Les Zoom's. Comptabilité de gestion - 11e édition

De
Publié par

L'ensemble des connaissances (le SAVOIR) nécessaires à la compréhension des mécanismes de la comptabilité de gestion (anciennement appelée comptabilité analytique) et de son utilité comme outil d'aide à la décision pour l'entreprise est présenté sous la forme de synthèses structurées consacrées :

• à l'inventaire permanent des stocks et au traitement des charges ;

• aux coûts complets : charges directes et indirectes, coûts d'achat, coûts de production, en-cours, produits dérivés, coûts hors production, coûts de revient et résultats analytiques, emballages, production immobilisée, cessions internes, coûts à base d'activités, variabilité des charges, imputation rationnelle des charges fixes... ;

• aux coûts partiels : méthode des coûts variables, seuil de rentabilité, méthode des coûts directs et des coûts spécifiques, coût marginal ... ;

• aux coûts préétablis et au coût cible : charges directes, charges indirectes, calcul et analyse des écarts, coût cible ou « target costing » ;

• à la comptabilité analytique : comptes réfléchis, écritures types.


De nombreux exemples, exercices et applications présentés avec leurs corrigés permettent, en outre, d'acquérir la pratique de cette matière (le SAVOIR FAIRE). Cette 11e édition s'adresse aux candidats à tout examen qui comporte une épreuve de comptabilité de gestion.


Béatrice et Francis Grandguillot sont professeurs de comptabilité et de gestion dans plusieurs écoles de gestion ainsi que dans différents cycles de formation continue.
Ils sont les auteurs de plusieurs ouvrages dans leurs disciplines.

Publié le : vendredi 1 janvier 2010
Lecture(s) : 121
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297015660
Nombre de pages : 240
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L’inventaire permanent des stocks
Chapitre 2
1La nature des stocks Les stocks et productions sont constitués de l’ensemble des biens ou des services qui interviennent dans lecycle d’exploitationde l’entreprise pour être : – soit vendus en l’état ou au terme d’un processus de production à venir ou en-cours ; – soit consommés au premier usage. On distingue plusieurs natures de stocks en fonction de l’activité de l’entreprise et de la phase de son cycle d’exploitation :
Phase approvisionnement
– marchandises ; – matières premières ; – matières consommables ; – emballages.
S t o c k s
Phase production
– produits intermédiaires ; – produits en-cours ; – produits finis.
Phase distribution
– produits finis ; – produits résiduels ; – emballages ; – marchandises.
2L’inventaire permanent Les mouvements de stocks d’une période se caractérisent par desentrées, dessortieset des niveaux de stocks.
L’inventaire permanent permet de connaîtreà tout momentles entrées en stock en quantité et G 24 COMPTABILITÉ DE GESTION en valeur, les sorties de stock et l’état des stocks, grâce à la tenue systématique des fiches de stocks. La méthode de l’inventaire permanent détermine lestock théorique. Celui-ci doit être systémati-quement comparé austock réelcalculé à partir d’un inventaire physique à la fin de l’exercice comptable. On constate le plus souvent unécartentre le stock final théorique et le stock final réel, consti-tuant une différence d’inventaire :
Stock réel – Stock théoriqueDifférence d’inventaire Stock réel > Stock théoriqueDifférence d’inventaire favorable(excédent) Stock réel < Stock théoriqueDifférence d’inventaire défavorable(manquant)
Le stock théorique doit être
corrigéen conséquence.
À NOTERLa classification des stocks selon les phases du cycle d’exploitation a une valeur relative car tout dépend de l’activité de l’entreprise ; par exemple, un produit résiduel pour une entreprise peut devenir une matière première pour une autreLe montant du stock réel est repris, en comptabilité générale, comme élément d’actif au bilan.
3
L’évaluation des stocks
A – Généralités
Pour évaluer les stocks, il est nécessaire de valoriser :
Les entrées
Approvisionnement
Au coût d’acquisition (voir chapitre 6)
Production
Au coût de production (voir chapitre 7)
Les sorties
Consommation Distribution  Selon cinq méthodes proposées
Chapitre 2
L’inventaire permanent des stocks
B – La valorisation des sorties et des stocks
25 G
Au cours d’une période, le coût d’achat ou le coût de production des entrées subit le plus souvent desvariations; se pose alors le problème de l’évaluation du coût de sortie des stocks. L’entreprise a le choix entre lescinq méthodesprésentées ci-après, deux d’entre elles sont préco-nisées par le Plan comptable général (méthode du Coût unitaire moyen pondéré - CUMP - et méthodeFirst in, First out- FIFO - ou Premier entré, Premier sorti - PEPS -) :
C o û t u n i t a i r e m o y e n p o n d é r é e n f i n d e p é r i o d e
L'évaluation des sorties de stocks en valeur ne s'effectue qu'à lafin de la périodeaprès avoir déterminé le coût unitaire moyen pondéré.
Valeur du stock initial + Valeur des achats
Quantité du stock initial + Quantité achetée
C o û t u n i t a i r e m o y e n p o n d é r é a p r è s c h a q u e e n t r é e
L'évaluation des sorties et des stocks en valeur s'effectue aufur et à mesure. Il est nécessaire de calculer un nouveau coût unitaire à chaque fois qu'intervient une entrée à un prix différent.
Valeur du stock précédent + Valeur des achats
Quantité du stock précédent + Quantité achetée
F I F O « F i r s t i n , F i r s t o u t » o u P E P S « P r e m i e r e n t r é , P r e m i e r s o r t i »
Chaque entrée constitue un lot. Les sorties sont valorisées au prix de l'article le plus ancien des stocks. Le principe consiste àépuiser l'an-cien lot avant d'entamer le nouveau.
Les lots les plus anciens sortent les premiers jusqu’à épuisement total.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.