En poche. Comptable

De
Publié par

Pour toujours avoir à portée de mains les points clés qu'il faut connaître et appliquer.


    • Les principes généraux de la comptabilité générale

    • Les opérations courantes : TVA - Achats et ventes - Autres charges et produits d'exploitation - Trésorerie et valeurs mobilières de placement - Investissements et opérations de financement

    • Les opérations de fin d'exercice : Régularisation des stocks - Ajustement de charges et de produits - Amortissements - Dépréciations - Provisions - Cessions des immobilisations - Créances et dettes en monnaies étrangères - Impôt sur les sociétés

    • Les comptes annuels : Bilan - Compte de résultat - Annexe

Tout ce qu'il faut savoir pour maîtriser les principes et les techniques de comptabilisation des opérations de l'entreprise.

Publié le : jeudi 1 janvier 2009
Lecture(s) : 183
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297013000
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Chaque compte est constitué d’un numéro structuré d’après une codification décimale (plus il comporte de chiffres, plus il est précis) et d’un intitulé.
T r o i s s y s t è m e s d e p r é s e n t a t i o n d e s c o m p t e s Système abrégé Système de base Système développé Système comportant Système Système proposant des les dispositions minimales de droit commun informations détaillées
Compte
D Le compte est la plus petite unité retenue pour le classement et l’enregistrement des opérations comptables. Il est composé de 2 parties : le débit (partie gauche) et le crédit (partie droite). Le solde d’un compte est égal à : Total des mouvements débit – Total des mouvements crédit Solde nulTotal débit = Total crédit Natures Solde débiteurTotal débit > Total crédit des soldes Solde créditeurTotal débit < Total crédit
À l’arrêté d’un compte, le solde se trouve du côté opposé à sa nature. À la réouverture d’un compte, le solde se trouve du côté de sa nature.
C
Mécanisme de la partie double Les opérations sont décrites comme des flux. Chaque opération provoque 2 flux : un flux de biens ou de services (flux réel) et un flux monétaire (flux financier). Pour chaque opération, on distingue : – la ressource : moyen de financement ou origine du flux ; – l’emploi : utilisation du financement ou destination du flux. Les opérations comptables s’enregistrent dans les comptes affectés à chaque catégorie d’opérations par le PCG. D C Chaque opération est comptabilisée sous 2 aspects : Ressource/Emploi ; et par conséquent, dans 2 comptes Emploi différents au minimum : D C – un compte qui enregistre la ressource ; – un compte qui enregistre l’emploi.Ressource Par convention : – les ressources s’inscrivent au crédit des comptes ;Emploi = Ressource – les emplois s’inscrivent au débit des comptes.Débit = Crédit
Systèmes comptables
Un système comptable regroupe l’ensemble des procédés et méthodes d’enregistrement des opérations comptables. La comptabilisation des opérations s’effectue à partir des pièces justificatives (factures, chèques…).
■■Système classique
Journal
Enregistrement chronologique de l’ensemble des opérations
Grand livre Report des opérations dans les comptes
Contrôle des totaux mouvements
G5
Balance
Regroupement des comptes du grand livre
Écriture au journal : Date N° du PCG Intitulé des comptes débités N° du PCG Intitulé des comptes crédités Libellé(nom du tiers, pièce justificative…)
Présentation de la balance :
Intitulés des comptes
Valeur débit Valeur crédit Débits = Crédits
Mouvements Débit Crédit
Total débits = Total crédits
Soldes Débiteur Créditeur
Soldes débiteurs = Soldes créditeurs
■■Système centralisateur Journaux divisionnaires Grand livre ▼ ▼Balance générale (JD) général JD spécialisé dans un typeReport des opérations Regroupe les comptes d’écritures (achats, ventes…)dans les comptes du grand livre général En fin de mois, les totaux des JD Livre-journal sont totalisés et enregistrés centralisateur
Contrôle des totaux mouvements Ces systèmes peuvent être enrichis par la création de grands livres auxiliaires (GLA) regroupant un ensemble de comptes individuels (fournisseurs, clients…). Chaque GLA fait l’objet d’une balance auxiliaire (relevé nominatif). ■■Comptabilité informatisée La tenue de la comptabilité au moyen de systèmes de traitement informatisés est soumise à des règles relatives à la documentation des traitements, à la garantie en matière de preuve et d’intangibilité des enregistrements ainsi qu’à la conservation des données (sauvegarde, archivage). Le processus d’une comptabilité informatisée comporte les étapes suivantes :
Précomptabilisation
Saisie au brouillard
Éditions
Validation mensuelle Journaux Grand livre GLA
Édition du journal général
Procédure de clôture de la période
Travaux d’inventaire Les travaux d’inventaire réalisés à la clôture de l’exercice consistent à :
▼ ▼Recenser les éléments actifs et passifs Apprécier, évaluer, prévoir les événements qui modifient la valeur comptable des comptes ▼ ▼Déterminer la valeur d’inventaire des éléments actifs et passifs Comptabiliser les ajustements et les régularisations nécessaires des comptes d’actif, de passif, de charges et de produits G6
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.