Un jardin à Venise

De
Publié par

"[...] C'est dans un état pitoyable que je parvins sur la lagune, il y a plus d'une vingtaine d'années. Le balancement de la gondole m'épargnait les douleurs et les tensions que m'infligeaient mon fauteuil roulant et la voiture. Je crois que c'est la raison pour laquelle je pris racine à Venise. Ni bruit, ni mouches, ni poussière. Un air aussi agréable que la brise. Un soleil qui me réchauffait sans me brûler, une lumière douce et diffuse, qui ne m'éblouissait pas et me permettait de lire sans fatigue, un climat propice à l'oisiveté et qui n'exige rien de vous. Nous aurions donc bien pu, nous aussi, nous laisser aller à l'indolence..."
Publié le : jeudi 1 mai 2014
Lecture(s) : 22
EAN13 : 9782336347776
Nombre de pages : 84
Prix de location à la page : 0,0065€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
IIFrederic EdenII
Un jardin à Venise
Choix d’extraits présentés et traduits par Sylvie Mamy
Réédition Carts de Voyage
Un jardin à Venise
« Carnets de voyage » Collection dirigée par Sylvie Mamy Loin des guides touristiques conventionnels, ces Carnets de voyage sont des textes courts et personnels, tantôt des pages arrachées à des récits d’écrivains, de musiciens et d’artistes du passé qui visitèrent des villes aussi mythiques que Venise, Saint-Pétersbourg, New York ou Buenos Aires - sans exclure des lieux plus secrets aux charmes non moins fascinants -, tantôt des récits d’auteurs et poètes contemporains, amateurs de dépaysement, de curiosités, de rencontres qui ont cherché à saisir une émotion, un moment intime et vivant de leur voyage.
Frederic Eden Un Jardin à Venise Choix d’extraits présentés et traduits par Sylvie Mamy
re © 1édition originale :A Garden in Venice, London & Edinburgh, Ballantyne Press, 1903. re © 1édition en français, Le Serpent de mer, 2002. © Actes Sud, 2005. © L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-03360-0 EAN : 9782343033600
Malade, invalide, Frederic Eden arriva à Venise en 1884, accompagnéde son épouse Caroline, afin de se reposer, se promener en gondole, jouir des beautés de la ville et s’adonner à sa passion, l’aquarelle. Ce fut le coup de foudre! Pour occuper son temps libre, il se mit à la recherche d’un jardin qu’il trouva sur l’île de la Giudecca, aux numéros 137-138 de lafondamenta della Croce. Dès lors, secondés par quelques ouvriers du lieu, les Eden n’eurent de cesse de transformer ce qui n’était qu’une friche en un délicieux lieu de villégiature, entre canal et lagune. Jouir d’un grand jardin est un privilège rare à Venise !Dans les quinze premières années du vingtième siècle, le jardin des Eden attira de nombreux voyageurs étrangers, amis du couple britannique: l’Américain Henri James, le poète Rainer Maria Rilke, l’Italien Gabriele d’Annunzio et sa maîtresse, la tragédienne Eleonora Duse. D’illustres Français, souvent des hôtes de la princesse Edmond de Polignac vinrent rendre visite aux Eden et se reposer dans leur charmant coin de verdure: Marcel Proust, Anna de Noailles, Jean Cocteau, Maurice Barrès, Henri de Régnier, François Mauriac et d’autres encore. Chacun à sa manière évoqua dans ses écrits (scènes de romans, récits, lettres, poèmes) ce coin de paradis. Frederic Eden, à son tour, rédigea un charmant récit où il relate dans quel état de santé déplorable il
7
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.