//img.uscri.be/pth/37485fe5767c788df413b6de89c458fa52c4d8e3
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Développement social des entreprises camerounaises

De
202 pages
Le seul examen des règles, des chiffres et des résultats ne permet pas de mettre en lumière toute la richesse et la complexité de l'univers de l'entreprise. Ainsi, dans la compréhension du fonctionnement des entreprises camerounaises, un accent particulier est mis ici sur les dimensions sociales, culturelles et communicationnelles qui sont tout aussi importantes que les dimensions économiques, financières et administratives.
Voir plus Voir moins
Développement social
des entreprises camerounaises
Problématiques africaines Collection dirigée par Lucien AYISSI Il sagit de promouvoir la pensée relative au devenir éthique et politique de lAfrique dans un monde dont on proclame de plus en plus la fin de lhistoire et de la géographie. Lenjeu principal de cette pensée à promouvoir est la réappropriation conceptuelle, par les intellectuels africains (philosophes, politistes, et les autres hommes et femmes de culture), dun débat qui est souvent initié et mené ailleurs par dautres, mais dont les conclusions trouvent dans le continent africain, le champ dapplication ou dexpérimentation. La pensée à promouvoir doit notamment sarticuler, dans la perspective de la justice et de la paix, autour des questions liées au vivre-ensemble et aux modalités éthiques et politiques de la gestion de la différence dans un espace politique où la précarité fait souvent le lit de la conflictualité. La collection « Problématiques africaines » a également lambition dêtre un important espace scientifique susceptible de rendre de plus en plus présente lAfrique dans les débats mondiaux relatifs à léthique et à la politique.Jean-Baptiste DJOUMESSI,Société civile. Lautre voie du développement de lAfrique, 2011. Marcien TOWA,Identité et transcendance, 2011. Pascal MANI,Le vade-mecum du chef de terre. Comment réussir une carrière dans la préfectorale, 2010. Serge-Christian MBOUDOU, de la peur chez Hans L'heuristique Jonas. Pour une éthique de la responsabilité à l'âge de la technoscience, 2010. Aaron Serge MBA ELA II,Chroniques philosophiques dun pédagogue, 2010. Roger Bernard ONOMO ETABA, Le tourisme culturel au Cameroun, 2009. André Liboire TSALA MBANI,Les défis de la bioéthique à lère éconofasciste, 2009. Joseph EPEE EKWALLA,Les syndicats au Cameroun. Genèse, crises et mutations, 2009.
Déjà parus
JosephEPEEEKWALLA
Développement social
des entreprises camerounaises
Nous savons u'il reste dans ce livre des im erfections nous renons ce endant l'o tion de le faire circuler à etit tira e remerciant d'avance tous ceux ui nous aideront à le perfectionner dans les tirages successifs.
© LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.comdiffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-96513-3 EAN : 9782296965133
A feu, mon frère Emmanuel EPEE MPONDO
Décédé à Paris le 24 novembre 2001
REMERCIEMENTS
Mes remerciements doivent dabord aller aux inspirateurs premiers dun tel travail, ceux qui sont derrière chaque idée et chaque position défendues tout au long de ce travail. Cest ensuite au Département de Sociologie et Anthropologie, aux collègues du Département de linguistique (en particulier au Dr Clédor NSEME pour ses nombreux commentaires) que doit aller ma gratitude pour la confiance, le soutien et louverture qui ont été témoignés à mon égard. Le Professeur Jean-Claude RABIER, mérite toute ma gratitude pour avoir cru dès le début à ce travail et lavoir appuyé sans faille. Mr. Syriaque TALOM a droit à toute ma reconnaissance pour sa patience et son méticuleux travail de mise en forme. Enfin Honeste EPEE EKWALLA, mon épouse, a été la première lectrice, la critique, quelle soit remerciée pour sa patience et sa compréhension, et que mes enfants Junior, Steeve, Jo Yannick et Nicolas me pardonnent des désagréments que mon travail de chercheur leur impose.
INTRODUCTION GENERALE