Aux frontières du management

De
Publié par

Le management est l'une des clefs pour faire advenir une société meilleure, forte d'organisations efficaces. A cet égard, la notion de frontière fait sens. Le management s'inscrit dans une réalité, sinon il n'est rien. Le management traverse aussi des découpages disciplinaires multiples qu'il doit relier : il est frontière. Il constitue enfin un levier pour transgresser des limites artificielles et élargir le champ des possibles, où règnent l'imagination créatrice et l'innovation.
Publié le : mardi 1 décembre 2015
Lecture(s) : 7
EAN13 : 9782336397603
Nombre de pages : 124
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L&G 38
FrancisMASSÉ
AUX FRONTIÈRES DU MANAGEMENT Manifeste pour un temps d’exigence
Local & Global
Aux frontières du management
ème Ce livre est le 38 de la
Créée en 2011 & dirigée par Gilles Rouet & François Soulages Comité scientifique international de lecture Argentine(Silvia Solas, Univ. de La Plata),Belgique(Claude Javeau, Univ. Libre de Bruxelles), Brésil(Alberto Olivieri, Univ. Fédérale de Bahia, Salvador),Bulgarie(Ivaylo Ditchev, Univ. de Sofia St Clément d’Ohrid, Sofia),Chili(Rodrigo Zuniga, Univ. du Chili, Santiago),Corée du Sud(Jin-Eun Seo (Daegu Arts University, Séoul),Espagne(Pilar Garcia, Univ. Sevilla),France(Gilles Rouet, Univ. Matej Bel, Banská Bystrica et GEPECS, Univ. Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, & François Soulages, Univ. Paris 8),Géorgie(Marine Vekua, Univ. de Tbilissi),Grèce(Panayotis Papadimitropoulos, Univ. d’Ioanina),Japon(Kenji Kitamaya, Univ. Seijo, Tokyo), Hongrie(Anikó Ádam, Univ. Catholique Pázmány Péter, Egyetem),Russie(Tamara Gella, Univ. d’Orel),Slovaquie(Radovan Gura, Univ. Matej Bel, Banská Bystrica),Taïwan(Stéphanie Tsai, Unv. Centrale de Taiwan, Taïpei) 1 Gilles Rouet & François Soulages (dir.),Frontières géoculturelles & géopolitiques2 S. Dufoulon & M. Rostekova (dir.),Migrations, Mobilités, Frontières &Voisinages 3 H. Balintova & J. Palkova (dir.),Productions et perceptions des créations culturelles4 Gilles Rouet (dir.),Citoyennetés et Nationalités en Europe. Articulations et pratiques 5 Serge Dufoulon & Jacques Lolive (dir.),Esthétiques des espaces publics6 A.Galabov & J.Sayah (dir.),Participations & citoyennetés depuis le Printemps arabe7 Gilles Rouet (dir.),Nations, cultures et entreprises en Europe8 Serge Dufoulon (dir.),Internet ou la boite à usages9 Gilles Rouet (dir.),Usages de l’Internet. Educations & culture10 Dominique Berthet,Pratiques artistiques contemporaines en Martinique. 11 Gilles Rouet (dir.),Usages politiques des nouveaux médias12 Radovan Gura & Natasza Styczynska (dir.),Identités & espaces publics européens13 Gilles Rouet(dir.),Quelles frontières pour quels usages ? 14 Anna Krasteva (dir.),e-Citoyenneté 15 Gilles Rouet(dir.),Actions citoyennes. Esthétisation de l’espace public16François Soulages (dir.),Géoartistique & Géopolitique, Frontières17 Serge Dufoulon & Gilles Rouet (dir.),Europe partagée, Europe des partages 18 Marc Veyrat (dir.),Arts & espaces publics19 Isabelle Moindrot & Sangkyu Shin (dir.),Transhumanités20 Anna Krasteva & Despina Vasilcu (dir.),Migrations en blanc. Médecins d’est en ouest21 Thierry Côme & Gilles Rouet (dir.),Esthétiques de la ville. Équipements & usages 22 David Sudre & Matthieu Genty (dir.),Le sport. Diffusion globale et pratiques locales 23 Ivaylo Ditchev & Gilles Rouet (dir.),La photographie : mythe global et usage local 24 I. Saleh, N.Bouhaï & H. Hachour (dir.),Les frontières numériques25 François Soulages (dir.),Biennales d’art-contemporain & frontières La suite des livres publiés dans la Collection Local & Global à la fin du livre Publié avec le concours de
Francis MASSÉ
Aux frontières du management
Manifeste pour un temps d’exigence
ème Ce livre est le 39 de
Sous la direction de François Soulages FONDEMENTS DES FRONTIÈRES géoartistiques & géopolitiques, géoesthétiques & géothéoriques François Soulages (dir.),Géoartistique & Géopolitiques. Frontières,Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2012 Gilles Rouet & François Soulages (dir.),Frontières géoculturelles & géopolitiques,Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2013 Gilles Rouet (dir.),Quelles frontières pour quels usages ?,Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2013 François Soulages & Aniko Adam (dir.),Les frontières du rêve, Paris, L'Harmattan, coll.Eidos, série RETINA, 2015 PROBLÈMES des Frontières géoartistiques & géopolitiques François Soulages (dir.),Mondialisation & frontières. Arts, cultures & politiques, Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2014 Éric Bonnet & François Soulages (dir.),Lieux & mondes. Arts, cultures & politiques, Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2015Pedro San Ginès & François Soulages (dir.),Fronteras, Conflictos & Paz, Granada, Edición de la Universidad de Granada, Colección Eirene Instituto de la Paz y los Conflictos, 2014 Pedro San Ginès & François Soulages (dir.),Frontières, Conflits & Paix, Granada, Edición de la Universidad de Granada, L’Harmattan, Colección Eirene Instituto de la Paz y los Conflictos, 2014 François Soulages, Alejandra Niedermaier & Alejandro Erbetta (dir.),La experiencia fotográfica en diálogo con las experiencias del mundo, Buenos Aires, Cuaderno 59, 2015 François Soulages & Alejandro Erbetta (dir.),Frontières & migrations. Aller-retour géoartistiques & géopolitiques, (dir.), Paris, L'Harmattan, coll.Eidos, série RETINA, 2015 François Soulages (dir.),Biennales d’art-contemporain & frontières,Paris, L’Harmattan, coll. Local & Global, 2014 Benoît Blanchard,Circulations & frontières. La Polynésie des Biennales, Paris, L'Harmattan, coll.Local & Global, 2015 François Soulages & Sandrine Le Corre (dir.),Les frontières des écrans,L’Harmattan, Coll. Paris, Eidos, Série RETINA, 2015 Agathe Lichtensztejn,Le selfie aux frontières de l’égoportrait, Paris, L'Harmattan, coll.Eidos, série RETINA, 2015 Michel Godefroy,Chirurgie esthétique & frontières de l'identité, Paris, L'Harmattan, coll.Eidos, série RETINA, 2015 Suite des titresFrontièresà la fin du livre Secrétariat de rédaction Bertrand Naivin © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07517-4 EAN : 9782343075174
Pour Thomas
Tout œuvre est périssable Tout ce que bâtit l’homme est bâti sur du sable Victor Hugo
Mais je vous dis que nous sommes devant une Nouvelle Frontière, que nous le voulions ou non. Au-delà de cette frontière, s’étendent les domaines inexplorés de la science et de l’espace, des problèmes non résolus de paix et de guerre, des poches d’ignorance et de préjugés non encore réduites, et les questions laissées sans réponse de la pauvreté et des surplus. John Fitzgerald Kennedy
Introduction Lorsque François Soulages m’a demandé d’écrire un livre court et clair sur le thème de la « frontière », j’ai relevé le défi. Pourtant je mettais mon énergie à la finalisation de mon quatrième et dernier livre sur la réforme de l’Etat. C’est donc le pur produit de cette invitation inattendue que le lecteur a désormais en main. Chacun se remémore l’image du Lion d’Athéna qui était dressé aux portes du Musée de Palmyre et ce qu’il en reste depuis sa destruction par Daech. Nous vivons en effet depuis des années sinon au rythme du moins à côté des forces de la Barbarie. Après le 9/11, le Président Chirac avait d’ailleurs déclaré : Je ne parlerai pas de choc de civilisations parce que cela voudrait dire qu'un type de civilisation pourrait adopter le terrorisme comme moyen normal et naturel d'expression, comme élément de culture.
7
Et Jacques Chirac de poursuivre : Par conséquent, je crois que le terrorisme représente plutôt l'action de séquelles de telle ou telle civilisation et, je le répète, à ce titre, il doit être considéré comme une aberration qui doit être extirpée de la civilisation mondiale, qui doit respecter 1 naturellement les Droits de l'Homme . Cependant, ce qui m’intéresse ici ce sont davantage les éléments qui concernent nos propres responsabilités dans une globalisation inéluctable mais encore mal maîtrisée. Ce que Jacques Chirac nomme les « séquelles ». En travaillant depuis longtemps sur les liens entre « l’interne » et « l’externe », en particulier sur les relations entre l’Etat et la société, et le plus souvent à partir d’expériences professionnelles variées, elles-mêmes confrontées à des lectures riches et approfondies, je fais, après beaucoup d’autres, un constat qui plus est préoccupant. Il est celui-ci : nous sommes au bout d’un système, aux limites d’un type d’organisation sociale. Qui plus et, à cause de la globalisation, ce système est assez généralisé, il formate l’ensemble de la planète pour le meilleur et pour le pire. Aussi suis-je parti de l’idée d’Henry Mintzberg selon laquelle le management est notre problème aujourd’hui. Il résume cela dans ce qui suit :
1 Jacques Chirac interviewé sur CNN, le 13 septembre 2001.
8
Il fut un temps où les chasseurs Inuit pouvaient trouver leur chemin à travers des douzaines de kilomètres dans un désert blanc et plat, (…) guidés uniquement par leur intuition. Il y a quelques années, la «Snowmobile» de trois jeunes Inuits tomba en panne à seulement quelques kilomètres de chez eux, et ils moururent de froid parce qu’ils furent incapables de retrouver leur chemin.  Et l’auteur de poursuivre : Je crois que nous sommes, à l’instar des Inuits, en danger de mourir de froid pour la même raison : notre mécanique, au sens large du terme, c’est à dire non seulement nos technologies mais nos systèmes sociaux et en particulier nos organisations (nous éloignent) de notre intuition et (augmentent) considérablement notre difficulté à trouver des solutions à nos problèmes.  Il peut alors conclure : Mon idée, en particulier, est que nous vivons dans une société impossible à gérer comme résultat de notre management. Aussi ai-je travaillé sur les rapports entre « management » et « frontière ». Pour moi le management est un Art. Il nous faut retrouver cet Art de la limite qui permette à nouveau de rendre possible la gestion de la société. C’est ainsi que Vittorio Hösle considère que la reviviscence d’idéaux stoïciens est notre dernière chance, que pour sauver la planète nous devons réapprendre à
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi