//img.uscri.be/pth/b78f1e725c8cb59755f41b6239c8aa6c1c12021a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

L'essentiel de la banque - 3e édition 2016-2017

De
148 pages
L'essentiel de la banque (3e éd. 2016-2017) est une synthèse rigoureuse, pratique et à jour de l'ensemble des connaissances que le lecteur doit avoir. 7 Chapitres.



- Étudiants en école de commerce

- Étudiants en licence et master d'économie et de gestion

- Étudiants des examens professionnels de banque

- Tout nouveau collaborateur de banque



Catherine Karyotis, docteur, HDR, en sciences de gestion, est professeur de finance à NEOMA Business School où elle dirige le mastère spécialisé Analyse financière internationale sur le campus de Reims.
Voir plus Voir moins
PRÉSENTATION
Les banques sont de financement ; lautofinancement des ménages.
le passage obligé du financement dune économie. Sans les banques, pas sans financement, pas de capacité dinvestissement des entreprises car ne suffit plus. Sans les banques, pas de support pour accueillir lépargne
Pour ne parler que de la France, selon la Fédération Bancaire Française, 99 % des Français ont un compte bancaire, représentant 78 millions de comptes répartis sur 37 623 agences bancaires et 58 640 guichets automatiques et distributeurs de billets en 2015. En matière de relations entre les banques et leurs clients particuliers, 7 internautes sur 10 se connectent à leur banque en ligne tandis que 87 % des Français se rendent au moins une fois par an dans leur agence bancaire, sachant qumillion don compte 600 agences pour 1 habitants. Le taux d% en 2015. Aussi lépargne des Français reste élevé, il atteint 15,9 encours total des dépôts atteintil 1 775 Mdsen France pour un PIB de 2 059 Mds. Face à ces dépôts, les banques ont accordé 1 055 Mdsde crédits aux ménages et 882 Mdsaux entreprises (chiffres arrêtés fin février 2016). En matière de gestion de moyens de paiement, on relève 19 milliards dopérations de paie ment, 81 millions de cartes de paiement en France (765 millions en Europe) pour effectuer 49,78 % des paiements par ce moyen et pour exécuter des opérations dans 58 640 distributeurs. Au final, le secteur bancaire fait état de 370 300 salariés fin 2014. Dans cet ouvrage, nous présentons leséléments de base du système bancaire français. Le chapitre 1 expose lerôle dune banquedans une économie, à savoir la collecte des dépôts et laccord des crédits et la gestion des moyens de paiement, qui nest autre que le métier historique dintermédiation des banques puis il aborde leur rôle dans la création monétaire.
4
LESSENTIEL DE LABANQUE
Le chapitre 2 replaceles établissements financiers dans lenvironnement macroécono mique et réglementaire français. À cette fin, il se focalise sur la loi essentielle du 24 janvier 1984 dite loi bancaire pour présenter ensuite les autorités de tutelle tant françaises queuropéennes et internationales et termine sur le rôle des banques en économie de marché. Il termine par la dernière loi du 26 juillet 2013 dite Loi de séparation et de régulation des activités bancaires et la naissance de lEurope bancaire. Le chapitre 3 montre queles risques sont nombreux dans les métiers bancairesau point de constituer une « constellation » et rappelle, malgré la crise financière, combien lactivité bancaire est réglementéeviales ratios quI, II et III.on appelle Bâle Le chapitre 4 aborde quelqueséléments comptables pour expliquer en quoi un bilan de banque est inversé par rapport à celui dune société financière, pourquoi le compte de résultat est systématiquement présenté sous la forme des soldes intermédiaires de gestion et fait enfin état de quelques indicateurs financiers tels que le fameux RoEReturn on Equities. Le chapitre 5 retrace lhistorique de lacrise financière démarrée aux USA en 2007qui sest ensuite transformée en une crise des dettes souveraines dont les stigmates sont encore présents. Le chapitre 6 montre pourquoi et comment lesbusiness models des banques, françaises à tout le moins, sont en cours de modification. Enfin le chapitre 7 reprend les principaux termes quil expose sous forme dunglossaire. Et si louvrage démarre par une explication qui sassimile à un cas décole pour expliquer le fonctionnement global dune banque, il se termine par les grands enjeux bancaires et finan ciers actuels pour conclure sur la nécessité absolue de remettre la finance au service de léco nomie et des hommes. Le livre sadresse donc à toute personne, étudiant, citoyen ou nouveau collaborateur de banque qui cherche à comprendre les méandres dun monde si souvent décrié à cause dun amalgame trop rapide fait depuis la crise, et pourtant si indispensable à tout progrès écono mique. Il tente tout simplement derendre lisible un univers trop complexe pour le non initié, de démythifier lun des acteurs essentiels du système financier mondial.
SOMMAIRE
Présentation IntroductionUne banque démarre son activité sans un euro de dépôt
Chapitre 1Banque et économie 1La notion détablissement de crédit 2Intermédiation et activités de financement Le compte a) Le droit au compte b) Les différents types de comptes c) Le compte Nickel La collecte des dépôts a) Les dépôts à vue b) Les dépôts à terme c) Le cas particulier de lÉpargne Logement Les crédits a) Les crédits aux particuliers b) Les crédits aux entreprises La marge dintermédiation
3
13
17 17 19 19 19 19 20 20 20 21 21 22 22 26 29
3La gestion des moyens de paiement Les différents moyens de paiement Les systèmes de paiements a) Le système de petit montant b) Le système de gros montant 4La banque et la création monétaire La notion de monnaie Les con treparties de la masse monétaire a) Les créances nettes sur lextérieur b) Le crédit interne Un pouvoir de création monétaire limité SOMMAmaIcrRoécEonomique et réglementaire Chapitre 2Banque et environnement 1De la Loi bancaire de 1984 à lEurope bancaire L fférentes catégories déta es di blissements a) Les établissements de crédit b) Les prestataires en services dinvestissement c) Les prestataires de services de paiement Les autorités de tutelle a) Le système européen des banques centrales b) Les autorités de tutelle européennes et internationales c) LUnion Bancaire d) Les autorités de tutelle françaises 2Les évolutions macroéconomiques Léconomie de marché Le développement du marché interbancaire La politique monétaire en période normale a) Les opérations dopen market b) Les facilités permanentes c) Les réserves obligatoires
30 30 31 31 32 33 33 35 35 35 36
37 37 40 40 41 42 42 42 45 46 48 50 51 51 52 53 54 54
Chapitre 3Banque et risques 1La typologie des risques Le risque de crédit Le risque de liquidité Le risque de taux Le risque de change Le risque de marché Le risque souverain Le risque opérationnel Le risque global dinsolvabilité Le risque systémique 2La réglementation La réglementation de la Banque des Règlements Internationaux : de Bâle I à Bâle III Bâle I Bâle II a) Pilier I : Exigences minimales de fonds propres b) Pilier II : Supervision réglementaire c) Pilier III : Communication à destination du marché Évolution de la réglementation Bâle III a) Pilier IFonds propres b) Pilier ICouverture des risques c) Pilier IEncadrement de leffet de levier d) Pilier IIsurveillance des risquesGestion et e) Pilier IIIDiscipline de marché f) Liquidité État synoptique de lévolution de la réglementation bancaire B âle III et les exigences en fonds propres (résumé synoptique) La Directive CRD4 et le Règlement CRR (FBF 13 novembre 2013) Les stress tests
57 58 58 59 59 62 62 63 64 64 64 65
65 65 66 66 66 67 67 67 68 68 69 69 70 70 71 73 76 77
SOMMAIRE
Vers Bâle IV ? Le cas particulier des établissements dimportance systémique La lutte contre le blanchiment des capitaux Chapitre 4Banque et gestion financière 1ses documents complémentairesLe bilan et Le bilan Le horsbilan et lannexe des banques 2Le compte de résultat ou soldes intermédiaires de gestion 3Les principaux ratios utilisés en gestion Le coefficient net dexploitation La marge bancaire globale SOMMAIRE La productivité par agent Les indicateurs du coût du risque Les indicateurs de performance 4Exemple de comptes : le bilan et les soldes intermédiaires de gestion des grands groupes bancaires français Chapitre 5:Banque et environnement mondial la crise 1La crise financière de 2007 : les subprimes et la titrisation comme instrument de propagation Les crédits immobiliers américains La propagation de la criseviala titrisation La titrisation synthétique 2Rétrospective rapide de la crise La crise financièrestricto sensu La crise des dettes souveraines Focus sur la crise grecque a) Sept années difficiles b) 2015 année de tension mais quid de 2016 et suite ?
79 80 80 83 83 83 85 87 88 88 89 89 89 89
90
93
93 93 94 96 96 96 98 102 104 105
3Les banques centrales pendant la crise : les politiques monétaires non conventionnelles Des montants et des opérations inédits Le démarrage des politiques monétaires non conventionnelles La poursuite de ces politiques Vers deux politiques différentes : la fin du QE aux USA, des TLTRO en Europe Chapitre 6Une révision du business model des banques 1Les différentes activités bancaires Les trois grandes activités Les métiers a) Métiers de la banque de réseau : exemples b) Métiers de la banque de financement et dinvestissement c) Métiers de lAsset management d) Métiers des traitements et fonctions supports : exemples 2Les banques françaises après la crise Les résultats 2015 Pour une séparation des métiers ou non 3Pour une finance au service de lquelqueséconomie : améliorations avec les G20 15 novembre 2008, Washington 2 avril 2009, Londres 25 septembre 2009, Pittsburgh 11 novembre 2010, Séoul 4 novembre 2011, Cannes 20 juin 2012, Los Cabos 56 septembre 2013, SaintPétersbourg 1516 novembre 2014, Brisbane 1516 novembre 2015, Antalya Vers une nouvelle gouvernance de la finance
107 107 109 110
111
115 115 115 116 117 118 119 119 119 119 121
123 124 124 124 125 125 125 126 126 127 127
SOMMAIRE
Chapitre 7Les 100 mots de la banque avant, pendant et après crise Conclusion Bibliographie
SOMMAIRE
129 143 144