//img.uscri.be/pth/08b20d4dc7fb7d38fde8fd66b795e7defb7e5155
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Domanialité publique et expropriation pour cause d'utilité publique au Cameroun

De
134 pages
A l'heure des "grandes réalisations" (ports, barrages, routes, ponts), les questions de domanialité et d'expropriation publique sont devenus d'une brûlante actualité au Cameroun. Ainsi devient-il utile d'avoir un aperçu ou de cerner les notions de domaine public ou privé, d'en maîtriser la constitution, la structure et les modes de gestion. Voici un outil de vulgarisation des connaissances élémentaires pour les étudiants et candidats aux concours administratifs.
Voir plus Voir moins
  I  :79BS N6-332-8-114-1200e4Àd se« g l hueeréalisatirandes rtsnotcur snoc( »tsorde, n io pde eor,sd aregb raontsde p et utessnoitseuq sel ,)é italnimadoe  dp noilbu euqtnos detxpeprrotiiarblûnaeta tcauil devenues dune tni sellnellepreCau  até.EunromeuAsssi .ivne iedut Ct toounaamerçueru  o uirapn d elovali-titu  domainetions de rel sonedc reeneristraî mend, évirp uo cilbup re euctu str, laitnoitutocsnl  aui qesosaidren rniom tnecinoc ss mot lede gdes noT.seit shcuoet dsaniéontit  e sescorprudés setuelles lexpropirtaoi,na tuna tragluV .serianidieev dleel, éeisnneuémocne tmelbs oragers uss detuobiari tnea tedeinismnà t e uniosnd ardnartim socialemmatique .eeLeisuestnp ér none ettent consuj ,ecicuod ,etcon ioattrsaenmp àluœrv eedv lubats et sacrie l eng sednaréd spu oulscdée igdaourret père matil  a sneiaeremtnlé éesncsaisnaonc sed noitasirags aux dicandidate  tel sutidnast lur éesilutpoe uœ e erv tiariafest ona h Owosepp oremtnleelcute itérémr eussfeoh reilecnahc tecours advers conitsf. éimintsarAkà  (om 1en5 94nuorJ ,)-duSemaCnIts ed setituatio relnterns ilanoitanaC ud se  unrome, C)RI(Ionarri e ànuviersité de YaoundII-éoS ,d ,aceriurteon haior dre nuoremaC ud secanré ces dntmeree  tlbci tuprdio de régé).g(SRCdadinimsnoc lientdeu  d ptsiré eeocvucoéiétd  de la Sstrationes gdet m aontigiesnede tnemene déef demenpartrttans :cv equti (es7719 i),s edneic secilopaste expérience  l auumélu env erivtésie  dunl,édnnim  ed uoaY du Cametionalesnaecilreornu ,hc res dutitstInlanretni snoitaleubliit p drot ded  eetrurice,cd e ,eiesnnangim tiossainn àreu lrctéiaerg néréla de la présidencsinim ,r1 ed ert20à 3 98set  e04 eedsirtsniel Eent gnemrieusupéedl USRicneec sie des slAcadémeuqi ed d turfAInlitst eleà t valiarzzedB ba iNgouien  Marsitérevinul à ,I-xueardBoé itrsveni
Domanialité publique et expropriation pour cause dutilité publique au Cameroun
Joseph Owona
les.eg svuartrcitea lu pder  orseusitse lI.Suetual 
      
 
 
Domanialité publique
et expropriation pour cause
dutilité publique au Cameroun
Déjà parus
Droits africains et malgache  Collection dirigée par Magloire ONDOA  La collection « Droits africains et malgache » accueille les travaux de chercheurs, enseignants et étudiants, ou praticiens, soucieux de contribuer à cette uvre de réconciliation du droit en vigueur avec le droit étudié, dune part ; de lautre, délimination de la distance séparant les citoyens africains de leurs droits vivants, cest-à-dire, ceux qui leur sont effectivement appliqués.      Joseph OWONA, Cameroons public service law , 2012. Joseph OWONA, Decentralization in Cameroon , 2012. Jacques BIAKAN, Droit des marchés publics au Cameroun. Contribution à létude des contrats publics , 2011. Jean GATSI, Le droit OHADA des sociétés coopératives , 2011. Gustave NGUEDA NDIEFOUO, La douane camerounaise à lère de la facilitation des échanges commerciaux , 2011. Joseph OWONA, Le contentieux administratif de la République du Cameroun , 2011. Joseph OWONA, La décentralisation camerounaise , 2011. Joseph OWONA, Droit de la fonction publique camerounais e, 2011. Anicet ABAN ATANGANA, Administration fiscale et contribuable au Cameroun , 2010.  
 
 
  
Joseph O WONA         Domanialité publique
et expropriation pour cause
dutilité publique au Cameroun  
 
  
                    
 
Du même auteur  
 Joseph OWONA  et Ebénézer NJOH MOUELLE, Encyclopédie de la République Unie du Cameroun  (4 tomes), Dakar, Nouvelles Éditions Africaines, Abidjan, 1981. Joseph OWONA , SIKHE Camara et  P-F GONIDEC  (dir.), Encyclopédie Juridique de lAfrique,  Tome II, Droit International et Relations Internationales , Dakar, Nouvelles Éditions Africaines, Abidjan, 1982. Joseph OWONA,  Droit constitutionnel et Régimes politiques africains,  Manuels B.L 3, Paris, Mondes en devenir, Berger Levrault, mars 1985. Joseph OWONA,  La Nouvelle voie chinoise ou lair pur du soir,  Paris, Mondes en devenir, XXIX Points chauds 14, Berger Levrault, Mars 1986. Joseph OWONA,  La République populaire démocratique de Corée,  Paris, Mondes en devenir, LIV Points chauds 14, Berger Levrault, Mars 1987. Joseph OWONA,  Droit Administratif spécial de la République du Cameroun,  Yaoundé, EDICEF, Série Manuels et Travaux de lUniversité de 1985. Joseph OWONA,  Aperçu sur les principes élémentaires du Droit International contemporain,  Travaux de recherches de lUniversité de Yaoundé 1986. Joseph OWONA, Droits constitutionnels et institutions politiques du monde contemporain : étude comparative , Paris, LHarmattan, Septembre 2010. Joseph OWONA , Droit de la fonction publique camerounaise , Paris, LHarmattan, Juin 2011. Joseph OWONA , Le contentieux administratif de la République du Cameroun , Paris, LHarmattan, Juin 2011. Joseph OWONA , La décentralisation camerounaise , Paris, LHarmattan, Juin 2011. Joseph OWONA , Droit international humanitaire , Paris, LHarmattan, Novembre 2012.  
 
© LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole-Polytechnique, 75005 Paris  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-336-00124-1 EAN : 9782336001241  
  
REMERCIEMENTS
   Le présent opuscule sinvite dans votre univers de lecture grâce à la contribution daiguilleurs dont les travaux de saisie, relectures et mises en forme ont su en faire rejaillir la quintessence. Je pense à monsieur Sylvestre GWET MATIP , environnementaliste, fondamentaliste de Biologie et à Mlle Berthine NSEOUGMOE  du Cabinet J. O. International Consulting.   
INTRODUCTION GÉNÉRALE
1. LAncien Régime de la France davant 1789 avait consacré la notion de « domaine de la couronne », cest-à-dire lensemble des biens appartenant au roi de France, personne privée et monarque, incarnation de la nation française. 2.  Le Code civil consolidant le décret de 1790 adoptait lexpression de domaine public (article 538-541), c'est-à-dire lensemble des biens insusceptibles dappropriation privée et faisant partie du patrimoine de lÉtat français. 3. La doctrine allait amplifier et adopter 1 cette notion : -Pardessus (traité des servitudes, 1 ère édition 1806), - et Prudhon (traité du domaine public, 1833) 2 . 4.  Ces conceptions ont influencé le droit administratif camerounais moderne. Aujourdhui, lÉtat camerounais détient un patrimoine propre et individualisé quil gère librement. Il se présente sous la forme du domaine public et du domaine privé de lÉtat (1 ère partie de létude). LÉtat camerounais acquiert ces biens par des procédures de droit commun, au même titre que nimporte quel particulier. Mais, il recourt aussi à des procédures exorbitantes  de droit commun dacquisition des biens et des droits telles lexpropriation pour cause dutilité publique (2 ème partie de létude).  
                                                   1 Voir AUBY (J. M.) et DUCOS (Ader) , Droit administratif (Fonction publique, Biens publics, Travaux publics, Expropriation) , Précis, Dalloz, 963 pages, pp. 198-204. 2  Ibid.  
 
 
 
 
 
 
 
 
PARTIE I  DOMANIALITÉ PUBLIQUE : DOMAINE PUBLIC, DOMAINE DE LÉTAT, DOMAINE NATIONAL