En poche - Analyse financière 2011-2012 - 2e édition

De
Publié par

Pour toujours avoir à portée de mains les points clés qu'il faut connaître et appliquer.


Le diagnostic financier de l'entreprise consiste à analyser ses points faibles et ses points forts, à évaluer les risques, à apprécier son avenir, à prévoir des plans d'action et à connaître sa valeur. C'est ce que permet ce livre qui développe successivement :

• L'analyse de l'activité ;

• L'analyse de la structure financière ;

• L'analyse des flux financiers ;

• Les éléments prévisionnels élaborés par l'entreprise.


Tout ce qu'il faut savoir pour réussir une analyse financière ou un diagnostic financier.

Publié le : mercredi 1 juin 2011
Lecture(s) : 54
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297022668
Nombre de pages : 48
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
1
A nalyse financière et diagnostic financier
Définition L’analyse financière estl’étudeméthodique del'activité, de laperformance et de lastructure financièrede l’entreprise à partir d'informations financières et économiques qui peuvent concerner le passé, le présent ou l'avenir. Son principal objectif est d’établir undiagnostic financierde l’entreprise afin d’analyser ses points faibles et ses points forts, d’évaluer les risques, d’apprécier son avenir, de prévoir des plans d'action et de connaître sa valeur. Elle permet donc d’améliorer la gestion de l'entreprise.
Utilisateurs et objectifs respectifs
Dirigeants
Associés
Salariés
Prêteurs Investisseurs Concurrents
Juger les différentes politiques de l’entreprise Orienter les décisions de gestion Assurer la rentabilité de l’entreprise Accroître la rentabilité des capitaux et la valeur de l’entreprise Réduire le risque Assurer la croissance de l’entreprise Apprécier le partage de la richesse créée par l’entreprise et l’évolution des charges de personnel Réduire le risque et apprécier la solvabilité de l’entreprise Accroître la valeur de l’entreprise et la rentabilité des capitaux Connaître les points forts et les points faibles de l’entreprise Apprécier la compétitivité
Sources d’information
I nf or mat i ons f i nanc i ères Comptes annuels: compte de résultat, bilan, annexe, retraités et reclassés pour les besoins de l’analyse Rapport de gestion: informations sur la vie économique, juridique, sociale et sur la politique d'environnement de l’entreprise Rapport général du commissaire aux comptes: opinion sur les comptes annuels et vérification du rapport de gestion Documents d’information financière et prévisionnellepour les entreprises qui ont réalisé un CA HT18 Mou qui emploient au moins 300 salariés I nf or mat i ons ext r a- f i nanc i ères Forme juridique, secteur d'activité, potentiel technologique et humain, évolution du marché et de la conjoncture économique, appartenance à un groupe...
Méthodes de l’analyse financière L’analyse financière recourt à deux méthodes qui sont complémentaires : Analyse statique Analyse dynamique Examen des comptes annuels Étude des flux financiers à une date donnée pour une période donnée SIG et leurs ratios Tableau des emplois et des Analyse Tableau CAF et ses ratios ressources de de Seuil de rentabilité et ses Tableau de variation du l’activité financement indicateurs de gestion FRNG AnalyseFlux de trésorerie liés àBilan fonctionnel et ses Tableau de lal'activité, aux opérationsindicateurs de gestion de flux de structureBilan financier et ses d’investissement et de trésorerie financièrefinancementindicateurs de gestion G 4
2
C ompte de résultat
Définition
Le compte de résultat, document comptable obligatoire et outil d’analyse de la performance et de la rentabilité de l’entreprise, décrit l’activité ou l’exploitation de l’entreprise pour une période donnée. Il détermine :
Les charges (ou les coûts) occasionnés par les moyens mis en œuvre
Les ressources (ou revenus) produits par l’activité de l’entreprise pour le même exercice
Le résultat de l’entreprise, fruit de son activité, par comparaison entre les deux éléments précédents
Charges
Produits
Produits – Charges
Structure du compte de résultat Les charges et les produits du compte de résultat sont classés, par nature, en trois catégories symétriques de charges et de produits, afin de faire apparaître trois activités distinctes :
Activité d’exploitation Charges d’exploitation Produits d’exploitation Coûts occasionnés par l’activité normale Ressources produites par l’activité de l’entreprise normale de l’entreprise Activité financière Charges financières Produits financiers Coût de financement externe de Revenus financiers procurés par des l’entreprise : escomptes accordés, placements, des escomptes obtenus, intérêts des emprunts, pertes de des gains de change… change… Activité exceptionnelle Charges exceptionnelles Produits exceptionnels Coûts non liés à l’activité normale de Produits occasionnés en dehors de l’entreprise (amendes, perte de l’activité normale de l’entreprise patrimoine…) (produits de cessions d’actif…)
Tableau de correspondance des comptes du compte de résultat en système développé
Le système développéest un système comptable facultatif réservé particulièrement aux grandes entreprises. Il propose une présentation détaillée des document de synthèse (bilan, compte de résultat, annexe) qui permet de faciliter leur analyse.
Les regroupements suivants s’opèrent afin de dresser les différents postes du compte de résultat en système développé.
G5
Charges (hors taxes)
Exercice N
Exercice N – 1
Charges d’exploitation(1) : Coût d’achat des marchandises vendues dans l’exercice Achats de marchandises(a).......................................607.(– 6097) Variation des stocks(b).............................................6037 Consommations de l’exercice en provenance de tiers Achats stockés d’approvisionnements(a): Matières premières .................................................601 (– 6091) Autres approvisionnements......................................602 (– 6092) Variation des stocks d’approvisionnements(b)6031.6032 Achats de sous-traitance ...........................................604.605 (– 6094. –6095) Achats non stockés de matières et fournitures ..........606 (– 6096) Services extérieurs : Personnel extérieur .................................................621 Loyer en crédit bail(c).............................................612 Autres......................................................................61 (– 619).62 (– 629) (sauf 621.612) Impôts, taxes et versements assimilés .......................... Sur rémunérations ....................................................631.633 Autres .......................................................................635.637 Charges de personnel Salaires et traitements ...............................................641.644.648 Charges sociales........................................................645.646.647.648 Dotations aux amortissements et dépréciations : Sur immobilisations : dotations aux amortissements(d)....6811.6812 Sur immobilisations : dotations aux dépréciations.......6816 Sur actif circulant : dotations aux dépréciations .........6817 Dotations aux provisions..............................................6815 Autres charges ............................................................65 (sauf 655) TOTAL IX X Quotes-parts de résultat sur opérations faites 655 en commun (II) Charges financières : Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions ...................................................................686 Intérêts et charges assimilées (2)..................................661.664.665.668 Différences négatives de change .................................666 Charges nettes sur cessions de valeurs mobilières de placement ...................................................................667 TOTAL IIIX X Charges exceptionnelles : Sur opérations de gestion............................................671 Sur opérations en capital............................................. Valeurs comptables des éléments immobilisés et financiers cédés(e)...................................................675 Autres .......................................................................678 Dotations aux amortissements, dépréciations et provisions : Dotations aux provisions réglementées.......................6872.6873.6874 Dotations aux amortissements...................................6871 Dotations aux dépréciations ......................................6876 Dotations aux autres provisions .................................6875 TOTAL IVX X Participation des salariés aux résultats (V)........691 Impôts sur les bénéfices (VI)...............................695.696.697.689.699 Total des charges (I + II + III + IV + V + VI)X X Solde créditeur =bénéficeX........................................ X TOTAL GÉNÉRALX X (1) Dont charges afférentes à des exercices antérieurs. Les conséquences des corrections d’erreurs significatives, calculées après impôt, sont présentées sur une ligne séparée sauf s’il s’agit de corriger une écriture ayant été directement imputée sur les capitaux propres ................................................................................................................................. (2) Dont intérêts concernant les entités liées.....................................................................................................................
(a)Y compris frais accessoires.(b)Stock initial moins stock final : montant de la variation en moins entre parenthèse ou précédé du signe (–).(c)À ventiler en « mobilier » et « immobilier ».(d)Y compris éventuellement dotations aux amortissements des charges à répartir.(e)À l’exception des valeurs mobilières de placement.
G6
Produits hors taxes
Exercice N
Exercice N – 1
Produits d’exploitation(1) : Ventes de marchandises .............................................707 (– 7097).708 (en partie) Production vendue(a)................................................. Ventes .......................................................................701.702.703 (– 7091. – 7092) Travaux......................................................................704 705 (– 7094. – 7095) Prestations de services ...............................................706.708 (– 7096. – 7098) Sous-total A – Montant net du CAX X dont à l’exportation........................................ X X Production stockée(a)................................................ En-cours de production de biens(a)..........................7133 En-cours de production de services(a)......................7134 Produits(a)...............................................................7135 Production immobilisée ...............................................72 Subventions d’exploitation ..........................................74 Reprises sur dépréciations, provisions (et amortisse-ments).........................................................................781 Transferts de charges...................................................791 Autres produits............................................................75 (sauf 755)
Sous-total B.......................................................... X X TOTAL IIIX................................................................ X TOTAL I (A + B)..................................................... X X Quotes-parts de résultat sur opérations faites 755 en commun (II)..................................................... Produits financiers: ............................................. De participation (2)....................................................761 D’autres valeurs mobilières et créances de l’actif immobilisé (2)............................................................762 Autres intérêts et produits assimilés (2)......................763.764.765.768 Reprises sur dépréciations et provisions, transferts de charges financières ....................................................786.796 Différences positives de change.................................766 Produits nets sur cessions de valeurs mobilières de placement .................................................................767 TOTAL IIIX................................................................ X Produits exceptionnels: ...................................... Sur opérations de gestion..........................................771.772 Sur opérations en capital : – produits des cessions d’éléments d’actif(b).........775 – subventions d’investissement virées au résultat de l’exercice ..............................................................777 – autres .................................................................778 Reprises sur dépréciations et provisions, transferts de charges exceptionnelles.............................................787.797 TOTAL IV............................................................... X X Total des produits (I + II + III + IV)...................... X X Solde débiteur =perteX.............................................. X TOTAL GÉNÉRALX................................................... X (1) Dont produits afférents à des exercices antérieurs. Les conséquences des corrections d’erreurs significatives, calculées après impôt, sont présentées sur une ligne séparée sauf s’il s’agit de corriger une écriture ayant été directement imputée sur les capitaux propres ................................................................................................................................. (2) Dont produits concernant les entités liées....................................................................................................................
(a)Stock final moins stock initial : montant de la variation en moins entre parenthèses ou précédé du signe (–) dans le cas de déstockage de production.(b)À l’exception des valeurs mobilières de placement.
Le résultat déterminé au compte de résultat estidentiqueà celui du bilan (double détermination du résultat). Le compte de résultat peut être présentéen liste, ce qui permet de calculer desrésultats intermédiairestels que : résultat d’exploitation, résultat financier, résultat courant et résultat exceptionnel.
G7
3
Soldes intermédiaires de gestion
Définition et utilité Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) constituentun outil d'analyse de l'activité et de la rentabilté de l'entreprise. Ils permettent : ▼ ▼de comprendrela formation du résultat net ; de suivredans l'espace et dans le temps l'évolution de la performance et de la rentabilité de l'activité de l'entreprise.
Nature et calcul des soldes Les neufs soldes intermédiaires de gestionsont calculés en cascade à partir des éléments contenus dans le compte de résultat. Chaque solde s’obtient par différence entre une somme de produits et une somme de charges, sauf la production de l’exercice qui se calcule par une somme de produits.
Solde
Marge commerciale
Production de l'exercice
Valeur ajoutée (VA)
Excédent brut d'exploitation (EBE)
Définition Calcul et comptes Elle ne concerne que l'activité de négoce. Ventes nettes : Elle représente la ressource (707 – 7097) dégagée par l’activité commerciale de l'entreprise et– Coût d’achat des marchandises permet d’apprécier l’évolution vendues : de sa politique commerciale (607 – 6097) ± 6037 globale ou par ligne de produits. Elle ne concerne que les Production vendue : activités industrielles et de services.70(sf 707)– 709(sf 7097) La production de l’exercice ± Production stockée : permet d'apprécier l’ensemble 71 de l'activité de production de l’entreprise.+ Production immobilisée : Elle peut être calculée par type 72 et 73 de produits ou de services. Elle représente la richesse créée par l’entreprise et Marge commerciale mesure le poids économique + Production de l’exercice de celle-ci. La VA est partagée entre l’État,– Consommations de l’exercice le personnel, les prêteurs, les en provenance des tiers : associés et l'entreprise elle-(601 à 606 – 6091 à 6096) même. Son évolution permet ± 6031 et 6032 ; 61 et 62 de mesurer la croissance ou la régression de l'entreprise. Il représente la part de VA qui revient à l’entreprise et aux apporteurs de capitaux. L'EBE correspond à la ressource Valeur ajoutée générée par l'exploitation + Subventions d’exploitation : i ndépendamment des politiques d'amortissement et74 de financement. – Impôts, taxes et versements Il exprime la capacité de assimilés : l'entreprise à dégager des 63 ressources de trésorerie par son activité principale. Il peut – Charges de personnel : être analysé par type de 64 produits ou de services. L’EBE peut être négatif ; il s’agit dans ce cas d’une insuffisance brute d'exploitation (IBE). G 8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.