Tanzanie et Zanzibar 3ed

De
Publié par

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Tanzanie
Un chapitre très fouillé pour préparer son safari : l'organisation (réservations, coûts, saison, accessibilité), les types d'excursion (en voiture, en bateau ou à pied), des itinéraires, des check-lists, des conseils pratiques, les tours opérateurs sur place...
Pour bien organiser son séjour, ce guide propose une sélection thématique de découvertes (nature, plages et îles, trekking, vie locale, hors des sentiers battus...), des suggestions d'itinéraires et un aperçu des différentes régions du pays.
Des chapitres très complets sur les nombreux parcs naturels, l'archipel du Zanzibar, le cratère du Ngorongoro, le lac Victoria, le mont Kilimandjaro...
Un focus sur les activités de plein air : trekking et randonnée (préparatifs, coûts, période, parcours, régions), plongée et snorkeling, observation d'animaux...
Des infos pratiques utiles (transports, déplacements, santé, sécurité, nourriture, marchés, hébergement pour tous les budgets) et des cartes faciles à utiliser.



Publié le : jeudi 1 octobre 2015
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816150742
Nombre de pages : 656
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Cover image

map6-1

Plan rapproché sur les pages suivantes

map6-1a

map6-1b

Retour au début du chapitre

Sommaire

La Tanzanie est le théâtre d’un émerveillement constant, tant pour sa faune, ses plages, ses vestiges et les cimes enneigées du Kilimandjaro que pour sa population.

Une faune d’exception

La Tanzanie est le pays du safari par excellence, qu’il s’agisse d’observer les gnous à travers la plaine, les hippopotames pataugeant dans un cours d’eau boueux, les éléphants traversant un parc à la faveur de leur migration saisonnière ou les chimpanzés se balançant de branche en branche. Le pays tout entier fournit l’occasion de découvrir une nature aux mille richesses : les crocodiles somnolents lors d’un safari sur le fleuve Rufiji, dans la réserve de Selous, les silhouettes de girafes se découpant sur celles de baobabs séculaires, dans le parc national de Ruaha, le spectacle silencieux des oiseaux aquatiques dans les eaux peu profondes de l’île de Rubondo, ou encore le pas feutré des lions parcourant le cratère du Ngorongoro.

Des plages idylliques

Bordée par l’océan Indien, festonnée d’îles paisibles et de villages imprégnés de culture swahili, la côte tanzanienne est féerique. L’arpenter revient à remonter le temps, jusqu’à l’époque où la côte est-africaine, alors partie d’un réseau commercial s’étendant jusqu’à la Perse et l’Inde, était encore le pré carré des sultans. Les plages de sable blanc, les couchers de soleil pastel et le rythme indolent de la côte invitent au délassement, sous les voiles gonflées d’un boutre en bois.

Le mont Kilimandjaro

Se dressant dans les terres, tapissé de forêts courant le long de ses flancs jusqu’à son majestueux sommet enneigé, le Kilimandjaro a fière allure. C’est le plus haut sommet d’Afrique, et l’une des plus hautes montagnes isolées du monde. Des milliers de grimpeurs l’arpentent pour se tenir sur le toit de l’Afrique et contempler le magnifique panorama sur les champs de glace et les plaines illuminées par le soleil levant.

De mémorables rencontres

Où que l’on aille, il est facile de découvrir les Tanzaniens et leur culture : les guerriers massaï drapés de rouge ou les Barabaig semi-nomades près du mont Hanang, autour d’un repas ou de danses traditionnelles ; les sculpteurs makondé et le marchandage sur les marchés locaux, dans les monts Usambara. Quelle que soit la partie du pays visitée, la chaleur et la courtoisie des Tanzaniens alliées à la beauté de leur culture resteront comme l’un de vos plus beaux souvenirs du voyage. Dites-leur que vous souhaitez revenir, ils vous répondront “karibu tena” (soyez de nouveau le bienvenu).

PETER UNGER/GETTY IMAGES ©

boutre, Zanzibar


Pourquoi j’aime la Tanzanie

Mary Fitzpatrick, auteure

J’aime la Tanzanie pour sa lumière, ses couleurs et ses scènes débordantes de vie. À l’aube, surtout : le soleil inonde de reflets dorés les fraîches prairies, les écoliers marchent le long des rues et les vendeurs ambulants installent leur marchandise. Dans la nature, l’exubérance est partout : des animaux gigantesques côtoient de menues créatures, des oiseaux multicolores de toutes tailles, aux chants variés, tournoient dans les airs ; les arbres et les plantes sont littéralement couverts de fleurs, les paysages colorés et divers. Mais surtout, j’aime la Tanzanie pour la sérénité qu’elle dégage, son charme, sa dignité et l’hospitalité de son peuple.

Pour en savoir plus sur nos auteurs, voir (Cliquez ici)


Retour au début du chapitre

Parc national du Serengeti

1 Le martèlement des sabots battant la plaine du Serengeti se rapproche. Soudain, des milliers d’animaux apparaissent, dans un nuage de poussière : la principale migration des gnous offre un des spectacles naturels les plus extraordinaires du monde. Le reste du temps, le temps semble arrêté dans ce parc exceptionnel. Les lions trônent majestueusement sur leurs gros rochers, les girafes avancent avec grâce vers le couchant, les crocodiles se prélassent sur les berges. Ici, la faune offre un spectacle fabuleux à longueur d’année. Il convient de se ménager suffisamment de temps pour explorer les innombrables richesses du Serengeti.

ERICH SCHMIDT/IMAGEBROKER/CORBIS ©

une lionne

Retour au début du chapitre

Vieille ville de Zanzibar

2 Qu’il s’agisse de votre première visite ou de la cinquantième, Stone Town demeure exotique. Vous découvrez d’abord la ligne d’horizon, avec les flèches de la cathédrale Saint-Joseph et le vieux fort. Vous plongez ensuite dans un labyrinthe d’étroites ruelles, où chaque coin de rue réserve de nouvelles surprises – des échoppes poussiéreuses aux parfums de clous de girofle, des hommes jouant au bao drapés dans leur kanzu blanc ou les motifs de henné raffinés ornant les mains des femmes en bui-bui (longue robe noire). Ici, le rythme insulaire prend le pas sur la vie continentale, déjà lointaine.

PAUL HARRIS/GETTY IMAGES ©

Retour au début du chapitre

Cratère du Ngorongoro

3 Par beau temps, la féerie du Ngorongoro commence dès qu’on l’aborde, lorsque l’on se penche sur l’énorme cratère. Descendu tout en bas, on découvre une vaste plaine aux reflets bleus et verts, peuplée d’un incroyable échantillon de faune africaine. Pour peu que vous trouviez un endroit tranquille, vous imaginerez aisément l’Afrique originelle, avec son défilé quasi incessant d’animaux sauvages sur fond de paysage typique. Partez de bonne heure pour profiter au maximum de la vue et de la lumière matinale.

CLAUDIA URIBE/GETTY IMAGES ©

Retour au début du chapitre

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Corée 3 - Jeju-Do

de lonely-planet

Danemark 1ed

de lonely-planet