Thaïlande, Îles et plages 4ed

De
Publié par

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Thaïlande
De nombreuses suggestions d'excursions et d'itinéraires, notamment dans les îles et plages moins connues (illustrées d'une double carte).
Des informations utiles pour bien préparer son voyage : comment dénicher la plage de ses rêves selon des critères précis (promenades au soleil couchant, activités, calme, festivités, famille...), et un chapitre très complet sur la plongée.
Une couverture approfondie de Phuket et de la Côte d'Andaman.
Des chapitres particulièrement complets pour découvrir la riche cuisine thaïlandaise.
Un chapitre pour organiser un séjour en famille.
Un focus de 45 pages sur Bangkok, avec des illustrations couleur en 3D présentant le Grand Palais et le temple bouddhiste de Wat Pho.
Une immersion dans la culture thaïlandaise, et un chapitre présentant des conseils sur ce qu'il faut faire ou absolument éviter vis-à-vis de la population.



Publié le : jeudi 4 décembre 2014
Lecture(s) : 7
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782816143348
Nombre de pages : 727
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Cover image

map6-1

Plan rapproché sur les pages suivantes

map6-1a

Baies au sable mordoré, hamacs tendus entre les palmiers, formations karstiques émergeant de l’eau… Ces idées que l’on se fait d’un paradis tropical prennent une consistance bien réelle le long des côtes du sud de la Thaïlande.

Des plages sublimes

Les plages thaïlandaises évoquent un coin de paradis : de hauts palmiers ombragent un sable nacré, les coraux s’épanouissent au large et des bars décontractés accueillent les vacanciers jusqu’à point d’heure. Avec deux longues côtes et des îles verdoyantes cernées par une mer azur, le pays est un Eden tropical qui comble les hédonistes comme les ermites, ceux qui ne regardent pas à la dépense comme les économes. Escalader les falaises de Krabi, nager avec les requins-baleines au large de Ko Tao et de Ko Pha-Ngan, côtoyer des pêcheurs nomades à Trang, déguster des produits de la mer à Hua Hin ou apprécier les services d’un majordome dans la villa privée d’un hôtel luxueux à Phuket… Faites votre choix.

Retour au début du chapitre

Des délices et des épices

Si les plages attirent le voyageur en Thaïlande, la gastronomie le retiendra. Même si on trouve des restaurants thaïlandais dans le monde entier, c’est ici que la cuisine thaïlandaise révèle pleinement ses saveurs. Concoctés avec des produits locaux à la fraîcheur irréprochable, de la citronnelle acidulée au piment brûlant, des poissons charnus au poulet goûteux, les plats se déclinent en quatre saveurs principales : épicé, doux, salé et acide.

Retour au début du chapitre

Le “pays du sourire”

Entre le regard pétillant accompagnant le wâi – le geste de salutation thaïlandais, paumes jointes – et le sourire joyeux des passants, difficile de ne pas être charmé par ce “pays du sourire”. Un surnom justifié pour un royaume où l’hospitalité est reine. Depuis longtemps, la Thaïlande est le pays le plus visité d’Asie du Sud-Est, ravi de faire découvrir ses splendeurs naturelles aux étrangers de tous horizons. Les îles et les plages sont un cocktail parfait, constituées d’un mélange de paysages marins, de pics calcaires et de soleil tropical, accueillant des complexes hôteliers très professionnels.

Retour au début du chapitre

Des massages envoûtants

Est-ce bien raisonnable ? La vue est peut-être apaisante, avec le sable blanc et les eaux turquoise, mais lorsque la masseuse vient évacuer les tensions de votre dos d’une main de fer, tord votre corps jusqu’à ce que vous laissiez échapper un petit cri, puis fait craquer vos jointures, vous commencez à vous demander ce qui a bien pu vous passer par la tête. Mais, une fois le massage terminé, un sourire illumine votre visage, vos épaules se relâchent et vous vous sentez comme en symbiose avec les marées, le vent qui fait danser les palmiers et la Singha fraîche qui vous attend.

KATJA KREDER/GETTY IMAGES ©

Hat Mae Nam, Ko Samui


Pourquoi j’aime les îles et les plages de Thaïlande

de Celeste Brash, auteure

Quand je pense au sud de la Thaïlande, je vois une symphonie de couleurs. Le blanc éblouissant du sable au soleil, le bleu azur des flots et le vert profond de la jungle rendent le paysage surréaliste, comme l’interprétation cinématographique d’un rêve tropical. Qu’importe le nombre de voyages que j’y ai fait, je suis encore éblouie par la beauté de la région et par la cuisine locale, la visite des temples m’apaise et les habitants me rendent joyeuse. Qui ne se plairait pas ici ? Les moments que je préfère ? Ceux que je passe là où la nature et la culture locale règnent encore en maîtres.

Pour plus de détails sur les auteurs, (Cliquez ici)


Retour au début du chapitre

15 façons de voir les îles et plages de Thaïlande

Les îles de Trang

1 Une brise chaude, le ronronnement du moteur d’un long-tail boat dont la proue usée s’habille de bandes de tissu coloré… Depuis cette embarcation, vous découvrez une nouvelle île, dont la végétation d’un vert intense resplendit sous les rayons dorés du soleil matinal. Votre prochaine destination ? La plage de sable blanc, là-bas – une parmi tant d’autres, à découvrir à pied ou avec masque et tuba. Mais la traversée est si magnifique que vous l’apprécierez tout autant que votre séjour sur les îles de Trang.

ERIC PHAN-KIM/GETTY IMAGES ©

long-tail boats, Ko Ngai, îles de Trang

Retour au début du chapitre

 

Ko Tao

2 Avec une mer tiède et calme et une fabuleuse vie sous-marine, Ko Tao est l’île par excellence où s’initier à la plongée – d’autant que les clubs pratiquent des tarifs très raisonnables. Près de la côte, des criques rocheuses et des récifs de corail peuplés de multitudes de poissons peuvent se découvrir en masque et tuba. L’île est suffisamment petite pour explorer les moindres recoins de sa jungle et dénicher des plages de sable désertes.

BLAKE KENT/GETTY IMAGES ©

plongeuse, Ko Tao

Retour au début du chapitre

 

Railay

3 Le site d’escalade de Railay ravira spécialistes et débutants. Avec près de 500 voies équipées sur des parois calcaires, dévoilant un panorama prodigieux (des pics gris ornés de verdure, bordés par une eau cristalline et des plages de sable blanc), les sensations sont garanties dès les premiers mètres gravis. Les grimpeurs aguerris pourraient y passer des mois. Pour encore plus de frissons, essayez l’escalade libre en solo sur une paroi surplombant la mer : la chute se transforme ici en agréable plongeon.

STEVE MACAULAY/GETTY IMAGES ©

grimpeur, Railay

Retour au début du chapitre

 

Ko Kut

4 Proche de la frontière cambodgienne, cette grande île (Cliquez ici) déploie une jungle dense ourlée de plages immaculées, idéales pour les bains de soleil et les soirées paisibles rythmées par le chant des cigales. Si la topographie de Ko Kut ressemble à celle de nombreuses autres îles du royaume, avec sa forêt tropicale dissimulant des chutes d’eau, sa situation à la pointe de l’archipel de Ko Chang confère aux eaux qui la bordent une exceptionnelle teinte émeraude.

JOHN BORTHWICK/GETTY IMAGES ©

Retour au début du chapitre

 

Ko Pha-Ngan

5 Renommée pour ses fêtes de la pleine lune et ses soirées techno, Ko Pha-Ngan, jadis paisible et bohème, est devenue le rendez-vous de voyageurs de tous horizons. Les paillottes se transforment peu à peu en boutiques-hôtels, rivalisant de confort avec Ko Samui. Les côtes nord et est attirent les inconditionnels du hamac fuyant la vie moderne mais néanmoins friands d’une excellente cuisine. Et, pour les amateurs de plongée, le spectaculaire site de Sail Rock se situe près de ses côtes.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi