Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 3,49 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Vous aimerez aussi

suivant

La Vendée

Plan rapproché sur les pages suivantes

La côte vendéenne

Pourquoi y aller

Depuis le passage du Gois, au nord, jusqu’à L’Aiguillon-sur-Mer, au sud, se déploie la Côte de Lumière et ses 140 km de plage. Forgé par les vents, façonné par l’homme au fil des siècles, ce territoire arbore un double visage : celui du littoral, résolument tourné vers l’océan et le nautisme international – en témoigne le Vendée Globe –, et celui du marais où, dans de petites îles devenues peu à peu des pâturages, domine encore un style de vie marqué par des traditions ancestrales.

Dans les forêts de pins maritimes plantées au XIXe siècle comme dans les chenaux du marais, vous pourrez voir comment l’homme a dompté le milieu : fabrication du sel, parcs ostréicoles, moulins à vent, éoliennes… et vous serez aux premières loges pour observer les oiseaux.

La région n’est pas en reste côté activités sportives. Dans les stations balnéaires, le vélo est roi. Aux Sables-d’Olonne, à Brétignolles-sur-Mer, à Saint-Jean-de-Monts, des kilomètres de pistes cyclables peu marquées par le relief vous invitent à apprivoiser la côte en pédalant. Ne vous en privez pas ! Surfeurs, kitesurfeurs et véliplanchistes trouveront quant à eux de très bons spots où aller titiller eaux et vents.

Quand partir


Avril-mai Durant la période de reproduction, l’observation des oiseaux est fascinante ! Dans le marais, allez donc voir le busard cendré ou la gorgebleue.

Juin Les roses trémières bordant les venelles pointent leur nez. Les eaux sont fraîches, mais sur les longues plages boudées par les touristes, les premières baignades sont magiques.

Septembre Idéal pour découvrir la côte à vélo. Les pistes cyclables sont moins encombrées et les pauses bains de mer sont encore très agréables.



À ne pas manquer      voir carte (Cliquez ici)

Les Sables-d’Olonne, ses quartiers pittoresques de La Chaume et de l’Île Penotte, et son remblai interminable, récemment réaménagé

Saint-Gilles-Croix-de-Vie, l’une des plus belles stations du littoral, et son port de plaisance en centre-ville

La plage du Veillon et sa splendide lagune, à Talmont-Saint-Hilaire

Sallertaine, un charmant village tout entier tourné vers l’artisanat

Challans, dont on dit qu’elle ne révèle son vrai visage que lors de son marché du mardi matin

Situé sur les communes de Bouin et de Beauvoir-sur-Mer, le port du Bec et ses allures de bout du monde


MARAIS BRETON-VENDÉEN

Historiquement, le Marais breton-vendéen marquait la limite entre les provinces de Bretagne et du Poitou, ce qui lui vaut cette double appellation curieuse. Dans un savoureux parfum de bout du monde, eau de mer et eau douce s’y entrecroisent sur 45 000 ha, abritant une faune et une flore très riches. La vie y est scandée par le chant des grenouilles, l’envol des colverts, et celui, plus majestueux encore, des hérons, des cormorans ou des cigognes. Poli par les ans et par l’ouverture au tourisme, l’esprit maraîchin, tantôt sauvage, tantôt malicieux, habite les lieux et ses habitants. C’est lui qui poussera ces derniers à vous parler avec fierté des traditions d’antan, des huîtres, de la fleur de sel et des trésors cachés – et nombreux ! – du marais.

Retour au début du chapitre

Challans

Deuxième ville de Vendée avec environ 20 000 habitants, Challans a une longue tradition commerçante. Dès le Moyen Âge, les habitants du bocage et ceux du littoral s’y retrouvaient lors de grandes foires pour troquer les produits de leurs terroirs respectifs. Reconnue pour ses volailles – qui ne vous dira pas qu’on mange du canard de Challans à La Tour d’Argent ? –, c’est une ville gourmande, qui fourmille de bonnes, voire de très bonnes tables. Ne partez pas sans avoir flâné entre les étals du grand marché du mardi.

Renseignements

Office du tourisme de Challans (02 51 93 19 75 ; www.otsi-challans.fr ; 1 rue de l’Hôtel-de-Ville ; juil-août tlj 9h30-12h30 14h30-18h30 ; hors saison lun-sam 9h-12h30 14h-18h sauf lun 14h-17h et ven 10h-12h30 14h-18h).

Médiathèque-Espace Diderot (02 51 68 89 30 ; bd René-Bazin ; en saison mar 8h45-12h30 14h-19h, mer 8h45-12h30 14h-18h, ven 14h-19h, sam 10h30-17h ; 2,60 €/heure). Accès Internet.

Fêtes et festivals

Autrefois Challans (2 jeudis en juil, 2 en août ; www.autrefoischallans.com). Le temps d’une journée et d’une soirée, cette grosse manifestation fait revivre dans les rues les traditions maraîchines, les foires à l’ancienne et le folklore des années 1910.


1 000 KM DE SENTIERS CYCLABLES

De nombreux sentiers cyclables très sécurisés parcourent la Vendée. La Vélodyssée emprunte par exemple le sentier littoral. Difficile les jours de grand vent, mais tellement agréable quand viennent les beaux jours ! Les îles, le bocage et le Marais poitevin ne sont pas en reste. Un guide édité par le conseil général propose 21 itinéraires de difficultés variables, pour les sportifs comme pour les familles. Il est à disposition dans tous les offices du tourisme. Vous trouverez aussi des informations sur http://vendeevelo.vendee.fr.


À voir

Église Notre-Dame de Challans      INFLUENCE GRÉCO-ROMAINE

(02 51 68 23 74 ; 12 rue Pierre-Monnier). C’est au XIe siècle que fut édifiée la première église Notre-Dame de Challans. Au milieu du XIXe siècle, la nef et le bas-côté nord furent remplacés par une nef avec bas-côtés au nord et au sud, le tout s’inspirant du style grec. Peu à peu, l’ancienne église se délita et devint dangereuse pour les fidèles. En 1893, on décida d’ériger un nouvel édifice de style néogothique et de type basilical, qui fut achevé en 1897. La nef atteint 22 m sous clé de voûte au transept. Elle est supportée par 14 colonnes monolithes, édifiées en granit rose. Faute d’argent, on conserva l’ancien clocher, c’est pourquoi il reste séparé de son église.


AVEC DES ENFANTS


Où se loger et se restaurer

Les Chênes      CHAMBRES D’HÔTES

(02 51 35 40 09, 06 67 71 65 30 ; www.chambres-hotes-challans.fr ; 25 ch des Alloues ; d 47 €, 12 €/pers. supp, petit-déj inclus ; tte l’année ; ). Dans une propriété boisée, Valérie Hartereau propose 2 chambres avec entrées indépendantes : une suite familial et une chambre plus exiguë à la décoration soignée. Une salle de détente commune permet de faire un peu de cuisine (frigo, micro-ondes, plaques).

Le Ragis      CAMPING FAMILIAL

(02 51 68 08 49 ; www.camping-leragis.com ; empl 12-22 € selon saison, élec 3 € ; tte l’année ; ). Installé dans un agréable cadre verdoyant, ce camping 2 étoiles est très confortable. Les deux piscines chauffées et leurs toboggans plairont aux enfants. Quelques animations (visite de la ferme). Pêche possible dans un étang et location de vélos. Loue aussi mobile homes, gîtes et chalets.

La Maison de Brigitte      CHAMBRES D’HÔTES €€

(02 51 93 20 46, 06 22 60 79 04 ; www.lamaisondebrigitte.com ; Les Rautardières ; d 70-80 € petit-déj inclus, 30 €/ pers. supp ; tte l’année ;). Les chambres de Brigitte sont faites de tons doux et reposants. Sitôt les bagages posés, on se sent ici comme dans une maison de famille. Dehors, après la piscine, on accède directement à une pinède de 2 ha. L’endroit est vraiment idéal pour se ressourcer à deux ou en famille. Le mari de Brigitte est éleveur de volailles et fait de la vente directe (poulets, canards, chapons, pintades…). À 4 km de Challans direction Saint-Christophe-du-Ligneron.