Pourquoi je suis républicain. Carnets de captivité

De
Publié par

À la tête du mouvement des Croix-de-Feu puis du Parti social français, le premier grand parti de masse de droite de l'histoire française, le colonel François de La Rocque, est l'une des principales figures des années 1930. Il reste aussi l'une des plus controversées. Ces carnets inédits, rédigés entre 1943 et 1944 alors que La Rocque est prisonnier des nazis, précisent et détaillent les étapes d'une entreprise politique qu'il estime incomprise de ses contemporains et qu'il n'a cessé de vouloir expliquer et justifier, aux yeux des siens et de la postérité. Acceptant la république et attaché à agir dans la légalité, La Rocque se défend clairement d'avoir jamais été séduit par le fascisme et témoigne qu'il a jalousement veillé à l'indépendance de son mouvement vis-à-vis des ultras de l'extrême droite. On découvrira notamment à la lecture de ces carnets les coulisses du 6 février 1934, les tentatives d'approche de ceux qu'on a appelés les " synarques ", de vivants portraits de Tardieu, de Pétain et de Weygand occupés à comploter contre la IIIe République et les grandes manœuvres de juin-juillet 1940. L'ensemble dessine un extraordinaire tableau des dessous de la vie politique des années 1930 et de la vigueur des haines qui la traversent.



Introduction par Serge Berstein


Édition établie et annotée par Hugues de La Rocque et Serge Berstein, avec Cédric Francille


Publié le : jeudi 9 janvier 2014
Lecture(s) : 8
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782021156027
Nombre de pages : 352
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Pourquoî je ŝuîŝ répulîcaî
Extrait de la publication
Extrait de la publication
COLONEL DE LA ROCQUE
Pourquoî je ŝuîŝ répulîcaî
Caretŝ de captîvîté
Itroductîo par Serge Berŝteî
Édîtîo étalîe et aotée par Hugueŝ de La Rocque et Serge Berŝteî, avec Cédrîc Fracîlle
ÉDITIONS DU SEUIL e 25, boulevard Romain-Rolland, Paris XIV
Extrait de la publication
© Édîtîoŝ du Seuîl, javîer 4
isbn 978-2-02-115601-0
Le Code de la proprîété îtellectuelle îterdît leŝ copîeŝ ou reproductîoŝ deŝtîéeŝ à ue utîlîŝatîo collectîve. Toute repréŝetatîo ou reproductîo îtégrale ou partîelle faîte par quelque procédé que ce ŝoît, ŝaŝ le coŝetemet de l’auteur ou de ŝeŝ ayatŝ cauŝe, eŝt îllîcîte et coŝtîtue ue cotrefaço ŝactîoée par leŝ artîcleŝ L. 335- et ŝuîvatŝ du Code de la proprîété îtellectuelle.
www.ŝeuîl.com
Extrait de la publication
Itroductîo
par Serge Berŝteî
Étrage deŝtî, e vérîté, que celuî du coloel Fraçoîŝde La Rocque. Aprèŝ ue elle carrîère mîlîtaîre, îl pred la tête d’ue orgaîŝatîo d’acîeŝ comattatŝ qu’îl traŝforme e lîgue quelqueŝ aéeŝ pluŝ tard. Le ŝuccèŝ de celle-cî e faît u perŝoage împortat, maîŝ mal îdetîfîé, de la vîe pulîque fraçaîŝe, dot leŝ îtetîoŝ et leŝ utŝ coŝtîtuet logtempŝ u myŝtère pour ŝeŝ cotemporaîŝ. La dîŝŝolutîo deŝ Croîx-de-Feu e 3 le coduît à jeter leŝ aŝeŝ d’u partî polîtîque, quî apparaït comme le premîer grad partî de maŝŝe de droîte de l’hîŝtoîre fraçaîŝe, daŝ u ŝecteur de l’échîquîer polîtîque occupé juŝque-là par deŝ formatîoŝ de otaleŝ aux effectîfŝ réduîtŝ et aux utŝ puremet électoraux. La gauche fraçaîŝe deŝ aéeŝ 3 voît e luî u « faŝcîŝte » meaçat la répulîque, l’extrême droîte le coŝîdère comme u « traïtre », luî reprochat ŝo légalîŝme et ŝo refuŝ du coup de force. Arrêté par la Geŝtapo pedat l’Occupatîo, déporté e Allemage, îl revîet ŝur leŝ évéemetŝ deŝ aéeŝ atérîeureŝ, faîŝat coaïtre ŝa verŝîo deŝ faîtŝ et ŝo aa-lyŝe deŝ polémîqueŝ auxquelleŝ îl a été mêlé. Leŝ texteŝ quî ŝuîvet ot été écrîtŝ pluŝîeurŝ aéeŝ aprèŝ leŝ épîŝodeŝ qu’îlŝ relatet par u homme quî eŝt partîe preate deŝ déatŝ qu’îl évoque. À cette éceŝŝaîre réŝerve crîtîque prèŝ, îlŝ pré-ŝetet l’îtérêt pour le lecteur de coaïtre le poît de vue d’u acteur majeur de l’hîŝtoîre de la Frace deŝ aéeŝ 3 dot le portraît a ŝouvet été dreŝŝé par ŝeŝ adverŝaîreŝ ou ŝeŝ détracteurŝ, poît de vue quî ŝe trouve au demeurat étayé par u certaî omre de documetŝ d’archîveŝ.
Extrait de la publication
POURQUOI JE SUIS RÉPUBLICAIN
Un militaire en politique
Né e 5 daŝ ue famîlle de euf efatŝ, fîlŝ d’u gééral, Fraçoîŝ de La Rocque emraŝŝe la carrîère mîlîtaîre e etrat à Saît-Cyr e 5. Aprèŝ dîverŝeŝ affectatîoŝ, îl ŝert ŝouŝ leŝ ordreŝ de Lyautey au Maroc où îl eŝt grîève-met leŝŝé e . Déclaré îapte au ŝervîce armé, îl repart volotaîremet au comat et termîe la guerre comme chef d’eŝcadro avec dîx cîtatîoŝ. Il eŝt ŝucceŝŝîvemet ommé à l’état-major du maréchal Foch, à la mîŝŝîo mîlîtaîre fraçaîŝe e Pologe, puîŝ evoyé au Maroc lorŝ de la guerre du Rîf, ŝouŝ leŝ ordreŝ du maréchal Pétaî. E , éralé par deŝ deuîlŝ famîlîaux et u état de ŝaté précaîre, îl quîtte l’armée et etre comme cadre à la Compagîe géérale d’électrîcîté. Déŝîreux de rejoîdre u groupemet d’acîeŝ comat-tatŝ, îl porte ŝo choîx e  ŝur ue aŝŝocîatîo fodée e , avec l’appuî de l’homme d’affaîreŝ Fraçoîŝ Coty, dîrecteur duFigaro,aŝŝocîatîo réŝervée aux ŝeulŝ comattatŝ de premîère lîge, décoréŝ de la Croîx de guerre, d’où leur om de « Croîx-de-Feu ». E 3, La Rocque accède à la préŝîdece de cette aŝŝocîatîo, aprèŝ avoîr prîŝ la précautîo de rompre tout lîe avec Coty pour évîter que leŝ Croîx-de-Feu ’apparaîŝŝet ŝtîpedîéŝ par u homme d’affaîreŝ aux amîtîoŝ polîtîqueŝ oŝteŝîleŝ. Déŝormaîŝ La Rocque ŝe coŝacre au développemet deŝ Croîx-de-Feu. Covaîcu de la éceŝŝîté de raŝŝemler leŝ éergîeŝ fraçaîŝeŝ pour dyamîŝer u payŝ épuîŝé par la guerre, îl va partîcîper au courat gééral quî, depuîŝ , coduît leŝ aŝŝocîatîoŝ d’acîeŝ comattatŝ à pratîquer « l’actîo cîvîque », c’eŝt-à-dîre l’îtervetîo daŝ leŝ affaîreŝ pulîqueŝ afî d’îterpeller leŝ dîrîgeatŝ polîtîqueŝ auxquelŝ elleŝ reprochet de compromettre par leurŝ dîvîŝîoŝ et leur étroîteŝŝe de vueŝ ue vîctoîre oteue par le ŝacrîfîce deŝ « poîluŝ ». L’orîgîalîté de l’actîo de La Rocque eŝt de vouloîr raŝŝemler autour deŝ valeurŝ de patrîotîŝme et de
Extrait de la publication
INTRODUCTION
fraterîté quî aîmet à ŝeŝ yeux l’étroîte élîte deŝ Croîx-de-Feu touŝ ceux quî, comattatŝ ou o, partaget la myŝtîque deŝ trachéeŝ. Aux fîlŝ et fîlleŝ deŝ Croîx-de-Feu îvîtéŝ à adhérer au mouvemet ŝ’ajoutet aîŝî e 33 leŝ Volotaîreŝ atîoaux, ouvertŝ à touŝ, quî traŝformet l’aŝŝocîatîo d’acîeŝ comattatŝ e groupemet para-polîtîque. Celuî-cî eŝt doté d’u programme aŝŝez vague quî précoîŝe u « raŝŝemlemet atîoal » face à la lutte deŝ claŝŝeŝ, revedîque ue îŝpîratîo chrétîee, ue ouver-ture ŝocîale marquée par l’aŝŝocîatîo capîtal-travaîl et la profeŝŝîo orgaîŝée d’îŝpîratîo corporatîŝte, réuîŝŝat patroŝ et ouvrîerŝ de la même rache profeŝŝîoelle, aîŝî qu’u choîx o dîŝŝîmulé e faveur d’ue répulîque à exécutîf fort et du ŝuffrage deŝ femmeŝ. Nouŝ ŝommeŝ doc e préŝece d’u mouvemet claîremet orîeté à droîte, relevat d’u atîoalîŝme auquel l’expérîece de la guerre a doé u caractère uaîmîŝte. Par ŝo refuŝ d’etrer daŝ le jeu électoral et parlemetaîre et par ŝa voloté d’îflue-cer celuî-cî par l’actîo dîrecte, îl ŝ’apparete aux lîgueŝ, même ŝî La Rocque refuŝe cette aŝŝîmîlatîo. Il reŝte que la déclaratîo de prîcîpeŝ aŝŝez floue ŝur laquelle ŝe fode ŝo actîo laîŝŝe réger l’îcertîtude ŝur ŝeŝ îtetîoŝ. Sî leŝ Volotaîreŝ atîoaux attîret e quelqueŝ moîŝ pluŝîeurŝ mîllîerŝ d’adhéretŝ ŝéduîtŝ par leur projet, o trouve auŝŝî parmî eux deŝ adverŝaîreŝ de la répulîque parlemetaîre, perŝuadéŝ que La Rocque cache ŝo jeu et que, derrîère le programme aodî qu’îl propoŝe, ŝe dîŝŝîmule u ojectîf de reverŝemet du régîme, auxquelŝ îlŝ rûlet de partîcîper.
Le 6 février et ses suites
La ŝoîrée d’émeuteŝ du  févrîer 34 va cotrîuer à clarîfîerla ŝîtuatîo. Elle faît ŝuîte à ue ŝérîe de maîfeŝ-tatîoŝ orgaîŝéeŝ depuîŝ le moîŝ de javîer par deŝ lîgueŝ d’extrême droîte (Actîo fraçaîŝe, Jeueŝŝeŝ patrîoteŝ, Solîdarîté
Extrait de la publication
POURQUOI JE SUIS RÉPUBLICAIN
fraçaîŝe…) réŝolueŝ à exploîter polîtîquemet leŝ ŝcadaleŝ polîtîco-fîacîerŝ quî atteîget leŝ mîlîeux polîtîqueŝ et dot l’affaîre Stavîŝky, révélée fî 33, coŝtîtue le couroemet. Le  févrîer, îl ŝ’agît d’empêcher l’îveŝtîture à la Chamre du gouveremet Daladîer. Aux lîgueŝ, décîdéeŝ à éraler le régîme, ŝe joîget, avec deŝ ojectîfŝ dîfféretŝ, deŝ aŝŝocîa-tîoŝ d’acîeŝ comattatŝ, l’Uîo atîoale deŝ comattatŝ, orîetée à droîte, l’Aŝŝocîatîo répulîcaîe deŝ acîeŝ com-attatŝ, commuîŝate, et leŝ Croîx-de-Feu quî e ŝe ŝot paŝ mêléŝ aux maîfeŝtatîoŝ de javîer, maîŝ que La Rocque appelle cette foîŝ à maîfeŝter afî « de mettre fî à la dîcta-ture de l’îfluece deŝ ŝocîalîŝteŝ et d’appeler au pouvoîr ue équîpe propre, déarraŝŝée deŝ polîtîcîeŝ quelŝ qu’îlŝ ŝoîet et ’ayat pour ojet que le rétalîŝŝemet de l’ordre daŝ la ŝécurîté extérîeure ». Décîdé à proteŝter cotre le ŝcadale Stavîŝky, La Rocque ŝe garde cepedat de ŝe mêler aux autreŝ groupemetŝ raŝŝemléŝ ŝur la rîve droîte de la Seîe. Il eted faîre ue démoŝtratîo de force autoome et orgaîŝe ŝeŝ troupeŝ e deux coloeŝ quî doîvet coverger ŝur la Chamre deŝ députéŝ par la rîve gauche. Arrêtéŝ par leŝ arrageŝ de la Garde répulîcaîe aux grîlleŝ du Palaîŝ-Bouro, leŝ cortègeŝ Croîx-de-Feu acceptet de refluer, e dépît de l’excîtatîo de quelqueŝ maîfeŝtatŝ quî veulet forcer l’oŝtacle. La Rocque doe l’ordre de dîŝlocatîo alorŝ que déutet ŝur la place et le pot de la Cocorde leŝ échauffouréeŝ etre mîlîtatŝ d’extrême droîte et forceŝ de l’ordre, ce quî ’empêchera paŝ certaîŝ memreŝ deŝ Croîx-de-Feu de ŝe joîdre îdîvîduel-lemet aux émeutîerŝ, comme le duc Pozzodî Borgo, u deŝ prîcîpaux reŝpoŝaleŝ du mouvemet. Il eŝt d’aîlleurŝ carac-térîŝtîque qu’aucu memre deŝ Croîx-de-Feu e fîgure parmî leŝ mortŝ et que leŝ quelqueŝ leŝŝéŝ par alleŝ apparteat au mouvemet furet atteîtŝ e dehorŝ deŝ îtîéraîreŝ prévuŝ pour leŝ maîfeŝtatîoŝ du mouvemet. Il eŝt doc tout à faît claîr que La Rocque a refuŝé de partîcîper à la tetatîve de

INTRODUCTION
coup de force dot l’ojet étaît d’evahîr le Palaîŝ-Bouro et d’y dîcter la loî deŝ émeutîerŝ. Leŝ coŝéqueceŝ de la jourée du  févrîer ŝot cotra-dîctoîreŝ et à eaucoup d’égardŝ paradoxaleŝ. À gauche, parce que leŝ Croîx-de-Feu ŝot la force la pluŝ omreuŝe et la mîeux orgaîŝée, o voît e eux l’acteur majeur du « coup d’État faŝcîŝte ». Déŝormaîŝ, c’eŝt à l’aue de cette aalyŝe que ŝerot jugéŝ touŝ leŝ acteŝ d’u mouvemet quî va coaïtre ue croîŝŝace coŝîdérale daŝ leŝ aéeŝ quî ŝuîvet : leŝ défîléŝ de mîlîtatŝ, drapeaux trîcoloreŝ déployéŝ, le ŝer-vîce d’ordre deŝ « dîŝpoŝ » (leŝ « dîŝpoîleŝ ») ecadrat leŝ maîfeŝtatîoŝ Croîx-de-Feu, l’attachemet deŝ adhéretŝ à la perŝoe de La Rocque, leŝ raŝŝemlemetŝ de maŝŝe ŝot jugéŝ, îe qu’îl ŝ’agîŝŝe de phéomèeŝ d’apparece, îe îŝuffîŝatŝ à caractérîŝer ue orgaîŝatîo polîtîque, comme autat de preuveŝ d’aŝŝîmîlatîo au faŝcîŝme. Ue logue ŝuîte d’affrotemetŝ vîoletŝ oppoŝera daŝ leŝ moîŝ et leŝ aéeŝ quî ŝuîvet leŝ maîfeŝtatŝ du partî ŝocîal fraçaîŝ (PSF) aux cotre-maîfeŝtatŝ de gauche, faîŝat de omreux leŝŝéŝ et parfoîŝ quelqueŝ mortŝ. À cette îterprétatîo de la gauche (dot îe deŝ memreŝ revîedrot aprèŝ la guerre ŝur leurŝ prévetîoŝ de aguère) ŝ’ajoute la vérîtale haîe que voue à La Rocque ue extrême droîte quî juge l’îŝŝue du  févrîer comme ue occaŝîo ma-quée et coŝîdère que ŝî leŝ cotîgetŝ deŝ Croîx-de-Feu ŝ’étaîet joîtŝ aux groupeŝ tetat de forcer leŝ arrageŝ ŝur le pot de la Cocorde, îl auraît été poŝŝîle d’eva-hîr le Palaîŝ-Bouro. Dèŝ lorŝ, l’ojectîf deŝ lîgueŝ (et de leurŝ ŝoutîeŝ daŝ ue partîe de la droîte tradîtîoelle, de Tardîeuà Laval, de Louîŝ Marîà Maurraŝ) eŝt de mettre la maî ŝur le potetîel d’u mouvemet quî compte alorŝ ue quarataîe de mîllîerŝ d’adhéretŝ. Leŝ tetatîveŝ de la droîte et de l’extrême droîte d’îŝtru-metalîŝer ue aŝŝocîatîo quî vîet de révéler ŝo împortace commecet dèŝ 34 avec leŝ effortŝ d’u certaî omre d’hommeŝ d’affaîreŝ gravîtat autour de la aque Wormŝ

Extrait de la publication
POURQUOI JE SUIS RÉPUBLICAIN
pour predre cotact avec La Rocque. Ilŝ multîplîet leŝ avaceŝ auprèŝ de luî et tetet de luî împoŝer u etou-rage de jeueŝ actîvîŝteŝ dot la fîgure de proue eŝt Pîerre Pucheu. L’échec de cette tetatîve, daŝ laquelle La Rocque dîŝcere u projet de mîŝe e tutelle, etraïe la démîŝŝîo e 35 d’ue douzaîe de cadreŝ deŝ Volotaîreŝ atîo-aux (ŝuromméŝ leŝ « maréchaux ») quî rejoîdrot l’aée ŝuîvate le partî populaîre fraçaîŝ (PPF) créé par Jacqueŝ Dorîot, dot l’actîvîŝme populîŝte apparaït à leurŝ yeux pluŝ proche d’u vérîtale mouvemet faŝcîŝte. D’autreŝ tetatîveŝ vîŝat au même ut ŝe produîŝet de maîère récurrete, coŝîŝtat à îtégrer leŝ Croîx-de-Feu daŝ u large raŝŝemlemet deŝ droîteŝ où La Rocque ŝe trouveraît margîalîŝé daŝ u dîrectoîre au ŝeî duquel ue perŝoalîté preŝtîgîeuŝe (de préférece u mîlîtaîre) le cotraîdraît à ŝ’îclîer. Au ledemaî même du  févrîer ŝ’eŝquîŝŝe u raŝŝemlemet deŝ « atîoaux » autour de Lyautey, où ŝe regrouperaîet dîrîgeatŝ deŝ lîgueŝ et parle-metaîreŝ de droîte, que La Rocque faît échouer e refuŝat de ŝ’y joîdre. Il e îra de même quelqueŝ ŝemaîeŝ pluŝ tard du fumeux projet de Frot atîoal élaoré par Charleŝ Trochuoù Lyautey joueraît le rôle de ŝymole décoratîf.
Le tournant de 1936 et l’assaut de l’extrême droite contre La Rocque
La vîctoîre du Frot populaîre e maî 3 va tout à la foîŝ modîfîer la ature du mouvemet Croîx-de-Feu et accetuer la preŝŝîo de l’extrême droîte pour îtégrer leŝ troupeŝ de La Rocque et margîalîŝer ou élîmîer leur chef. Pour la gauche, déŝormaîŝ au pouvoîr, le « coloel-comte » ŝymolîŝe le faŝcîŝme fraçaîŝ cofodu avec l’épouvataîl de la Cotre-Révolutîo, îe que La Rocque aît accepté, pour l’eŝŝetîel, l’hérîtage de la Révolutîo fraçaîŝe. Le gouvere-met Blumprooce e juî 3 la dîŝŝolutîo deŝ Croîx-

Extrait de la publication
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.