Travailler et vivre en Allemagne

De
Publié par


Principal partenaire économique de la France, et pays qui recrute de nombreux professionnels étrangers, l’Allemagne tient une place importante pour les Français qui souhaitent vivre et travailler en Europe. Plus de 160 000 Français vivent en Allemagne, dans les régions frontalières mais aussi autour des grands pôles économiques du pays, à Munich, Hambourg, Düsseldorf, Cologne, Francfort ainsi que dans la capitale, à Berlin.


Ce guide est conçu pour répondre aux questions que vous vous posez, quelle que soit votre situation : expatrié, détaché, salarié en contrat local, indépendant, étudiant, conjoint, volontaire international en entreprise (VIE)... Il vous accompagne à tous les stades de votre projet : conditions de salaire et d’emploi, droit du travail, démarches administratives, logement, vie quotidienne, assurance-maladie, fiscalité, écoles, modes de garde... Le guide vous donne les clés pour appréhender les situations que vous allez rencontrer lors de votre prise d’emploi et de votre installation, ainsi que tout au long de votre séjour en Allemagne (se marier, avoir un enfant, voter aux élections...).


Retrouvez dans cet ouvrage les réponses à toutes vos questions :


  • Comment trouver un logement ?
  • Comment fonctionne l’assurance-maladie ?
  • Comment payer ses impôts ?
  • Comment trouver un emploi ?
  • Quelle école choisir pour ses enfants ?
  • Quels sont les modes de garde de 0 à 6 ans ?
  • Comment faire immatriculer son véhicule ?


Détaillé, clair et particulièrement bien documenté, ce guide offre des conseils pratiques tirés de l’expérience de Français qui vivent et travaillent en Allemagne. Il permet de ne rater aucune étape importante de l’installation en Allemagne et de bénéficier de toutes les informations sur les aides financières dont vous pouvez bénéficier, notamment si vous avez des enfants. Tous les termes administratifs et techniques utilisés sont indiqués dans les deux langues, en français et en allemand, afin de pouvoir vous repérer quel que soit votre niveau d’allemand.


Barbara Pasquier est journaliste depuis 10 ans sur les questions d’emploi, de protection sociale, de droit du travail et de formation. Elle est spécialisée sur les systèmes administratifs allemands. Olivier Mormin s’est spécialisé sur la recherche d’emploi et les questions de la vie quotidienne en Allemagne après s’être expatrié en 2005.

Publié le : vendredi 1 janvier 2010
Lecture(s) : 35
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297005234
Nombre de pages : 450
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Chapitre 1 Questions sur une installation en Allemagne
Travailler ou s'installer en Allemagne est une décision qui peut résul-ter d'un grand nombre de circonstances : proposition de poste au sein d'une filiale de votre entreprise, recherche d'emploi avec une envie d'étranger, proposition d'emploi dans la zone transfrontalière, trans-formation d'un VIE (volontariat international en entreprise) en emploi, rencontre de l'âme sœur en Allemagne pendant ses études… Si aucune histoire n'est identique, vous n'êtes dans tous les cas pas les premiers à avoir sauté le pas. Plus de 150 000 Français vivent en Allemagne, pour quelques années ou pour toute une vie, et plusieurs dizaines de milliers de Français travaillent chaque jour en Allemagne, tout en résidant en France. Bien que proches géographiquement, les pays ont des organisations administratives et juridiques très différentes. Si la construction euro-péenne facilite les déplacements en Europe, les systèmes sociaux conti-nuent à fonctionner de manière autonome. De nombreuses étapes de l'installation ou de la vie quotidienne peuvent apparaître comme des casse-tête à celui qui n'a pas les clés pour entrer dans le système alle-mand.
27
TR A V A I L L E R
E T
V I V R E
E NAL L E M A G N E
1. Comment se porte l'économie allemande ?
Si la crise économique n'a pas épargné l'Allemagne en 2009, le pays reste un leader sur de nombreux marchés économiques, tant au niveau de l'industrie que des services. Si la Chine lui dispute la place de pre-mier exportateur mondial, sa place et son poids restent incontestés en Europe et l'Allemagne a connu de bons résultats dès le début de l'an-née 2010 grâce, notamment, à ses exportations. Il est difficile de prédire les évolutions à venir en matière de santé de l'économie allemande, mais il est certain que l'Allemagne va continuer à recruter des compétences au niveau desquelles elle connaît des pénu-ries de main-d'œuvre (commerciaux, par exemple) ou sur des secteurs en fort développement (énergies renouvelables). La France étant le premier partenaire économique de l'Allemagne, des profils franco-alle-mands sont en permanence recherchés par les entreprises qui sont implantées ou diffusent leurs produits dans les deux pays.
Où trouver des informations complémentaires ?
Le site France diplomatie du ministère des Affaires étrangères et euro-péennes réalise régulièrement une analyse économique de l'Allemagne : www.diplomatie.gouv.fr, rubrique « Pays – zones géo », puis « Allemagne », puis « Présentation de l’Allemagne ».
2. L'Allemagne est-elle ouverte aux travailleurs étrangers ?
Du fait d'un fort déficit démographique, dû notamment à un faible taux de natalité, l'Allemagne fait partie des pays qui misent toujours sur l'immigration pour alimenter son marché du travail. 9 % de la population vivant en Allemagne est étrangère, sans compter les immi-grés naturalisés. Si certaines nationalités sont dominantes parmi les immigrés (turcs et italiens notamment), la diversité des nationalités rencontrées est extrêmement importante tant dans les entreprises que dans les lieux de socialisation (écoles, cours de langues…).
28
QU E S T I O N S U R U N E
I N S T A L L A T I O N
E NAL L E M A G N E
3. Combien y-a-t-il de Français qui vivent et travaillent en Allemagne ?
Le nombre de Français en Allemagne est estimé à 163 000 personnes d'après le ministère des Affaires étrangères et européennes français. C'est une estimation car l'inscription au répertoire des Français établis hors de France n'est pas obligatoire. 109 500 Français sont inscrits au répertoire des Français établis hors de France pour l'Allemagne (au 31/12/2009). Après la Suisse et le Royaume-Uni, c'est la troisième communauté de Français installés à l'étranger. Les Français installés en Allemagne vivent principalement dans la région frontalière (Stuttgart, Fribourg, Mannheim…), autour des grands pôles économiques du pays (Munich, Hambourg, la région de Düsseldorf et de Cologne, Francfort), ainsi que dans la région de Berlin, mais en nombre moins important.
Où trouver des informations complémentaires ? – Pour vous donner une idée des endroits où sont implantés les Français en Allemagne, vous pouvez consulter la « carte des membres », accessible sur la page d'accueil du site Connexion française :www.connexion-francaise.com. – Le ministère des Affaires étrangères et européennes publie régulièrement des chiffres sur les Français à l'étranger :www.diplomatie.gouv.fr,rubrique « Les Français à l'étranger », puis « Les Français établis hors de France ».
4. Quelle est la qualité de la vie en Allemagne ?
Les villes allemandes sont réputées pour être agréables à vivre et offrir une très bonne qualité de vie. Si ce constat est à pondérer en fonction des villes, il est confirmé par l'enquête Mercer qui classe chaque année plus de 200 villes dans le monde entier. Trois villes allemandes, Düsseldorf, Francfort et Munich arrivent dans le top 10. Berlin est au e e e 17 rang et Hambourg au 23 rang, tandis que Paris arrive au 34 rang e et Lyon au 38 rang.
29
TR A V A I L L E R
E T
V I V R E
E NAL L E M A G N E
3 villes allemandes parmi les 10 villes les plus agréables à vivre dans le monde L'enquête de Mercer porte sur 215 villes réparties sur les cinq continents. Parmi les données prises en compte figurent la stabilité politique, l’édu-cation, la santé, la criminalité, les loisirs ou encore la circulation, les ser-vices bancaires et l’accès aux meubles et l’électroménager dans le commerce. 1. Vienne (Autriche) 2. Zurich (Suisse) 3. Genève (Suisse) 4. Vancouver (Canada)* 4. Auckland (Nouvelle-Zélande) 6. Düsseldorf (Allemagne) 7. Francfort (Allemagne) 7. Munich (Allemagne) 9. Bern (Suisse) 10. Sydney (Australie) *Vancouver et Auckland sont ex-aequo, tout comme Francfort et Munich. Source : Enquête « Quality of living ranking » (classement par niveau de qualité de vie) réalisée par Mercer : www.mercer.com
5. Quel est le niveau des prix en Allemagne ?
Pour se faire une idée du niveau des prix en Allemagne, il est nécessaire d'avoir deux éléments en tête. Le niveau des prix n'est pas uniforme en Allemagne et la ville la plus chère n'est pas la capitale, mais les grands pôles économiques (Munich, Francfort, Hambourg, Düsseldorf…). Le coût de la vie est moins élevé à Berlin, mais on y trouve aussi moins d'opportunités professionnelles et les salaires y sont plus bas que dans les grands pôles économiques. Si le coût de la vie entre les grandes villes françaises et allemandes est au final très proche, les prix varient d'un poste à l'autre. L'électroménager, les transports publics et l'entretien de sa voiture sont plus chers en Allemagne, alors que l'alimentation, les vêtements et les loyers sont moins élevés.
30
QU E S T I O N
S U R
U N E
I N S T A L L A T I O N
E NAL L E M A G N E
Où trouver des informations complémentaires ? L'étude UBS « Prix et Salaires » propose une comparaison du pouvoir d'achat dans le monde. Elle est consultable sur le site Internet : www.ubs.com. Le chemin d'accès étant complexe, voici le lien direct : http://www.ubs.com/1/f/wealthmanagement/wealth_management_ research/prices_earnings.html
6. Les impôts sont-ils plus élevés en Allemagne ?
La population résidant en Allemagne est en moyenne plus imposée que la population résidant en France. La pression fiscale est estimée en moyenne à 45 % en Allemagne contre 40 % en France en 2009. L'écart s'est creusé entre la France et l'Allemagne. En 2003, la pression fiscale était estimée à 48,1 % en France et 48,5 % en Allemagne.
Où trouver des informations complémentaires ?
Consulter l'étude KPMG « Individual Income Tax and Social Security Rate 2009 » (en anglais) sur le sitewww.travailler-en-suisse.chpuisFiscalité », , rubrique « « Impôt sur le revenu en Suisse : comparaison internationale ».
7. Parler allemand est-il indispensable pour s'installer en Allemagne ?
Il n'existe pas de réponse simple à cette question. Tout dépend de vos objectifs et de votre contexte personnel. Si la pratique de l'allemand est préférable pour s'intégrer dans le pays, il est également possible de par-ticiper à de nombreuses activités en français ou en anglais si vous vous installez dans une grande ville. Pour travailler :c'est le plus souvent nécessaire, mais pas toujours. Il y a des entreprises allemandes ou internationales qui recrutent des personnes spécialisées, dès lors qu'elles maîtrisent l'anglais couramment. Connaître et apprendre l'allemand s'avérera ensuite un vrai plus pour s'intégrer dans l'entreprise, mais ce n'est pas toujours un critère de recrutement.
31
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.