin impeccable et les dégustations de vin en soirée, ce B&B écologique, aménagé dans deux maisons victoriennes de la fin des années 1800, dégage une ambiance romantique. Pourvues de meubles d’époque, de bains à remous privatifs et de belles peintures murales, les chambres ont toutes une personnalité différente.

Parmi les éléments écolos, citons les matelas en matières recyclées, les tissus bio (tout comme les délicieux petits-déjeuners complets), ainsi que des produits et denrées achetés autant que possible auprès de marchands de la région. Prêt de vélos.

Patterson Historic Inn      HÔTEL HISTORIQUE$$

(phone303-955-5142 ; www.pattersoninn.com ; 420 E 11th Ave ; ch avec petit-déj à partir de 169 $ ; ). Ce somptueux édifice de 1891, ancienne demeure d’un sénateur, abrite aujourd’hui le meilleur hébergement historique de la ville. Le jardin est petit, mais le charme victorien de l’endroit, le délicieux petit-déjeuner et les chambres bien tenues de ce manoir de 9 pièces enchanteront les clients. Peignoirs en soie, édredons en duvet et TV à écran plat.

Lumber Baron Inn Gardens      B&B$$

(phone303-477-8205 ; www.lumberbaron.com ; 2555 W 37th Ave ; ch 149-239 $ ;  ; 38 RTD). Les dîners à thème “meurtres et mystères”, ainsi que les suites invitant à la romance, distinguent du lot ce B&B élégant du quartier tendance de Highlands : même la clientèle locale se plaît à y faire une escapade ludique le week-end ! Les 5 suites sont toutes différentes, mais chacune équipée d’un Jacuzzi et d’une TV plasma géant.

Brown Palace Hotel      HÔTEL HISTORIQUE$$$

(phone303-297-3111 ; www.brownpalace.com ; 321 17th St ; ch à partir de 299 $ ; ). À contempler sa verrière teintée, on comprend pourquoi le Brown Palace Hotel figure parmi les meilleurs établissements historiques de luxe du pays. Décoré d’œuvres d’art et de marbre importé, il dispose d’un spa 4 étoiles. Le personnel, lui, sait se faire discret.

Ses chambres, qui ont vu passer de nombreux présidents depuis Theodore Roosevelt, ont une élégance surannée, mais se révèlent un peu petites pour les normes actuelles.

JW Marriott Denver at Cherry Creek      HÔTEL$$$

(phone303-316-2700 ; www.jwmarriottdenver.com ; 150 Clayton Ln ; d à partir de 245 $ ;  ; 1, 2, 3, 46 RTD). Les chambres, spacieuses, sont équipées de draps de haute qualité, de lits douillets et de sdb en marbre avec savons et shampoings de luxe. Le bar de l’hôtel est aussi tendance – peut-être y croiserez-vous un joueur des Broncos... Des œuvres d’art locales et des objets en verre soufflé coloré agrémentent les couloirs et les chambres.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.