Comptabilité financière - Comptabilité générale - 12e éd.

De
Publié par

Cet ouvrage présente les corrigés complets et détaillés des exercices et cas de synthèse proposés dans le manuel.

Publié le : mercredi 9 juin 2010
Lecture(s) : 101
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100555017
Nombre de pages : 224
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Série 1
LENTREPRISE ET LACTIVITÉ ÉCONOMIQUE
RÉPONSES
1.Les sociétés et quasi-sociétés non financières produisent des biens et services marchands. Les instituts de créditcollectent(reçoivent en dépôts, empruntent) et répartissent(accordent des crédits, des prêts)des moyens financiers. Les entreprises d’assurancescouvrent les risqueset assurent donc la sécurité des autres secteurs. Les administrations publiques et privéesproduisent des services non marchandsdestinés respectivement à l’ensemble de la population, et à des groupes particuliers. Les ménagesconsommentessentiellement les biens et services, mais produisent aussi. Le « reste du monde », agent fictif, achète et vend des biens et services au pays. 2.Les informations relatives à l’activité de l’entreprise sont transcrites essentiellement dans les documents comptables. 3.La gestion a pour objectif de mettre en œuvre un ensemble de ressources (humaines, financières, matérielles), en appliquant, sous contraintes, des règles, des pratiques et des procédures, pour atteindre les buts que l’entreprise s’est fixés. 4.Ces informations peuvent être classées selon plusieurs critères : – selon la nature : informations économiques, informations juridiques, informations comptables, informations statistiques, informations sociologiques… ; – selon la forme : informations quantitatives, informations littérales ; – selon l’utilité : informations pertinentes, informations inutiles ; – selon le support : informations orales, informations écrites, informations informatisées. © Dunod – La photocopie non autorisée est un délit.
1
LES FLUX 1 Flux à représenter a)
Flux réel (144 boîtes)
b)
d)
g)
ÉCONOMIQUES
c)
2
e)
Série 2
Flux réel (220 l d’huile)
f)
C LARET
DEMANGE
D EMANGE
D EMANGE
D EMANGE
B ART
L UNET
Employé de l’entreprise DEMANGE
DEMANGE
L UNET
D EMANGE
Flux réel (transport effectué) (service)
Flux financier (chèque)
Garage du Centre
Flux réel (réparation effectuée) (service)
Flux financier (espèces)
SNCF
D EMANGE
Flux financier
2 Flux à représenter
a)
Flux financier
c)
Flux financier
e)
Flux réel
Vérot
B ORD
R AVEL
B ORD
SNCF
Flux réel
Flux réel
Flux financier
B ORD
© Dunod – La photocopie non autorisée est un délit.
SÉRIE 2  LES FLUX ÉCONOMIQUES
b)
d)
f)
Flux réel
Flux réel
Flux réel
Garage
Flux financier
B ORD
ÉTABLISSEMENTSDEVAUX
Flux financier
B ORD
R AMPAGNE
Flux financier
B ORD
3
COMPTABILITÉ FINANCIÈRE  CORRIGÉS
3 Flux externes
a)
c)
Flux réel
Flux financier
e)
Flux financier
4
V ILLIÉ
Flux financier
C LÉMENT
Clients de CLÉMENT
C LÉMENT
G ROSJEAN
C LÉMENT
Flux réel
Flux réel
b)
d)
f)
Flux réel
Flux réel
Flux réel
Fournisseur de fuel
Flux financier
C LÉMENT
Transporteur
Flux financier
CLÉMENT
GROSJEAN
Flux financier
C LÉMENT
R OBERT
a)
Atelier 1
c)
Atelier 2
ROBERT
Flux financier crédit
P ROTOUT
Flux réel machine-outil
© Dunod – La photocopie non autorisée est un délit.
P ROTOUT
Flux financier crédit
5
Flux réel marchandises
Flux financier espèces
Clients
Flux réel interne machine-outil
Flux financier chèque
d)
P ROTOUT
b)
4 Flux externes et flux internes
SÉRIE 2  LES FLUX ÉCONOMIQUES
Flux réel service
P ROTOUT
Flux financier espèces
e)
Salarié
P ROTOUT
COMPTABILITÉ FINANCIÈRE  CORRIGÉS
5 Flux externes et flux internes
a)
Flux financier espèces
c)
e)
6
Flux réel viande
Flux réel service
MARIN
À LA MARÉE
S AMSON
À LA MARÉE
D RABLAN
À LA MARÉE
Flux réel service
Flux financier espèces
Flux financier espèces
b)
d)
f)
Flux réel mobilier
Restaurant
MEUBLOR
À LA MARÉE
À LA MARÉE
Flux financier crédit
Hôtel
Flux financier interne espèces
Restaurant
À LA MARÉE
Flux réel interne machine à café
Hôtel
RÉPONSES
SÉRIE 2  LES FLUX ÉCONOMIQUES
1.Réel vient du latin «res», qui signifie « chose ». 2.Les flux réels correspondent à des transferts de « choses », c’est-à-dire de biens matériels, mais aussi de services ou biens immatériels. 3.Non, accorder un crédit, par exemple, ne se traduit pas instantanément par un transfert de fonds. 4.Dans l’absolu, tout déplacement de biens à l’intérieur de l’entreprise peut être considéré comme un flux interne. Cependant, les flux internes ne sont pris en compte par la comptabilité que s’ils sont pertinents pour la gestion. Cela serait le cas pour un déplacement d’un bien matériel d’un atelier ou d’un centre d’activité à un autre. Cela ne serait pas le cas si l’on changeait des marchandises de place à l’intérieur de l’entrepôt de stockage ou si l’on déplaçait un ordinateur d’un bureau à un autre.
7
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.