COMMERCE EXTÉRIEUR ET BALANCE DES PAIEMENTS. Statistiques mensuelles 5 1993 Partie 1 : Commentaires Partie 2: Commerce extérieur

De
Publié par

9 urostal COMMERCE EXTÉRIEUR ET BALANCE DES PAIEMENTS Statistiques mensuelles 1993 Partie 1 : Commentaires Partie 2: Commerce extérieur Thème Jommerce extérieur et balance des paiements Conjoncture eurostat OFICINA ESTADÍSTICA DE LAS COMUNIDADES EUROPEAS DE EUROPÆISKE FÆLLESSKABERS STATISTISKE KONTOR STATISTISCHES AMT DER EUROPÄISCHEN GEMEINSCHAFTEN ΣΤΑΤΙΣΤΙΚΗ ΥΠΗΡΕΣΙΑ ΤΩΝ ΕΥΡΩΠΑΪΚΩΝ ΚΟΙΝΟΤΗΤΩΝ STATISTICAL OFFICE OF THE EUROPEAN COMMUNITIES OFFICE STATISTIQUE DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES ISTITUTO STATISTICO DELLE COMUNITÀ EUROPEE BUREAU VOOR DE STATISTIEK DER EUROPESE GEMEENSCHAPPEN SERVIÇO DE ESTATÍSTICA DAS COMUNIDADES EUROPEIAS L­2920 Luxembourg ­ Tél. 43 01­1 ­ Télex COMEUR LU 3423 B­1049 Bruxelles, rue de la Loi 200 ­ Tél. 299 11 11 Las publicaciones de Eurostat están clasificadas por temas y por series. La clasificación se encuentra al final de la obra. Para mayor información sobre las publicaciones, rogamos se pongan en contacto con Eurostat. Para los pedidos, diríjanse a las oficinas de venta cuyas direcciones figuran en la página interior de la contracubierta. Eurostats publikationer er klassificeret efter emne og serie. En oversigt herover findes bag i hæftet. Yderligere oplysninger om publikationerne kan fås ved henvendelse til Eurostat. Bestilling kan afgives til de salgssteder, der er anført på omslagets side 3. Die Veröffentlichungen von Eurostat sind nach Themenkreisen und Reihen gegliedert.
Publié le : vendredi 9 mars 2012
Lecture(s) : 15
Source : EU Bookshop, http://bookshop.europa.eu/
Nombre de pages : 206
Voir plus Voir moins

9 urostal
COMMERCE EXTÉRIEUR
ET BALANCE DES PAIEMENTS
Statistiques mensuelles
1993
Partie 1 : Commentaires
Partie 2: Commerce extérieur
Thème
Jommerce extérieur et balance des paiements
Conjoncture eurostat
OFICINA ESTADÍSTICA DE LAS COMUNIDADES EUROPEAS
DE EUROPÆISKE FÆLLESSKABERS STATISTISKE KONTOR
STATISTISCHES AMT DER EUROPÄISCHEN GEMEINSCHAFTEN
ΣΤΑΤΙΣΤΙΚΗ ΥΠΗΡΕΣΙΑ ΤΩΝ ΕΥΡΩΠΑΪΚΩΝ ΚΟΙΝΟΤΗΤΩΝ
STATISTICAL OFFICE OF THE EUROPEAN COMMUNITIES
OFFICE STATISTIQUE DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES
ISTITUTO STATISTICO DELLE COMUNITÀ EUROPEE
BUREAU VOOR DE STATISTIEK DER EUROPESE GEMEENSCHAPPEN
SERVIÇO DE ESTATÍSTICA DAS COMUNIDADES EUROPEIAS
L­2920 Luxembourg ­ Tél. 43 01­1 ­ Télex COMEUR LU 3423
B­1049 Bruxelles, rue de la Loi 200 ­ Tél. 299 11 11
Las publicaciones de Eurostat están clasificadas por temas y por series. La clasificación se encuentra al final de
la obra. Para mayor información sobre las publicaciones, rogamos se pongan en contacto con Eurostat.
Para los pedidos, diríjanse a las oficinas de venta cuyas direcciones figuran en la página interior de la
contracubierta.
Eurostats publikationer er klassificeret efter emne og serie. En oversigt herover findes bag i hæftet. Yderligere
oplysninger om publikationerne kan fås ved henvendelse til Eurostat.
Bestilling kan afgives til de salgssteder, der er anført på omslagets side 3.
Die Veröffentlichungen von Eurostat sind nach Themenkreisen und Reihen gegliedert. Die Gliederung ist hinten in
jedem Band aufgeführt. Genauere Auskünfte über die Veröffentlichungen erteilt Eurostat.
Ihre Bestellungen richten Sie bitte an die Verkaufsbüros, deren Anschriften jeweils auf der dritten Umschlagseite
der n zu finden sind.
Οι εκδόσεις της Eurostat ταξινομούνται κατά θέμα και κατά σειρά. Η ακριβής ταξινόμηση αναφέρεται στο
τέλος κάθε έκδοσης. Για λεπτομερέστερες πληροφορίες σχετικά με τις εκδόσεις, μπορείτε να απευθύ-
νεσθε στην Eurostat.
Για τις παραγγελίες μπορείτε να απευθύνεσθε στα γραφεία πώλησης, των οποίων οι διευθύνσεις
αναγράφονται στη σελίδα 3 του εξωφύλλου.
Eurostat's publications are classified according to themes and series. This classification is indicated at the end of
the publication. For more detailed information on publications, contact Eurostat.
Orders are obtainable from the sales offices mentioned on the inside back cover.
Les publications d'Eurostat sont classées par thème et par série. Cette classification est précisée à la fin
de l'ouvrage. Pour des informations plus détaillées sur les publications, contactez Eurostat.
Pour les commandes, adressez-vous aux bureaux de vente dont les adresses sont indiquées à la page 3
de la couverture.
Le pubblicazioni dell'Eurostat sono classificate per tema e per serie. Tale classificazione è precisata alla fine
dell'opera. Per informazioni più dettagliate sulle pubblicazioni rivolgersi all'Eurostat.
Per eventuali ordinazioni rivolgersi a uno degli uffici di vendita i cui indirizzi figurano nella 3a pagina della
copertina.
De publikaties van Eurostat zijn ingedeeld naar onderwerp en serie. Deze indeling is achter in het boek
opgenomen. Voor nadere informatie over de publikaties kunt u sich wenden tot Eurostat.
Gelieve bestellingen op te geven bij de verkoopbureaus, waarvan de adressen op bladzijde 3 van de omslag zijn
vermeld.
As publicações do Eurostat estão classificadas por tema e por série. Esta classificação está indicada no firn da
obra. Para mais informações sobre as publicações é favor contactar Eurostat.
Encomendas: serviços de venda cujos endereços estão indicados na contracapa. COMMERCE EXTERIEUR
ET BALANCE DES PAIEMENTS
Statistiques mensuelles
Partie 1 : Commentaires
Partie 2: Commerce extérieur
5 D 1993 Avant­propos
En 1988, la collecte des données pour les statistiques du Observons en particulier qu'au niveau des sous­positions, la
commerce extérieur a subi deux importantes modifications: nomenclature combinée ne concorde pas avec la nomencla­
ture Nimexe employée jusqu'à présent, des modifications — Yintroduction du document unique qui a été adopté pour
importantes ayant été effectuées. Il en résulte une rupture
les échanges de marchandises communautaires entre
dans les séries chronologiques ventilées par marchandise les États membres et qui doit également être appliqué,
entre 1987 et 1988. Le présent bulletin mensuel utilise
pour les formalités et le formulaire correspondants, au
jusqu'en décembre 1987 la CTCI rév. 2, qui a été calculée sur commerce — exportations et importations — avec les
la base de la Nimexe à six chiffres, et, à compter de janvier pays tiers. Grâce à cette simplification et uniformisation
1988, la CTCI rév. 3, qui repose sur les sous­positions à huit des procédures de déclaration, un pas important a été
chiffres de la nomenclature combinée. fait, dans le domaine des échanges de marchandises,
vers l'accomplissement du marché intérieur de la Com­ Afin d'aider les utilisateurs à interpréter les statistiques,
munauté; l'Eurostat a publié, sous le thème 6 «Statistiques du com­
merce extérieur, série E: Méthodes», des brochures intitulées — l'entrée en application d'une nouvelle nomenclature de
«Nomenclatures de marchandises — Tables de concordance marchandises, la «nomenclature combinée» (NC), qui
NC/Nimexe», qui contiennent des tableaux comparatifs des répond à la fois aux exigences du tarif douanier commun
anciennes et des nouvelles nomenclatures et qui présentent et à celles de la statistique. Cette nomenclature est
les correspondances entre la nomenclature combinée (NC) basée sur le «système harmonisé de désignation et de
et les nomenclatures dérivées. codification des marchandises» (SH) qui contribuera à
une comparabilité mondiale des statistiques du com­
Eurostat est à la disposition des utilisateurs des statistiques
merce extérieur.
européennes pour tout autre renseignement ou explication
complémentaire concernant les changements opérés. Ces deux innovations ont imposé aux services des douanes
et des statistiques des États membres une charge de travail
considérable jusqu'à ce que les nouvelles méthodes n'aient
été introduites, testées et pleinement intégrées dans le
travail courant.
De ce fait, des retards se sont produits dans la transmission
des données de tous les États membres, ce qui a provoqué
une augmentation des erreurs et corrections, de sorte que
les données des premiers mois ne sont pas directement
comparables avec celles de l'année précédente et doivent
être interprétées avec prudence.
Avis important
A partir d'octobre 1990, les données du commerce extérieur de la République fédérale d'Allemagne, des autres États
membres et EUR 12 concernent la République fédérale d'Allemagne dans sa situation territoriale depuis le 3 octobre
1990.
Dans les tableaux Β et C, le lecteur trouvera le commerce de la République fédérale d'Allemagne dans sa situation
territoriale avant le 3 octobre 1990, Berlin­Ouest inclus. Table des matières
Commentaire VII
Graphiques XXIII
Résumé général du commerce par pays:
Tab. 1: Chiffres annuels et trimestriels
Tab. 2: s mensuels
Résumé général du commerce par produits:
Tab. 3: Chiffres annuels et trimestriels . 8
Tab. 4: s mensuels 11
Évolution du commerce par pays:
Tab. 5: Monde, intra- et extra-CE 16
Tab. 6: Échanges intra-CE par pays membres 24
Tab. 7: Principales zones 30
Évolution du commerce par produits:
Tab. 8: Sections de la CTCI 52
Commerce par pays partenaires:
Tab. 9: Tous produits (chiffres mensuels cumulés) 92
Tab. 10: Sections de la CTCI et principaux partenaires (chiffres trimestriels cumulés) 100
Indices:
Tab. 11: Indices de volume et de la valeur moyenne 140
Commerce des principaux pays tiers:
Tab. 12: Évolution du commerce global et avec la CE (EUR 12) 142
Taux de conversion:
Tab. 13: États membres, États-Unis d'Amérique, Japon et Suisse 146
Commerce de la CE en produits agricoles:
Tab. 14: Principales catégories de produits 148
152 Tab. 15: Produits soumis aux règlements de la politique agricole commune
Commerce de la CE en produits pétroliers:
Tab. 16: Pétrole et s dérivés du pétrole 164
CE et commerce mondial:
Tab. A: Monde, Communauté et principaux pays tiers 168
Commerce de la RF d'Allemagne dans sa situation territoriale avant le 3 octobre 1990, Berlin-Ouest inclus:
169 Tab. Β: Commerce par pays
172 Tab. C: e par produits
175 Répertoire des publications régulières du commerce extérieur
Abréviations et signes employés
EUR 12: Ensemble des États membres de la CE 0: Donnée inférieure à la moitié de l'unité utilisée
UEBL: Union économique belgo-luxembourgoise Mio: Million
DK: Danemark Mrd: Milliard
D: République fédérale d'Allemagne ECU: Unité monétaire européenne
Eurostat: Office statistique des Communautés GR: Grèce
européennes
E: Espagne
CTCI: Classification type pour le commerce
F:France international
IRL: Irlande
I: Italie
NL:Pays-Bas
P: Portugal
UK:Royaume-Uni
USA: États-Unis d'Amérique
VI Commentaires et graphiques
(Le commentaire se rapporte à l'état de la base de données CRONOS du 27. 4. 1993,
TREND du 27. 4. 1993)
Données disponibles dans ce numéro
EUR 12 UEBL DK D GR E F IRL I NL Ρ UK
Décembre 1992 X X X X Χ Χ Χ Χ Χ Χ χ χ
(La partie tableaux se rapporte à I état de la base de données CRONOS du 4. 5.1993)
Notes méthodologiques: voir Glos sari um 7992
A partire e janvier 1988: CTCI, révision 3 Désalsonnallsatlon: Résultats
En données corrigées des variations saisonnières, La balance commerciale de la Communauté
les exportations de la Communauté Européenne Européenne, corrigée des variations saisonnières,
vers le reste du monde (extra-CE) ont repris leur qui avait commencé à s'améliorer à partir du second
essor depuis mi-1991, après une tendance à la semestre de 1991, s'est dégradée ces deux
baissefin 1990. Depuis, les exportations extra-com­ derniers mois pour atteindre -4,7 Mrd d'écus en
munautaires ont fluctué autour d'un niveau élevé décembre 1992. Avec cette détérioration, elle
déjà enregistré début 1990. Récemment, avec la retrouve désormais son niveau de début 1992.
reprise économique hésitante chez les principaux
partenaires commerciaux de la Communauté, elles
montrent de nouveau une légère tendance à la
hausse. En décembre 1992, les exportations désai- Le commerce entre les Etats membres de la
sonnalisées ont progressé de 2,5% par rapport à Communauté Européenne (intra-CE) se stabilise
novembre 1992. autour d'un niveau élevé, après une tendance à la
hausse à partir de début 1991. La série désaison-
Les données désaisonnalisées pour les nalisée du commerce entre les Etats membres
importations de la Communauté Européenne en montre une progression de 1,7% en décembre 1992
provenance du reste du monde (extra-CE) se sont par rapport à novembre 1992.
accrues fortement au cours du mois de décembre
1992 (+4,6% par rapport à novembre 1992) après
une baisse régulière depuis le début de l'année
1992. La reprise qui commence à poindre chez
certains Etats membres pourrait être l'une des
causes de cette augmentation.
EUR 12 Importations Extra-CE EUR 12 Exportations Extra-CE
Mrd. ECU
Mrd. ECU
1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992
—— Série Brûle Série Désaisonnalisée — Série Brute —— Série DésaJsonnaJisée
EUR 12 Balance Commerciale Extra-CE
EUR 12 Importations Intra-CE Mrd. ECU
Mrd. ECU
1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992
Série Brute Série Désaisonnalisée Série Brute Série Désaisonnalisée
VIII TABLEAU I - EUR 12 EXPORTATIONS, IMPORTATIONS, BALANCE COMMERCIALE (1)
Séries Désaisonnalisées (2) - Mrd. ECU
Importations Extra-CE Période Exportations Extra-CE Importations Intra-CE Balance Extra-CE
Série Désai­ Série Brute Série Désai­ Série Brute Série Désai­ Série Brute Série Désai­Série Brute
sonnalisée sonnalisée sonnalisée sonnalisée
33,4 35,4 35,4 47,7 49,8 -2,0 Jan-89 30,3 -5,1
Fév-89 30,9 33,0 34,3 36,0 49,1 493 -3,4 -3,0
Mar-«9 34,8 34,C 38,0 36,9 54,1 50,4 -3,2 -2,8
50,5 Avr-89 33,7 33,6 37,6 37,0 52,0 -3,9 -8,3
33,4 34,0 39,1 38,1 52,5 51,6 -5,7 -4,2 Mai-89
37,4 35,9 40,1 39,0 57,3 54,1 -2,7 Jun-89 -3,1
35,3 50,4 52,2 Jul-89 34,0 33,9 37,0 -1,3 -3,1
31,3 34,3 34,4 37,2 42,5 52,0 -8.0 -2,9 Aoû-89
37,7 50,8 52,8 -3,3 -2,2 Sep-89 34,4 35,9 38,1
37,6 34,6 40,6 37,9 58,1 53,2 -3,0 -3,3 Oct-89
35,2 39,1 37,8 56,4 53,7 Nov-89 37,1 -2,0 -2,7
37,4 34,9 34,8 37,3 51,5 53,9 2,5 -2,4 Déc-89
34,1 37,2 39,6 38,7 53,9 55,8 -5,5 Jan-90 -1,5
33,6 36,0 35,6 37,6 52,3 53,2 -2,0 -1,6 Fév-90
37,7 40,2 37,9 60,6 54,7 -2,5 Mar-90 35,5 -2,3
37,1 37,6 54,4 54,4 -3,7 -2,5 Avr-90 33,3 35,0
35,6 35,6 39,4 37,7 56,6 54,3 -3,8 Mai-90 -2,1
54,7 Jun-90 35,1 35,0 37,8 37,7 53,9 -2,7 -2,8
36,7 54,8 54,0 Jul-90 35,5 34,0 36,8 -1,3 -2,7
Aoû-90 31,4 34,6 35,2 38,7 44,5 55,7 -3,8 ^,1
31,2 32,9 36,6 38,0 53,3 55,7 -5,3 Sep-90 -5,1
35,2 43,9 40,4 62,3 57,2 -5,2 Oct-90 38,8 -5,2
Nov-90 36,9 34,9 41,9 40,4 61,1 56,4 -5,0 -6,4
35,4 52,6 54,0 Déc-90 33,9 36,0 39,0 -0,6 -5,1
34,8 41,6 59,3 59,7 -10,5 -6,8 Jan-91 32,6 43,0
Fév-91 31,7 33,9 37,3 39,5 56,0 56,9 -5,7 -5,6
56,7 Mar-91 34,4 34,0 39,2 38,8 59,6 ^,9 -4,8
Avr-91 34,5 34,3 43,3 40,8 60,0 56,9 -8,8 -6,4
34,4 34,6 42,3 40,9 59,1 57,6 -7,9 -6,3 Mai-91
Jun-91 34,6 35,1 40,4 41,3 59,0 58,7 -5,7 -6,2
36,4 Jul-91 38,6 43,9 42,8 61,9 60,3 -5,3 -6,4
32,1 41,7 Aoû-91 36,5 37,0 45,6 58,1 ^4.9 -5,1
35,8 41,6 57,3 Sep-91 '34,3 42,6 58,8 -7,3 -6,8
Oct-91 40,0 35,4 44,5 40,6 64,9 58,4 -4,4 -5,2
Nov-91 37,5 36,6 42,2 41,8 60,6 59,8 ^*,7 -5,1
Déc-91 38,4 35,5 38,3 40,2 57,0 58,5 0,1 -4,7
Jan-92 32,7 35,2 41,4 40,6 58,1 59,4 -8,6 -5,4
34,2 41,4 Fév-92 36,2 39,8 60,0 60,2 -5,6 -5,2
Mar-92 38,3 36,1 44,0 41,1 66,2 59,3 -5,7 -5,1
37,1 37,4 42,5 41,1 62,9 60,7 Avr-92 -5,4 -3,7
Mai-92 34,0 36,0 40,0 40,6 58,4 59,5 -6,0 -4,6
35,9 35,3 40,6 Jun-92 39,3 60,9 58,0 -4,7 -4,1
Jul-92 39,4 36,5 42,0 40,9 62,3 60,1 -2,6 -4,4
AoO-92 30,1 35,5 33,3 39,0 44,4 58,6 -3,1 -3,5
35,7 Sep-92 35,9 39,8 38,9 59,3 59,1 -3,0 -4,1
Oct-92 39,8 36,4 41,4 39,3 63,0 58,8 -1,6 -2,9
Nov-92 36,6 35,7 39,4 39,5 59,4 58,2 -2,9 -3,8
Déc-92 40,8 36,6 40,5 41,3 59,0 59,2 0,4 -4,7
(1) A partir d'octobre 1990, la République lédérale d'Allemagne inclut le territoire de l'ancienne République démocratique d'Allemagne, Berlin Est indus.
Les résultats communautaires sont établis en conséquence.
(2) Désaisonnalisation par procédure X11/ARIMA
IX TENDANCES GLOBALES: Résultats de décembre 1992.
Le solde extra­communautaire est de 0,4 Mrd d'écus, l'excédent du Japon plafonne
à 7,7 Mrds, tandis que les Etats­Unis affichent un déficit de 7,5 Mrds d'écus.
née 1992 at­ Au mois de décembre 1992 les échanges des Etats­Unis
... ds d'écus en sont déficitaires de 7,5 Mrds d'écus, contre 5,7 M(ds en
199"). L écart entre taux d évolution des exportations et décembre 1991. Les importations sont en progres net
des importations passe de ­6 points en 1991 a plus de par rapport à. 1991: 18,2% en écus, et 13% en dollars,
4 points en 1992. En 1992 les exportations extra­ (.es exportations croissent un peu moins vite que les
ommunautajres progressent de. près de 3% par rapport importations: 15,4% en écus, ef 10% en dollars.
1991, tandis que les importations baissent de 1,3%.
es dernières sont allégées par la chute du coût d'aï En 1992 l'excédent japonais est supérieur de près de
royisionnemei,t. gè lä Cqmrriüriauiè en pétrole brut du 20 Mrds d'écus à son niveau de 1991 :ΊΙ atteint 8272 Mrds 3Etteint ­5% en dollaonar r paparr DaDani n , et ­9% en ecus par ban d'écus. Les exportations japonaises progressent de
entre 1991 et 1992 3 4% en écuspar rapport a j »91, de 8% en dollars. Elles
Au mois de décembre 1992 |e solde des échanges
extra­communautaires est faiblement positif ( 0,4 Mrd
d'écus), en progrès de 0,3 Mrd d'écus par rapport à \u móis dq décembre Ï992les échanges du Japon sont
décembre 1»9f. Les exportations extra­communau­ excédentaires de 7,7 Mrds d.'ecus, contre 6,1 Mrds en
taires progressent de 6.4%, un peu plus fortement que
les importations ( 5,6%), Le coût d'approvisionnement le de a Communauté en pétrole brut se replie de 2,5% en
79 en uuiiars. CIIBÖ rasism siauios un yens, LUS Impor­dollars par baril, rnais affiche μηβ progression de 2,4% tations augmentent de 4,5% en écus; elles stagnent en en ecus, qui contribue à la croissance oes importations. dollars et décroissent de 8% en yens.
En 19 =tats­;Unj.s est de ­81 Mrds
, ácus.Tl ?e creuse de 12 Mrds d'çcus par rapport _
1991. Les importations sont en progrès de 4,4% en écus
par rapport a 1991, et de plus de 9% en dollars. Les
exportations des Etats­Unis connaissent une évolution
de 1,7% en écus et de 6% en dollars.
GR.II­ IMPORTATIONS ET EXPORTATIONS (CAF, FAB)
(% variation annuelle en valeur)
1!
.■:.w
ν.
89 90 91 92 90 91 92 90 91
JAPON USA EUR12
Π ã Importations

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.