//img.uscri.be/pth/ac1f67dc6fe415b52e14fce22a5c1468adc75324
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Délocaliser ou relocaliser ?

De
201 pages


Quels sont les gains véritables, mais aussi les pertes - généralement mal évaluées - des délocalisations ? Relocaliser en France et près de chez soi, est-ce une utopie ? Délocaliser dans les pays à bas coûts de main d'oeuvre est-il toujours l'unique moyen de renouer avec la croissance ? En y regardant de plus près, on comprend que les coûts et les avantages des délocalisations ne sont pas toujours ceux que l'on croit... Dans certains cas, elles sont inutiles, voire néfastes ; dans d'autres, elles peuvent servir à s'installer sur un marché.



Dans ces conditions, quelle stratégie de localisation adopter ? La délocalisation ou la relocalisation ?



Le but de cet ouvrage est triple : donner toutes les clés pour appréhender la question de la localisation (délocalisation, relocalisation) dans sa globalité, mieux comprendre les décisions des entreprises en la matière, procurer à celles-ci les outils indispensables pour accompagner et optimiser leur choix. Après avoir battu en brèche les discours simplistes autour d'un phénomène qui s'avère beaucoup plus complexe qu'il n'y parait, l'auteur s'attache à décrypter les motivations qui poussent les entreprises à délocaliser ou à relocaliser et leur propose des outils pour les aider dans leur prise de décision. Parmi ceux-ci, l'offshoring management, outil d'aide à la décision de localisation, a été conçu par le Cabinet Carles & Associés pour accompagner les dirigeants et renouveler le dialogue social entre toutes les parties prenantes à une délocalisation : actionnaires, salariés, syndicats ou responsables politiques.




  • Comprendre les délocalisations


    • Divergences des discours et vide idéologique


    • Un phénomène qui résiste aux statistiques


    • Les limites d'une vision




  • Améliorer les décisions des entreprises


    • Les décisions concrètes des entreprises


    • Les facteurs pris en compte dans l'offshoring management


    • Comment appliquer l'offshoring management




Voir plus Voir moins
Jacques Carles avec la collaboration de Florent Buisson DÉLOCALISER ou RELOCALISER Quels enjeux pour les entreprises ?
DÉLOCALISER ou RELOCALISER uels sont les gains véritables, mais aussi les pertes – généralement mal évaluées – des délocalisations ? Relocaliser en France et près de chez d’Qœuvre est-il toujours l’unique moyen de renouer avec la croissance ? En soi, est-ce une utopie ? Délocaliser dans les pays à bas coûts de main-y regardant de plus près, on comprend que les coûts et les avantages des délocalisations ne sont pas toujours ceux que l’on croit... Dans certains cas, elles sont inutiles, voire néfastes ; dans d’autres, elles peuvent servir à s’installer sur un marché.
Dans ces conditions, quelle stratégie de localisation adopter ? La délocalisation ou la relocalisation ?
Le but de cet ouvrage est triple : donner toutes les clés pour appréhender la question de la localisation (délocalisation, relocalisation) dans sa globalité, mieux comprendre les décisions des entreprises en la matière, procurer à celles-ci les outils indispensables pour accompagner et optimiser leur choix. Après avoir battu en brèche les discours simplistes autour d’un phénomène qui s’avère beaucoup plus complexe qu’il n’y parait, l’auteur s’attache à décrypter les motivations qui poussent les entreprises à délocaliser ou à relocaliser et leur propose des outils pour les aider dans leur prise de décision. Parmi ceux-ci, l’offshoring management, outil d’aide à la décision de localisation, a été conçu par le Cabinet Carles & Associés pour accompagner les dirigeants et renouve-ler le dialogue social entre toutes les parties prenantes à une délocalisation : actionnaires, salariés, syndicats ou responsables politiques.
Diplômé de l’ESSEC, journaliste, major du concours de la Commission européenne, ancien directeur de la stratégie et de la gestion de Framatome (Areva), vice-présidentdu Samu social international, Jacques Carles agit aussi àtravers le Centre du luxe et de la création qu’il préside, pour renforcer la compétitivité des entreprises de la filière et promouvoir les créateurs et les savoir-faire français. Il met aujourd’hui son expérience au service des entreprises et des ONG à travers le cabinet Carles & Associés spécialisé dans le conseil en prospective, stratégie et affaires publiques.
Délocaliser ou relocaliser
Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
Les traductions des citations d’ouvrages anglo-saxons sont de Florent Buisson.
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2014 ISBN : 978-2-212-55945-3
Jacques Carles
avec la collaboration de Florent Buisson
Délocaliser ou relocaliser
Quels enjeux pour les entreprises ?
Remerciements
Je tiens à remercier Julie El Ghouzzi, associée du cabinet Carles & Asso-ciés et directeur du Centre du luxe et de la création, pour sa contribu-tion à cet ouvrage et les conseils avisés qu’elle m’a prodigués tout au long de son élaboration jusqu’à sa réalisation finale.
Je souhaiterais également exprimer ma gratitude à la DGCIS (direction générale de la compétitivité de l’industrie et des services au ministère de l’Économie) qui a soutenu nos travaux de recherche sur l’Offshoring Management.
V
Sommaire
Introduction.............................................................................................. 1
Partie 1 Comprendre les délocalisations
Chapitre 1– Divergences des discours et vide idéologique......................... 9 Candide au pays des économistes............................................ 9 Les modèles économiques : du bac à sable aux jeux vidéo...... 10 Des modèles plus réalistes mais… inemployés....................... 19 Une classe politique sans boussole......................................... 22 La lutte contre les délocalisations et la tentation du protectionnisme............................................................ 22 L’inconscient idéologique du débat politique2.8....................... Des solutions de substitution qui esquivent le problème........ 29 Une impossible impulsion politique.................................... 35 Les cabinets de conseil, à la fois juges et parties ..................... 40 De l’impératif de la délocalisation….................................. 41 … à l’impératif de la relocalisation.................................... 42 Le cas de la France............................................................ 43 Un problème récurrent : des méthodes d’analyse inadaptées.. 44
Chapitre 2– Un phénomène qui résiste aux statistiques........................... 47 Perspectives historiques et géographiques .............................. 48 Focus sur les États-Unis..................................................... 53 L’Allemagne, un modèle à suivre ?...................................... 56 Mesurer les délocalisations et leur impact en France.............. 60 Les chiffres des délocalisations minimisent le problème......... 61 Des impacts qui dépassent les seules pertes d’emplois............. 69 Les délocalisations, bouc émissaire de la désindustrialisation. 71 La France est-elle l’un des gagnants de la mondialisation ?... 75
Chapitre 3– Les limites d’une vision trop simpliste................................... 81 Le miroir aux alouettes des économies faciles ........................ 81 Les salaires chinois sont-ils vraiment si bas ?........................ 81 Les sables mouvants de la fiscalité et des taux de change....... 85 Des trappes à rentabilité à tous les étages .............................. 87 Les coûts indirects de gestion foisonnent....78........................... Un moins-disant qualitatif................................................ 89 La glorieuse incertitude du management délocalisé.............. 92 Des risques de fragilisation de l’avantage concurrentiel ......... 94 Les terrains minés : image de marque et propriété intellectuelle.94..................................................................... La perte de substance et de capacité d’innovation................. 96 L’instabilité du cadre politique......................................... 101 Une ardoise laissée à la collectivité ...................................... 102 La facture sociale............................................................. 102 La facture environnementale............................................ 103 Quels sont les vrais bénéfices des délocalisations ? ............... 104 L’accès à de nouveaux marchés : un amplificateur de l’activité..................................................................... 105 S’adapter aux marchés locaux grâce à l’innovation............1.05 Savoir utiliser les compétences et la réactivité des fournisseurs............................................................... 106
VIII