COMMUNICATION ORALE

De
Publié par

Cet ouvrage a pour objectif de vous donner toutes les notions de base et de vous présenter les concepts fondamentaux. Il tentera de définir ce que communiquer à l oral signifie. Vous expliquera qu il s agit d un processus complexe en détaillant les 3 langages auxquels tout communicant recourt, consciemment ou non. Et vous donnera toutes les clés pour devenir un bon communicant.
Publié le : lundi 22 février 2016
Lecture(s) : 20
Tags :
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782759026562
Nombre de pages : 256
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
PRINCIPES
LA COMMUNICATION ORALE
Franck BELLUCCI
SOMMAIRE
- INTRODUCTION -11
Des paradoxes de la communication orale Une communication incontournable et omniprésente… … mais souvent déconsidérée, voire méprisée et condamnée Une manipulation certaine, mais qui peut être vertueuse La communication orale comme objet d’étude Une compétence bien plus acquise qu’innée Une compétence indispensable La communication orale, au croisement de plusieurs champs disciplinaires Ce qu’il faut retenir Plan de l’ouvrage, parcours de lecture Exercices
- PARTIE I -Ce que communiquer (à l’oral) veut dire… 29
11 11
13 17 19 19 21
23 25 25 27
1. Les spécificités de la communication orale31 La communication comme signe de culture et de civilisation31 Ce qui différencie communication orale et communication écrite32 La communication orale, un processus inévitable35 Ce qu’il faut retenir37 Exercices38
3
2. Communiquer n’est pas informer Ce qui différencie l’acte d’information et l’acte de communication Du danger paradoxal de l’hyper information Communiquer, ou l’art de l’adaptabilité Ce qu’il faut retenir Exercices
3. La communication orale : un processus complexe Le schéma traditionnel de la communication orale Les facteurs constitutifs du langage Des facteurs aux fonctions du langage La communication ou l’art de combiner les fonctions Des fonctions explicites ou implicites Des fonctions soutenues par les trois langages Pour une classification simplifiée des situations de communication orale Communication interpersonnelle, de masse, de groupe Communication directe ou indirecte Communication interne ou externe De la variabilité des rapports au sein d’une communication orale Rapports symétriques Rapports complémentaires Rapports hiérarchiques Un changement permanent des rapports Rapports équilibrés ou déséquilibrés, la nécessaire acceptation des rapports en présence Ce qu’il faut retenir Exercices
4
40
40 42 45 49 50
52 52 52 53 57 58 58
59 60 61 63
66 66 66 67 69
69 70 72
4. La communication orale : un processus délicat Le recours simultané à trois langages Un incontournable phénomène de perte Le stress : un phénomène caractéristique de l’acte communicationnel Un phénomène normal et plutôt rassurant Les phases du stress Bon et mauvais stress Les principales manifestations du stress Quelques techniques pour maîtriser le stress et en limiter les manifestations Notions de base sur l’analyse transactionnelle (AT) Les trois états duMoi Les transactions Les transactions complémentaires Les transactions croisées Ce qu’il faut retenir Exercices
74 74 76
79 79 80 81 82
83 87 88 89 90 91 93 95
- PARTIE II -Le langage verbal, ou l’art du discours 97
1. Les éléments constitutifs du discours Les paramètres lexicaux La typologie du lexique L’effet de halo L’ordre des mots Les mots parasites Les paramètres syntaxiques La longueur phrastique La forme syntaxique
5
99 99 100 101 103 106 108 108 109
La typologie phrastique Les niveaux de langue L’évaluation quantitative du discours Le bavardage Le silence
2. Les registres, ou l’art de la persuasion Définition générale des registres Le registre comique Le registre pathétique Le registre didactique Le registre satirique Le registre polémique Des avantages du registre polémique Des limites du registre polémique Le registre lyrique Le registre épique Ce qu’il faut retenir Exercices
- PARTIE III -Le langage paraverbal 139
1. Ce qui caractérise une voix L’intensité vocale Définition Les principaux facteurs de variation de l’intensité vocale Le timbre Ce qu’est le timbre Un timbre qui se dérobe à celui qui le produit Ce que le timbre peut provoquer chez l’auditeur
6
111 113 115 115 119
124 124 125 129 129 130 131 131 132 133 134 136 137
141 142 142 143 146 146 146 147
Le débit Définition et repères De l’art de la variation du débit La diction Consonnes… Voyelles… Une absolue nécessité en communication de masse Les freins à une bonne diction Pour améliorer la diction La tessiture Définition Connaître sa tessiture pour trouver le timbre idéal La prosodie Définition La prosodie au service du sens La prosodie comme marqueur Des dangers d’une prosodie trop plate Ce qu’il faut retenir Exercices
2. Ce que notre voix dit de nous La voix, expression d’un tempérament et d’une personnalité La voix, expression des émotions, affects et sentiments Les émotions de base selon Paul Ekman Voix et émotions de base La voix, expression d’un état socioculturel La voix, témoin d’un état de santé Quand la voix dit les petits maux Quand la voix révèle des pathologies plus sérieuses Les effets du stress sur la voix
7
148 148 148 149 150 151 152 153 155 155 156 156 156 157 158 159 160 161
166
166 168 168 169 170 171 171 171 172
- PARTIE IV -Les langages non verbaux 175
1. Le contact immédiat La tenue vestimentaire Les tissus Les couleurs Les coupes Ledress code? Les accessoires Le langage olfactif Les odeurs naturelles Les parfums de synthèse Les familles olfactives
2. Le visage Les mimiques La fonction sociale des mimiques Des mimiques universelles Les zones faciales La morphopsychologie Définition générale Qui recourt à cette méthode ? La loi de dilatationrétraction Les trois étages du visage Équilibre ou déséquilibre des zones La morphopsychologie, objet de critiques et de diverses objections Le maquillage La coiffure et la pilosité Coiffure Barbe et moustache
177 179 179 180 181 182 183 184 185 186 187
189 189 190 190 191 192 192 193 194 195 197
197 198 200 200 201
Le regard Le regard comme élément clé de la communication orale en Occident La fonction phatique du regard Regard et pouvoir Regard et séduction Variations culturelles dans le recours au regard La délicate gestion des regards face à un public Ce qu’il faut retenir Exercices
3. Le langage corporel La posture Définition Le langage postural Typologie simplifiée des postures Consonance ou discordance posturales Congruence ou incongruence des postures La gestion posturale en communication de masse La gestuelle De l’importance des gestes en communication orale Les zones gestuelles Gestes communicatifs et gestes non communicatifs Typologie gestuelle Les gestes à éviter, les gestes à privilégier Les microgestes : la synergologie De la variabilité de la gestuelle et de ses possibles significations La proxémique Définition Les zones d’interaction De l’indispensable ajustement La position dans l’espace ou la notion de territoire
203
203 204 205 206 207 208 211 212
213
213 213 213 214 217 218 219 221 221 223 224 224 229 230
233 234 234 234 236 237
Le rapport au temps Vecteur de sens Le temps, marqueur du tempérament Ce qu’il faut retenir
- CONCLUSION -243 Le paradoxe de la communication ou la communication comme acte naturel et culturel La communication comme risque magnifique La mise en cohérence des langages et l’adaptabilité comme nécessités absolues Pour une conception humaniste et démocratique de la communication
- BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE -249
239 239 239 241
243 244
245
246
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Parler en public avec succès

de editions-d-organisation

Savoir s'exprimer

de editions-d-organisation

suivant