//img.uscri.be/pth/ab168dc8d7f54d5a0b58c0bedc1c956410ed2fbc
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Turquie, Istanbul, Côte Turque et Cappadoce 4ed

De
758 pages

Une nouvelle édition entièrement mise à jour de ce guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir la Turquie




Une couverture géographique adaptée aux voyageurs qui partent entre 1 et 3 semaines en Turquie : Istanbul, la côte égéenne, l'Ouest de la côte méditerranéenne, la Cappadoce et toutes les excursions depuis les stations balnéaires.
Une couverture exhaustive des plus beaux lieux et monuments à visiter : sites antiques (Ephèse, Pergame...), mosquées, palais ottomans...
Les meilleures adresses de hammams et un encadré " Mode d'emploi " pour se comporter correctement et choisir sa formule de soin.
Les conseils indispensables pour acheter de l'artisanat local dans les boutiques et les bazars : un encadré pour dénicher un tapis de qualité et le marchander, les bonnes adresses ville par ville pour acheter de belles poteries, des bijoux...
Un chapitre " Cuisine " et les meilleures adresses pour découvrir toutes les saveurs de la gastronomie turque, ses innombrables meze et ses délicieux kebabs.



Voir plus Voir moins
Cover image

map6-1

Plan rapproché sur les pages suivantes

map6-1a

TIM BARKER / GETTY IMAGES

TIM BARKER / GETTY IMAGES

(à gauche) Montgolfière au-dessus des cheminées de fée de Cappadoce

IZZET KERIBAR / GETTY IMAGES

IZZET KERIBAR / GETTY IMAGES

(ci-dessous) Café à narghilé, İstanbul

Une terre chargée d’histoire, une cuisine raffinée, l’une des plus belles métropoles du monde et des paysages où se succèdent plages de sable blanc et sommets majestueux.

Une histoire sans pareille

Poser le pied sur le sol de Türkiye (Turquie), c’est marcher sur les traces de grandes figures du passé. Après avoir chassé les derniers héritiers de Byzance, les sultans ottomans vécurent dans l’opulence du palais de Topkapı à İstanbul, entourés de richesses issues d’un empire qui s’étendait de Budapest à Bagdad. Des siècles plus tôt, les chrétiens byzantins creusaient des églises troglodytiques dans les cheminées de fée de Cappadoce et se cachaient des armées islamiques dans des cités souterraines. En d’autres temps, les Romains descendaient la voie des Curètes à Éphèse, les Arméniens du Moyen Âge érigeaient les églises d’Ani dans la steppe anatolienne, les derviches tourneurs propageaient le mysticisme soufi, et les mystérieux Lyciens laissaient des vestiges sur les plages de la Méditerranée. Bien des personnages historiques vinrent en Turquie, tels Jules César ou encore saint Paul, qui sillonna le pays à pied.

Une culture très affirmée

Bien sûr, ce sont les habitants qui, outre les paysages, font le charme du pays. D’un tempérament extraverti, les Turcs ont beaucoup en commun avec les habitants d’autres pays méditerranéens. Ils se montrent à juste titre extrêmement fiers de leur patrimoine, et ne manquent jamais de vous donner quantité d’informations (dont nous ne garantirions cependant pas toujours l’absolue fiabilité) sur les sujets les plus variés, de la confection des kilims à la coupole flottante de Sainte-Sophie. La culture turque est d’autant plus riche qu’elle se conjugue avec la longue histoire du pays et sa position unique, au point de rencontre de l’Europe et de l’Asie. Pour vous en imprégner, plongez dans les vapeurs d’un hammam seldjoukide ou ottoman, goûtez aux différents kebabs (leurs saveurs rappellent les épices transportées au fil des siècles sur la route de la Soie) ou visitez les ruines antiques qui émaillent les plaines, les littoraux et les reliefs.

Paysages et activités

Au-delà des clichés d’usage, ce qui surprend vraiment lors d’un premier séjour, c’est l’extraordinaire diversité des expériences offertes entre la mer Égée et les montagnes de l’Est. À İstanbul, cité tout à la fois romantique et bondée où l’on va en bateau sur le Bosphore et à pied dans les bazars, on fait la fête dans les clubs, comme dans toutes les métropoles. Dans les parties touristiques comme la Cappadoce et les côtes du Sud-Ouest, le programme est éclectique : trekking, équitation, sports nautiques, gastronomie, etc. Dans les régions moins fréquentées de l’Est, des villages isolés en pierre couleur de miel dominent les plaines de Mésopotamie, et des vestiges érodés se détachent dans un paysage de montagnes grandiose. On ne s’étonnera guère de l’attrait qu’exerce cette terre depuis des millénaires. À vous de partir à sa découverte…

Retour au début du chapitre

17 FAÇONS DE VOIR LA TURQUIE

D’un continent à l’autre

1 À İstanbul, des vapur (bateaux de passagers emblématiques de la ville) effectuent en moins d’une heure la traversée entre l’Europe et l’Asie. Chaque jour, une flottille remonte le Bosphore et traverse la mer de Marmara, au son de sirènes tonitruantes. Les navettes du matin côtoient de petites embarcations de pêche et d’énormes porte-conteneurs, accompagnés par des nuées de mouettes. Au coucher du soleil, les minarets fuselés et les coupoles byzantines de la vieille ville se détachent sur le ciel d’un rose cendré, offrant alors une vision magique. Vapurapprochant le quai d’Eminönü

8-1

RAWDON WYATT / ALAMY ©

Retour au début du chapitre

Cappadoce

2 S’il semble avoir été façonné par un essaim d’abeilles inspirées, ce rude paysage minéral hérissé de cheminées de fée résulte en réalité du volcanisme et de l’érosion. L’Homme y a également laissé son empreinte sous forme d’églises rupestres ornées de fresques byzantines colorées, d’habitations troglodytiques et de cités souterraines. Ses multiples attraits – sites historiques, vin, bonne chère, randonnée et autres activités de plein air – font aujourd’hui de la Cappadoce une région touristique phare.

9-1

IZZET KERIBAR / GETTY IMAGES ©

Retour au début du chapitre

Éphèse

3 Site antique le plus célèbre de Turquie et le mieux préservé de Méditerranée, Éphèse est un glorieux témoignage de la splendeur de l’architecture grecque et romaine. Si les occasions de prendre des photos ne manquent pas le long de la voie des Curètes recouverte de marbre, l’intérêt majeur de l’endroit réside dans ses maisons en terrasses (Cliquez ici) – leurs fresques vivantes et leurs mosaïques élaborées donnent un formidable aperçu du mode de vie raffiné de l’élite d’alors. L’essentiel de la cité reste encore à découvrir. Temple d’Hadrien(Cliquez ici)