Sicile 4ed

De
Publié par

Un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Sicile





Le top des meilleures choses à voir et à faire sur place, ainsi que de nombreuses idées d'itinéraires pour aider le voyageur à profiter un maximum de son séjour.
Une section en couleur sur les trésors de l'architecture sicilienne : temples et théâtres antiques, mosaïques de l'Antiquité tardive et byzantines, forteresses d'époque médiévale, cathédrales baroques...
Des suggestions d'excursions (un chapitre spécial sur les îles Eoliennes) et de circuits en voiture (avec carte).
Une couverture approfondie des activités en plein air : vulcanologie et randonnées jusqu'aux cratères, escalade, cyclotourisme, croisières et balades en bateau, promenades naturalistes, plongée, snorkeling...
Des cartes revues et améliorées pour être autonome dans ses déplacements.





Publié le : jeudi 10 avril 2014
Lecture(s) : 6
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816143089
Nombre de pages : 500
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Plan rapproché sur les pages suivantes

Point de rencontre entre l’Orient et l’Occident, l’Afrique et l’Europe, la belle Sicile est un haut lieu de la culture méditerranéenne et une destination séduisante à quelques heures d’avion de votre porte.

Un carrefour du monde antique

D’une envoûtante beauté et idéalement située au cœur de la Méditerranée, la Sicile agit comme un aimant depuis la nuit des temps. Lieu phare de l’Antiquité, la terre de Scylla, de Charybde et du Cyclope a été chantée par les poètes, d’Homère à Virgile, et influencée par les Phéniciens, les Carthaginois, les Grecs et les Romains. Les civilisations anciennes sont d’ailleurs perceptibles partout, comme en témoignent les nombreux vestiges encore debout, du temple de la Concorde d’Agrigente aux colonnes monumentales de Sélinonte en passant par la statue d’un satyre dansant, sauvée des eaux près de Mazara del Vallo.

Retour au début du chapitre

Mer, montagnes et volcans

La diversité des paysages de l’île impressionne d’emblée. À Catane, c’est l’imposante silhouette de l’Etna, jamais en sommeil, qui vous accueille, alors que vous serez saisi à Palerme par le scintillement des eaux du golfe de Castellammare, frangé de montagnes. Ces paysages associant mer, volcans et montagnes créent un cadre splendide à toutes sortes d’activités de plein air. La Sicile et son chapelet de plus d’une dizaine d’îles se prêtent idéalement à la baignade, à la plongée, à la randonnée ou à l’escalade. De quoi passer des vacances toniques !

Retour au début du chapitre

Saveurs méditerranéennes

Mariant à l’infini les influences culinaires, la table sicilienne, riche d’une longue histoire, s’appuie sur quelques produits originaires de l’île : coquillages, thon, espadon, agrumes, pistaches, noisettes, amandes, ricotta et herbes aromatiques. Elle reste ancrée dans le terroir et la tradition. Ainsi, dans un restaurant de Catane, une cuisinière septuagénaire vous révélera qu’elle suit encore la recette de sa grand-mère pour préparer la pasta alla Norma, tout en évoquant des métaphores poétiques attachées à l’Etna : les tomates sont comme la lave, les aubergines évoquent la cendre, le basilic rappelle le vert de la végétation, et la ricotta la neige. Si les chefs actuels prennent quelques libertés, les recettes intemporelles, du simplissime cannolo au plus complexe couscous de poisson, perdurent.

Retour au début du chapitre

De l’art byzantin au baroque

Outre son patrimoine antique, la Sicile s’enorgueillit d’authentiques bijoux artistiques et architecturaux d’époques plus tardives. Une simple balade dans la vieille ville de Palerme donne l’occasion d’admirer des coupoles typiques de l’architecture médiévale islamique, des mosaïques byzantines, les murs épais du palais des Normands ou les stucs baroques. Ces innombrables trésors constituent l’un des plus beaux atouts de l’île.

HERNAN ZAGORDO/GETTY IMAGES ©

Ragusa Ibla (ville basse de Raguse,)


Retour au début du chapitre

Pourquoi j’aime la Sicile

Gregor Clark, auteur

Bien des années après mon premier séjour, je reste persuadé que la Sicile est l’un des plus beaux endroits au monde. Si les charmes de l’île sont innombrables, voici un florilège de mes préférés : le parfum des citronniers, l’éclat pur de la lumière de l’aube sur les murs en terre cuite, l’ambiance bigarrée des marchés de Palerme, le spectacle des éruptions du Stromboli sur fond de ciel nocturne, le sentiment que l’histoire est présente à chaque coin de rue, la lueur marmoréenne se reflétant tard le soir dans les rues d’Ortigia et de Marsala, le majestueux isolement de Ségeste, les saveurs de la gastronomie locale et, surtout, la gentillesse des habitants.

Pour plus de précisions sur l’auteur, voir (Cliquez ici)


Retour au début du chapitre

14 façons de voir la Sicile


Dans ce chapitre

Syracuse

Syracuse

1 La belle Syracuse vous envoûtera de ses charmes… même si, au sortir de la gare routière ou ferroviaire dans le centre-ville moderne et aseptisé, vous éprouverez sans doute une certaine circonspection. Il suffit pourtant de tourner le coin de la rue pour rencontrer l’histoire avec un grand H. Soudain, vous serez environné de vestiges grecs (Cliquez ici), vous verrez de délicats plants de papyrus dans la fontaine Aretusa, avant de traverser une place pavée de marbre étincelant (Cliquez ici) où des colonnes de temple antique surgissent d’une cathédrale à la façade baroque. En bas à gauche : Piazza del Duomo, quartier d’Ortigia

RICHARD I’ANSON/GETTY IMAGES ©

Retour au début du chapitre

La table sicilienne

2 Par où commencer ? En fait, la gastronomie de l’île bouleversera radicalement votre conception de la cuisine italienne, au point que vous ne vous en rassasierez pas. Aubergines, ricotta, agrumes, fenouil et menthe sauvages, tomates cerises, câpres, olives, thon, sardines, espadon, crevettes : ce ne sont que quelques-uns des produits qui reviennent inlassablement agrémenter les plats exquis de l’île. Mais il faut aussi compter avec la délicieuse cuisine de rue, le couscous au safran et à la cannelle, et de somptueux desserts. Venez avec un solide appétit et qu’importe si la balance s’en ressent quelque peu ! En bas à droite : étal de produits régionaux à Taormine

RICHARD I’ANSON/GETTY IMAGES ©

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.