Acheter pour un monde meilleur

De
Publié par

Le guide du client responsable
Devenez un client actif et citoyen !
Soutenez les entreprises qui ont un comportement éthique et écologique !
Achetez pour un monde meilleur !
D'où vient ce que vous mangez ? Qui fabrique ce que

Le guide du client responsable



  • Devenez un client actif et citoyen !

  • Soutenez les entreprises qui ont un comportement éthique et écologique !

  • Achetez pour un monde meilleur !


D'où vient ce que vous mangez ? Qui fabrique ce que vous achetez ? Dans quelles conditions sociales ? Avec quelles conséquences pour l'environnement ? Que font les entreprises que vous financez par vos achats quotidiens ?


Réalisé par les experts de la FEDD, ce guide analyse 1000 marques ou enseignes, appartenant à plus de 90 entreprises. Celles-ci représentent 80 % des achats des Français.


Grâce aux fiches pratiques et aux tableaux comparatifs de ce guide, vous pouvez voir d'un coup d'oeil si les pratiques des entreprises correspondent à vos valeurs, et prendre vos décisions d'achat en conséquence.


Ce guide analyse particulièrement cinq aspects pour chaque entreprise :



  • sa gouvernance,

  • sa politique sociale,

  • sa politique environnementale,

  • sa politique de qualité,

  • sa citoyenneté.



  • Préface

  • Introduction

  • Comment utiliser ce guide

  • Analyse des secteurs et tableaux comparatifs pour vos achats

  • Fiches entreprises

  • Principaux problèmes alimentaires

  • Qu'en est-il du déontologue aujourd'hui ?

  • Les instruments à la disposition des entreprises

  • Le Pacte mondial des Nations unies

  • La Global Reporting Initiative

  • Les principes du Pacte mondial selon les indicateurs de performance de la GRI

  • Liste des entreprises ayant adhéré au Pacte mondial, mais qui au 1er juillet 2007 sont indiquées comme inactives

  • Liste des entreprises ayant adhéré au Pacte mondial, mais qui au 1er juillet 2007 sont indiquées comme ne communiquant pas

  • Principes directeurs de l'OCDE

  • La loi NRE

  • Projet de normes sur la responsabilité en matière de droits de l'homme des sociétés transnationales et autres entreprises

  • EDH, Entreprises pour les droits de l'homme

  • Glossaire

  • Remerciements

  • L'éthique et le développement durable vous intéressent

  • Index des marques et entreprises

  • Vos suggestions ou demandes

EAN13 : 9782212862379
Nombre de pages : 447
Prix de location à la page : 0,0082€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
AlimentationBanque et assurance TransportBeauté et hygiène ElectroménagerHabillementInformatique et téléphonie Hôtellerie et restauration Chauffage, éclairage et eauDistribution
Dans la même série
Fédération européenne pour l’éthique et le développement durable
Acheter pour un monde meilleur
Le guide du client responsable
Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris cedex 05
www.editions-eyrolles.com
er Le Code de la propriété intellectuelle du 1juillet 1992 interdit en effet expressément la photoco-pie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notam-ment dans l’enseignement provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correcte-ment est aujourd’hui menacée. En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partielle-ment le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’Éditeur ou du Centre Français d’Exploitation du Droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2008
ISBN : 978-2-212-53963-9
Sommaire
Préface7 .......................................................................................................................................................................................................................................Introduction8 .........................................................................................................................................................................................................................Comment utiliser ce guide13 .............................................................................................................................................................................Analyse des secteurs et tableaux comparatifs pour vos achats.....................................................................17 Fiches entreprises. ....................................................................................................................................................................61 ................................ Principaux problèmes alimentaires385 ..................................................................................................................................................Qu’en est-il du déontologue aujourd’hui ?.............................................................................................................................388 Les instruments à la disposition des entreprises...........................................................................................................389
Le Pacte mondial des Nations unies...............................................................................................................................................391
La Global Reporting Initiative. .................................................................................................393 ................................................................
Les principes du Pacte mondial selon les indicateurs de performance de la GRI................394
Liste des entreprises ayant adhéré au Pacte mondial, mais qui au 1er juillet 2007 sont indiquées comme inactives.........................................................................................................................................................398
Liste des entreprises ayant adhéré au Pacte mondial, mais qui au 1er juillet 2007 sont indiquées comme ne communiquant pas.................................................................................................405 ................
Principes directeurs de l’OCDE............................ .408 ................................................................................................................................
La loi NRE................................................................................................................ .........................................409 ................................................................
Projet de normes sur la responsabilité en matière de droits de l’homme des sociétés transnationales et autres entreprises412 ....................................................................................................
EDH, Entreprises pour les droits de l’homme....................................................................................................................414
Glossaire415 ............................................................................................................................................................................................................................
Remerciements439 .........................................................................................................................................................................................................
L’éthique et le développement durable vous intéressent.....................................................................................440
Index des marques et entreprises.....................................................................................................................................................443
Vos suggestions ou demandes................................. ............................................................447 ................................................................
Avertissement au lecteur
Validité des informations communiquées dans ce guide : er 1. Toutesles informations de ce guide ont été actualisées à la date du 1janvier 2007. Certains paragraphes sont en italiques pour indiquer au lecteur que l’information vient d’une source exté-rieure à l’entreprise. 2. Lesrenseignements chiffrés relatifs aux entreprises (chiffre d’affaires, effectifs…) proviennent de leurs rapports 2005 ou 2006. 3. Pourpermettre d’apprécier les efforts importants réalisés par les entreprises depuis notre dernière parution de 2001, nous avons reporté les résultats précédents sous ceux de cette année. 4. Dansce guide, la prééminence de certains groupes s’explique par le fait qu’ils sont parmi les lea-ders de leur secteur. L’absence de certaines marques ou entreprises, pourtant présentes en France, est liée à trois facteurs principaux : - cesgroupes n’ont pas été contactés pour la seconde édition de ce guide ; - certainsn’ont pas accepté de nous répondre ; - lesinformations ne nous ont pas été communiquées dans les délais prévus.
Préface
Au seuil de ce troisième millénaire, les voix les plus diverses s’inquiètent du renversement des systè-mes de valeurs, de la perte de sens, de la dérive des comportements, du non-respect de l’environne-ment. Elles souhaitent la renaissance d’un civisme et un changement de comportement, donnant à chacun des repères : • pourconduire une vie réussie dans le respect des autres et du bien commun ; • pouracheter en consommateur conscient de contribuer au développement d’un monde meilleur ; • pourprotéger notre planète, etc. Ce guide vient apporter des éléments de réponse à ces attentes. Véritable défi ! À l’origine, une équipe de responsables et d’experts a décidé en 2000-2001 de partir à la rencontre du monde passionnant de l’entreprise. Nous avons alors réalisé une première édition de ce guide, que nous avions dénomméle Guide éthique du consommateur. Il a eu un grand retentissement ; de nom-breuses émissions de radio et de télévision ont suivi. Il a permis à des milliers de citoyens d’acheter autrement. Combien de fois avons-nous trouvé dans les salons ou salles à manger notre guide ouvert : on venait de le consulter avant de partir faire un achat ! Nous vous présentons aujourd’hui la deuxième édition simplifiée, et enrichie. Nous ne regrettons pas d’avoir attendu six ans:vous allez découvrirles efforts considérables réalisés entre-temps par les responsables d’entrepriseset leurs parties prenantes, en matière de recyclage, de protection de la nature, de suppression de produits toxiques, de lutte contre les disparités, de transparence dans l’information, etc. Presque toutes les sociétés ont gagné des étoiles dans telle ou telle famille entre les deux éditions. Nous avons apposé aux résultats de cette année ceux de 2001. Ainsi, d’un simple coup d’œil, vous pourrez constater les efforts réalisés par les entreprises. Influen-cés par la loi NRE (relative aux nouvelles régulations économiques), nos dirigeants ont changé de comportement, introduit les notions d’éthique et de développement durable dans leurs actions et pris acte de l’importance de protéger l’environnement. Ce guide n’aurait jamais vu le jour sans la persévérance et la conviction d’une équipe regroupée au sein de la FEDD (Fédération européenne pour l’éthique et le développement durable). Le résultat est là : • Prèsde 1 000 marques ou enseignes ont été répertoriées, appartenant à plus de 100 entreprises, ce qui représente 80 % des achats courants des ménages français. • Toutun pan de la face cachée de nos grandes entreprises se dévoile, montrant les progrès consi-dérables réalisés en six ans. • Vousavez entre les mains l’outil qui va vous permettre d’orienter vos achats vers les entreprises et les produits qui répondent à vos questions, votre éthique, vos exigences. Cher lecteur, à vous maintenant de faire des choix, de devenir un client responsable. N’hésitez pas à nous écrire, à nous envoyer un mail ou un fax si vous avez vécu une expérience avec les entreprises de ce guide. Nous pourrons ainsi enrichir la prochaine édition de vos témoignages et continuer le travail accompli. Pierre Cadet Président de la Fédération européenne pour l’éthique et le développement durable (FEDD)
Introduction
Comment est née l’idée de créer ce guide ?
Le public commence à ouvrir les yeux et à demander une plus grande transparence face aux risques nouveaux tels que ceux de la vache folle, des OGM (organismes génétiquement modifiés), des algues vertes, des poulets à la dioxine, du bœuf aux hormones, des catastrophes écologiques comme les marées noires, pénalisant des régions entières, et enfin les risques pour la sécurité de l’emploi qui affectent des pans entiers de population. Aujourd’hui nous sommes en droit de connaître l’influence des entreprises sur la planète et nous devons prendre conscience de l’effort considérable engagé par ces mêmes entreprises dans le domaine du développement durable et de l’éthique.
L’État, l’association et l’entreprise
Le pouvoir des États ne cesse de diminuer alors que, à travers le monde, des millions d’associations et des ONG (organisations non gouvernementales) voient leur influence grandir. Elles ne sont pas limitées par des frontières et sont donc adaptées à la mondialisation. Elles défendent des thèmes essentiels – les droits de l’homme (Amnesty International), l’écologie (Greenpeace), la nature (WWF), la santé (Médecins sans frontières) – ou luttent contre la perversion spéculative des marchés, les paradis fiscaux, les pavillons de complaisance (Attac)… Elles recrutent des personnes motivées de toute sensibilité politique et se montrent plus efficaces que les partis.
Les entreprises sont engagées dans des fusions géantes. L’homme n’est plus qu’une ressource humaine dont on peut se séparer si la rentabilité le nécessite. Les patrons des entreprises sont deve-nus principalement des financiers ; les commerciaux ont remplacé les techniciens. La productivité à outrance provoque trop de dégâts. Devant ces excès les responsables réagissent et changent, comme le démontre ce guide. En le parcourant, vous allez découvrir à chaque page le travail de fourmi engagé par certains et qui commence à porter des fruits.
Le développement durable
Le développement durable a été défini pour la première fois en 1987 par la Commission Brundtland comme « un développement qui satisfait les besoins des générations présentes, sans compromettre la possibilité des générations futures de satisfaire leurs propres besoins ».
En 1992, le Sommet de la Planète qui s’est tenu à Rio sur l’environnement a officialisé le développe-e ment durable. Cent cinquante nations ont adopté un programme commun pour leXXIsiècle : l’Agenda 21. Puis plusieurs conférences et sommets internationaux ont élargi le débat à bien d’autres problèmes : la maîtrise de la démographie, le développement social, les droits de la femme, l’habitat, la sécurité alimentaire, les changements climatiques, etc.
Le développement durable prend en compte l’interdépendance qui existe entre les dimensions écono-mique, environnementale et sociale.
Introduction
Les auteurs du guide
9
Face à ces divers constats s’est créée la Fédération européenne pour l’éthique et le développement durable (FEDD), un organisme autonome de structure associative ayant pour objectif de regrouper les acteurs qui réalisent des actions inédites et innovantes dans le domaine de l’environnement, du social, du management et de faire connaître au grand public ces actions et leurs résultats. Une de ses équipes a eu pour mission de mesurer selon des critères préétablis les actions menées par les entre-prises en matière de développement durable : c’est l’origine de ce guide. Pour réaliser la première édi-tion nous avions constitué une autre association, l’Observatoire de l’éthique. Il a été remplacé par la FEDD après avoir terminé son travail qui était de répertorier les actions originales se rapportant au développement durable dans le monde.
Les attentes du citoyen, qui veut en savoir plus sur ce que fait le monde de l’entreprise en matière de transparence, de recyclage, de normes, etc., est loin d’être un phénomène uniquement français puis-que, depuis longtemps déjà, treize associations font un travail similaire à la FEDD à travers le monde (aux États-Unis, au Canada, en Angleterre, en Allemagne, en Italie, mais aussi au Japon, en Inde ou en Australie). Ce sont des agences d’analyse qui étudient plus de 3 000 des plus importantes entreprises mondiales, afin de sensibiliser un large public aux problèmes de l’éthique, du développement durable en général, et de l’achat responsable en particulier. Pour répondre à ce « réveil des consciences », le meilleur moyen semblait la publication d’un guide le plus impartial et le plus complet possible.
Un guide pour devenir un consomm’acteur Définir ce qu’est l’éthique des entreprises En ce début de siècle, l’entreprise se trouve face à trois impératifs : écologique, social et économique/ politique. Ce guide contribue à soutenir et à encourager les entreprises qui font des efforts pour respecter les hommes, les animaux, la nature, pour devenir plus vraies, plus transparentes, et qui montrent un réel désir d’œuvrer pour le développement durable. Ces entreprises, on peut les appeler entreprises éthi-ques, dans le sens où elles ont décidé de limiter les excès du libéralisme et de la rentabilité en faisant le pari que respecter l’environnement, leurs salariés, leurs investisseurs, leurs clients leur serait béné-fique à long terme. Pour la Fédération européenne de l’éthique et du développement durable, il s’agit de donner au con-sommateur le maximum d’informations lui permettant de connaître autrement les entreprises et les marques qu’il a l’habitude de rencontrer. Comme l’éthique ne comporte pas de commandements, de devoirs ou d’obligations, mais seulement des propositions, des points de vue et des souhaits,les auteurs de ce guide ont choisi de ne pas juger les entreprisesen tirant des conclusions qui seraient forcément hâtives et subjectives. Ils ont estimé préférable de se limiter aux faits recueillisforcément limités et à leur descrip-tion afin de laisser le lecteur seul acteur de ses conclusions et de ses choix.
Devenir un client responsable
Vous connaissez bien les entreprises sous leurs aspects économiques et financiers, car il existe, pour vous informer, pléthore de revues et de journaux spécialisés, ainsi que des pages économiques dans les grands quotidiens. Vous avez beaucoup d’informations concernant leur stratégie de conquête des marchés, leur rentabilité actuelle ou future, leurs projets de fusion, de recentrage, de diversification…
10
Acheter pour un monde meilleur
Mais que connaissez-vous des méthodes de travail utilisées par ces entreprises pour atteindre leurs objectifs ? Quelle est leur politique sociale vis-à-vis de leur personnel : embauche, salaire, promo-tion, flexibilité, licenciement… ? Quel est leur comportement dans la cité, vis-à-vis de l’environne-ment, de la pollution, du mécénat, de la place des femmes, de l’insertion des handicapés et des exclus ? Quelle est leur attitude face aux questions agroalimentaires, aujourd’hui très préoccupantes, telles que le génie génétique, les OGM (maïs, soja… transgéniques), les adjuvants cancérigènes, les conséquences des quinze ou vingt traitements réalisés pour lutter contre les insectes et les maladies sur les fruits et légumes que vous consommez… ?
S’ajoutent encore toutes les pollutions de l’air, de la terre et de l’eau (herbicides, pesticides, acides et tous résidus chimiques ou nucléaires toxiques) qui affectent la qualité de la vie et dont les citoyens prennent de plus en plus conscience. La France vient d’être pénalisée de 28 millions d’euros pour la pollution en Bretagne : les excédents de lisiers de porc et la surabondance de nitrates (engrais) dans le sol et les nappes phréatiques entraînent la création d’algues vertes sur nos côtes et plages.
Vous vous sentez manipulé et saturé par la publicité. Sachant qu’elle est financée par les entreprises pour accroître leur chiffre d’affaires, vous considérez qu’elle n’est pas pour vous un outil d’information impartial auquel vous pouvez vous fier.
Ce guide fera de vous la personne la plus importante de l’entreprise, celle qui, grâce à ses achats, per-mettra aux entreprises interpellées par ces notions de développement durable de se remettre en ques-tion, de changer de comportement. Il vous permettra également de placer vos économies dans des fonds éthiques, pour encourager les entreprises aux valeurs éthiques et leur permettre de financer leurs projets novateurs.
Aujourd’hui, le consommateur a le droit de choisir ce qu’il achète, il a suffisamment de poids pour faire fléchir (et réfléchir!) des entreprises qu’il croyait jusque-là intouchables. Nous avons donc, chacun d’entre nous, un outil formidable pour montrer aux puissances financières que nous sommes conscients de nos choix et que nous ne cautionnerons pas des actions douteuses, injustes ou inac-ceptables.
Devenir un salarié et un investisseur responsable
En tant que salarié ou travailleur indépendant vous refusez de plus en plus dans vos activités et dans votre entourage le secret, l’anonymat, le double langage, la désinformation, l’impérialisme des déci-sions. Chaque année, dans les enquêtes ou les revues professionnelles, on ne vous donne que des ratios financiers pour caractériser la bonne marche d’une entreprise. Ce réductionnisme et ce sim-plisme deviennent à vos yeux très insuffisants pour cerner dans leur globalité les actions réelles menées par une entreprise.
Si vous êtes en ce moment à la recherche d’un emploi, vous désirez aussi mieux connaître l’entreprise avant de vous y engager dans une collaboration plus étroite, car vous ne voulez pas seulement vendre votre temps ou vos compétences. Vous désirez surtout adhérer à un projet qui ait pour vous un sens.
En tant qu’épargnant, vous ne cherchez pas seulement la rentabilité, car vous êtes soucieux de placer vos économies dans des entreprises dont les actions sont proches de vos propres valeurs humaines et de vos convictions. Vous voulez que votre argent serve à quelque chose d’utile et non à des fins que vous réprouvez : il doit demeurer « propre ». Pour cela il vous est nécessaire de connaître l’entreprise de l’intérieur, avec des critères plus fins, plus complets et plus subtils que les seuls critères financiers de rentabilité. Ce guide vous y aide.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.