Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Du même publieur

Sur la route

MONT VENTOUX ET LE PAYS DE SAULT

Carnet pratique

Index

Mont Ventoux et le Pays de Sault

Pourquoi y aller

Du haut de ses 1 912 m d’altitude, le mont Ventoux est le bien nommé Géant de Provence. Omniprésent dans le paysage du Vaucluse, son sommet dénudé, un désert de pierre calcaire, s’apparente à des neiges éternelles. Le “miroir des aigles”, comme l’appela René Char, est ainsi parfaitement reconnaissable. Synonyme pour beaucoup d’étape légendaire du Tour de France, il est le rendez-vous des cyclistes courageux. L’ambiance de ses flancs rudes, où le mistral peut souffler jusqu’à 300 km/h et la neige périodiquement s’installer, est au sport. La richesse de son milieu naturel lui valut d’être classé réserve de la biosphère par l’Unesco et les moins sportifs y découvriront mille et un trésors.

Sur le flanc nord du mont, la vallée du Toulourenc épouse les courbes de la rivière qui serpente entre le Vaucluse et la Drôme pour en dessiner la frontière naturelle. Des paysages sauvages et majestueux sont ponctués de rares villages accrochés à la roche. Plus au sud, la Nesque, qui prend sa source sur le versant est, se faufile entre des falaises calcaires façonnant des gorges vertigineuses. Elle débouche sur le pays de Sault, où champs de lavande et villages bucoliques dessinent un cadre de toute beauté.

MONT VENTOUX

En 1990, le Ventoux a été classé réserve de biosphère par l’Unesco pour la richesse de sa flore et de sa faune. Ses deux versants forment deux univers qui se sont longtemps ignorés l’un l’autre. Côté sud, le paysage, peu escarpé, affiche des airs méditerranéens. Dans la plaine et sur les coteaux s’étendent vergers, oliviers et vignes, ponctués de villages et d’habitations. Ce flanc sud a toujours été agricole, plus privilégié que le versant nord. Pour preuve, sa route construite dès les années 1830 (1936 pour le versant nord). Les forêts, dont les essences multiples ont été préservées jusqu’à aujourd’hui, ajoutent à sa richesse et en font un espace rare. Dans les environs de Bédoin apparaît la plus grande cédraie d’Europe et, sous le col de la Frâche (où se séparent le GR®4 et le GR®9), une vaste forêt de hêtres. Autres apanages du sud : les courses cyclistes ou les stations de ski, dont la première a été ouverte près du Chalet Reynard, bien avant celle du mont Serein.

Une autre géographie et une autre histoire marquent le versant nord. Cette ancienne propriété des seigneurs de Beaumont, placée sous la tutelle de l’État à la Révolution, fut pendant longtemps la partie sombre du Ventoux, ignorée car trop pauvre et dépourvue d’intérêt. Entièrement déboisé en 1893, ce versant devra attendre bien des années avant de voir ses flancs reverdir. Le paysage est plus sévère, plus sauvage et les perspectives nettement plus spectaculaires.

Notez que le climat est à prendre en considération, car il existe une différence de température (environ 10°C) avec la plaine. Le vent souffle en moyenne 130 jours par an et sa puissance exige des randonneurs et des cyclistes la plus grande prudence. Quant à la neige, bien présente en hiver, elle peut bloquer les cols d’accès, qui sont en général fermés de mi-novembre (ou mi-décembre) à Pâques. Prenez vos précautions donc.

Orientation

Le village de Bédoin est la porte d’entrée du versant sud et le village de Malaucène, celle du versant nord. On peut également rejoindre le versant sud par Sault et sa vallée couverte de champs de lavande. Les distances sont courtes : 14 km de Malaucène au mont Serein, 5 km du mont Serein au sommet du Ventoux, tandis que Bédoin se situe à 27 km et Sault à 32 km.

Renseignements

  • Offices du tourisme Pour le versant nord, contactez l’office du tourisme de Malaucène Cliquez ici. Pour le versant sud, préférez celui de Bédoin Cliquez ici ou celui de Sault .
  • Syndicat mixte d’aménagement du Ventoux
  • www.smaemv.fr

Activités

Randonnée

Les randonneurs peuvent se réjouir, car il existe de nombreuses possibilités de balade.

Le GR®4 couvre tout le versant nord du Ventoux et rejoint, au mont Serein, le GR®9, qui continue sur Sault. Vous pouvez l’emprunter depuis Les Alazards via Malaucène, puis Beaumont-du-Ventoux.

Le versant sud est parcouru par le GR®91 depuis Bédoin. Il longe le bas du Ventoux, la partie forêt étant couverte par le GR®91B.

Du mont Serein, sur le versant nord du Ventoux, un sentier, dit “sentier-découverte J.-H. Fabre”, a été aménagé en deux boucles. En hiver, il devient une piste de ski de fond. Du camping du mont Serein (ci-contre), on peut rejoindre le beau village de Brantes dans la vallée du Toulourenc et se baigner dans la rivière du même nom (baignade non surveillée). La balade dure de 2 à 3 heures.

Différents guides organisent, été comme hiver, des sorties sur les pentes du Ventoux. Les offices du tourisme vous donneront les coordonnées d’accompagnateurs locaux.

Vélo

Atteindre le sommet du Ventoux à vélo est un défi qui attire chaque année des milliers de cyclistes (entraînés) de toutes nationalités. En cours d’ascension, les abandons sont nombreux. Si le Ventoux n’est pas la montagne la plus haute, elle demeure l’une des plus difficiles à conquérir à vélo – pour preuve, la stèle élevée à la mémoire du champion du monde britannique Tommy Simpson (1937-1967), mort d’un arrêt cardiaque durant le Tour de France. Le versant sud est souvent le côté le plus souvent entrepris, alors que le versant nord, avec ses paliers, permet une progression plus aisée. Les professionnels grimpent en moyenne en 1 heure, les autres doivent compter 2 ou 3 heures. Le Chalet Reynard (côté sud) et le Chalet Liotard (côté nord) constituent des relais où l’on vient se reposer (voir p. 296).

Attention au vent, qui est souvent la cause d’accidents et de chutes graves. La circulation est un autre danger : le couple voiture-vélo est une association routière dangereuse. Automobilistes et cyclistes doivent s’accommoder de routes étroites et sinueuses, de certaines voitures qui roulent à vive allure et trop à gauche et de certains cyclistes qui circulent au milieu sans vraiment respecter le code de la route. Une très grande prudence est donc de mise.

À Malaucène et à Sault, il est possible de faire réparer ou de louer un vélo (se reporter aux rubriques consacrées à ces deux villes, p. 298 et p. 302).

  • Bédoin Location (04 90 65 94 53 ; www.bedoin-location.fr ; Le Cours, Bédoin ; 8h-19h30 tlj avr-oct). À deux pas de l’office du tourisme de Bédoin, Bédoin Location loue des vélos (demi-journée/journée 15-45/20-60 € suivant modèle, vélo enfant 10/15 €), et vend du matériel (pièces détachées, équipement de sport).
Ski

Station du mont Serein     VERSANT NORD DU VENTOUX

(04 90 63 42 02, fax 04 90 60 78 58 ; www.stationdumontserein.com). La station la plus importante du Ventoux est familiale et populaire. Très fréquentée le dimanche, elle bénéficie d’un environnement préservé. Les chalets particuliers ont été construits dans une aire délimitée et certaines pistes s’ouvrent sur un superbe panorama qui s’étend jusqu’aux Alpes.

La station est équipée de 9 remontées mécaniques (9h-17h), pour 12 km de pistes de tous niveaux (débutant à confirmé). Le forfait journée coÛte 15/10 € adulte/étudiant et enfant, la demi-journée 12 €. Pour les enfants de -7 ans, forfaits (jardin d’enfant) à 6,50 € ou 9,50 €. Elle offre également 7 km de sentiers pour le ski de fond, 8 km de pistes dévolus aux parcours en raquettes. On peut aussi faire du surf et de la luge. École de ski, loueurs de matériel, location de chalets, cafés et restaurants complètent les prestations.

L’été, la station reste ouverte et propose diverses activités sportives, dont le ski sur herbe et le kart. Adressez-vous sur place ou à l’office du tourisme de Malaucène Cliquez ici.

Station du Chalet Reynard     VERSANT SUD DU VENTOUX

(04 90 61 84 55 ; www.chalet-reynard.fr ; forfait journée/demi-journée 12/10 €, enfant -12 ans 8/6 € ; 9h-17h mer, sam et dim hors vac scol, tlj pendant vac scol). Possède deux remontées mécaniques, six pistes de ski, un espace de luge et un circuit de raquette. Il est possible de louer son matériel sur place. Sur le site, le Chalet Reynard abrite aussi un restaurant (voir p. 296).

Parapente
  • Vaucluse Parapente (04 90 71 50 07 ; vaucluse-parapente@hotmail.fr). Le premier club à avoir organisé des vols libres depuis le sommet du Ventoux.
  • Fred Roche (04 90 62 36 18 ou 06 87 73 68 39). Propose des sorties et des baptêmes en parapente. Les départs sont évidemment assujettis aux conditions météorologiques.

Où se loger et se restaurer

Notez que des aires de pique-nique ont été aménagées des deux côtés du mont Ventoux.

VERSANT NORD DU VENTOUX

Camping du mont Serein     CAMPING  

(04 90 60 49 16 ; www.camping-ventoux.com ; adulte/-10 ans 4,20/2,50 €, empl tente et voiture/caravane 4,80/5,50 €, chalet 4-6 pers nuit/week-end/sem 28 (par pers)/165-185/340-520 €, caravane 13 €, petit-déj 5,50 €, repas 12-15 €, pique-nique 9,50 € ; restaurant tlj en saison, fermé mer soir et dim soir hors saison ; ). Aménagé à 1 400 m d’altitude, sur la route du mont Ventoux (D974), ce camping deux étoiles bénéficie d’une superbe implantation et d’une vue imprenable sur les montagnes, jusqu’aux Alpes. Les emplacements manquent toutefois d’ombre en été. On peut y louer des caravanes ou des chalets avec terrasse et tout le confort pratique (kitchenette équipée, sdb, TV). On trouve également un snack, une épicerie, une salle de loisirs, une aire de jeux pour les enfants et, la nouveauté de l’année, un sauna et un Jacuzzi. Enfin, les amateurs de randonnées pourront louer des vélos et suivre le sentier Jean-Henri-Fabre, qui commence juste à côté.

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin