Voyage dans tous les Paris du monde

De
Publié par

Ville lumière, destination rêvée, Paris n'est pas une capitale ordinaire. Si Paris nous semble unique, il existe pourtant, de la Russie aux États-Unis, passant par le Canada, l'Italie, le Danemark, la Roumanie et même l'océan Pacifique, plusieurs localités et lieux-dits appelés eux aussi « Paris ». Après avoir visité tous les Paris du monde, j'ai commencé à considérer le mien avec un peu plus de modestie…
Publié le : vendredi 1 avril 2016
Lecture(s) : 1
EAN13 : 9782140005534
Nombre de pages : 120
Prix de location à la page : 0,0075€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Jacques Goût
Voyage dans tous les Paris du monde
Photographies de l’auteur
Inédît Carets dE VoyagE
Voyage dans tous les Paris du monde
« Carnets de voyage » Collection dirigée par Sylvie Mamy Loin des guides touristiques conventionnels, ces Carnets de voyage sont des textes courts et personnels, tantôt des pages arrachées à des récits d’écrivains, de musiciens et d’artistes du passé qui visitèrent des villes aussi mythiques que Venise, Saint-Pétersbourg, New York ou Buenos Aires – sans exclure des lieux plus secrets aux charmes non moins fascinants –, tantôt des récits d’auteurs et poètes contemporains, amateurs de dépaysement, de curiosités, de rencontres qui ont cherché à saisir une émotion, un moment intime et vivant de leur voyage. Déjà parus Marguerite BAUERBENIDIR, Sur la route des Trois Epis, 2015. Christian LEMARCIS,Un hiver aux Canaries, 2015. Gérard GALPIN,Flânerie artistique en Toscane, 2015. Marguerite BAUERBENIDIR, Cimetières d’ici et d’ailleurs, 2014. Frederic EDEN,Un jardin à Venise, 2014. George SAND,Lettre d’un voyageur(II), 2014. Roger BAILLET,Les bronzes de Riace, 2014.
Jacques Goût Voyage dans tous les Paris du monde
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08830-3 EAN : 9782343088303
Prologue
Ville lumière, capitale de la mode et du luxe, destination rêvée pour des touristes accourant du monde entier, Paris n’est pas une ville qui laisse indifférent. Des générations de provinciaux sont « montées à Paris » pour y tenter leur chance et chercher la réussite sociale. Pour les uns et les autres, Paris est unique. Partout sur la planète, Paris demeure une référence que certains s’approprient avec plus ou moins de bonheur. Et pourtant Paris reste aussi un nom de lieu relativement banal. De la Russie aux États-Unis, en passant par le Canada, l’Italie, le Danemark, la Roumanie et même l’océan Pacifique, on découvre plusieurs localités et lieux-dits homonymes à travers le monde. Ce sont quelques-uns de ces autres Paris, si différents du premier, que nous avons voulu présenter ici. La plupart ont clairement été baptisés Paris en hommage à la capitale française, certains n’ont qu’un lien plus ténu avec le Paris des bords de Seine.
7
De l’évocation historique clairement affirmée jusqu’à l’appellation pleine d’ironie, les nuances sont nombreuses. Les Paris américains ont souvent été nommés en remerciement de l’aide française à la guerre d’indépendance, mais le Paris russe glorifie au contraire la victoire russe sur l’armée de Napoléon. Tous étonnent le voyageur qui établit forcément le parallèle surprenant imposé par cette homonymie inattendue.
Des Paris tellement éloignés du Paris des bords de Seine, qu’ils permettent aussi de porter un regard nouveau sur la capitale française vue de plus loin. Quand Paris a tendance à se prendre pour le centre du monde, un œil extérieur offre un autre éclairage sur la vie des Parisiens et les artifices qui l’envahissent. Tout en découvrant que le soleil ne se couche jamais sur tous les Paris à la fois, voilà parfois de quoi donner une leçon de modestie aux Parisiens des bords de Seine. La ville lumière est capable d’être aussi aveuglante pour ses habitants que la lampe attirant les insectes.
8
e Au XVIII siècle Montesquieu ironisait sur le nombrilisme de ses concitoyens en leur faisant poser la question « comment peut-on être persan ? ». Aujourd’hui pourquoi ne pas se demander : Comment peut-on être parisien ? Parisien de France, mais aussi Parisien des États-Unis, Parisien de Russie, Parisien d’Ardèche, Parisien du Danemark, Parisien d’Italie. Autant d’occasions d’écrire quelques lettres parisiennes à l’être parisien.
Rappel
e C’est au IV siècle que la Lutèce gallo-romaine est devenue la cité desParisii, puis Paris. Cette référence auxParisii se retrouve dans la toponymie d’autres lieux d’Île-de-France, comme Villeparisis ou Cormeilles-en-Parisis. Le destin exceptionnel de Paris favorisera ensuite la création de nouveaux établissements humains du même nom dans d’autres pays, au rythme des conquêtes ou des clins d’œil de l’histoire.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.