Sardaigne 4ed

De
Publié par

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Sardaigne
Un aperçu tout en couleurs et en photos des sites incontournables et des meilleures expériences d'un voyage en Sardaigne : le Golfo di Orosei, la Costa Smeralda, Bosa, les villages perchés, le Parco Nazionale dell'Asinara...
Une grande variété d'excursions ainsi qu'une sélection très pratique d'itinéraires pour découvrir le meilleur de la région, quel que soit le temps ou le budget disponible.
Un cahier couleur consacré aux magnifiques plages sardes, avec une sélection des plus belles plages et des meilleurs points de chute pour un séjour au bord de la mer.
Un chapitre dédié aux activités de plein air : randonnée, vélo, escalade, équitation, plongée, voile, ski nautique, kitesurf...
Un chapitre " Cuisine " particulièrement fouillé pour découvrir les saveurs de la gastronomie sarde : les fromages, les pâtes, les poissons et fruits de mer, le vin...
Toutes les informations pour organiser un voyage avec des enfants.



Publié le : jeudi 26 mars 2015
Lecture(s) : 6
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816150483
Nombre de pages : 454
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Cover image

map6-1

Plan rapproché sur les pages suivantes

map6-1a

map6-1b

Retour au début du chapitre

Sommaire

Voici une île dont le littoral éblouit, les mystérieux vestiges préhistoriques fascinent, et les moutons (ils sont 4 millions) investissent les routes quand bon leur semble. Avec son arrière-pays sauvage, ses plages de rêve et ses spécificités culturelles attachantes, la Sardaigne vous fait vite tomber sous le charme.

Plages de rêve

Les publicités ne mentent pas : les plages de Sardaigne figurent bien parmi les plus belles d’Europe. Oui, le sable est vraiment blanc et la mer aussi bleue. Imaginez-vous jeter l’ancre dans la baie en croissant de la Costa Smeralda, où les célébrités se baignent dans une eau émeraude, jouer les naufragés volontaires dans une crique du Golfo di Orosei, à l’abri de falaises à pic, ou encore voguer vers les îles granitiques de La Maddalena. Qu’on foule les dunes de la Costa Verde ou qu’on lézarde sur le sable fin de la Costa del Sud, il suffit d’étendre sa serviette de bain pour être conquis.

Retour au début du chapitre

Activités de plein air

Que l’on soit plutôt mer ou campagne, adepte de la lenteur ou non, la Sardaigne est l’une des dernières îles européennes propices à l’aventure. Randonnez dans l’arrière-pays, luxuriant et silencieux, jusqu’aux vestiges nuragiques de Tiscali, suivez un vertigineux chemin côtier jusqu’à Cala Luna, baie en demi-lune où les grimpeurs se lancent à l’assaut des falaises calcaires, ou traversez des forêts de chênes verts menant au “Grand Canyon” de la Gola Su Gorropu. La côte nord séduit les véliplanchistes, et les plongeurs explorent les épaves au large de Cagliari ou les ruines romaines immergées de Nora.

Retour au début du chapitre

Une île singulière

La Sardaigne possède une identité forte et contrastée. Riche en forêts quasi alpines, en grottes impressionnantes et en plages de sable blanc, elle abrite des animaux singuliers, tels les ânes albinos aux yeux bleus de l’Isola dell’Asinara ou les chevaux sauvages de la Giara di Gesturi. Cette singularité se reflète aussi dans sa gastronomie, des recettes de pâtes, de pain et de dolci (desserts), aux vins et fromages – dont le casu marzu, un fromage de brebis infesté de larves. Vous pourrez aussi vous y régaler d’oursins, d’anémones ou de saucisson d’âne.

Retour au début du chapitre

Traditions intemporelles

L’Histoire a façonné la Sardaigne. L’île est parsemée de 7 000 nuraghi (tours et villages de l’âge du bronze), de tombe dei giganti (“tombes de géants”) et de domus de janas (“maisons des fées”). Chaque chemin, chaque hameau recèle des vestiges préhistorique qu’il faut reconstituer, tels de mystérieux puzzles. Cette exception sarde s’est bien sûr incarnée dans des fêtes traditionnelles extravagantes, des lugubres mamuthones du carnaval de Mamoiada, dans la Barbagia, censés chasser les démons de l’hiver, à la course effrénée de chevaux de la S’Ardia, à Sedilo, dont les cavaliers risquent leur vie.

5-1

DEGAS JEAN-PIERRE/HEMIS.FR/GETTY IMAGES ©

Castelsardo


Pourquoi j’aime la Sardaigne

5-2

Par Kerry Christiani, auteure

Dès ma première visite, je suis tombée sous le charme. Peu importe la fréquence de mes voyages, j’y découvre toujours de nouveaux sentiers côtiers à explorer, des montagnes à gravir, des baies isolées où faire du kayak et de discrets agriturismi, cachés dans l’arrière-pays. L’île est trompeuse. Petite sur la carte, elle est en fait immense : un continent en miniature, façonné par sa propre langue et ses traditions fortes, sa gastronomie et sa culture, son histoire et le mystère qui l’enveloppe. Les Sardes sont fiers de leur île. Ils ont raison.

Pour en savoir plus sur nos auteurs, voir (Cliquez ici)


Retour au début du chapitre

15 façons de voir la Sardaigne

Golfo di Orosei

1 Les eaux bleu-vert étincelantes, le sable blanc comme neige et les falaises calcaires abruptes du Golfo di Orosei prêtent aux envolées lyriques. Point de rencontre spectaculaire entre la montagne et la mer, cet immense golfe forme la partie maritime du Parco Nazionale del Golfo di Orosei e del Gennargentu. Randonnée sur des sentiers de crête, exploration des grottes marines en kayak ou cabotage le long des criques cachées, chaque site est d’une beauté plus époustouflante que le précédent.

8-1

DOUG PEARSON/GETTY IMAGES ©

Retour au début du chapitre

Gola Su Gorropu

2 Sur le bel itinéraire de randonnée qui descend du col de Genna Silana, la Gola Su Gorropu fascine au premier coup d’œil. Surnommée le “Grand Canyon d’Europe”, cette gorge imposante, encadrée de parois rocheuses hautes de 400 m et semée d’énormes rochers arrondis, parle aux esprits aventureux. À son point le plus étroit (4 m), elle semble comme engloutir les visiteurs dans ses entrailles. En dehors des quelques marcheurs et grimpeurs occasionnels, vous aurez l’impression féerique d’être perdu dans un interstice spatio-temporel.

9-1

ANDY CHRISTIANI/GETTY IMAGES ©

Retour au début du chapitre

Costa Smeralda

3 Vous pouvez croire les agences de voyages, la Costa Smeralda est superbe. À cet endroit, les monts granitiques de la Gallura, balayés par les vents, plongent dans des anses aux allures de fjords et des baies couleur émeraude, comme la Spiaggia del Principe, prisée de l’Aga Khan. Jouez les paparazzis en scrutant les énormes yachts dans les cités balnéaires fréquentées par les millionnaires, ou partez découvrir des criques isolées, enfouies dans la macchia parfumée. Le panorama n’y a pas de prix.

10-1

DHMIG PHOTOGRAPHY/GETTY IMAGES ©

Spiaggia del Principe

Retour au début du chapitre

Il Castello, Cagliari

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi