Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 14,99 €

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

D C G 9 Introduction à la comptabilité
CORRIGÉS DU MANUEL
EXPERT SUP L’expérience de l’expertise
DCG 1
DCG 2
DCG 3
DCG 4
DCG 5
DCG 6
DCG 7
DCG 8
DCG 9
DCG 10
DCG 11
Les manuels DCG
Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean-François Bocquillon, Martine Mariage Droit des sociétés, Manuel et Applications corrigées France Guiramand, Alain Héraud Droit social, Manuel et Applications corrigées Paulette Bauvert, Nicole Siret Droit fiscal, Manuel et Applications Emmanuel Disle, Jacques Saraf, Nathalie Gonthier-Besacier, Jean-Luc Rossignol Droit fiscal, Corrigés du manuel Emmanuel Disle, Jacques Saraf, Nathalie Gonthier-Besacier, Jean-Luc Rossignol Économie, Manuel et Applications corrigées François Coulomb, Jean Longatte, Pascal Vanhove Finance d’entreprise, Manuel et Applications Jacqueline Delahaye, Florence Delahaye-Duprat Finance d’entreprise, Corrigés du manuel Jacqueline Delahaye, Florence Delahaye-Duprat Management, Manuel et Applications corrigées Jean-Luc Charron, Sabine Sépari Systèmes d’information de gestion, Tout-en-Un Jacques Sornet, Oona Hengoat, Nathalie Le Gallo Introduction à la comptabilité, Manuel et Applications Charlotte Disle, Robert Maeso, Michel Méau Introduction à la comptabilité, Corrigés du manuel Charlotte Disle, Robert Maeso, Michel Méau Comptabilité approfondie, Manuel et Applications Robert Obert, Marie-Pierre Mairesse Comptabilité approfondie, Corrigés du manuel Robert Obert, Marie-Pierre Mairesse Contrôle de gestion, Manuel et Applications Claude Alazard, Sabine Sépari Contrôle de gestion, Corrigés du manuel Claude Alazard, Sabine Sépari
La collection Expert Sup
: tous les outils de la réussite
LesManuelsclairs, complets et régulièrement actualisés, présentent de nombreuses rubriques d’exemples, de définitions, d’illustrations ainsi que des fiches mémo et des énoncés d’application. LesCorrigéssont disponibles en fin d’ouvrage, sur le site expert-sup.com ou dans un ouvrage publié à part. La sérieTout-en-Unproposant rappels de cours, tests de connaissances, exercices d’application et corrigés détaillés permet de travailler efficacement toutes les difficultés du programme.
D C G 9 Introduction à la comptabilité
CORRIGÉSDU MANUEL
Charlotte DISLE Agrégée d’économie et gestion Maître de conférences (IAE/CERAG)
Robert MAÉSO Agrégé d’économie et gestion Diplômé d’expertise comptable
Michel MÉAU Agrégé d’économie et gestion
2015/2016
© Dunod, 2015 5 rue Laromiguière 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-072761-2 ISSN 1269-8792
Les opérations de financement
19
8
CHAPITRE7
61
75
65
31
59
53
47
114
CHAPITRE1
70
82
PARTIE1
CHAPITRE3
94
101
89
PARTIE2
CHAPITRE14
CHAPITRE13
CHAPITRE15
Les achats
Le système d’information comptable : une lecture comptable des réalités de l’entreprise21
Les règlements
La TVA
PARTIE3
1
3
CHAPITRE8
CHAPITRE6
CHAPITRE5
120
108
V
Sommaire
CHAPITRE2
Les autres charges et les autres produits
Les réductions sur achats et sur ventes
Les frais accessoires liés aux achats et aux ventes
Les ventes
CHAPITRE10
CHAPITRE9
CHAPITRE12
CHAPITRE11
Les opérations sur titres
CHAPITRE17
CHAPITRE16
Le cadre comptable français
La comptabilité : définition, fonctions et rôles
La normalisation comptable
La méthodologie comptable
L’analyse comptable des opérations courantes
Charges et produits
L’actif et le passif
L’écriture comptable
CHAPITRE4
Les immobilisations incorporelles et corporelles
La paie
295
305
Les opérations en devises
VI
223
193
291
302
Les travaux d’inventaire
Les comptabilités informatisées
129
136
143
234
247
249
268
280
205
213
145
152
163
172
179
125
Le financement par subventions
CHAPITRE19
CHAPITRE18
CHAPITRE35
CHAPITRE34
CHAPITRE37
CHAPITRE36
Les contrôles comptables
La dépréciation des immobilisations
L’évaluation des stocks à l’inventaire
L’amortissement des immobilisations
CHAPITRE21
La dépréciation des autres éléments d’actif
Les emballages
CHAPITRE20
La notion d’inventaire
Le traitement des dettes et des créances en monnaies étrangères
Les provisions inscrites au passif du bilan
Les autres opérations de régularisation
CHAPITRE29
CHAPITRE30
PARTIE5
CHAPITRE31
CHAPITRE32
CHAPITRE33
CHAPITRE28
CHAPITRE27
CHAPITRE26
CHAPITRE25
CHAPITRE24
CHAPITRE23
CHAPITRE22
Les documents de synthèse et la communication financière
Les documents de synthèse : le bilan et le compte de résultat
La communication financière
La clôture et la réouverture des comptes – L’affectation des résultats
La cession des immobilisations
La dématérialisation des supports d’information
L’organisation pratique de la comptabilité
PARTIE6
Sommaire
Les documents de synthèse
Les systèmes comptables
289
PARTIE4
P A R T I E
Le cadre comptable français
1
1 CCHHAAPPIITTRREE
APPLICATION1
La comptabilité : définition, fonctions et rôles
Les rôles de la comptabilité La comptabilité privée tenue par le citoyen romain, dont l’archétype est incarné par lepater familiasest unvéritable moyen de preuve judiciaire. Cela vient du fait, comme le montre (1) Cicéron dans ses écrits, que le citoyen romain est soumis à un certain nombre de devoirs, comme celui d’entretenir sa famille et de gérer ses biens : le citoyen romain est obligé de tenir une comptabilité. À l’image des pontifes, qui tenaient des annales, ou des magistrats, qui consignaient dans leurs actes tous les faits notables de la vie publique, le citoyen père de famille possédait un registre personnel au sein duquel figuraient les éléments comptables relatifs à la vie de la domus. Peu après, la comptabilité dupater familiasfigurera sur des instruments écrits parti-culiers, réunis au sein d’uncodex(livre de comptes). Et cecodexfaisait foi en cas de litige, ce qui lui conférait une force probante remarquable. La comptabilité permet également de retracer les faits et événements de nature économique et financière : les mouvements de trésorerie quotidiens doivent être notés ; l’origine et la des-tination des transactions étaient indiquées de même que l’évaluation la plus précise possible des opérations ; enfin, la justification de l’opération devait également apparaître, ce qui per-mettait de se rendre rapidement compte de l’honnêteté ou pas des transactions. À travers le codex, c’est donc une véritablephotographie de la vie économiqueau sein de ladomusqui était obtenue. Enfin, la comptabilité permettait d’estimerla richesse du patrimoinedupater familias, et l’origine de ce patrimoine. Lepater familiaspouvait donc faire valoir ses droits sur les diffé-rents biens présents dans sa maison. Pour la sécurité des écritures comptables, différentes techniques étaient utilisées : – l’information comptable était gravée sur des tablettes de bois recouvertes de cire ; ces ins-truments comptables étaient toutefois fragiles (les tablettes pouvaient se briser) et falsifia-bles (la cire pouvait être fondue) ;
(1) Cicéron (106 – 43 av. J.C.), avant d’être le brillant orateur, avocat et homme politique que l’on sait, fut d’abord et avant tout un habile manieur d’argent, membre de puissantes sociétés de publicains.
3
1 La comptabilité : définition, fonctions et rôles C H A P I T R E
– des doubles ou des triples furent alors confectionnés et ces tablettes dupliquées étaient attachées à l’originale par un fil scellé : on avait une recopie des opérations (c’était déjà l’ancêtre d’une forme de comptabilité par décalque) ;
– des témoins furent sollicités et leurs noms reportés sur les tablettes, ce qui assurait de cer-tifier la réalité de la transaction, encore fallait-il que les témoins soient bien indépendants ;
– enfin, comme il a déjà été précisé, toutes les références de la transaction devaient être por-tées sur ces tablettes : noms des intervenants, nature et moyen de règlement, etc.
APPLICATION2
Les besoins des utilisateurs comptables
1. Besoins particuliers des utilisateurs
4
Besoins
1. Évaluer les résultats globaux a) en termes absolus b) par comparaison aux objectifs c) par comparaison avec d’autres entreprises
2. Évaluer la gestion a) rentabilité, résultats globaux, efficience b) protection du patrimoine
3. Évaluer les perspectives futures en ce qui concerne : a) les profits b) les dividendes et les intérêts c) les investissements et les besoins en capitaux d) l’emploi e) les fournisseurs f) les clients (garanties…) g) les anciens employés
4. Évaluer la santé et la stabilité financière
5. Évaluer la solvabilité
6. Évaluer la liquidité
7. Évaluer les risques et les incertitudes
8. Faciliter la répartition des ressources pour : a) les actionnaires (actuels et potentiels) b) les créanciers (actuels et potentiels, à long terme et à court terme) c) les pouvoirs publics d) les autres agents du secteur privé
Catégories d’utilisateurs ressentant ces besoins
1 à 15 1 à 15 1 à 15
1 à 11 surtout 1, 4, 6, 11, 12, 13
1 à 11 surtout 1 à 4 surtout 1 à 6, 8 à 14 5, 10,11, 12 surtout 3, 5, 11, 12, 14 surtout 7, 9, 11, 12, surtout 5, 10, 11, 12, 13 1 à 15 1 à 15
1 à 15 1 à 15
1, 4, 11, 12, 13, 14 2, 3, 4, 8, 11, 12, 13, 14 11, 12 surtout 4, 9, 12, 13, 14