L'essentiel du private equity et des LBO

De
Publié par

Ce livre présente en 7 chapitres les principales connaissances à acquérir pour aborder le private equity (apports de fonds propres aux entreprises non cotées) et les LBO – leverage buy out (rachat d’entreprise par effet de levier). Il aborde toutes les étapes du capital investissement, du capital risque, des LBO, des SBO – securitization buy out (montage associant la titrisation et le LBO) et traite de la vie après LBO (cession à un industriel, LBO successif ou introduction en bourse). Au final, il synthétise l’ensemble des objectifs, principes et montages des opérations, et les illustre d’exemples concrets.


- Étudiants d’écoles de commerce, troisièmes cycles universitaires ou filières de gestion (licence, IUT, BTS…).


Christophe Bouteiller, professeur en finance d’entreprise, dirige le Master spécialisé « Finance and International Banking », à RMS.


Catherine Karyotis, professeur en banque et finance, est spécialisée en microstructure des marchés et gestion bancaire.
Ils sont tous deux professeurs permanents à Reims Management School (RMS).
Publié le : lundi 1 août 2011
Lecture(s) : 130
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297022026
Nombre de pages : 128
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les intérêts simples et les intérêts composés
Exercice1
THÈME1
Valeur acquise, taux d’intérêt et capital placé à intérêts simples
1.Un capital (C) de 10000placé du 13/03/N au 15/05/N au taux d’intérêt annuel de 3 %. est Calculer la valeur acquise. 2. Un capital (C) de 10000est placé pendant 63 jours. Sa valeur acquise au terme du placement est de 10100.Quel est le taux d’intérêt annuel ? 3. Un capital (C) est placé pendant 6 mois au taux annuel de 5 %. La valeur acquise (VA) est de 6 150.Calculer le montant du capital placé.
Co r r i g é 1 Valeur acquise Durée duplacement= (31 – 13) + 30 + 15 = 63 jours Intérêts = 10 000 × 3 % × 63 / 360 = 52,50 € VA = 10 000 + 52,50 = 10 052,50 € 2 Taux d’intérêt VA = 10 100 = 10 000 + (10 000 × i × 63 / 360) = 10 000 + 1 750 i i = (10 100 – 10 000) / 1 750 = 5,71 % 3 Capital placé VA = 6 150 = C + (C × 5 % × 6 / 12) = C + 0,025 C = 1,025 C C = 6 150 / 1,025 = 6 000 €
G 8
Exercice2
LESCARRÉSDUDCG6– EXERCICESDEFINANCEDENTREPRISE
Valeur actuelle et valeur acquise à intérêts composés
La société ABC désire investir dans une start-up 15000 € dans 1 an, 20000 € dans 2 ans et 40000 € dans 3 ans. Le taux d’intérêt annuel est de 3 %. 1. Quelle est la valeur actuelle de cette opération? 2. Quelle est la valeur future de cette opération dans 3 ans?
Co r r i g é
1 Valeur actuelle de l’opération –1 –2 –3 Va = 15 000 (1,03) + 20 000 (1,03) + 40 000 (1,03) = 70 021 € 2 Valeur future de l’opération 3 VA = 70 021 (1,03) = 76 514 €
Exercice3
Valeur actuelle d’une suite d’annuités constantes
Quelle est la valeur actuelle de 10000 € versés en fin d’année pendant 10 ans au taux d’intérêt annuel de 4 %?
Co r r i g é
Valeur actuelle d’une suite d’annuités constantes 10 Va = 10 000 × [1 – (1,04) / 0,04] = 81 109 €
Exercice4
Valeur acquise d’une suite d’annuités constantes
Une entreprise place 10000 € le 31/12 de chaque année au cours des années N à N+9 incluses au taux d’intérêt annuel de 3 %. Les intérêts continuent à courir après cette date. 1. De combien disposera l’entreprise juste après le dernier versement ? 2. De combien disposera l’entreprise le 01/01/N+13?
THÈME1Les intérêts simples et les intérêts composés
Co r r i g é
1 Valeur acquise d’une suite d’annuités constantes 10 VA = 10 000 × [(1,03) – 1] / 0,03 = 114 638,79 € 2 Valeur acquise le 01/01/N+13 3 VA = 114 638,79 (1,03) = 125 268,90 €
Exercice5
Valeuracquiseàintérêtscomposés,duréeduplacementet taux d’intérêt
1.Une entreprise place le 31/12/N une somme de 10000 € sur un compte rémunéré au taux d’inté-rêt annuel de 3 %.Quel est le montant du capital dont elle disposera le 01/01/N+6? 2. À quelle date le capital sera-t-il de 15000 €? 3. Quel est le taux d’intérêtpour un capital de 10000 € pendant 5 ans permettant d’obtenir une valeur acquise de 15000 €?
Co r r i g é
1 Valeur acquise 5 VA = 10 000 (1,03) = 11 592,74 € 2 Durée du placement n VA = 15 000 = 10 000 (1,03) n = ln 1,5 / ln 1,03 = 13,72 années, soit 13 ans et 8 mois et demi environ 3 Taux d’intérêt 5 VA = 15 000 = 10 000 (1 + i) 5 15 000 / 10 000 = 1,5 = (1 + i) 1/5 i = (1,5) – 1= 8,45 %
9G
G 10
Exercice6
LESCARRÉSDUDCG6– EXERCICESDEFINANCEDENTREPRISE
Tauxdintérêtéquivalent,valeuracquisepar une suite d’annuités constantes
Une entreprise réalise un placement de 1000 € le 01 de chaque mois de N à N+10. Le premier ver-sement a lieu le 01/01/N et le dernier versement le 01/12/N+10. Le taux d’intérêt annuel est de 5 %. 1. Quelle est la valeur acquise le 01/12/N+10? 2. Quelle est la valeur acquise 2 ans après?
Co r r i g é
1 Valeur acquise le 01/12/N+10 1/12 Taux mensuel équivalent : im = (1,05) – 1 = 0,4074 % Durée du placement du 01/01/N au 01/12/N+10 = 132 mois 132 Valeur acquise (VA) = 1 000 × [(1,004074) – 1] / 0,004074 = 174 352,36 € 2 Valeur acquise 2 ans après 2 VA = 174 352,36 (1,05) = 192 223,48 €
Exercice7
Tauxdintérêtproportionneletcapitalrestantdû
L’entreprise EHG décide de refinancer son crédit. Le montant actuel de ses mensualités est de 2000 €. L’emprunt a été contracté il y a 3 ans et 9 mois. Sa durée initiale est de 15 ans. Le taux annuel proportionnel est de 6 %. 1. Quel est le taux d’intérêt mensuel proportionnel ? 2. Quelle somme doit verser l’entreprise aujourd’hui pour rembourser son crédit ?
Co r r i g é
1 Taux mensuel proportionnel im = 6 % / 12 = 0,5 % 2 Capital restant dû Durée restante = (15 × 12) – [(3 × 12) + 9] = 135 mois –135 V135 = 2 000 × [1 – (1,005) ] / 0,005 = 195 995 €
Les marchés financiers et le risque d’un portefeuille de titres
E xercice8
Marchésefcients
Définir la notion de marché efficient et ses principales limites.
Co r r i g é
THÈME2
Marché efficient et ses limites Un marché est efficient si les conditions suivantes sont réunies : rationalité des opérateurs, libre circula-tion des informations, réaction instantanée des opérateurs, gratuité de l’information, absence de coûts de transaction et d’impôts, atomicité des opérateurs, liquidité. Si les anticipations des investisseurs sont rationnelles, les prix reflètent à tout moment la meilleure estimation possible de la vraie valeur de l’actif, dite « valeur fondamentale ». Toutefois, la rationalité des investisseurs et l’arbitrage sont remis en cause au travers d’études qui montrent l’existence de phénomènes inefficients qualifiés d’« anomalies boursières » (effets calendaires, effets de taille, effets météorologiques, bulles spéculatives et krach boursier).
Exercice9
Rentabilitéetrisqueassociésauxactionsenavenircertain
Extrait d’examen actualisé La SA SPIRA a placé une partie de ses liquidités dans des actions ALVEO. Le directeur financier ayant repéré l’action ROCCA dans des revues spécialisées, désire analyser les caractéristiques de cette action. Au cours des trois derniers mois, la rentabilité de l’action ROCCA a évolué de la façon suivante : Éléments Octobre Novembre Décembre Rentabilité 22 % 8 % 12,6 %
1G2
LESCARRÉSDUDCG6– EXERCICESDEFINANCEDENTREPRISE
1. Préciser à quels risques est soumise une action cotée sur le marché financier. 2. Calculer la rentabilité moyenne et le risque associés à l’action ROCCA. 3. Indiquer l’intérêt de constituer un portefeuille comportant des titres ALVEO et ROCCA. 4. Quel est l’intérêt du PER (Price Earning ratio) ? 5. Calculer le PER de l’action ROCCA sachant que la société ROCCA a annoncé un bénéfice net par action de 2,90 € et que le cours de l’action est de 20 €.
Co r r i g é
1 Risques d’une action cotée Le risque d’un portefeuille s’analyse en risque de marché et en risque spécifique : le risque spécifique,risque non systématique, est ou lié à l’entreprise cible. Il est fonction de l’image de marque de l’entreprise, de sa gestion, de la qualité des produits et du capital humain, etc. Il peut être maîtrisé par l’investisseur par le biais de la diversification des titres composant le porte-feuille de l’investisseur. Si les taux de rentabilité sont corrélés négativement, la diversification élimine le risque sans pour autant réduire la rentabilité. En revanche, si les taux de rentabilité sont corrélés positivement, la diversification ne modifie pas le risque ; le risque de marché,ou risque systématique, estlié à la conjoncture. Le cours d’une action suit en principe l’évolution du marché. Il est fonction de paramètres non maîtrisables par l’investisseur et ne peut pas être éliminé par la diversification. 2 Rentabilité moyenne et risque associé
Éléments Octobre Novembre Décembre Total
Ra 22 % 8 % 12,6 % 42,6 %
Nombre de termes = 3 Rentabilité moyenne = 42,6 % / 3 = 14,2 % 2 VAR(Ra) = (7,0676 % / 3) – (14,2 %) = 0,3395 % δ(Ra) = √0,3395 % = 5,82 %
2 Ra 4,84 % 0,64 % 1,5876 % 7,0676 %
THÈME2Les marchés financiers et le risque d’un portefeuille de titres
3 Intérêt de constituer un portefeuille composé de plusieurs actions L’intérêt de disposer d’un portefeuille composé de plusieurs actions (diversification) est de répartir les investissements entre plusieurs actions plutôt que de les concentrer sur une seule action, permettant ainsi de réduire le risque sans diminuer la rentabilité. 4 Intérêt du PER Le PER permet de repérer les actions surcotées et les actions sous-cotées du marché et de prendre les décisions d’achats ou de ventes qui s’imposent. 5 Calcul du PER PER = Cours de l’action / Bénéfice net par action  = 20 / 2,9 = 6,89.
Exercice10
Rentabilitéetrisquesassociésauxactionsenaveniraléatoire
L’entreprise HIM détient un portefeuille composé de deux actions A et B dont les caractéristiques sont les suivantes :
pi
0,1 0,5 0,4
Ra
30 % 20 % 30 %
Rb 25 % 15 % 20 %
1. Calculer la rentabilité et le risque associé à chacune des actions. Conclure. 2. Calculer l’espérance mathématique et l’écart-type des titressachant que la proportion des titres a et b est respectivement de 60 % et 40 %.
Co r r i g é
1 Espérance mathématique et Écart-type de chaque titre
pi
0,1 0,5 0,4
Ra
40 % 20 % 25 %
Rb
25 % 15 % 20 %
Pi Ra
4 % 10 % 10 % 24 %
Pi Rb
2,5 % 7,5 % 8 % 18 %
2 Pi (Ra)
1,6 % 2 % 2,5 % 6,1 %
2 Pi(Rb)
0,625 % 1,125 % 1,6 % 3,35 %
Pi × 2 [Ra– E(Ra)] 1,024 % 0,72 % 1,156 % 2 ,9 %
Pi × 2 [Rb – E(Rb)] 0,361 % 0,405 % 0,784 % 1,55 %
Pi × [Ra–E(Ra)] [Rb–E(Rb)] 60,8 % 54 % 95,2 % 210 %
1G3
1G4
LESCARRÉSDUDCG6– EXERCICESDEFINANCEDENTREPRISE
Nombre de termes = 3 E(Ra) = 24 % / 3 = 8 % E(Rb) = 18 % / 3 = 6 % 2 VAR(Ra) = (6,1 % / 3) – (8 %) = 1,39 % (Ra) = √1,39 % = 11,79 % 2 VAR(Rb) = (3,35 % / 3) – (6 %) = 0,757 % (Rb) = √0,757 % = 8,69 %
L’action A est plus rentable que l’action B car son espérance mathématique est plus élevée. L’action B est moins risquée que A car son écart-type est plus faible. 2 Espérance mathématique et écart-type des titres (A,B) E(Ra,Rb) = (0,60 × 8 %) + (0,40 × 6 %) =7,2 % 2 2 VAR(Ra,Rb) = [(0,60) × 8 %] + [(0,40) × 6 %] + (2 × 0,60 × 0,40 × 210 %) = 104,64 % ∂(Ra,Rb) = √1,0464 =1,023
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.